Biocarburants, agrocarburants, biocombustibles, BtL, carburants alternatifs non fossiles...Avis sur le livre Biogaz - manuel pratique

Huile végétale brute, diester, bio-éthanol ou autres biocarburants ou combustibles d'origine végétale...
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 49266
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 775

Re: Avis sur le livre Biogaz - manuel pratique

Message non lupar Christophe » 09/03/16, 21:29

chatelot16 a écrit :je viens de recevoir ce livre : on n'y trouve rien d'assez précis pour permettre une réalisation ... donc il ne faut pas compter sur ce livre pour passer a la pratique ... c'est juste un livre assez agréable pour decouvrir le sujet ... il faut absolument chercher des information plus précise ailleurs , sinon échec assuré


Marrant car l'avis sur amazon dit tout l'inverse:

Pas de blabla, pas de chichi, l'auteur a mis les mains dans la m____ avant d'expliquer comment une installation biogaz maison peut être construite. Basé sur une longue étude qui l'a emmené dans de nombreux pays où le biogaz équipe de nombreuses familles, puis sur la réalisation de sa propre unité en auto-construction, son amélioration et son exploitation, le livre retrace toute cette expérience fabuleuse. Préfacée par Bernard LAGRANGE précurseur et auteur de deux livres cultes sur le biogaz, Jean Philippe VALLA à la tête dans les étoiles er les pieds sur terre: il nous fait rêver d'une solution durable, écologique et respectueuse.


Je crois plus à ton impartialité chatelot qu'à celui de ce commentaire...

Le livre évoque-t-il simplement le ratio 10 à 20kg de matière pour faire l'équivalent d'1 L de combustible? Parce que c'est par là qu'il faut commencer...
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi et/ou partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. - Achetez le livre du Potager Du Paresseux de Did67 - Un Tip pour l'éconologie - Publiez un article sur Google Actualités

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 49266
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 775

Re: Avis sur le livre Biogaz - manuel pratique

Message non lupar Christophe » 09/03/16, 21:42

mandrieu a écrit :tu parles de l'aspect compression ou de l'ensemble ?
Pour ma part, ca faisait longtemps que je cherchais des infos précises la dessus et je n'ai jamais trouvé un bouquin, même en anglais, qui explique tout cela. En particulier l'épuration, et pourtant j'ai longtemps cherché !


Euh combien en as-tu acheté vraiment car il en existe quelques un...

La méthanisation – 7 avril 2011
de René Moletta (Auteur)

Editeur : Tec & Doc Lavoisier; Édition : 2e édition (7 avril 2011)
Langue : Français
ISBN-10: 2743012714
ISBN-13: 978-2743012717


La méthanisation – 3 avril 2015
de René Moletta (Auteur), Collectif (Auteur)

Forte de son succès, témoin de l'évolution des connaissances comme des technologies, La méthanisation fait aujourd'hui l'objet d'une troisième édition. Les contributions de trente spécialistes, chercheurs ou professionnels du secteur reconnus internationalement, dressent un panorama complet des aspects fondamentaux nécessaires à la connaissance du processus de méthanisation et à son exploitation. Cinq parties constituent cet ouvrage :• Présentation de la microbiologie et de la mise en œuvre du processus ;• Aspects législatifs : réglementation et sécurité ;• Technologies de la méthanisation appliquées aux effluents et technologies appliquées aux déchets (urbains ou agricoles) ;• Modes de valorisation du biogaz ;• Aspects économiques.Alors que la France progresse en matière de traitement des déchets et de production d'énergie verte, les acteurs potentiels du secteur, en particulier les agences d'ingénierie et de conception, doivent encore approfondir leur connaissance du processus de méthanisation et des technologies pouvant être mises en œuvre pour l'exploiter. Les auteurs de cet ouvrage se sont fixé pour objectif de les y aider. Pour cela, ils ont choisi de consacrer une large place au génie des procédés et de multiplier les exemples concrets de mises en œuvre françaises, européennes ou plus lointaines.La méthanisation constitue également une somme d'informations unique en langue française pour les étudiants se spécialisant dans les domaines de l'environnement, des énergies renouvelables, du développement durable ou du génie des procs

Relié: 513 pages
Editeur : Tec & Doc Lavoisier; Édition : 3e édition (3 avril 2015)
Langue : Français
ISBN-10: 2743019913
ISBN-13: 978-2743019914


Ce dernier est vendu 145 € pour 513 pages! Donc on peut s'attendre tout de même à de nombreux détails techniques...

Pour ma part j'ai celui-ci:

Biométhane de Bernard Lagrande
- Principes, techniques et utilisation...édition 1979 tout de même aux éditions EDISUD
245 pages


Il est très complet niveau pratique, je pourrais vous scanner quelques extraits sur demande...
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi et/ou partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. - Achetez le livre du Potager Du Paresseux de Did67 - Un Tip pour l'éconologie - Publiez un article sur Google Actualités
Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6960
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 236

Re: Avis sur le livre Biogaz - manuel pratique

Message non lupar chatelot16 » 09/03/16, 23:33

l'epuration de ce gaz est importante ... compter sur l'eau pure pour absorber le CO2 me parait une erreur car la diference de solubilité dans l'eau du CO2 et du methane n'est pas enorme

ce livre oublie complètement l’épuration du H2S avant de comprimer ... danger de corrosion des réservoir en acier ... je n'ai rein trouvé de précis dans tous les coin du net sur ce probleme d'epuration : c'est dans les vieux livre sur le gaz d'eclairage , le gaz de ville par distillation de la houille que je trouve le plus de renseignement utile : melange de laming : sciure chaux et fer pour absorber les impureté corrosive du gaz avant de l'envoyer dans les tuyaux de l’époque , ou de le comprimer dans les bouteille d'un véhicule

je trouve aussi des insuffisance sur l’absorbions de l'eau indispensable pour pouvoir comprimer sans risque de corrosion ... il y a une page sur l’absorbions ou l'on ne comprend pas la différence entre absorption chimique par chlorure de calcium et absorption physique par gel de silice ... sans précision suffisante on n’apprend rien

pour une bonne efficacité énergétique l’absorption chimique de l'eau me parait trop coûteuse : une solution est la déshumidification frigorifique , qui marche de façon économique pour l'air comprimé

ce livre est une initiation avant d'aller plus loin , mais pas un manuel pratique permettant de passer a la réalisation !
0 x
Avatar de l’utilisateur
renaud67
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 631
Inscription : 26/12/05, 11:44
Localisation : marseille
x 1

Re: Avis sur le livre Biogaz - manuel pratique

Message non lupar renaud67 » 10/03/16, 10:53

Bonjour,
quelqu'un se serait-il porucré le livre e la méthode Jean Pain, pour savoir si son contenu permettrait de réaliser une installation ?
0 x
Les absurdités d'hier sont les vérités d'aujourd'hui et les banalités de demain.
(Alessandro Marandotti)
mandrieu
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 32
Inscription : 22/02/16, 23:46
x 2

Re: Avis sur le livre Biogaz - manuel pratique

Message non lupar mandrieu » 10/03/16, 21:12

J'ai le livre de jean Pain, génial mais chatelot pleurerait surement en le lisant vu le manque total de précision. Si la précision se compte en nombre de page alors le livre de Jean PAin ne vaut rien. Pour ma part, j'ai ce livre depuis pas mal de temps, il est interessant dans le sens ou il donne des idées sur plein de choses mais n'entre vraiment pas dans les détails.
A l'inverse celui de Moletta est peut-être complet en ce qui concerne la méthanisation mais l'ayant survolé, je défie quiconque de se lancer dans un projet de methanisation avec ce livre. Il s'adresse à des vrais pros du secteur qui s'intéresse à des gros projets. Je crois qu'il ne décrit pas le coté épuration dans un but de biogaz carburant.
Biométhane 1 et 2 de Bernard Lagrange sont 2 supers bouquins, trés complets, le vol 2 est trés intéressant, le 1 était plutôt un état des lieux de la métha il y a 30 ans. C''est d'ailleurs ce Bernard Lagrange qui fait la préface du bouquin Manuel Pratique de Valla.
Le bouquin de valla parle aussi de « La production de biogaz » de Uwe GÖRISCH et Markus HELM que je n'ai pas lu.

Chatelot, tu n'as pas du tout lire du manuel puisqu'il y a un chapitre sur l'épuration de l'H2S, l'auteur propose un filtre fait de copeaux d'acier rouillés + copeaux de bois qui fixe le souffre. On trouve ce même système ici : http://www.connellygpm.com/ironsponge.html
Pour l'absorption de l'eau, le bouquin parle de plusieurs techniques (je n'ai pas vu ou tu as lu cette histoire de chlorure de calcium pourtant je l'ai lu 2 fois...). Question économique, il parle aussi de faire condenser l'eau dans un long tuyau placé au frais. Il utilise lui du gel de silice, pas besoin d'électricité.
Christophe, l'auteur ne parle pas de 10 à 20kg donne 1l de combustible comme cela. Il explique que cela dépend du type de Matières. On voit sur un graphique que le lisier porcin produit peu comparé à de la graisse par exemple trés gros producteur. Il dit ensuite que 1m3 de biogaz produit 1l de mazout et par exemple 1 tonne de graisse produit 500m3 de biogaz et donc 500l de mazout mais 1 tonne de lisier porcin produit 20m3 de biogaz donc 20l de mazout ! Trés différent, on passe donc de 2kg de graisse à 50kg de lisier porcin pour produire le même m3 de biogaz.

Je trouve vraiment ce bouquin bien fait et je t'encourage chatelot à le lire complètement, il regorge de détails sur les aspects constructifs. C'est vrai qu'il n'y a qu'une page sur l'épuration de l'H2S mais elle y est et est suffisante pour comprendre le principe et le mettre en oeuvre.
Ce bouquin est vraiment destiné à des autoconstructeurs, comme moi, qui veulent construire le système complet. J'avais déjà trouve pas mal d'infos sur le net sur la construction des méthaniseurs mais là il y a tout et surtout l'épuration du co2 ! rien sur internet qui permette de construire.
bonne soirée.

Ouf!
0 x

Avatar de l’utilisateur
Macro
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2992
Inscription : 04/12/08, 14:34
x 41

Re: Avis sur le livre Biogaz - manuel pratique

Message non lupar Macro » 11/03/16, 11:11

Perso avec une tonne de graisse...Je fait l'equivalent energetique d'une tonne de mazout...Sans methaniser...
0 x
La seule chose qui soit sure dans l'avenir. C'est qu'il y a peut de chance qu'il soit conforme a nos prévisions...
Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6960
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 236

Re: Avis sur le livre Biogaz - manuel pratique

Message non lupar chatelot16 » 11/03/16, 12:00

la methanisation n'est vraiment pas le moyen le plus simple de faire du carburant pour un vehicule : il faut tout construire soi même de A a Z , et faire un truc impossible a rentabiliser en le vendant en plusieurs exemplaire , vu les normes couteuses sur les gaz comprimé qui bloquent le marché

utiliser l'huile de friture ou l'huile vegetale marche sans rien inventer

ma premiere motivation pour m'interreser a la methanisation etait la valorisation des dechet vert que tous le monde transporte a la decheterie ... je me suis vite rendu compte que la recuperation de ces dechet est trop aleatoire : il faut regulariser en instalant le methaniseur chez un agriculteur qui a du fumier

par la suite je me suis appercu que les dechet vert etaient utilisable par simple combustion ! au debut je croyais qu'il etaient impossible a stocker pour chauffer en hivers : ça pouri plus vite que ça ne seche : solution melanger les dechet humide avec du bois broyé deja sec : le sec absorbe l'eau et fait descendre l'humidité a un taux qui ne permet plus de pourrir , et le melange fini de secher tout seul ... la methanisation devient donc inutile pour les dechet vert

je continue a m'interresser a la methanisation mais a une echelle plus grande pour les agriculteur

j'utilise le bois et les autre dechet dans un gazogene un peu special qui separe les produit de pyrolyse du bois : ça fait un peu de carburant liquide methanol et acetone pouvant etre mélangé a l'essence

ce genre de gazogene peut aussi servir de four a chaux ... et produire la chaux vive pour l'epuration du methane

finalement la chaux vive est un bon moyen d'epuration du metnane : completement passif sans consomation d'energie au niveau du methaniseur , et consomation d'energie thermique dans le four a chaux , donc utilisation direct du bois et autres dechet combustible

la chaux vive fait mieux qu'absorber le CO2 , elle absorbe très efficacement l'humidité , et ensuite une fois eteinte par l'eau elle absorbe a 100% le CO2 sans aucune perte de methane ... on peut pousser la reduction de la perte de methane jusqu'a passer sous vide , la chaux usé pour renvoyer au methaniseur le peu de methane qu'elle contient dissous avant de la rejeter ... mais il n'est pas sur que ça soit utile vu l'enorme rapport entre quantité de CO2 retenue par la chaux et dissolution du methane
1 x
Avatar de l’utilisateur
Macro
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2992
Inscription : 04/12/08, 14:34
x 41

Re: Avis sur le livre Biogaz - manuel pratique

Message non lupar Macro » 11/03/16, 13:35

En procédé industriel nous utilisons des charbons actifs pour fixer les vapeurs d' hydrocarbures(le methane en est un) ces charbons actifs sont ensuite "desorbés" par un mise sous vide au refoulement de la pompe a vide les vapeurs sont "douchées" sous des hydrocarbures liquides ce qui a pour effet de les fixer ...Et elles repartent dans le cycle...La consommation energetique est importante mais les vapeurs ne sont plus mise a l'atmosphere.... fait troublant..J'ai possedé une golf 1 GTI cabriolet qui revenait de californie et avait étée mise aux normes de depollution de la bas en 1991....Et elle avait sur la mise a l'air libre du reservoir exactement le meme procédé...Pendant le stationement les gazs issus de la dilatation du carburant du reservoir étaient filtrée par les filtres a charbons actifs placés dans l'aile arriere . Quand on metttait la voiture en marche un jeu d'electrovannes en prise sur la depression du moteur mettait ces filtre a charbon sous vide pour les nettoyer et les reinjecter dans le moteur...le systeme (une vraie usine a gaz que j'avais viré a l'epoque) etait vraiment similaire ...
0 x
La seule chose qui soit sure dans l'avenir. C'est qu'il y a peut de chance qu'il soit conforme a nos prévisions...
Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6960
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 236

Re: Avis sur le livre Biogaz - manuel pratique

Message non lupar chatelot16 » 11/03/16, 14:33

ce filtre a charbon actif existe sur les voiture a essence actuelle ... il absorbe les vapeur du reservoir quand on est a l'arret , et il se fait rincer par l'air aspiré par le moteur quand on roule

je n'avait pas pensé au charbon actif , mais si il absorbe le methane et non le CO2 ça serait un moyen de completer une absorbtion du CO2 a l'eau : faire passer le CO2 contenant un peu de methane sortant de l'eau dans du charbon

mais toutes ces compression et mise sous vide consomment une energie importante , une energie mecanique noble ... la solution a chaux vive ne consomme aucune energie a l'instant ou l'on s'en sert , elle a consommé une energie thermique dans une operation separé ... une façon de plus de valoriser du bois combustible

fabriquer de la chaux est plus facile qu'on croit : la chaux devrait etre moins cher que le ciment , mais comme c'est un produit "ecolo" ça se vend ridiculement trop cher

un petit four a un moins bon rendement thermique qu'un gros , mais si on s'en sert de chaudiere en hivers quand il y a besoin de chauffage il n'y a plus de chaleur perdue

et dans mon cas le four a chaux ne sera pas une construction speciale mais un truc servant tantot de gazogene tantot de four a chaux
0 x
mandrieu
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 32
Inscription : 22/02/16, 23:46
x 2

Re: Avis sur le livre Biogaz - manuel pratique

Message non lupar mandrieu » 11/03/16, 21:50

Que de bonnes idées !
Avez-vous un descriptif assez précis de l'épuration à la chaux ou aux charbons actifs ?
l'auteur dit que le lavage à l'eau est le plus simple mais ca m’intéresserai de voir comment mettre en oeuvre ces 2 autres procédés.
Je sais qu'il y a longtemps, l'épuration à la chaux avait été utilisé puis abandonné. De nos jours, il semble qu'on ne l'utilise plus, pourquoi ?
Actuellement on utilise ;
- le lavage à l'eau (comme dans le bouquin)
- le lavage chimique
- le pressure swing adsorption
- la cryogénie
- la séparation membranaire
comparatif des différentes méthode qui vient d'un organisme de recherche public indien, mais c'est en anglais :
http://www.hindawi.com/journals/isrn/2012/904167/tab1/
En gros, le lavage à l'eau est le plus simple et moins cher mais on perd un peu de méthane
l'absorption chimique dont tu parles permet de travailler à des pressions plus faibles mais la régénération des produits demande beaucoup d'énergie.
Alors il reste la chaux, mais comment ???
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Biocarburants, agrocarburants, biocombustibles, BtL, carburants alternatifs non fossiles... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité