Injection d'eau dans les moteurs: montages et expérimentationsMontage pantone sur Camion Renault B70

Montages et modifications de moteurs, diverses expériences, constatations et idées.
Avatar de l’utilisateur
ex-océano
Modérateur
Modérateur
Messages : 1569
Inscription : 04/06/05, 23:10
Localisation : Lorraine - France
x 1

Message non lupar ex-océano » 22/02/06, 23:34

Tant que l'alliage ne dépasse pas un certaine température (le point de curie si je me rappelle bien de vieux cours d'il y a 25 ans...) l'aimant tiendra le coup.
0 x

Avatar de l’utilisateur
PITMIX
Chercheur moteur pantone
Chercheur moteur pantone
Messages : 2017
Inscription : 17/09/05, 10:29
x 12

Message non lupar PITMIX » 23/02/06, 11:58

Oui mais en contact avec l'echappement ou la sortie reacteur ça risque de monter haut...Amoins que ce ne soit que pour prendre une température de façon brève.
Pour le thermocouple ce n'est pas trop grave. La gaine va brûler si elle entre en contact avec une partie trop chaude mais ce n'est pas génant. Pour les 1350°C il faut avoir une sacré soudure pour que ça tienne. Moi j'ai mis un serflex et une petite soudure argent j'ai de la gaine fibre de verre et ça tient. Le bout de la sonde n'est pas très jojo mais ça ne provoque pas de problème de lecture. Le jour ou elle sera trop pourrit je la couperait de quelques centimètres.
0 x
phil 14
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 93
Inscription : 27/06/05, 12:28
Localisation : Calvados

fabrication serpentin

Message non lupar phil 14 » 26/02/06, 20:41

bonsoir à tous
Serpentin pour bulleur L = 22cm, l=17 cm, h=30 cm
Eléments nécessaires à la fabrication:
- 1 couronne cuivre recuit L= 5m , diamètre:12*14 : 19.59 €
(utilisé 4.5 m : 8 tours)
- 2 coudes en cuivre 90°
- 1 sac sable à sabler 35 kg (besoin : 500gr) : 6.40 €
pour remplir le cuivre avant de le cintrer.
- 1 tube fer 130 mm environ pour le modèle des spires.
- 1 bec à gaz branché sur bouteille butane pour réchauffer le cuivre
- 1 petit chalumeau pour braser les coudes.

Image
Dernière édition par phil 14 le 26/02/06, 22:24, édité 1 fois.
0 x
Avatar de l’utilisateur
PITMIX
Chercheur moteur pantone
Chercheur moteur pantone
Messages : 2017
Inscription : 17/09/05, 10:29
x 12

Message non lupar PITMIX » 26/02/06, 21:08

Superbe travail
Y a de la place sous le capot?
Ton camion à la tronche des anciens Renault Master tout carré mais avec la benne et la bache ?
0 x
Avatar de l’utilisateur
ex-océano
Modérateur
Modérateur
Messages : 1569
Inscription : 04/06/05, 23:10
Localisation : Lorraine - France
x 1

Message non lupar ex-océano » 26/02/06, 21:13

En tout cas je n'aurais pas pensé au truc de remplir le tube de cuivre de sable pour éviter qu'il s'écrase...

Cette technique pourrait même servir pour faire des chauffe-eaux solaire à partir d'un chauffe eau électrique HS...

J'enregistre le truc, vu que ton résultat est très correct...
0 x

Avatar de l’utilisateur
lau
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 814
Inscription : 19/11/05, 01:13
Localisation : vaucluse

Message non lupar lau » 26/02/06, 21:16

ben quoi pit?? t'as déjà abandonné le bulleur alors que c'est la solution!
0 x
Le nombre de molécules contenues dans une goutte d'eau est égal au nombre de goutte d'eau que contient la mer noire!
Andre
Chercheur moteur pantone
Chercheur moteur pantone
Messages : 3787
Inscription : 17/03/05, 02:35
x 9

Message non lupar Andre » 26/02/06, 22:08

Bonjour Ex-oceano

Cela bien longtemps que les vieux forgerons utilsent ce principe pour le pliage des tuyaux , mince, mais depuis l'apparition des cintreuses, la jeune génération a oublier ces trucs .
Attention si du doit plier un tube d'acier a chaud ,il faut que le sable soit bien sec avant de l'enfiler avec un entonoir, et il te faut monter dans un escabot. Les bouchons au bout souvent c'est simplement un balle de chiffon avec le bout qui dépasse cela s'enléve mieux..

André
0 x
phil 14
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 93
Inscription : 27/06/05, 12:28
Localisation : Calvados

Message non lupar phil 14 » 26/02/06, 22:23

re- bonsoir
pour éviter le probléme du sable humide c' est pour cela que j' ai acheté un sac de sable extra fin utilisé pour les machines de sablage des murs de maison.
Questions concernant le fil de 10 m. de thermocouple que je viens d' acheter:
Faut-il l' isoler sur sa longueur pour éviter qu' il ne touche à une piece +ou- chaude sur la distance qui le sépare du multimètre ?
Pit a dit qu' il fondait par place ??
Y a-t-il besoin d' une prise pour le brancher sur l' appareil??
merci
a+ phil 14
0 x
Avatar de l’utilisateur
gegyx
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3528
Inscription : 21/01/05, 11:59
x 44

Message non lupar gegyx » 26/02/06, 22:39

Bonsoir
As-tu lu mon post et le renvoi sur un § traitant des thermocouples ?
Si cela n'est pas suffisant, donne le type de matériel que tu as,(ref de radiospares si c'est la bas..), ce que tu veux mesurer,( à l'extérieur d'une surface chaude, à l'intérieur dans un doigt chemisé, en route ou à l'arrêt). Ton mesureur, c'est quoi un thermomètre ou un voltmètre ?
La chaleur intense, n'est que sur le bout…
A @
0 x
Avatar de l’utilisateur
PITMIX
Chercheur moteur pantone
Chercheur moteur pantone
Messages : 2017
Inscription : 17/09/05, 10:29
x 12

Message non lupar PITMIX » 26/02/06, 23:28

Et bien j'ai effectivement laché le bulleur car j'ai toujours pas le temps de m'en faire un beau comme celui de phil.
Et en plus je crois dure comme fer au carbu à eau. Je pense avoir resolu de façon simple et adapté à mon problème de pulverisation et de température d'air et eau.

Phil14
Pour les sondes j'utilise une prise connecteur vendu egalement sur radiospare mais j'utilise egalement un thermometre à thermocouple qui possède exactement le branchement prevu pour ces prises. Si tu as le même que moi ou tout autre thermometre pour thermocouple type K c'est bon.
Sinon si tu veux faire des economies ou si tu utilise un multimêtre branche ta sonde avec un domino sur les cordons du multimetre. Pour l'isolant tu peux en mettre pour evité d'abimer ton fil mais sache qu'il n'y à pas de problème concernant la lecture de température. Car c'est à l'endroit de la jonction entre les deux fils du thermocouple que ce fait la lecture de temperature. Les deux materiaux ne se dilatent pas à la même vitesse ce qui crée une tension de l'ordre du millivolt.
D'après ce que je me souvient de l'ecole et des conseil d'André:lol:
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Injection d'eau dans les moteurs: montages et expérimentations »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité