Catastrophes humanitaires, naturelles, climatiques et industriellesLa fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2

Les catastrophes humanitaires (dont les guerres et conflits liés aux ressources), naturelles, du climat et industrielles (sauf accident nucléaire ou pétrolier qui sont dans le forum énergies fossiles et nucléaire). Pollution de la mer et des océans.
Avatar de l’utilisateur
grelinette
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1558
Inscription : 27/08/08, 15:42
Localisation : Provence
x 87

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2

Message non lupar grelinette » 14/12/18, 17:10

Je n'ai pas tout lu, mais ce débat pour identifier qui est le VRAI responsable du Réchauffement Climatique est stupide.

Chaque scientifique, selon son domaine de recherche, son expérience et ses connaissances va probablement expliquer une part du RC qui ne sera pas forcément anthropique.

Ce peut être le Soleil, les Gaz à Effet de Serre (d'origine anthropique ou pas), le Centre de la Terre (dont on connait peu de chose), les planètes avoisinantes, les pets des vaches, la colère des Dieux, etc.

Le fait est que la planète Terre se réchauffe et que cela bouleverse et complique nos modes de vie ainsi que les phénomènes climatiques, et compromet la vie sur la Terre, et notre avenir. Dont act.

Il est donc assez raisonnable d'essayer d'agir... et à priori, l'homme ne peut agir que sur les effets dont il est responsable, même si sa responsabilité ne représente pas forcément la plus grosse part du phénomène en cours. Cela est d'autant plus simple qu'il lui suffit de modérer un peu son appétit destructeur.

Bref, pourquoi débattre sans fin sur l'origine du Réchauffement du sexe des anges Climatique, alors que le seul moyen d'action qui est à notre portée et celui de modifier notre propre comportement. C'est tout.
0 x
Projet de l'hippomobile-hybride - Le projet sur éconologie
"La recherche du progrès n’exclut pas l’amour de la tradition"

janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6888
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 116

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2

Message non lupar janic » 14/12/18, 17:14

Janic, ton ingratitude me chagrine: ?
tu as raison! Tiens j'en bat ma coulpe; je me flagelle, je jeûne et... je suis bien content d'être ingrat!
voila comment tu réponds à quelqu'un qui t'apprend que les scientifiques se répartissent en deux groupes inégaux en nombre et dont l'opinion reflète leur caractère moral ou non; n'est-ce pas un scoop du plus haut intérêt? En plus, il se trouve que les ultra-minoritaires défendent une opinion neutre, étonnant, non*
c'est ben vrai, ça! :cheesy:
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7385
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 561

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2

Message non lupar Ahmed » 14/12/18, 17:56

Grelinette, un système complexe comme le climat terrestre ne peut être décrit que comme multifactoriel et ce que pose le débat est l'importance respective de tel ou tel facteur; en l’occurrence, le facteur anthropique, puisque s'il est une cause sur laquelle il est éventuellement envisageable d'agir, ce ne peut être que la seule (comme tu le suggères explicitement).
Ce qui complique ce débat, ce sont les implications: d'un côté le négationnisme représente le désir de persévérer dans le modèle classique, causal du phénomène, de l'autre, la reconnaissance de la responsabilité humaine* sous-tend un activisme économique en faveur d'une reconversion des activités industrielles à l'intérieur d'un nouveau paysage énergétique (donc un prolongement de la cause par d'autres voies); ceci reflète seulement le changement de phase en cours et nullement une remise en cause du modèle de fonctionnement de nos sociétés. Finalement il s'agit d'une énième resucée de la lutte entre les anciens et les modernes qui élude les réels problèmes.

Tu écris:
Cela est d'autant plus simple qu'il lui suffit de modérer un peu son appétit destructeur.

Justement, c'est ce qui est le plus difficile puisque cette destruction est la condition du fonctionnement de l'économisme: la production de valeur abstraite via la mise sur le marché de plus en plus de marchandises de moins en moins de valeur...

* C'est le cas seulement lorsque seul le changement climatique est mis en avant, excluant par là toutes les autres conséquences de l'économisme exponentiel. Ce point est important, car source de confusion avec de véritables préoccupations écologiques.
1 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Avatar de l’utilisateur
Exnihiloest
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1303
Inscription : 21/04/15, 17:57
x 65

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2

Message non lupar Exnihiloest » 15/12/18, 17:59

grelinette a écrit :...
Le fait est que la planète Terre se réchauffe et que cela bouleverse et complique nos modes de vie ainsi que les phénomènes climatiques, et compromet la vie sur la Terre, et notre avenir. Dont act.

Il est donc assez raisonnable d'essayer d'agir...

Justement non! Parce que nous n'avons aucun moyen pour le faire donc ce sera une gabegie qui nous plombera pour rien (sans parler qu'un réchauffement n'est pas une mauvaise chose).

Le coût faramineux et la totale inutilité des politiques de restriction énergétiques sont expliqués là (papier scientifique, en anglais):
https://onlinelibrary.wiley.com/doi/ful ... 5899.12295
(au mieux, cela aura un effet indétectable sur les températures globales).
0 x
Avatar de l’utilisateur
Exnihiloest
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1303
Inscription : 21/04/15, 17:57
x 65

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2

Message non lupar Exnihiloest » 15/12/18, 18:08

Encore un coup fumant :
La quantité de combustibles fossiles que l'humanité peut brûler (selon le GIEC) vient brutalement d'être multipliée par plus de 5 depuis la publication de l'AR5 en 2015 ! Et donc, par un coup de baguette magique dans une science considérée il y a peu comme définitive, l'humanité qui avait franchi mi-2017 le seuil fatal de non-retour peut à nouveau envisager les scénarios de sortie de crise punitifs et inefficaces proposés !

Ils nous prennent vraiment pour des imbéciles :roll:, et quand je vois le gobage général, je me demande s'ils n'ont pas raison.

"Une lecture attentive des chapitres 1 et 2 du Rapport spécial du GIEC sur le réchauffement climatique de 1,5°C (RS15) révèle quelques changements intéressants par rapport au 5e Rapport d'évaluation du GIEC (AR5) et à d'autres déclarations scientifiques pertinentes. Cet article met l'accent sur les déclarations de la RS15 relatives aux bilans d'émissions de carbone pour atteindre les objectifs de 1,5°C et 2°C.

Il me semble assez extraordinaire que le bilan carbone de l'AR5 pour l'après-2010 de 1,5°C, publié il y a seulement quatre ans, ait été augmenté d'environ 700 GtCO2 - soit l'équivalent des émissions du 21ème siècle à ce jour - alors que les projections du SR15 sur le réchauffement futur sont basées en grande partie sur la réponse climatique transitoire aux émissions cumulées (TCRE) des modèles utilisés pour l'AR5.
"
https://judithcurry.com/2018/10/18/rema ... g-of-1-5c/
0 x

Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5910
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 306

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2

Message non lupar sen-no-sen » 15/12/18, 18:28

Exnihiloest a écrit :Justement non! Parce que nous n'avons aucun moyen pour le faire donc ce sera une gabegie qui nous plombera pour rien (sans parler qu'un réchauffement n'est pas une mauvaise chose).


Sur quels arguments te base tu pour énoncer l'idée que le réchauffement ne serait pas une mauvaise chose?
Un rapide coup d’œil sur un planisphère nous indique que les actuels et futurs foyer démographiques sont situés dans des régions particulièrement chaudes et largement exposées au stress hydrique.
Image
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
dede2002
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 813
Inscription : 10/10/13, 16:30
Localisation : Genève campagne
x 88

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2

Message non lupar dede2002 » 16/12/18, 06:52

Merci pour la planisphère.

En aurais-tu une avec la densité démographique en couleur, pour comparer?

ps: Je pense à une faute de frappe concernant le Botswana.
0 x
dede2002
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 813
Inscription : 10/10/13, 16:30
Localisation : Genève campagne
x 88

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2

Message non lupar dede2002 » 16/12/18, 07:49

J'ai trouvé :wink:

carte-repartition_hommes.jpg
carte-repartition_hommes.jpg (403.01 Kio) Consulté 244 fois
0 x
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5910
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 306

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2

Message non lupar sen-no-sen » 16/12/18, 13:26

dede2002 a écrit :
ps: Je pense à une faute de frappe concernant le Botswana.


Oui je le pense également:
Le pays connait une croissance de sa population de 1,19 % par an en 2016, avec un taux de natalité de 20,7 ‰

https://fr.wikipedia.org/wiki/Botswana#D%C3%A9mographie

Concernant la carte de la répartitions des humains sur terres,il faut noter que dans les foyers de concentrations de l'hémisphère nord(mégapoles) l'ensemble démographique est en voie de vieillissement.
Selon les prévisions de l'ONU la population en Afrique devrait augmenter 1,25 milliards d'habitants d'ici 2050,d’où ma remarque sur les éventuels "bienfaits" du RCA.
Image
Notons que les prévisions post 2050 n'ont guère de valeur dans le sens ou elles ne représentent que des extrapolations de courbes fondées sur les donnes actuelles.
En incluant crise économique et écologique ont devrait constaté probablement une stagnation,voir un recul de la démographie à partir de 2040.
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
Avatar de l’utilisateur
Exnihiloest
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1303
Inscription : 21/04/15, 17:57
x 65

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2

Message non lupar Exnihiloest » 16/12/18, 17:15

.
Dernière édition par Exnihiloest le 16/12/18, 17:22, édité 1 fois.
0 x


Revenir vers « Catastrophes humanitaires, naturelles, climatiques et industrielles »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité