Chauffage, isolation, ventilation, VMC, refroidissement...Bois énergie : quel combustible ? Choisir sa chaudière ?

Le chauffage, l'isolation, la ventilation, les VMC, le refroidissement...bref le confort thermique. Isolation, bois énergie, pompe à chaleur mais aussi électricité, gaz ou mazout, VMC...Aide au choix et à la réalisation, solution de problèmes, optimisations, conseils et astuces...
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 48289
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 592
Contact :

Bois énergie : quel combustible ? Choisir sa chaudière ?

Message non lupar Christophe » 27/12/07, 10:09

Je suis entrain de rédiger un dossier complet sur le bois énergie: quel sont les type de combustible et lequel choisir? Comment choisir son appareil de chauffage le plus judicieusement possible? Estimation des coûts ? Quels sont les alternatives au bois? (agrocombustible, céréales, miscanthus...) Etc etc...

Il devrait être online tout début 2008.

Si vous avez des idées de question, des reflexions, des retours d'expérience ou des idées tout court concernant le domaine du bois énergie et par extension du chauffage à la biomasse, c'est ici et maintenant qu'il faut les poser :) Merci.
0 x
Ce forum vous a aidé ou bien conseillé? Aidez-le aussi pour qu'il puisse continuer de le faire! Des articles, des analyses et des téléchargements sur la partie éditoriale du site, publiez les vôtres! Sortez (une partie de) vos économies du système bancaire, achetez des crypto-monnaies!

chatam
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 536
Inscription : 03/12/07, 13:40

Message non lupar chatam » 27/12/07, 10:28

D'après les installations que je connais, les systèmes les plus récents utilisent, soit des buches sur chaudière avec aspiration par le bas à approvisionnement manuel, soit des copeaux de bois avec approvisionnement automatique par vis, soit des pellets également avec approvisionnement automatique.
Avec les copeaux de bois, il faut se méfier de l'humidité résiduelle après réduction des troncs d'arbre en copeaux (réalisé en général par un camion spécialisé, très courant en Allemagne) car mal aéré et séché, ça peut fermenter au point de mettre le feu...Faut un grand volume pour le stockage, le plus souvent une annexe de la taille d'un box pour auto.
Le premier système à base de buches n'est vraiment intéressant qu'avec de très gros ballons tampon, car la production de chaleur est difficile à réguler: je connais une installation qui fait appel à un poële très puissant de 70kw+ 2 citernes de 2000litres chacune, soit 4000L, le tout pour chauffer une ancienne ferme auberge de montagne re-transformée en habitation, gros murs, mais peu d'isolation au niveau des vitrages...

Pour les agrocombustibles, perso je suis totalement contre car les déchets végétaux sont bien plus utiles dans d'autres domaines comme la fermentation alcoolique ou le compostage...
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 48289
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 592
Contact :

Message non lupar Christophe » 27/12/07, 10:34

Oui la régulation avec les buches c'est un "gros" inconvénient du chauffage bois, qui semble être, en partie, résolu avec les granulés / pellets mais qui eux, comme tu le dis, peuvent poser des probleme de stockage. Il faut 2 fois plus de volume que pour le fuel à énergie équivalente mais surtout il faut stocker dans un endroit sec et proche de la chaudière (donc beaucoup plus contraignant que le fuel).

Pour la fermentation/gazéification (si j'ai bien compris?) et risque de feu par contre je n'ai avais jamais entendu parlé. T'aurai une page ou un document à ce propos? Je pensais que les granulés étaient soumis à des normes assez contraignantes?

Normes qui ne sont pas généralisées à tous les produits je comptaisl'évoquer idem pour la régulation des prix qui est tout simplement inexistante...

Tu penses que ca serait possible de faire un petit reportage photo de l'installation que tu connais? Je compte lier l'installation de ma deom mais ca fait pas lourd :D
0 x
Ce forum vous a aidé ou bien conseillé? Aidez-le aussi pour qu'il puisse continuer de le faire! Des articles, des analyses et des téléchargements sur la partie éditoriale du site, publiez les vôtres! Sortez (une partie de) vos économies du système bancaire, achetez des crypto-monnaies!
Avatar de l’utilisateur
delnoram
Modérateur
Modérateur
Messages : 1322
Inscription : 27/08/05, 22:14
Localisation : Mâcon-Tournus
x 2

Message non lupar delnoram » 27/12/07, 11:01

Christophe a écrit :Pour la fermentation/gazéification (si j'ai bien compris?) et risque de feu par contre je n'en avais jamais entendu parlé. T'aurai une page ou un document à ce propos? Je pensais que les granulés étaient soumis à des normes assez contraignantes?


Il parle surtout des copeaux , pas suffisamment secs, risque que l'on retrouve aussi dans les silos à grains.
0 x
"Réfléchir ne devrait-il pas être enseigné à l'école plutôt que d'y faire apprendre par cœur des faits qui ne sont pas tous avérés ?"
"C'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort qu'ils ont raison !" (Coluche)
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 48289
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 592
Contact :

Message non lupar Christophe » 27/12/07, 11:13

Ah oui donc pas tranformé en granulés...j'étais sur les granulé.

Il n'empeche les copeaux de "chauffage" ne sont-ils pas soumis à des normes de qualité comme les granulés? En toute logique il devraient l'être (en cas de commerce évidement pas de récupération).

Euh d'ailleurs est ce que quelqu'un a une idée de leur masse volumique? Je crois que dans le cas des copeaux il faut 4 à 5 fois le volume du fuel à énergie équivalente.
:?:
0 x
Ce forum vous a aidé ou bien conseillé? Aidez-le aussi pour qu'il puisse continuer de le faire! Des articles, des analyses et des téléchargements sur la partie éditoriale du site, publiez les vôtres! Sortez (une partie de) vos économies du système bancaire, achetez des crypto-monnaies!

chatam
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 536
Inscription : 03/12/07, 13:40

Message non lupar chatam » 27/12/07, 11:53

Christophe a écrit :
Il n'empeche les copeaux de "chauffage" ne sont-ils pas soumis à des normes de qualité comme les granulés? En toute logique il devraient l'être (en cas de commerce évidement pas de récupération).

Euh d'ailleurs est ce que quelqu'un a une idée de leur masse volumique?


Oui, je parle bien de copeaux (pas de sciure!): c'est une pratique courante en Allemagne (forêt noire) et qui se développe un peu aussi à l'Ouest du Rhin les entreprises Allemandes proposant aussi leurs services en Alsace et Vosges: au client de fournir les troncs d'arbres à traîter, le type arrive avec son camion/usine muni d'un bras hydraulique et enfourne le bois dans le broyeur qui a un rendement phénoménal, transformant un gros tronc massif en copeaux en un clin d'oeil comme s'il s'agissait d'une simple "charbonette"...
Bien entendu, le volume est conséquent, mais c'est énormément moins cher que les granulés qui sont eux faits en usine...Vu le volume, la nécessité d'un local de stockage spécialisé, isolé du sol et bien ventilé et les risques liés à la fermentation, le stockage doit être fait hors de la maison...
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 48289
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 592
Contact :

Message non lupar Christophe » 27/12/07, 12:13

Ok je vais me renseigner plus en détail sur cette technique de broyage à domicile :) Merci pour l'info !
0 x
Ce forum vous a aidé ou bien conseillé? Aidez-le aussi pour qu'il puisse continuer de le faire! Des articles, des analyses et des téléchargements sur la partie éditoriale du site, publiez les vôtres! Sortez (une partie de) vos économies du système bancaire, achetez des crypto-monnaies!
chatam
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 536
Inscription : 03/12/07, 13:40

Message non lupar chatam » 27/12/07, 12:36

Ah ,j'oubliais, j'ai vu dernièrement une émission (Allemande) sur Astra et là ils utilisaient aussi ce procédé directement en forêt : le camion broyeur déversait directement au moyen d'une manche, les copeaux dans un autre camion pour le transport: il était expliqué que ça diminuait les coûts de manipulation...les copeaux étaient alors livrés directement aux clients...à eux de les entreposer correctement pour permettre leur séchage...
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 48289
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 592
Contact :

Message non lupar Christophe » 27/12/07, 12:46

Oui le broyeur forestier celui la je le connaissais :) j'en ai vu un dans une foire il y a deja 3 ou 4 ans. Je crois que le modèle que j'avais vu avait aussi la possibilité de directement faire des briquettes.
0 x
Ce forum vous a aidé ou bien conseillé? Aidez-le aussi pour qu'il puisse continuer de le faire! Des articles, des analyses et des téléchargements sur la partie éditoriale du site, publiez les vôtres! Sortez (une partie de) vos économies du système bancaire, achetez des crypto-monnaies!
Avatar de l’utilisateur
renaud67
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 631
Inscription : 26/12/05, 11:44
Localisation : marseille
x 1

Message non lupar renaud67 » 27/12/07, 13:35

je pense que le stockage pourle client final ne doit pas être évidente sur du bois vert (ou quasiment), l'autre jour à Marseille après une petit pluie (si si :D ) il y avait un tas de copeau dans un centre horticole qui fumait en plein air. A priori d'après la méthode jean-pain ça monte facile à 70°-80°C et en plus ça doit dégazer pas mal.
0 x
Les absurdités d'hier sont les vérités d'aujourd'hui et les banalités de demain.
(Alessandro Marandotti)


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Chauffage, isolation, ventilation, VMC, refroidissement... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités