Agro-Biocarburants: bilan global

Huile végétale brute, diester, bio-éthanol ou autres biocarburants ou combustibles d'origine végétale...

Les agro-biocarburants

Vous pouvez sélectionner 1 option

 
 
Consulter les résultats
Elec
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 779
Inscription : 21/12/08, 20:38




par Elec » 16/02/09, 16:15

Christophe, je ne partage pas du tout cet avis: je pense que nous devrons oeuvrer pour préserver notre liberté de nous déplacer. Le potentiel des énergies renouvelables est très important, les solutions de mobilité individuelles ou collectives respectueuses de l'environnement sont là, les développer est générateur d'emploi.
0 x

Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 72841
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 8174




par Christophe » 16/02/09, 16:24

Liberté de déplacement? Faudrait pas généraliser trop vite...

C'est de la liberté de devoir faire 100 km par jour dans une prison métalique de 6 m² pour aller bosser?

La distance moyenne boulot-dodo est de 23 km en France...c'est énorme, soit 46 km par jour!

Avec un coût au km réel (tout compris: achat, carburant, assurance...) de 0.3 / km € ca fait déjà 13.8 € qui partent en perte SECHE pour le travailleur rien que pour aller bosser! Pour un smicar c'est preque 2h de travail par jour, juste pour se payer le droit d'aller...travailler! C'est ca être LIBRE ???? Le fait que l'énergie soit moins sale (betterplace) ne changera pas grand chose à ce coût...car au mieux tu as l'énergie moins cher mais pour le reste...

Etrange notion de liberté donc... :?:
0 x
Faire une recherche d'images ou une recherche textuelle - Netiquette du forum - Soutenir le forum en faisant du Shopping utile
Elec
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 779
Inscription : 21/12/08, 20:38




par Elec » 16/02/09, 16:42

Si tu supprimes cette voiture a ce travailleur, je ne suis pas sur qu'il aura gagné en liberté.

Certains personnes optent pour les transports collectifs. D'autres préfèrent les transports individuels.

Le problème c'est notre dépendance envers le pétrole, pas les déplacements en eux-même.

Les solutions existent pour sortir de cette dépendance tout en préservant notre niveau de confort (liberté de nous déplacer, de nous soigner, d'accèder à l'information et à la culture, etc.). Le développement de ces solutions est générateur d'emplois.
0 x
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 72841
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 8174




par Christophe » 16/02/09, 17:32

Elec a écrit :Si tu supprimes cette voiture a ce travailleur, je ne suis pas sur qu'il aura gagné en liberté.


Ah bon? Et si tu lui supprimes 2h de route par jour, pour un salaire équivalent : il sera moins libre?

Attention à ne pas se tromper de cible ! Je ne fais pas le procès de la voiture mais des surdéplacements comme on en voit trop actuellement...et dont l'Etat est bien complice en les défiscalisant...
0 x
Faire une recherche d'images ou une recherche textuelle - Netiquette du forum - Soutenir le forum en faisant du Shopping utile
Elec
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 779
Inscription : 21/12/08, 20:38




par Elec » 16/02/09, 17:52

Christophe a écrit :Et si tu lui supprimes 2h de route par jour, pour un salaire équivalent : il sera moins libre?


Libre a lui de choisir ce qui lui convient le mieux.
0 x

Avatar de l’utilisateur
Flytox
Modérateur
Modérateur
Messages : 14090
Inscription : 13/02/07, 22:38
Localisation : Bayonne
x 775




par Flytox » 16/02/09, 19:38

Bonjour Christophe
Christophe a écrit :Attention à ne pas se tromper de cible ! Je ne fais pas le procès de la voiture mais des surdéplacements comme on en voit trop actuellement...et dont l'Etat est bien complice en les défiscalisant...


Dans l'équation n'oublie pas de faire rentrer le paramètre du logement. Peu de personnes habitent à perpette pour le simple plaisir de faire des kilomètres défiscalisés on non. Je suppose que pour de très nombreuses personnes , on habite loin parce qu'on n'avait pas trop le choix ou les moyens d'acheter / louer plus près de son travail.....
A+
0 x
La Raison c'est la folie du plus fort. La raison du moins fort c'est de la folie.
[Eugène Ionesco]
http://www.editions-harmattan.fr/index. ... te&no=4132
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 72841
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 8174




par Christophe » 16/02/09, 20:38

Je ne l'ai pas oublié...

Le prix des loyer est généralement fixé par rapport au niveau de salaire d'une région : sinon rien ne pourrait être loué...

Pour ce qui est de la propriété c'est différent mais strictement rien ne t'obliges à acheter une maison à 50km de ton boulot...ou à ne pas changer de boulot...

Tout est une question de compromis!
0 x
Faire une recherche d'images ou une recherche textuelle - Netiquette du forum - Soutenir le forum en faisant du Shopping utile
Avatar de l’utilisateur
minguinhirigue
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 447
Inscription : 01/05/08, 21:30
Localisation : Strasbourg
x 1




par minguinhirigue » 16/02/09, 22:54

+1 pour Christophe : pouvoir dire non à la voiture est une liberté qu'on ne sait pas prendre. Puisse la crise nous enseigner certaines choses.

Et elec, si tu parles de liberté de déplacement, sachant que toute liberté individuelle s'arrête lorsqu'elle compromet des libertés collectives, et sachant que la voiture aujourd'hui ne permet pas d'assurer la liberté de déplacement de nos enfants, devrions-nous arrêter tous nos véhicules tant que n'est pas développée une alternative durable ? ;)

Comme l'évoquent certains membres, la réponse au problème de la consommation des carburants, ou de l'énergie nécessaires aux déplacement est aussi liée à des domaines connexes : logements à proximité des lieux de travail, ville compacte, covoiturage et déplacements alternatifs...

Il s'agit à mon avis de changer légèrement le service dont nous disposons (le confort ?), pas de le perdre, mais de le modifier : vivre sans voiture peut-être vécu comme horrible, et pourtant, si la ville est organisée pour, découvrir une belle ville non polluée à pied n'est rien de moins qu'un luxe qu'on se paye uniquement en vacances !?

Diminuer le besoin de déplacements individuels automobiles est une priorité avec laquelle on pourrait imaginer viables des agro-carburants de 2nde et 3ème générations.

PS : Elec, pour les forêts à la place desquelles sont produits des agro-carburants de 1ère génération, oui c'est un massacre débile... Mais ce n'est pas forcément le cas de tous les moyens de production de méthane et d'huile.
0 x
Elec
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 779
Inscription : 21/12/08, 20:38




par Elec » 16/02/09, 23:26

minguinhirigue a écrit : Et elec, si tu parles de liberté de déplacement, sachant que toute liberté individuelle s'arrête lorsqu'elle compromet des libertés collectives, et sachant que la voiture aujourd'hui ne permet pas d'assurer la liberté de déplacement de nos enfants, devrions-nous arrêter tous nos véhicules tant que n'est pas développée une alternative durable ? ;)


Je trouve la question intéressante. Effectivement, les transports actuels, basés sur le pétrole, ne sont pas durables et de plus contribuent à l'agravation de la crise climatique et posent d'énormes problèmes de santé (pollution automobile).

Je ne pense pas cependant qu'il faille interdire les véhicules mais qu'il faut en revanche passer le plus rapidement possible à l'électro-mobilité verte (éolien, solaire, etc.), individuelle et collective.

NB - La meilleure façon de valoriser les déchets c'est de produire du biogaz, biogaz utilisé en cogénération chaleur + électricité. Bruler le biométhane dans un moteur thermique n'est pas une solution de masse (3 Mtep au max en France) et c'est pas pertinent sur le plan du rendement énergétique.
Il nous faut sortir du moteur thermique. (par contre un bloc Stirling en appointpour certaines situations, ok; en location).
0 x
Elec
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 779
Inscription : 21/12/08, 20:38




par Elec » 24/02/09, 18:19

ScienceDaily (Jan. 29, 2009)
Food Versus Biofuels: Environmental and Economic Costs

(...) David Pimentel and his colleagues from Cornell University in New York State highlight the problems linked to converting a variety of crops into biofuels. Not only are these renewable energies inefficient, they are also economically and environmentally costlyand nowhere near as productive as projected. Their findings are published online in Springer’s journal Human Ecology.(...)

http://www.sciencedaily.com/releases/20 ... 074830.htm


Référence:
Pimentel D et al. Food versus biofuels: environmental and economic costs. Human Ecology
Etude disponible en ligne ici:
http://www.springerlink.com/content/47705417208688m7/

Conclusions:

- faible efficacité énérgétique
- lourd impact environnemental
- couteux
- les chiffres annoncés (rendements etc.) ne sont réalisés nulle part, loin s'en faut
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Biocarburants, agrocarburants, biocombustibles, BtL, carburants alternatifs non fossiles... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 36 invités