Energies fossiles: pétrole, gaz, charbon, nucléaire (fission et fusion)Le gaz non conventionnel bouleverse la donne énergétique

Pétrole, gaz, charbon, nucléaire, REP, EPR, fusion chaude, ITER, centrales thermiques, cogénération, trigénération. Peakoil, déplétion, économie, technologies et stratégies géopolitiques.
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4265
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 428

Message non lupar moinsdewatt » 23/01/16, 13:25

Algérie : la Sonatrach suspend son exploration du gaz de schiste

Agence Ecofin 20 janvier 2016

En Algérie, la Sonatrach, société d’Etat en charge des hydrocarbures vient d’annoncer qu’elle a décidé de suspendre son exploration de gaz de schiste sur les champs expérimentaux d’Ain Salah au Nord de la wilaya de Tamnarasset, rapporte El Khabar.

Selon les autorités, cette décision s’explique par la dégringolade, en deçà de 30 dollars, du prix du baril de pétrole qui a entraîné dans sa chute les cours du gaz de schiste. Or, les coûts d’exploration du gaz de schiste sont sensiblement plus élevés que ceux du pétrole. Cette situation remet en cause la rentabilité des opérations d’exploration de gaz sur Ain Salah.

La décision de suspension restera en vigueur tant que le prix du pétrole ne remontera pas au moins au niveau des 80 dollars le baril, assurent les responsables.

Nazim Zouiouèche, expert en énergie et ex PDG de la Sonatrach, a souligné que le souci majeur de la Sonatrach aujourd'hui est de réduire au maximum ses coûts de production.


http://www.agenceecofin.com/exploration ... de-schiste
0 x

moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4265
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 428

Re:

Message non lupar moinsdewatt » 01/05/16, 21:26

Premier lot de gaz de schiste liquéfié américain livré en Europe

Publié le 28/04/2016 lemarin.fr

Après l’éthane en mars, c’est au tour du gaz naturel liquéfié (GNL) produit à partir de ce même gaz de schiste américain de faire son entrée en Europe. Un premier lot de ce GNL non conventionnel est arrivé le mardi 26 avril au terminal d’importation de Sines, au Portugal, à bord du Creole Spirit.

Image
Le « Creole Spirit » fait partie des deux méthaniers commandés en Corée pour servir les exportations de GNL non conventionnel de Cheniere, l’exploitant américain du site de liquéfaction de Sabine Pass. (Photo : Shipspotting)


http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... -en-europe
0 x
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4265
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 428

Re:

Message non lupar moinsdewatt » 12/08/16, 23:12

Pour ou contre le gaz de schiste, le Colorado va voter

Loïc Chauveau le 12-08-2016

Les opposants à la fracturation hydraulique de cet Etat ont obtenu les 98.500 signatures nécessaires pour que la limitation de l’extraction de gaz de schiste fasse l’objet de référendums lors de l'élection présidentielle du 8 novembre prochain

Les prochaines élections présidentielles au Colorado risquent d’être agitées ! Outre que cet Etat fait partie des «swing states» hésitant entre le républicain Donald Trump et la démocrate Hillary Clinton, les électeurs devront également décider s’ils acceptent ou non la fracturation hydraulique sur leur territoire. Les opposants à l’exploitation du gaz de schiste annoncent en effet avoir déposé dans les délais plus de 100.000 signatures réclamant un référendum. Le bureau du Secrétaire d’Etat du Colorado a désormais 30 jours pour vérifier et valider les signatures des pétitionnaires, mais selon le New York Times, il ne fait pas de doute que les propositions 75 et 78 seront bien soumises au vote des électeurs. Selon le quotidien new-yorkais, il s’agit de « la tentative politique la plus sérieuse pour stopper la fracturation hydraulique aux Etats-Unis ». Seul en effet jusqu’à présent l’Etat de New York a interdit l’extraction de gaz de schiste, mais cet Etat ne possède pas de grandes réserves au contraire du Colorado.

L’initiative 75 propose que les autorisations d’exploitation du sous-sol ne dépendent plus des services administratifs de l’Etat mais des collectivités locales concernées par l’installation de puits d’extraction. La Cour Suprême du Colorado a en effet déclaré illégales des interdictions d’exploitations édictées par des petites villes au motif que les autorisations de l’Etat prévalent. La proposition 78 est encore plus radicale. Elle propose qu’aucun puits ne puisse être foré à moins de 750 mètres d’une habitation, d’un espace public ou du cours d’une rivière ou d’une rive d’un lac. Selon un rapport officiel, si cette mesure est adoptée 90% du territoire de l’Etat ne pourrait plus être foré et 95% de la surface des champs actuellement en exploitation devraient fermer. Les opposants mettent évidemment en avant les conséquences de plus en plus visibles de l’extraction de gaz de schiste tant en matière de sismicité que de pollution de l’air.

Economie versus écologie

Il s’agit donc bien d’une demande d’interdiction dans un Etat extrêmement productif comme le souligne la principale société pétrolière travaillant dans l’Etat, Anarkado. Le Colorado recèle 10% des réserves américaines de gaz naturel et le seul champ de Niobrara recèlerait 2 milliards de barils de pétrole de schiste. Entre 2004 et 2014, la production de l’Etat a été multipliée par 4 avant de reculer depuis l’effondrement des prix du pétrole. Selon les pétroliers, le bannissement provoquerait la disparition de 54 000 emplois et une baisse importante des taxes et revenus de l’Etat.

Débuté en novembre dernier, la campagne pour le référendum s’est déjà avérée très musclée. Les deux principaux pétroliers ont provisionné dix millions de dollars pour contrecarrer l’initiative et préparer la campagne électorale. De leur côté, les opposants font état de pressions, intimidations voire violences contre des militants proposant de signer la demande de référendum. Le gouverneur démocrate du Colorado, John Hickenlooper s’est déclaré être un fervent défenseur des gaz de schiste alors que l’élu local au Congrès Jared Polis, lui aussi démocrate, s’oppose à l’industrie pétrolière. Les candidats à la Présidentielle sont tout aussi louvoyants. Donald Trump qui promet de relancer les industries du charbon et du gaz, a cependant déclaré à Denver début août que «si des villes ne veulent pas du fracking, c’est leur affaire ». Quant à Hillary Clinton, elle plaide pour un encadrement renforcé de l’extraction minière et reconnaît elle aussi aux Etats et aux villes le droit d’interdire cette activité. Le gaz de schiste va bien être un des sujets majeurs de l’élection présidentielle américaine.

http://www.sciencesetavenir.fr/nature-e ... voter.html
0 x
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4265
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 428

Re: Re:

Message non lupar moinsdewatt » 12/01/18, 21:48

"Grace" à leur Gaz de schiste :

Les États-Unis redeviennent un exportateur net de gaz naturel

Publié le 12/01/2018 lemarin.fr

C'est une petite révolution. Les États-Unis sont redevenus un exportateur net de gaz naturel en 2017 pour la première fois depuis soixante ans. Les exportations de gaz naturel liquéfié (GNL) par la voie maritime contribuent à ce renversement de tendance.

Image
Les États-Unis exportent depuis 2016 du GNL par la voie maritime grâce au terminal de Sabine Pass. (Photo : Cheniere Energy)


http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... az-naturel
1 x
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6352
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 438

Re: Le gaz non conventionnel bouleverse la donne énergétique

Message non lupar sen-no-sen » 12/01/18, 23:25

Le gaz naturel non conventionnel(GNNC) n'est qu'une bulle qui risque bien d'éclater au mauvais moment!
A l'heure actuel le GNNC attire un grand nombre d'acteurs économique,mais la encore c'est la recherche de profit à court terme qui favorise cette flambée(sic!) pas franchement la raison.
Globalement 80% de la production d'un puits de gaz de schiste chute au bout de 3 ans!
En multipliant sauvagement le nombre de puits,cette manne ne devrait pas durer plus de 20 ans...une broutille au vu des conséquences écologique.
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 50090
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 896

Re: Le gaz non conventionnel bouleverse la donne énergétique

Message non lupar Christophe » 13/01/18, 02:12

Y a des bulles partout en ce moment...Ah oui c'était le réveillon :cheesy: :cheesy:

Tout est bulle, tout est ponzi...et on n'en sortira pas vivant!!
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi et/ou partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. - Achetez le livre du Potager Du Paresseux de Did67 - Un Tip pour l'éconologie - Publiez un article sur Google Actualités
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4265
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 428

Re:

Message non lupar moinsdewatt » 20/05/18, 14:56

Le gouvernement Britannique veut accélérer le Gaz de schiste étant donné la baisse rapide de la production du gaz conventionnel en UK

UK Looks To Fast-Track Shale Gas Drilling Approval

By Tsvetana Paraskova - May 17, 2018,

The UK government announced on Thursday plans to facilitate timely decisions on shale gas exploration planning applications in England as part of a plan to reduce dependence on gas imports amid an ongoing decline in the UK North Sea’s conventional gas production.

“Despite the welcome improvements in efficiency and innovation from companies operating in the North Sea, the ongoing decline in our offshore gas production has meant that the UK has gone from being a net exporter of gas in 2003 to importing over half (53%) of gas supplies in 2017 and estimates suggest we could be importing 72% of our gas by 2030,” Greg Clark, Secretary of State for Business, Energy and Industrial Strategy, and James Brokenshire, the Secretary of State for Housing, Communities and Local Government, said in a statement on Thursday.
.................

https://oilprice.com/Latest-Energy-News ... roval.html
0 x
PVresistif
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 127
Inscription : 26/02/18, 12:44
x 10

Re: Le gaz non conventionnel bouleverse la donne énergétique

Message non lupar PVresistif » 21/05/18, 10:22

La France a exploité le gaz de schiste ( dit gaz naturel) en provenance de Lacq a son plus grand profit durant 50 ans;mais tout a une fin et il faudrait mettre en service de nouveaux gisements et surtout relancer la prospection.
Hélas cette génération de soixantuitards degeneres préfère importer du gaz du Qatar ou des USA.
On peut de consoler en se disant que nous leguerons ce gaz aux générations futures qui prendront les bonnes décisions!!!!!
S opposer à l exploitation du gaz naturel est une totale hérésie mais bien sûr il y a des très grands intérêt économiques qui s y entendent.
0 x
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6352
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 438

Re: Le gaz non conventionnel bouleverse la donne énergétique

Message non lupar sen-no-sen » 21/05/18, 10:59

PVresistif a écrit :La France a exploité le gaz de schiste ( dit gaz naturel) en provenance de Lacq a son plus grand profit durant 50 ans;mais tout a une fin et il faudrait mettre en service de nouveaux gisements et surtout relancer la prospection.
Hélas cette génération de soixantuitards degeneres préfère importer du gaz du Qatar ou des USA.
On peut de consoler en se disant que nous leguerons ce gaz aux générations futures qui prendront les bonnes décisions!!!!!
S opposer à l exploitation du gaz naturel est une totale hérésie mais bien sûr il y a des très grands intérêt économiques qui s y entendent.


Le gaz de schiste est un gaz obtenu par fracturation hydraulique de roche(schiste) peu perméable.
Ce n'était pas du tout le cas à Lacq,ou les roches naturellement fracturé ont du être stimulé par acidification.

L'idée d'exploiter les gaz de schistes en France ou ailleurs est une vision de "soixantuitard dégénéré" voir de "trente glorieusard scientiste"! :lol:
C'est une excellente chose d'avoir laisser cette méthode de coté,car elle constitue une véritable catastrophe écologique,avec entre autre le dégagements de sulfure d'hydrogène via des fuites de puits,de pollution de la nappe phréatique,de l'emploi de grande quantité d'eau(10000m3 d'eau par puits),de séismes (jusqu'a 4 sur l'échelle de Richter!),tout cela pour une exploitation d'une durée moyenne minable puisqu'un puits s'épuise de 80% en 3 ans!
Il faut donc multiplier les puits,c'est à dire transformer un magnifique territoire en un gruyère infecte...tout cela pour vendre un produit relativement peu intéressant du point de vu économique.

En conclusion le gaz de schiste c'est un immense problème pour tous et un éventuel moyen de s'enrichir sur le dos des générations futurs pour une minorité (d'irresponsable).
1 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4265
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 428

Re: Le gaz non conventionnel bouleverse la donne énergétique

Message non lupar moinsdewatt » 21/05/18, 12:10

PVresistif a écrit :La France a exploité le gaz de schiste ( dit gaz naturel) en provenance de Lacq .


Non. C'est erroné. Ce n'était pas du Gaz de schiste.
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Energies fossiles: pétrole, gaz, charbon, nucléaire (fission et fusion) »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités