Biocarburants, agrocarburants, biocombustibles, BtL, carburants alternatifs non fossiles...Avis sur le livre Biogaz - manuel pratique

Huile végétale brute, diester, bio-éthanol ou autres biocarburants ou combustibles d'origine végétale...
Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6960
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 236

Re: Avis sur le livre Biogaz - manuel pratique

Message non lupar chatelot16 » 16/04/16, 19:32

le caniveau a un gros avantage : il peut etre assez profond pour descendre plus bas que le niveau de liquide dans la cuve : donc l'etanchéité au gaz du beton n'a plus aucune importance , il n'y a plus que l'etanchéité a l'eau qui compte

pour ne pas que la bache s'envole une solution est de lui faire un ourlet dans lequel passe une chaine assez lourde

j'avais d'abord pensé a des poid attaché au bord de la bache , mais une grosse chine reparti mieux le poid et se manipule plus facilement

si il y a une surface en beton bien plate autour de la cuve la bache avec son ourlet a chaine tombe dans le caniveau toute seule

dans le cas de methaniseur a liquide dilué je prefere la cuve ronde en tole galvanisé avec etanchéité par film en polyethylene pour proteger le zinc

le broyeur est le point critique ... pour une tout petit methaniseur experimental j'ai pensé au broyeur de cuisine ... mais il sont cher et petit ... en materiel industriel on voit sur le net des pompe dilaceratrice ... mais cher ...

le broyeur sera donc le premier truc a construire si je veut faire un methaniseur : ça ne sera pas une pompe dilaceratrice , mais un broyeur et une pompe separé car une pompe centrifuge doit tourner vite et le broyeur doit tourner lentement

j'ai un solution pour le broyeur qui coupera tout y compris les ficelle bleue qu'on trouve helas souvent dans le dechet agricole

le broyeur pompe peut etre placé près du batiment agricole ou il y a du fumier a debarrasser et envoyer par un tuyau vers le methaniseur a un autre endroit ... ça evite de tourner avec des tracteur pres des cuves

j'ai une idée pour regulariser la production : avoir 3 cuve : les dechet arrive a la premiere cuve qui reste froide ou la metahnisation se fait lentement , puis passe dans la cuve chaude ou la methanisation est plus rapide ... 3eme cuve pour stocker le residu

le niveau des 2 premiere cuve est variable : si il y a trop de gaz je fait monter le niveau de la cuve froide ... si il n'y a pas assez de gaz on fait baisser le niveau de la cuve froide pour augmenter le niveau de la cuve chaude ... je n'ai jamais vu cette idée ailleur mais j'espere que ça permet d'accepter une alimentation irreguliere sans aucun stockage des dechet avant methanisation
0 x

mandrieu
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 32
Inscription : 22/02/16, 23:46
x 2

Re: Avis sur le livre Biogaz - manuel pratique

Message non lupar mandrieu » 17/04/16, 22:40

y'a de l'idée !
Mais comment mélanges-tu les cuves avec des pompes, elles ne sont pas reliées par vase communicants vu que tu veux choisir les niveaux ?
Je ne sais pas pourquoi c'est si important de toujours alimenter en continu mais il y a une raison.
Au final faudrait pas que ton système finisse par être plus complexe que celui de valla !
Pour la chaine, oui mais elle devra être sacrément lourde, 10mbar dans la cuve, on dirait que c'est pas grand chose mais ça pousse ! je me trompe peut-etre mais c'est comme si il y avait 10cm d'eau sur la bache pour la retenir ? Si la cuve fait 9m² comme cette de valla, ca fait 900 kg ? je dois me tromper ...
Chatelot, ou est l'erreur ?
Et ton idée de broyeur ? tu peux en dire plus ?
0 x
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11085
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 65

Re: Avis sur le livre Biogaz - manuel pratique

Message non lupar Obamot » 17/04/16, 23:25

Dans mon coin c'est le contraire, nous n'avons quasi pas de GPL mais pratiquement que du BIogaz.

J'avais étudié la question mais laissé tomber du fait que je suis frontalier que que les systèmes ne sont pas compatibles de part et d'autres de la frontière. Mais finalement je m'étais rabattu sur l'E85, à € 68ct actuellement (souvent moins cher que le GPL)

L'éthanol me semble moins compliqué et moins dangereux à produire, c'est juste de l'alcool... (mais peut-être que je me trompe?)
Le problème de produire son carburant soi-même (dans le cas de l'E85) c'est qu'il faut rajouter à l'ethanol la mixture d'adjuvants "qui vont bien" pour les moteurs de voiture. Ce sont des recettes bien gardées confidentielles par les pétroliers? Idem pour le gaz je n'en sais rien: comment faire?

De plus beaucoup de véhicules sont compatibles avec ce biocarburant. Le véhicule ne nécessite pas de transformation lourde. J'ai avancé le point d'allumage de 4° horaire et c'est tout. Elle roule maintenant comme un charme, j'ai mis 5l de SP98 et tout le reste de E85 pour le premier plein. Au début elle a toussé un peu les premiers 50 km :mrgreen: — il fallait que le calculateur de bord se recale sur ce changement de carburant pour cause de différence d'octane etc, le prochain plein j'essayerai de rouler full E85, j'aurais dû procéder en 2 étapes, mais j'avais déjà roulé 50/50 sans problème — peut-être également qu'il fallait que les injecteurs se nettoient, l'éthanol a tendance à décaper la saleté! Certains doivent même parfois changer le filtre à essence (je le ferrai lorsqu'il sera bien encrassé...)

Tout ce que je peux craindre c'est que les sièges de soupapes ramassent (et je ne suis pas obligé de tirer dessus comme un malade), mais comme la voiture va s'amortir toute seule avec l'économie sur des pleins à moitié prix, comme je l'ai payée seulement 1'000 roros avec 100'000 au compteur, j'ai de quoi voir venir...
Je verrai si elle démarre correctement en hiver, sinon je changerai les bougies, certaines sont prévues pour ça!

Mais pour le moment elle ronronne bien, que du bonheur...
Elle est plus nerveuse lancée avec de bonnes reprises, mais un chouilla moins véloce à l'accélération depuis l'arrêt.
0 x
« L'important n'est point le chemin vers le bonheur, l'important c'est le chemin »Lao Tseu
Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6960
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 236

Re: Avis sur le livre Biogaz - manuel pratique

Message non lupar chatelot16 » 18/04/16, 08:15

ce n'est pas une seule bacterie qui fait la methanisation mais toute une faune qui doit s'adapter a la composition chimique ... si la composition change brutalement ça marche moins avant de trouver un nouvel equilibre ... je pense que c'est pour cela qu'il est important d'alimenter regulierement

mon idée de premiere cuve froide devrait permetre d'alimenter cette premiere cuve n'importe comment et de pomper un debit regulier dans la 2eme

bien sur ça complique , mais pour faire du gaz c'est normal de faire une usine a gaz ... je prefere les truc compliqué automatisable que les truc simple qui demandent de repeter le même travail

ce n'est pas la complexité qui coute cher mais le prix des materaiux : pour le systeme discontinu il faut des cuve en beton solide resistant au tractopelle pour vider ... pour le systeme dilué ça peut etre des cuve en tole et film polyethylene hors sol : beaucoup plus economique en prix des materaiux et surtout sans gros travaux de terrassement ... facile a demonter ou a deplacer en cas de modification
0 x
mandrieu
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 32
Inscription : 22/02/16, 23:46
x 2

Re: Avis sur le livre Biogaz - manuel pratique

Message non lupar mandrieu » 21/04/16, 22:05

ok mais quelle cuve peut-on prendre, il faut pouvoir la vider ou acceder à l'intérieur en cas de problème. Comment penses-tu mélanger et rechauffer ? en continu c'est souvent des gros agitateurs mécaniques chers et qui cassent.
peut-on faire le mélange comme valla avec une pompe ?
et ce broyeur ? sans lui pas de continu !
0 x

Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6960
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 236

Re: Avis sur le livre Biogaz - manuel pratique

Message non lupar chatelot16 » 21/04/16, 23:19

un agitateur , c'est un moteur electrique un reducteur et une helice

avec un arbre incliné il n'y a même pas besoin de joint sur l'arbre ... fermeture hydraulique aussi

pour une petite dimension le moteur et le reducteur peut etre une perceuse 220V 500W chinoise a moins de 10 euro a brico machin , alimenté a tension reduite pour tourner doucement

mais je confirme , le point clé pour une petites methanisation c'est un bon broyeur pour ne pas tout boucher avec des fibre trop longue
0 x
Avatar de l’utilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
Messages : 8552
Inscription : 15/10/07, 16:05
Localisation : Clermont Ferrand
x 156

Re: Avis sur le livre Biogaz - manuel pratique

Message non lupar Remundo » 24/04/16, 10:22

Ahmed a écrit :La merde, c'est l'avenir! Attention, ce message comporte un double sens et ce n'est pas l'effet du hasard! 8)

je te trouve bien inspiré... t'es gonflé même ! :lol:
0 x
ImageImageImage
mandrieu
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 32
Inscription : 22/02/16, 23:46
x 2

Re: Avis sur le livre Biogaz - manuel pratique

Message non lupar mandrieu » 26/04/16, 22:06

je pige pas pourquoi in ne faut pas de joint avec un arbre incliné.
sinon ca me parait trés simpliste ton histoire d'agitateur. Les systèmes habituels sont énormes et puissant et cassent quand même ! j'ai vraiment un doute ... c'est quand même un des inconvénients majeurs du système continu cet agitateur.
Mélanger les jus avec une pompe me parait tellement plus simple !
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 49266
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 775

Re: Avis sur le livre Biogaz - manuel pratique

Message non lupar Christophe » 22/05/16, 23:50

Des conseils pratiques et une étude à télécharger sur la bio méthanisation en Afrique (donc plus simple à mettre en place):

Vidéo: https://www.econologie.com/bio-methanisa ... que-video/
Résumé de l'étude: https://www.econologie.com/biomethanisation-afrique/
Téléchargement de l'étude: https://www.econologie.com/etude-bio-met ... -tanzanie/
Prospectus de "pub": https://www.econologie.com/tanzanie-bio- ... rospectus/
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi et/ou partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. - Achetez le livre du Potager Du Paresseux de Did67 - Un Tip pour l'éconologie - Publiez un article sur Google Actualités
Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6960
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 236

Re: Avis sur le livre Biogaz - manuel pratique

Message non lupar chatelot16 » 23/05/16, 22:39

cette technique de cuve en brique enterré ne marche que dans les pays chaud en france le sol est trop froid

j'ai peur que ce genre de cuve ne soit pas bien etanche : bon pour les pays ou l'eau est abondante ... ne m'inspire pas confiance pour l'afrique

ce genre de petit methaniseur trop rudimentaire demande beaucoup de travail pour un resultat faible : d'ou les probleme d'abandon ou de mauvais entretient

je n'ai pas tout lu mais j'ai lu des remarque qui ne me plaisent pas : du genre le methaniseur doit etre près de la maison pour eviter la perte de pression dans le tuyaux de gaz : non le gaz passe facilement dans un tuyaux même long ... sauf si il y a des haut et des bas avec de l'eau de condensation qui se met dans les point bas ... il faut donc un tuyaux toujours en pente dans le même sens

pour moi la cuve enteré ça peut faire une petite production de gaz sans optimiser ... on ne sait pas ce qui se perd par les fuites ... on ne peut rien controler : avec des cuves aerienne en tole doublé de film polyethylene c'est economique controlable et entretenable

isolation laine de verre pour le mur cylindrique et le toit ... isolation par de la pouzolane pour le sol car ça resiste bien au poids

je n'aime pas la bache souple qui couvre beaucoup de methaniseur : ça fait une grosse perte thermique : je prefere un toit rigide et isolé ... la fonction stockage de gaz peut etre faite par une autre construction qui n'a pas besoin d'etre chauffé
1 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Biocarburants, agrocarburants, biocombustibles, BtL, carburants alternatifs non fossiles... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité