Retour Faire défiler Stop Mode automatique

Energies fossiles: pétrole, gaz, charbon, nucléaire (fission et fusion)Le gaz non conventionnel bouleverse la donne énergétique

Pétrole, gaz, charbon, nucléaire, REP, EPR, fusion chaude, ITER, centrales thermiques, cogénération, trigénération. Peakoil, déplétion, économie, technologies et stratégies géopolitiques.
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5694
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 246

Re: Le gaz non conventionnel bouleverse la donne énergétique

Message non lupar sen-no-sen » 27/05/18, 18:18

L’Allemagne valide le gazoduc russe Nord Stream 2

Les autorités allemandes ont accepté la construction du gazoduc Nord Stream 2 en provenance de la Russie, malgré des contestations fortes au niveau européen.

Mardi 27 février, l’agence maritime et hydrographique allemande a approuvé la construction et l’exploitation du gazoduc dans les eaux du pays.

Piloté par la société Nord Stream 2 AG, détenue par le géant du gaz russe Gazprom, le projet vise à doubler d’ici la fin 2019 les capacités de son prédécesseur Nord Stream 1. Il doit également permettre de transporter le gaz russe directement en Allemagne en passant par la mer Baltique, et donc en évitant l’Ukraine.

Après le feu vert allemand, le projet est encore en attente de l’autorisation des autorités russes, danoises, finlandaises et suédoises, « des permis devant être attribués dans les prochains mois », selon un communiqué de la société Nord Stream.

Contestations

La validation allemande ne cache pas les vives contestations, tant au niveau national qu’en Europe.

Le mois dernier, plusieurs hommes politiques allemands de différents bords politiques ont mis en garde contre Nord Stream 2 dans une lettre publiée dans le Frankfurter Allgemeine Zeitung. « Une véritable coopération ne peut signifier que les Allemands et les Russes acceptent quoi que ce soit sur la tête de nos partenaires européens. L’UE est donc divisée et la confiance est perdue », ont-ils écrit dans la lettre, comme le rapporte la radio allemande Deutsche Welle.

Au début du mois, les parlements polonais, estonien, lituanien, letton, ainsi qu’ukrainien et moldave ont signé une déclaration commune contre le projet Nord Stream 2. Comme le rapporte l’agence de presse polonaise, la déclaration insiste sur le fait que Nord Stream 2 « n’a pas pour but la diversification de l’approvisionnement en gaz naturel, mais vise à approfondir la dépendance énergétique des pays de l’UE, en particulier de l’Europe centrale et orientale, à la Russie ».

Gazprom met au contraire en avant que le projet doit répondre à la hausse de la demande européenne attendue dans les prochaines années. En janvier, l’entreprise a déclaré avoir délivré une quantité de gaz record à l’Europe en 2017 avec un total de 193.9 milliard de mètres cubes délivrés, soit une hausse de 8% par rapport au précédent record tenu en 2016.

https://www.euractiv.fr/section/energie/news/lallemagne-valide-le-gazoduc-russe-nord-stream-2/
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.

moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3629
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 320

Re: Le gaz non conventionnel bouleverse la donne énergétique

Message non lupar moinsdewatt » 03/11/18, 00:33

GB: première extraction de gaz de schiste sur un site de la société Cuadrilla

AFP le 02 nov. 2018

La société britannique Cuadrilla a annoncé vendredi avoir extrait pour la première fois du gaz de schiste sur un site du nord-ouest de l'Angleterre deux semaines après avoir lancé une opération de fracturation hydraulique.

Cuadrilla explique dans un communiqué avoir vu remonter à la surface de son puits d'exploration du gaz naturel, mêlé à de l'eau et de la roche.

"Les volumes de gaz arrivés à la surface sont limités pour l'heure", a déclaré le directeur général de Cuadrilla Francis Egan, ce qui n'a pas empêché sa société de décrire la nouvelle comme "importante et donnant une idée du potentiel" de l'exploitation.

Cuadrilla, qui a dû suspendre les forages à plusieurs reprises depuis une semaine en raison de mini-secousses sismiques, explique être au tout début des opérations et ne pas avoir pu encore injecter autant de sable que prévu.

La société a obtenu le feu vert des autorités pour opérer la première fracturation hydraulique au Royaume-Uni depuis 2011, malgré nombre d'opposants notamment écologistes.

Le procédé de fracturation hydraulique consiste à créer des fissures souterraines et y infiltrer un mélange d'eau, de sable et de produits chimiques pour permettre l'extraction de gaz capturé dans la roche. La société soutient que le produit chimique utilisé n'endommagera pas les nappes phréatiques.

Au-delà des critiques contre l'injection de produits chimiques dans le sol, la fracturation hydraulique fait l'objet de craintes au Royaume-Uni depuis que les précédentes opérations de ce type menées par Cuadrilla sur un autre site de la région ont été accusées d'avoir contribué à deux petites secousses sismiques en 2011.

Les opérations de fracturation hydraulique horizontale qui ont débutées dans le sous-sol ne constituent que des tests destinés à préciser la quantité de gaz disponible à plus de 2.000 mètres de profondeur. Leurs résultats, attendus début 2019, devraient permettre d'estimer l'intérêt d'une exploitation commerciale.

D'autres projets d'exploitation de gaz de schiste sont à l'étude au Royaume-Uni mais aucun n'a commencé à produire, du fait de la complexité des procédures d'autorisation et de la réticence, voire de l'hostilité, d'une partie des riverains.

Le gouvernement britannique a donné son accord au projet de Cuadrilla en Angleterre mais les autorités régionales d'Édimbourg s'opposent en revanche à tout projet de production de gaz de schiste en Écosse.


https://www.connaissancedesenergies.org ... lla-181102
0 x

 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Energies fossiles: pétrole, gaz, charbon, nucléaire (fission et fusion) »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité