Biocarburants, agrocarburants, biocombustibles, BtL, carburants alternatifs non fossiles...Avis sur le livre Biogaz - manuel pratique

Huile végétale brute, diester, bio-éthanol ou autres biocarburants ou combustibles d'origine végétale...
mandrieu
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 32
Inscription : 22/02/16, 23:46
x 2

Re: Avis sur le livre Biogaz - manuel pratique

Message non lupar mandrieu » 21/03/16, 22:11

Dans son bouquin, valla parle d'une amélioration qui consiste à désorber le co2 mais peu le méthane en faisant descendre la pression mais pas trop bas pour que seul le co2 et peu de méthane soit désorbé. Il parle aussi d'augmenter le pied de cuve pour permettre au methane de remonter dans la colonne car l'eau ira moins vite en passant dans un plus gros diametre.
Ceci dit la chaux parait plus simple mais le cout et la mise en oeuvre restent trop vague pour tenter l'expérience pour l'instant.
Chatelot, as-tu un schéma de conception avec quelques valeurs de dimensions ?
merci
0 x

mandrieu
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 32
Inscription : 22/02/16, 23:46
x 2

Re: Avis sur le livre Biogaz - manuel pratique

Message non lupar mandrieu » 31/03/16, 22:03

Pas d'idée pour une autre méthode d'épuration du biogaz?
Chatelot, j'imagine que tu n'as pas que ca à faire mais ou en es-tu ?
tu proposais une alternative à la méthode du bouquin de valla, as-tu trouvé des infos ?
j'ai un peu cherché et cette methode à la chaux semble peu ou plus utilisée, le lavage à l'eau est toujours proposé avec les autres techniques pour milionnaires mais la chaux ???
Le lavage à l'eau semble être la seule crédible à l'heure actuelle et surtout la plus accessible et la moins chère. C'est cette methode qui a été utilisé il y a plus de 30 ans en nouvelle zelande dans les fermes qui produisaient du biogaz carburant et aussi en inde à l'heure actuelle. Mais pourquoi cette chaux n'est plus là, mystère ! seul (ou presque) chatelot a un avis contraire mais aides nous !
merci
0 x
Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6960
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 236

Re: Avis sur le livre Biogaz - manuel pratique

Message non lupar chatelot16 » 01/04/16, 09:23

mandrieu a écrit :Dans son bouquin, valla parle d'une amélioration qui consiste à désorber le co2 mais peu le méthane en faisant descendre la pression mais pas trop bas pour que seul le co2 et peu de méthane soit désorbé


ça ne marche pas la disolution est proportionnelle a la pression pour les 2 gaz ... il y a simplement une solubilité differente

avec du calcaire ou de la chaux ce n'est plus une dissolution proportionnelle a la pression , c'est une reaction chimique qui absorbe autant de C02 qu'on veut avec une faible dissolution dans l'eau vu qu'on ne met pas de pression

dans le cas ou l'on cuit soit même du calcaire dans un foyer a bois , ça fait de la bonne chaux si le calcaire est pur , et ça peut faire de la chaux hydraulique si le calcaire est argileux : le probleme est que la chaux hydraulique durci dans l'eau comme le ciment donc bouche tout : solution , ne pas utiliser la chaux solide mais du lait de chaux bien dilué

on melange l'eau et la chaux dans un bac exterieur , et on pompe dans ce bac pour arroser un absorbeur du même type que celui de valla sauf qu'il n'y a pas besoin de pression ... si la chaux a le malheur d'etre hydraulique , ça durcira au fond du bac ce qui n'est pas un probleme

dans l'absorbeur , inutile de mettre une garniture en bout de tuyaux coupé : en gravier calcaire ça sera encore plus simple
0 x
mandrieu
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 32
Inscription : 22/02/16, 23:46
x 2

Re: Avis sur le livre Biogaz - manuel pratique

Message non lupar mandrieu » 04/04/16, 23:30

Pour cette histoire de désorbage uniquement du CO2, il semble que le procédé existe et est souvent utilisé, ils appellent ca le flash tank (http://ohioline.osu.edu/factsheet/AEX-653.1-14 par exemple). Il y a beaucoup d'infos sur internet avec ces mots clefs. La colonne est à 4 bars.

Sinon plus concrètement, comment s'y prendre pour la chaux ?
- Ou trouver le calcaire, quelle pureté ? comment la controler ?
- quel type de poele pour faire la chaux, comment le construire ?
- et quelle quantité de chaux ?
- quelle volume/taille de colonne pour épurer ?
- as-tu des exemples sur internet ?

Je trouve que les morceaux de plastiques sont plus légers que le gravier calcaire et donc plus simple à mettre en place mais bon, il faut les faire, valla les a fait facilement avec un petit broyeur à végétaux.
C'est vrai que c'est tentant cette chaux mais pour l'instant c'est pas concret comparé au proto de valla qui donne toutes les dimensions et matériels necessaires, je t'avoue, chatelot, que je compte sur toi !!
0 x
Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6960
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 236

Re: Avis sur le livre Biogaz - manuel pratique

Message non lupar chatelot16 » 05/04/16, 17:08

il n'est pas indispensable de fabriquer la chaux ... je voit de la chaux vive a prix assez faible dans le magasin gamm vert a coté d'une cooperative agricole

je prefere la chaux vive a la chaux eteinte qui est souvent deja plus ou moins transformé en poudre de calcaire en absorbant le CO2 de l'air ... la chaux vive n'absorbe pas le CO2 avant d'etre eteinte par de l'eau , ce qui double sont poids et son volume : si un sac de chaux vive absobe l'humidité il craque

conclusion pratique la chaux vive peut etre 2 fois plus chere au kg que la chaux eteinte pour faire le même prix de revient

pour la dimension de l'absorbeur ... la même dimension que l'absorbeur a eau suffira largement , et sans pression ce qui simplifie considerablement la realisation !

la pression pousse a utiliser un tube de faible diametre très haut ... sans pression il est plus pratique de faire l'absorbeur de plus grand diametre et moins haut : genre bidon en plastique avec couvercle

pour bien mouiller toute la garniture un faible debit suffirait mais est difficile a bien repartir : il est pratique de faire un debit trop gros avec fonctionnement intermitant de la pompe : pompe de vidange de machine a laver

pour calculer la consomation de chaux , il suffit d'ecrire l'equation et faire le calcul avec les masse molaires ... mais je suis occupé avec une mise au point de couveuse electrique pour des oies ... et maintenant que ça marche , ça fait encore plus de travail pour s'occuper des oisons ... la 3eme couvée est en train d'eclore et j'en ai lancé une par semaine dans plusieurs couveuse
0 x

mandrieu
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 32
Inscription : 22/02/16, 23:46
x 2

Re: Avis sur le livre Biogaz - manuel pratique

Message non lupar mandrieu » 06/04/16, 21:52

Je ne suis pas chimiste mais au final il faudrait en théorie la quantité de chaux (nombres de molécules ?) pour supprimer x molécules de CO2 ?
J'ai lu le post sur le Dr Laigret, intéressant mais au final avec un épurateur à biogaz, pas besoin d'un labo classe 4 !
Tout le monde, si on a la matière 1ere, comme Laigret d'ailleurs, certes avec un rendement plus faible, peut produire son méthane quasi pur !
On se prend beaucoup la tête mais n'a-t-on pas là un truc génial quand même, vieux et déjà expérimenté, maintenant à la portée de tous avec ce bouquin ? Déjà une amélioration se profile avec l'idée de Chatelot mais même sans ça, valla roule avec de la merde comme il le disait dans son document initial.
Ce qui me tue le plus, c'est que je n'ai pas encore commencé la construction !
Allez les chimistes, une idée pour la chaux ?
0 x
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7814
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 641

Re: Avis sur le livre Biogaz - manuel pratique

Message non lupar Ahmed » 06/04/16, 21:59

La merde, c'est l'avenir! Attention, ce message comporte un double sens et ce n'est pas l'effet du hasard! 8)
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
mandrieu
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 32
Inscription : 22/02/16, 23:46
x 2

Re: Avis sur le livre Biogaz - manuel pratique

Message non lupar mandrieu » 14/04/16, 21:53

C'est sur que c'est l'avenir, mais malgré les quantités effroyables il n'y en aura pas pour tout le monde !
Bref je commence à me renseigner pour construire le digesteur, je pense que je vais faire comme valla mais un chouille plus petit,genre 2 fois 30m3. par contre la méthode de construction est pas mal expliquée et je pense faire appel à un maçon comme il le conseille.
Pour l'épurateur, il manque toujours trop d'infos sur la méthode à la chaux et le système de valla semble ne pas être si compliqué. Je pense améliorer l'épurateur comme il le propose, tant qu'à faire directement mieux. Il propose entre autre un pied de cuve plus large pour perdre un peu moins de méthane.
Mais si les oisons de chatelot le laisse tranquille, je suis toujours à son écoute ...
0 x
Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6960
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 236

Re: Avis sur le livre Biogaz - manuel pratique

Message non lupar chatelot16 » 15/04/16, 09:24

je n'aime pas la cuve de valla

probleme d'etancheité de la bache coincé dans un profilé : c'est etanche quand tout est neuf et propre , mais comme il faut demonter a chaque chargement ça ne me parait pas durable

je prefere une fermeture hydraulique : un caniveau qui fait le tour de la cuve , de 50cm de profondeur , remplis d'eau , et la bache qui trempe dedans , aucunne dimension precise a respercter , aucune fuite possible même si c'est sale

autre remarque , je prefere une bache indepandante pour chaque cuve , ce qui permet de mesurer le volume produit par chaque cuve , et savoir si il est temps de la vider

ce systeme discontinu demande un gros travail pour vider les cuve : c'est bon pour un agriculteur qui est deja equipé pour manipuler son fumier ... je prefere le systeme dilué , ou les cuve contiennent un produit bien liquide , il n't a pas besoin de les ouvrir , ça marche presque tout seul , et fait une production de gaz reguliere utilisable sans stockage

avec le systeme discontinu un bon systeme de stockage du gaz est indispensable
0 x
mandrieu
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 32
Inscription : 22/02/16, 23:46
x 2

Re: Avis sur le livre Biogaz - manuel pratique

Message non lupar mandrieu » 15/04/16, 22:36

effectivement il y a les 2 systèmes : caniveau et profilé.
Je pense que si on fait un caniveau, il faut une cloche solide comme couvercle ou alors il faut bien arrimer la bache car elle se soulevera rapidement avec la production de gaz. Valla a 2 baches, 1 par cuve mais rien n'empeche de faire des caniveaux pour chaque cuve.
Je me suis renseigné chez des concepteurs et le système que valla utilise est assez commun, il faut en effet bien laver le profilé avant de refermer.
Le problème du continu est d'avoir de la matière liquide ou poresque, ca veut dire broyeur, en plus il faut alimenter tous les jours ou presque pour avoir une production régulière. Au final il faut aussi du matos d'agriculteur pour remplir le digesteur.
Les cuves enterreés de valla sont hyper simple à remplir, le problème est de les vider ! Il parle d'une grue, j'ai vu ca dans le bouquin de lagrange. Je pense que c'est une bonne solution (si on a pas de tractopelle ...)
Quand on a 2 cuves ou plus, le gaz est quasi aussi régulier qu'en continu ! En plus en continu, y'a du boulot tous les jours pour remplir !
Franchement, ca fait longtemps que je cogite, le système de valla est ce qu'on peut faire de plus simple, juste choisir le système de fermeture. Le caniveau semble attrayant et j'y avais pensé mais difficile de faire un choix. Point négatif du caniveau, plus de béton, plus difficile à construire et ??
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Biocarburants, agrocarburants, biocombustibles, BtL, carburants alternatifs non fossiles... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités