Isolation ouate en rénovation de combles habités

Aides et conseils pour vos travaux immobiliers en neuf ou rénovation, intérieurs ou extérieurs.
bidouille23
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1155
Inscription : 21/06/09, 01:02
Localisation : Bretagne BZH powaaa
x 2

Isolation ouate en rénovation de combles habités




par bidouille23 » 24/03/13, 14:42

Bonjour ,

Vue que des images parles plus que des longs discours voila en photos un des dernier chantier sur lequel je conseil et guide afin de faire une rénovation de la meilleurs manière ( a mon sens la meilleurs manière en rénovation )

Il s'agit donc ici d'une rénovation , c'est une toiture qui n'as pas de pare pluie donc il faut lui laisser un lame d'air d'aux moins 3 cm en dessous des liteaux ou volige afin que l'humidité puissent s'échapper naturellement par les ventilations de toit , et donc laisser le bois sec et de ce fait n'entrainer aucune déconvenue de pourrissement de bois ...

Le principe ici , et ailleurs , c'est de plaquer des panneau de bois haute densité , qui sont des panneaux en fibre de bois densifié à 250 Kg/m3 .

Ici ce sont des panneaux Hydro qui peuvent servir en comme contre-ventement en osb (ossature bois) , et à la place du film pare _pluie lors d'une toiture isolé par l'extérieur (dis sharking ) .

Les panneaux sont donc plaqués directement en sous face des chevrons (ici c'est du vrais chevrons 80*60 mm ) donc il y a une lame d'aire de 80 mm en sous face de toiture .
En périphérie des panneaux pour faire l'étanchéité un joint de mastique a été posé , et un joint de mastique dans la rainure languette aussi (avec les languette en haut comme dans un bardage bien sur , afin que l'hypotéthique eau qui viendrais a tomber si une fuite venais à apparaitre serais guidée jusqu'au pied de toiture pour ensuite arrivé a l'extérieur ).

Dans la situation présentée ici , en pied du mur , a la jonction panne sablière et chevrons , il y avais des entretoises , elles n'ont pas été enlevées mais simplement percé par des trous de 3.2 cm pour permettre la ventilation .



Sur cette photo ont peut voir les panneaux de bois dense (en brun claire au fond ) , et sur ces des tasseaux 50*50 sont vissé afin de permettre l'accroche de planches de caisson (ici les planche en douglas de 25 cm afin d'avoir au final 26 cm de ouate + 2.2 cm de panneaux isolant bois dense , donc 28 cm d'isolation lambda 0.04) pour l'injection de ouate ( la ouate dois être insufflée dans des caissons de maximum 80 cm de large afin de ne pas avoir de tassement trop important , la hauteur maxi des caissons est de 6 m mais 6 m c'est limite ...) .
Les chevrons 50*50 sont donc fixé dans les chevrons d'origine en 80*60 de la charpente en et attrape de ce fait les panneaux de bois dense en sandwich .

Image

Une vue de plus prêt , ont vois le joint mastique en blanc sur les pannes .(il existe maintenant des mastiques sans COV , type SIGA primur , c'est un exemple de marque ) .On vois aussi le cordeau qui servira a posé les suspentes métallique qui recevrons les fourrures )

Image

Les fourrure posées avec le début de pause de la membrane .
La membrane a une coefficient de transmission de la vapeur correspondant a la transmission des panneaux de fibre de bois afin de respecter la migration de l'air chargée d'eau , en vue de faire un système dis respirant ( ou perspirant ;) ) .
Le principe c'est d'avoir une perméabilité a l'air de plus en plus grande de l'intérieur vers l'extérieur afin de ne pas freiner la migration de l'air chargée d'eau .

La membrane est attrapé par des contres tasseaux de douglas 25*50 mm , en théorie il est recommandé de croisée le contre lattage avec une première couche de tasseaux ou bande d'osb 9mm de 45 mm de large , tout les 50 cm et ensuite re-contrelater , dans le sens des fourrures , personnellement je sais que cela passe avec l'injection prévus à 50 Kg/m3 de ouate donc je prends surtout soin de bien tendre la membrane afin qu'elle ne se déforme pas ,ce qui empêcherais la pose du doublage (ici se sera du fermacell , mais cela est aussi valable pour les plaque de plâtre) .
Avantage du contre lattage , c'est que cela fait une gaine technique pour le passage des câbles électrique sans percer la membrane .

Image

ici un détail avec les suspente métallique, et une fenêtre de toit .
La fenêtre de toit est posée sans retouche de la charpente donc l'isolation en périphérie ici sera faible mal heureusement .

Image

ici ont vois une couche de laine de bois sur les pourtour de la fenêtre de toit , et au coin de la fenêtre des morceaux de panneaux de bois dense pour faire l'étanchéité contre les chevrons 80*60.
Il manque un peu d'isolant laine de bois coupé en triangle afin de ne pas gêner la pause du doublage .

Image



La face fini , ont ne vois pas a cause de la lumière le frein vapeur pausé dans l'encadrement de la fenêtre de toit , ce frein (jaune ) est ( pour des raison d'achat trop rapide par le propriétaire d'un autre nature , et a une une transmission beaucoup moins importante que la membrane donc plus étanche , mais surtout ne supporte pas l'injection de ouate de part sa faible résistance a la déchirure, mais conviens côté transmission de la vapeur , au lieu de jeter ou vendre donc les restes , ils sont utilisé a certain endroits ).
Ont vois aussi le pied droits avec un frein vapeur jaune aussi ) .

Image



Côté mur .

voila un encadrement de fenêtre , fenêtres trop grande par rapport à l'ouverture , du coup peu d'isolation , mieux vaut perdre un peu de lumière que de l'isolation , mais là c'est comme ça donc il faut faire avec .
Personnellement j'aurais demandé un pose encastré et non en applique , comme ici , ceci afin de pourvoir ouvrir avec un angle le future doublage et donc a la fois avoir une dose d'isolant suffisante et une lumière plus importante dans la pièce .
ici de la mousse expansive sera injecté afin d'isolé le pourtour des fenêtres au mieux .et contre les mur et en partie haute et basse des panneaux de mousse type PIR (avec un lambda très bas permettant d'avoir une isolation maximum pour un minimum d'épaisseur ).

Image

Le même mur avec de la membrane , insuflation de ouate ici aussi sur 120 mm d'épaisseur .

Image

ici détails de l'ossature bois pour les murs avec les caisson et entretoises .Ont vois aussi des chutes de laine de bois pour bouché les dernier trou afin que la ouate de s'échappe pas par là .

Image


La suite de mur ( désolé pour les contres jours pas pratique pour bien voir , mais je n'ai pas de flash sur mon téléphone ;) ) .
Les entretoise horizontale servent a maintenir les montant verticaux lors de l'insufflation .
Les montant sont en 25*50mm mais peuvent aussi être fait en 50*50 mm , et selon les portée ont ajoute ou pas des apuis intermédiaire afin d'obtenir des mur dur et pas souple ;) ..

en ossature métallique c'est la même chose attention au porté si vous ne voulez pas avoir des mur ou cloison qui se déforme lorsque l'on s'appuie dessus ( en règle général en simple montant de 48 mm la porté maxi est de 2.0m plus long soit ont double les montant , limite 2.5 m , soit ont met des appuis qui relis les montants aux mur , avec de la ferraille c'est simple ont prend des semelle métallique et ont fabrique des angles pas pliage simple que l'on sertit avec la pince a sertir spécial profilé métallique ) ..

Image

En lieu et place de la ouate de cellulose et pour une pose du coup plus simple , ont peut mettre de la laine de bois , ici vue que le chantier est en auto rénovation le temps de pause n'est pas un soucis donc , la ouate est de ce fait moins cher ...

Vous trouverez chez kiloutou par exemple des cardeuses a louer , attention les cardeuse doivent pouvoir insufflée de la ouate et pas seulement souffler , mais cela est marqué dessus (ou sur la notice d'emploie ) .

Je compléterais ce sujet au moment de l'insufflation pour expliquer comment ( c'est simple ) ont insuffle .


En espèrent que cela aide certain d'entre vous , et n'hésitez pas a poser des questions au besoin .
0 x

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 63726
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 3963




par Christophe » 24/03/13, 14:56

Image voici le genre de témoignage qu'on aimerait (re) voir plus souvent sur les forums...(je sais les temps de crise sont plutôt à l'individualisme alors que cela devrait être tout l'inverse...)

Donc un mot: bravo!

Oui si tu pouvais nous montrer la suite du chantier (jusqu'aux finitions cela serait géant) !
0 x
bidouille23
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1155
Inscription : 21/06/09, 01:02
Localisation : Bretagne BZH powaaa
x 2




par bidouille23 » 24/03/13, 17:02

y'a pas de quoi Christophe ;) , j'en est encore sous le coude (ma maison à venir avec au programme , démolition , charpente , maçonnerie en pierre , ossature bois pour une extension , couverture zing et ardoise ,isolation extérieur roofing, etc etc jusqu'au enduit chanvre et chaux ;) , je maitrise a peu prêt toute ces techniques et je suis un fervent défenseur du "fait le toi même" :)).

Donc pour la suite j'ai bien prévus de faire de même que ce que je viens de faire .

Ce n'est pas évident en rénove ont l'as déjà dis pas mal de fois ici , car toute les situation ne sont pas les même , dans ce chantier ou j'aide le propriétaire à faire les bons choix ( ceux que je mettrais en oeuvre pour moi même en fait ) , il vas y avoir d'autre solution technique différente selon les pièces .

Les isolant en panneaux de mousse lambda 0.025 viennent d'arrivé ils seront donc posé dans la cage d'escalier ( l'escalier ne vas pas être enlevé malheureusement , du coup il faut faire avec ) , du coup la place est limité pour ne pas manger la voie de l'escalier , dans les sdb pareil , vue qu'elles sont petites j'ai privilégier une isolation mince mais de R=1.6 + en gros 0.8 de mur soit R= app 2.4 ce qui n'est pas formidable mais est une bon compromis .
Les photos sont à venir ...

Et au RDC correction thermique par enduit chanvre et chaux de 8 cm (6 de corps d'enduit et 2 cm de finition ) .

Les temps de "crise " ( encore faut il définir ce qu'est une crise ;) ) , sont justement là pour changer la donne et faire en sorte que cela change ... C'est l'air du changement :) , et ça nous feras un changement d'air ;) ....

Pour compléter l'idée de ce chantier , le propriétaire a fait le choix d'une autonomie totale , soit , 300 m² de panneaux solaire , une pompe à chaleur eau/eau qui prend les calorie sur une source peut profonde app 30 m de forage au lieu des 100 m habituellement pour les forage classique , et épuration des eau par bassins .
Le concept de cette maison est donc pour moi un exemple a suivre tant que faire ce peux ... et je suis content et fière de pouvoir aidé ( cet ancien client qui est devenus un ami , et qui m'as rappelé pour demandé mon aide suite au travail que j'ai fait chez lui et dont tout les autres artisans qui sont passé ont fait la remarque du travail bien fait ;) ) .

Je suis aussi pour l'échange des bonnes adresses et des bons plans pour avoir des prix riquiqui , je commande aussi des matériaux pour d'autres auto constructeur afin de leur faire profiter de mes prix , sans leur demander quoi que ce soit en échange vue que cela ne me coûte rien je ne vois pas pourquoi je ferais de l'argent sur leur dos .

au final les fournisseurs vendent , il gagne de l'argent , les auto-constructeurs sont content , et moi aussi car j'ai rendus service .... C'est ça le nouveau monde et c'est par là que nous pourrons nous en sortir ... il faut aussi choisir ces fournisseurs pour au final peut être c'est vrai mais c'est comme ça faire disparaitre certain qui prennent les gens pour des pigeons ...
La crise n'est pas forcément une mauvaise chose selon la manière dont on l'aborde ;) ...

c'est dis maintenant je ne mettrais plus que des photos et commentaire sur ce sujet histoire de donner des guides qui je l'espère seront utile .

Je reste à dispo pour tout conseil , en MP aussi (l'argent n'est pas le nerf de la guerre pour moi loin de là ...) .Par contre je demande des question précise au plus que possible histoire de me simplifier la tâche ;) , comme l'as dis andré dans le sujet bruleur a boule " donner tout crus toute les information ne permet pas de comprendre ;) , il faut une part d'investissement personnel ...

bien cordialement



:mrgreen:
0 x
bidouille23
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1155
Inscription : 21/06/09, 01:02
Localisation : Bretagne BZH powaaa
x 2




par bidouille23 » 31/03/13, 16:08

bonjour,

suite ma visite sur le chantier voila quelques photos de plus :


ici un détail de chien assis :

Image

Vue sous un autre angle

Image

Ici la sdb avec du Seltan , isolation mousse PU ou PIR lambda 0.023 , ç'est marrant j'ai coupé un morceau pour voir , et j'ai sentie une odeur genre butane , comme dans les cartouches de recharge pour briquet , elle serais expansée au gaz cette mousse ? ou c'est l'odeur de la réaction de la mousse ? je vais prendre un morceau pour le bruler voir ce que cela donne ....
Bon sinon c'est un produit sympas selon les utilisations , une face alu couleur alu , une face alu blanche , et le tout est assez rigide , même pas mal rigide en fait .


Le scotch n'est pas du alu mais ça vas le faire vue les surface utilisée ...

Les montant sont en 25*50 douglas , l'isolant et donc plaqué au mur et les montant le presse , ils sont fixé en tête et en pieds sur dans une semelle basse en 25*50 aussi et repris par des pièce sur les traverse qui servirons pour le placage des rampants , au milieu des chevilles a frappée empêche les mouvements possible .

Image


ici une photo que j'avais prise en fin de semaine dernière pour montrer comment il ne faut pas pausé des fenêtres :) :

Image

sans parler de l'horizontalité entre les deux fenêtre qui n'est absolument pas présente ( 2 cm de décalage entre droite et gauche , il faut donc prendre le côté le plus haut et tiré l'horizontale afin que la tablette recouvre légèrement le cadre de la fenêtre , sinon l'inverse oblige a faire une pièce rapporté pour combler le jour qui sera présent , ou alors posé la tablette en suivant la pente c'est un choix ) , bref ces fenêtres sont surtout posé en applique du coup il n'y a pas la place pour mettre une isolation .Dans ce cas il vaut mieux monter les fenêtre encastrée dans l'ouverture .

Petit détail en plus lors du montage de fenêtre ont pause des compris bande quie seront choisie en fonction de l'espace a comblée , les compris bande sont de largeur variable a choisir , et d'épaisseur a l'expansion variable , plus elles se dilate moins elle sont étanche , c'est marqué sur les boites , en théorie ont fait en sorte de resté sur une expansion faible comme ça elle ont un rôle étanche a l'eau , un peu plus dilatée elle sont étanche a l'air seulement , ensuite elle ne servent pas a grand chose .
Ont les positionne aussi en laissant au app 5 mm par rapport au nue extérieur des cadre de fenêtre afin de crée un fond de joint , du coup le joint silicone ou mastique sera bien fait et pas juste une filet qui ne tiens pas .

ici ont vois l'isolant panneaux mousse scotcher entre panneaux et scotcher sur la membrane freine vapeur des rampants et plafond.
Du mastique est aussi ajouté autour des pièce de bois , du sol et des cloisons ( les cloisons n'ont pas été démontée c'est un choix que je n'aurais pas fait mais il faut faire avec , perso j'aurais tout cassé pour tout refaire ) .
L'idée principale c'est de pouvoir passer avec un crayon devant le frein vapeur sur toute la totalité de la maison sans obstacle , ce qui donne une enceinte complètement unie , du coup pas de fuite ;) ...


derrière les tasseaux d'angle les panneaux sont aussi scotcher entre eux .

Image

ici détail de la fenêtre avec un morceaux d'isolant entre les deux , un coup de mastique entre les panneaux mousse et les cadre de fenêtre .

Ont vois aussi bien qu'au niveau du linteau il n'y a pas de place pour mettre de l'isolant la ça crains du boudin carrément c'est un pont thermique assuré , il y auras donc juste un morceau polyane ( étanche comme les panneaux de mousse ) pour faire le contrôle de l'air .
et sur les coté viendront des panneaux dégraissé ( affiné) de mousse , et tout ça sera scotcher collé ensemble .

Image


Suite au prochain numéro
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 63726
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 3963




par Christophe » 31/03/13, 16:26

Jolie tapisserie !! :mrgreen: :mrgreen:

Ici la sdb avec du Seltan , isolation mousse PU ou PIR lambda 0.023 , ç'est marrant j'ai coupé un morceau pour voir , et j'ai sentie une odeur genre butane


Je confirme...j'ai senti la même chose sur mon chantier de cet hiver:
https://www.econologie.com/forums/chantier-d ... 12139.html

Pour moi c'est pas une odeur de butane mais une odeur chimique assez désagréable (entre gaz et œuf pourri H2S)...heureusement ca dure pas longtemps..

Pour sur y a du soufre dedans!

ps: je vois un point négatif: les ébrasements des fenêtres constituent de méchants ponts thermiques...malheureusement en regardant tes nouveaux châssis, tu n'as pas gardé d'épaisseur pour isoler de ce coté là... :|

Une solution serait de "tailler" quelques cm dans le mur en pierres...pour placer au moins cette épaisseur d'isolant...c'est un gros chantier, chiant, mais je pense qu'il faut le faire...
0 x

bidouille23
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1155
Inscription : 21/06/09, 01:02
Localisation : Bretagne BZH powaaa
x 2




par bidouille23 » 02/04/13, 20:09

Salut ,

Christophe, je précise que je ne travail pas sur le chantier :) , j'aide le propriétaire a faire des choix et à je l'accompagne pour lui expliquer comment il dois faire ses travaux ...
dans l'absolue pour traité le problème des ponts thermique des embrasements de fenêtres , LA solution quand c'est possible c'est de carrément changer les fenêtre et les poser encastré .

Ici pas possible , l'artisan est à la retraite et ce sont des fabrication sur mesure arfff en plus aucune n'est de niveau et pour ainsi dire toutes ont des fuites au coin bas , because elle sont monté surtout au mastique , bref c'est un peu complètement n'importe quoi , ni fait ni a faire ....

Pour ce qui est de tailler les pierres , l'idée serais bonne si il n'y avais pas un paquet de "pierre bleu " , ont appel ça comme ça ici , c'est du schiste je crois , super dur , tu fume les forêt même de très bonne qualité , en une minute maxi , tu ressort un forêt rond nickel ....

Un amis a acheté des disque sois disant top qualité pour coupé des petites bêtes dans le genre en 2 h les disque était morts ...
Il a fini par allez sur une carrière de granit et a choppé un vieux disque , lui a tenue bon et tien encore , seul hic , c'est que c'est pour une meuleuse a disque de 230mm , et dans les petit coin coin et a côté des baie je dirais que l'idée n'est pas du tout applicable , à moins de démonter les fenêtres (il y en à 9 entre drc et 1er étage confondue , dont certaine assez balaise ) .

C'est donc a mon tour de te dire bienvenue dans le monde réel ;) , en rénovation tu fait surtout comme tu peux , et si en plus d'autres artisan ont fait n'importe quoi alors tu paye les pots cassé , et tu bricole la ou tu n'aurais pas due ....

C'est rageants mais c'est comme ça ...

Je l'ai vue hier et j'ai rejeté un coup d'oeil a toute les fenêtres , en gros partout 2.5 cm d'isolation passe, sur certain ont arrive aux 3 cm ce qui est le minimum , donc bon c'est pas super mais c'est pas pire ....

Mais je suis de ton avis l'idéal aurais été d'avoir autant d'isolation
en même temps dans ce chantier comme je l'ai dis le chauffage est assuré par une pompe à chaleur eau/eau avec pompage sur une source souterraine a 40 et quelques mètre donc , il vas y avoir de s déperditions autour de fenêtres mais le chauffage sera pour ainsi dire gratuit entre panneaux solaire (300 M² ) et PAC , donc c'est pas pire ...

Donc le gros conseil la dedans à retenir c'est que lorsque l'ont fait poser des fenêtres il faut surtout penser à l'isolation qui vas suivre et laissé de quoi la mettre , et ce fait pauser le compromis sur la dimension de vitrage plus petit et pas sur le vitrage grand en faisant l'impasse sur l'isolation ....

Et ne pas hésiter à pausé un niveaux sur toute lez faces des fenêtres avant de payer quoi que ce soit en plus des 30% que l'artisan à le dont de demander avant début de travaux (pas plus de 30% par contre ) ....
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 63726
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 3963




par Christophe » 03/04/13, 12:47

bidouille23 a écrit :Christophe, je précise que je ne travail pas sur le chantier :) , j'aide le propriétaire a faire des choix et à je l'accompagne pour lui expliquer comment il dois faire ses travaux ...
dans l'absolue pour traité le problème des ponts thermique des embrasements de fenêtres , LA solution quand c'est possible c'est de carrément changer les fenêtre et les poser encastré .


Ah c'est pour ton proprio ok... j"avais zappé cette info lol...mais pourquoi il vient pas participer lui directement? Plus on est de fous...moins y a de calories perdues lol...

Les châssis semblent pourtant neuf non? Mousse PU apparente, pas de finitions...donc je pensais en voyant les photos qu'ils dataient de ce chantier!

Je ne sais pas si c'est LA solution car changer les tailles des ouvertures ça ne nécessite pas un truc administratif (dans certaines communes du moins?) ?

Si rien n'est fait à ce niveau: le gros soucis, surtout si destiné comme chambre, sera le risque de condensation (importante) sur ces embrasements pas isolés...si ils passent sous le point de rosée...j'ai exactement le même soucis sur mes montants de volet roulants intérieurs sur mon chantier du moment: https://www.econologie.com/forums/chantier-d ... 12139.html

Avant d'isoler les murs cela ne condensait pas là...après cela condensait exclusivement là...
0 x
bidouille23
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1155
Inscription : 21/06/09, 01:02
Localisation : Bretagne BZH powaaa
x 2




par bidouille23 » 03/04/13, 20:34

salut ,

Christophe , ce n'est pas mon propriétaire , c'est un ancien client qui m'as appeler pour que je laide dans ces choix et que je le guide pour qu'il face ses travaux .
Il a pas mal de truc a faire je ne pense pas qu'il soit vraiment dispo pour venir ici en plus , enfin pas tout de suite je pense ...
(je lui en parlerais quand même ) ...

Les châssis semblent pourtant neuf non? Mousse PU apparente, pas de finitions...donc je pensais en voyant les photos qu'ils dataient de ce chantier!


Ils sont effectivement neuf mal pausé il y a deux ans ;) , la mousse PU viens d'être mise , les entourage sont en court la finition viendras après bien entendus ...

Je ne sais pas si c'est LA solution car changer les tailles des ouvertures ça ne nécessite pas un truc administratif (dans certaines communes du moins?) ?


pour moi ça aurais été LA solution , mais dans le cas présent , ce sont des châssis mix alu/pvc , fabriquer sur mesure donc il faut oublier les changement vue le prix des bestio ...

Pour ce qui est des point de rosé , ça devrais le faire vue que je lui est proposé l'option embrasement couvert par du frein vapeur bien plus étanche que le freine vapeur (membrane du reste de(s) pièces , ce qui fait que la vapeur devrais surtout passé par les endroit ou c'est plus facile ( c'est feignant la vapeur comme le courant électrique , etc etc ) . Ensuite il s'agit de mur en pierre de 60cm avec torchis comme scellement , ces mur ont en gros une isolation de R=0.8 d'origine donc avec les 2.5 cm d'isolant ( au plus mince , au plus épais ça monte a 4cm ) , ça donne en gros R=1.8 , ce qui fait en plus que s'il y a condensation ce sera dans le mur en pierre ça ne fera que ramollir un peu le torchis qui est très très sec ( trop même ) , ensuite durant l'été le mur vas monté en température et relâcher l'eau a l'extérieur , et ainsi de suite tout les ans ... Ce n'est pas du parpaing ;) , ça respire un mur en pierre quand tu ne lui a pas fait des joints en béton ...
Sinon imagine le résultat avec des enduit chanvre et chaux , ce serais la catastrophe en peu d'année ...

DOnc en fait je ne m'en fait absolument pas pour la condensation , surtout qu'en plus il n'as pas de vmc double flux donc toute les fenêtres et baie sont munie de ventilation règlementaire , ce qui favorise l'évacuation de la vapeur aussi ( et elle sont hygroréglable ;) ) ...

Ce qui me dérange c'est le point de faiblesse de l'isolation que cela crée surtout , c'est dommage mais pas dommageable ...

Pour la salle de bain la vmc hygro , évacuera la vapeur d'eau , et de toute façon quelque soit la pièce dans la cas ou il conseiller d'ouvrir les fenêtre au moins 10 min tout les jours , cela évite bien des ennuis ...

LA grande différence entre ton mur et celui là c'est l'étanchéité même du mur ( sachant qu'en plus un torchis légèrment humide est mieux qu'un torchis trop sec ;) ) , c'est bien pour cela qu'en rénove chaque cas est un cas particulier ... (c'est aussi pour cela que c'est un métier à part aussi ;) ... ), mais coté étanchéité du mur tu l'as bien souligné sur ton sujet ...

y'a pas de problème il n'y a a que des solutions (encore faut il choisir la bonne



:mrgreen:
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Rénovation, chantier et travaux immobiliers: aide, conseils et méthodes... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 7 invités