Catastrophes humanitaires, naturelles, climatiques et industriellesLa fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2

Les catastrophes humanitaires (dont les guerres et conflits liés aux ressources), naturelles, du climat et industrielles (sauf accident nucléaire ou pétrolier qui sont dans le forum énergies fossiles et nucléaire). Pollution de la mer et des océans.
Avatar de l’utilisateur
Exnihiloest
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1317
Inscription : 21/04/15, 17:57
x 70

La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2

Message non lupar Exnihiloest » 20/11/18, 22:11

Estimation de l'impact de l'accord de Paris sur le climat à l'aide des modèles du GIEC :

  "0.013°C en 2100" :lol:

https://onlinelibrary.wiley.com/doi/ful ... 5899.12295

Quel efficacité !

Il n'est pas impossible que les manoeuvres du GIEC pour pousser à la roue et faire appliquer en Europe des mesures d'urgence à l'efficacité quasi nulle et ils le savent, n'aient pour but que de pouvoir crier victoire après le refroidissement prévu par certains :
http://www.laterredufutur.com/accueil/l ... limatique/
https://www.sciencedirect.com/science/a ... 811000010X
0 x

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 48990
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 728

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2

Message non lupar Christophe » 20/11/18, 22:49

Le titre est trompeur non? :shock:
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le site aussi et partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. Un Tip pour l'éconologie - Des articles, des analyses et des téléchargements - Publiez un article sur Google Actualités
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4322
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 313
Contact :

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2

Message non lupar izentrop » 20/11/18, 23:16

Pas que le titre. Rien que des publications de climato-sceptiques. Le truc sur la Nasa vient du site réinformation.tv https://www.debunkersdehoax.org/reinfor ... ur-le-vih/ Ce n'est pas la même affaire mais ça en dit long sur cette chaine .

Nils-Axel Mörner est adulé par ses amis de climato-réaliste https://mythesmanciesetmathematiques.wo ... -de-porto/
A ne pas confondre avec https://climatorealiste.com/

Bjorn Lomborg est atypique aussi https://www.latribune.fr/opinions/tribu ... 96957.html

Exnihilo, tu es partisan du confusionnisme en matière de climat :mrgreen:
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci
Avatar de l’utilisateur
Exnihiloest
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1317
Inscription : 21/04/15, 17:57
x 70

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2

Message non lupar Exnihiloest » 21/11/18, 09:57

izentrop a écrit :Pas que le titre. Rien que des publications de climato-sceptiques. Le truc sur la Nasa vient du site réinformation.tv https://www.debunkersdehoax.org/reinfor ... ur-le-vih/ Ce n'est pas la même affaire mais ça en dit long sur cette chaine .

Nils-Axel Mörner est adulé par ses amis de climato-réaliste https://mythesmanciesetmathematiques.wo ... -de-porto/
A ne pas confondre avec https://climatorealiste.com/

Bjorn Lomborg est atypique aussi https://www.latribune.fr/opinions/tribu ... 96957.html

Exnihilo, tu es partisan du confusionnisme en matière de climat :mrgreen:

On te donne des faits, et parce que tu classes en "climato-sceptiques" ceux qui les fournissent, tu prétends qu'on ne devrait plus en tenir compte.
Si j'adoptais ta position irrationnelle, je serais en train d'affirmer qu'il n'y a pas de réchauffement puisque ce sont les climato-activistes du GIEC qui l'affirment !

L'énergie thermique de la terre vient essentiellement du soleil, et le soleil possède un cycle de 11 ans où alterne une période de très haute activité (visible par la multitude et l'étendue des taches solaires) et une période de basse activité (plus aucune tache solaire).
Cette différence n'est pas anodine et se constate facilement. Tous les radioamateurs savent que les hauts de l'activité leur permettent des contacts sur des fréquences de plus en plus élevées, permettant même de recevoir en Europe les signaux TV d'Amérique du Nord au-dessus de 50 MHz, tandis qu'en basse activité, même des fréquences de 13 MHz ne peuvent pas toujours être utilisées. C'est le résultat direct de l'activité solaire sur l'ionisation des couches de la haute atmosphère, laquelle varie dans des proportions énormes suivant la quantité d'énergie reçue.

Ces cycles ne sont pas constants, la hauteur max de l'activité dépend des cycles. Après les grands pics des années 80, les prédictions de la NASA de l'activité solaire montrent une baisse, et contrairement aux prévisions du GIEC, les prévisions de la NASA sont correctes, par exemple le dernier max du le cycle 24 a bien été prédit.

La NASA affirme que cela joue sur le climat :
"the solar-plus-ozone change leads to increased tropical stratospheric warming in the mid-to-upper stratosphere during solar maximum conditions."
"Total solar irradiance changes, though of small magnitude, do appear to affect sea surface temperatures (SSTs)"
https://www.giss.nasa.gov/research/briefs/rind_03/

Il ne me semble pas que la NASA soit un organisme de désinformation.
Prétendre que la baisse de l'activité solaire, donc de la quantité d'énergie reçue par la terre, n'aurait pas d'impact sur le climat, relève du voeu pieux.
1 x
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4322
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 313
Contact :

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2

Message non lupar izentrop » 21/11/18, 10:27

Exnihiloest a écrit :Prétendre que la baisse de l'activité solaire, donc de la quantité d'énergie reçue par la terre, n'aurait pas d'impact sur le climat, relève du voeu pieux.
le Soleil varie selon un cycle d’onze ans environ, mais entre ses périodes de haute et de basse activité, la variation d’énergie qu’il envoie sur Terre ne dépasse guère 0,1 %. Pas de quoi expliquer les fluctuations de température terrestre : pour faire bouger de 0,85 °C le thermomètre de la basse atmosphère – l’augmentation de la température depuis l’ère préindustrielle –, il faut introduire une énergie considérable dans le système climatique. Energie supplémentaire que l’astre de jour semble incapable de fournir, même au plus haut de sa forme… https://www.lemonde.fr/cop21/article/20 ... 27432.html
Il y a bien d'autres décryptages .
Tu n'as pas d'autre argument plus sérieux :?: :mrgreen:
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 48990
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 728

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2

Message non lupar Christophe » 21/11/18, 10:41

Désolé je ne comprends ni le but ni l'intérêt de ce sujet...

D'autant plus qu'il en existe un autre bien plus complet: changement-climatique-co2/analyses-sur-le-rechauffement-climatique-anthropique-t7605.html

Si tu veux montrer que nos efforts pour lutter contre le réchauffement sont (quasi) vains d'accord mais je remets pas en cause la responsabilité humaine svp...
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le site aussi et partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. Un Tip pour l'éconologie - Des articles, des analyses et des téléchargements - Publiez un article sur Google Actualités
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6041
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 341

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2

Message non lupar sen-no-sen » 21/11/18, 13:33

Il y a un très large consensus sur la question du réchauffement climatique d'origine anthropique,la question de l'activité solaire est bien évidemment prise en compte et il ne ressort pas que celle ci serait à l'origine des modifications mesurés.
Toutefois il est bon de rappeler ce point :climato-réaliste, climato-sceptique ou chef pâtissier peut importe,nous traversons une phase écocidaire et celle ci est indéniable.
Dans la mesure ou l'écocide est causé par une augmentation très forte du niveau d'entropie et que celle ci est majoritairement issus du déploiement des énergie fossiles,il est urgent de décarboné nos sociétés.
La fable,ou l'arnaque plutôt se situe dans la récupération des problématiques écologiques à des fins de relance du système économique.
Il est clair que la croissance durable est une magnifique mystification largement porté par tout les inénarrables colloques internationaux qui ne servent qu'a vendre des contrats aux multinationales et à gonflés l'égo de nos cher politiciens en chute libre dans les sondages...
3 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
Avatar de l’utilisateur
Exnihiloest
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1317
Inscription : 21/04/15, 17:57
x 70

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2

Message non lupar Exnihiloest » 21/11/18, 18:49

Christophe a écrit :Désolé je ne comprends ni le but ni l'intérêt de ce sujet...

D'autant plus qu'il en existe un autre bien plus complet: changement-climatique-co2/analyses-sur-le-rechauffement-climatique-anthropique-t7605.html

Si tu veux montrer que nos efforts pour lutter contre le réchauffement sont (quasi) vains d'accord mais je remets pas en cause la responsabilité humaine svp...

L'intérêt est de montrer qu'il y a des effets passés sous silence, des scientifiques de valeur rarement voire jamais relayés par les media, des publications scientifiques dans des revues à comité de lecture, avec des analyses et des mesures qui contredisent les thèses qu'on nous rabâche, des organismes comme la NASA bien plus modérés dans leurs avis que le GIEC, des failles, des incertitudes et des trous dans nos connaissances climatiques qui démontrent que le réchauffement climatique ne peut être affirmé aussi péremptoirement que c'est le cas actuellement quant à son origine anthropique ou son évolution dans un lointain futur.

Si tu es d'accord que nos efforts pour lutter contre le réchauffement sont (quasi) vains, tu ne peux pas croire que le GIEC l'ignorerait. Pourtant il a sorti le grand jeu pour y remédier et convainc les politiques que c'est possible, ce qui alors est une manipulation, avec la conséquence que les politiques se lancent dans des mesures inutiles mais coûteuses qui pénalisent les gens. Si on ne leur fait pas confiance sur ce point, pourquoi cette confiance aveugle sur les autres ?

Ca me désole de voir que tout est admis sans esprit critique, qu'il n'y a qu'un seul son de cloche, qu'aucune des conclusions du GIEC ne fait l'objet de validation par des équipes indépendantes, ce qui ne se voit nulle part ailleurs en science.
Ca me désolerait encore plus qu'un écologisme pour moi mal compris, exploite à son compte cet état de faits, dans le but de faire passer ses solutions souvent hors de prix et pas forcément plus écologiques, ce qui peut être un remède pire que le mal pour la société en plus d'être une imposture intellectuelle.
0 x
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4015
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 375

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2

Message non lupar moinsdewatt » 22/11/18, 08:33

Christophe a écrit :Le titre est trompeur non? :shock:


C'est votre rôle de modérateur de changer les titres et d'empêcher les negationistes d'agir.......

Perso en tant que modérateur dans un autre forum je laisse pas passer cela.
0 x
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7391
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 129

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2

Message non lupar janic » 22/11/18, 08:54

Ca me désole de voir que tout est admis sans esprit critique, qu'il n'y a qu'un seul son de cloche,.
Je n'aurais pas dit mieux. L'esprit critique est une denrée si rare que peu l'utilisent sur tous les sujets qui nous concernent.
Je suis, tous s'en sont rendus compte, particulièrement intéressé par le domaine de la santé, et s'il est un domaine où l'esprit critique est quasi absent, c'est bien un de ceux-là car seul un son de cloche est admis et défendu, c'est bien le discours officiel (venant des lobbies en tous genres)donc non indépendant.
qu'aucune des conclusions du GIEC ne fait l'objet de validation par des équipes indépendantes, ce qui ne se voit nulle part ailleurs en science
qu'aucune des conclusions du (.....)ne fait l'objet de validation par des équipes indépendantes, puisque seul le discours officiel est crédible de plein droit par autoritarisme.
ce qui ne se voit nulle part ailleurs en science
quelle naiveté! LA science n'appartient à personne, mais les points de vue "scientifiques" sont légions.
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
"je pense aussi que les lobbies ont crus que comme chez nous, ils pouvaient imposer leurs lois, mais quand on pousse des hommes dans leurs retranchements, ils ne vont plus respecter les règles établies qu'elles le soient par un gouvernement, ou des groupes industriels" Moindreffort


Revenir vers « Catastrophes humanitaires, naturelles, climatiques et industrielles »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité