Retour Faire défiler Stop Mode automatique

Energies fossiles: pétrole, gaz, charbon, nucléaire (fission et fusion)Energie - "La décroissance est impossible" (Bertrand Piccard)

Pétrole, gaz, charbon, nucléaire, REP, EPR, fusion chaude, ITER, centrales thermiques, cogénération, trigénération. Peakoil, déplétion, économie, technologies et stratégies géopolitiques.
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6999
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 500

Re: Energie - "La décroissance est impossible" (Bertrand Piccard)

Message non lupar Ahmed » 14/05/18, 11:23

Janic, tu écris:
Malheureusement, notre société civile ou médicale, à voulu solutionner les effets sans véritablement s’attaquer aux causes.

C'est ce qui maximise les flux énergétiques ou financiers, donc rien d'anormal là-dedans. La logique médicale, dans son idéal économique, veut que le malade survive, mais ne guérisse pas. Faire du cancer une maladie chronique représente le saint Graal... :roll:
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."

janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6153
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 76

Re: Energie - "La décroissance est impossible" (Bertrand Piccard)

Message non lupar janic » 14/05/18, 13:15

Janic, tu écris:
Malheureusement, notre société civile ou médicale, à voulu solutionner les effets sans véritablement s’attaquer aux causes.

C'est ce qui maximise les flux énergétiques ou financiers, donc rien d'anormal là-dedans. La logique médicale, dans son idéal économique, veut que le malade survive, mais ne guérisse pas. Faire du cancer une maladie chronique représente le saint Graal... :roll:

malheureusement! :cry:
Et qui paye les pots cassés, et je ne parle pas ici des incidences financières car comme dit le diction "plaie d'argent n'est pas mortelle", à savoir les souffrances engendrées, les drames sociaux, familiaux et par dessus tout les mensonges (qui trompent les gens) venant des plus hautes autorités responsables de la santé des populations.
Une nuance tout de même, le cancer n'est pas à proprement parler une maladie, façon pasteurienne, car aucun des responsables attendus, comme des virus[*], des microbes, des bactéries, n'en est la cause et ils en sont même absents. Il s'agit plutôt de désordres fonctionnels qui disparaissent lorsqu'ils sont éliminés par un changement de paramètres, comme pour le SIDA...et donc de même pour les sociétés civiles.

[*] d'où cette "escroquerie" concernant le cancer génital où un virus devient le grand méchant responsable de tous les malheurs présents et à venir. Le Japon qui avait eut la crédulité de croire au discours anxiogène des labos a finalement cessé de recommander ce vaccin sur son territoire.

La recherche au Japon établit un lien entre le vaccin HPV et des dommages cérébraux
ENCEPHALOMYELITE AIGUE DISSEMINEE SUITE A LA VACCINATION CONTRE LE HPV

Par le Dr Makoto Yoneda, Ecole supérieure de sciences infirmières et de sciences sociales, Université préfectorale de Fukui, Japon.

La vaccination des adolescentes avec les vaccins contre la papillomavirus humain (HPV),[*][*] Cervarix mixte bivalent et Gardasil quadrivalent, a été introduite pour prévenir le cancer utérin et cervical (1). Depuis l’approbation réglementaire du premier vaccin quadrivalent contre le HPV en 2006 et plus tard, le vaccin bivalent contre le HPV depuis 2011, environ 120 millions de doses ont été distribuées dans le monde entier (1). C’est depuis 2010 que les deux vaccins ont été introduits au Japon pour être administrés aux jeunes adolescentes. Cependant, c’est avec l’augmentation du nombre de sujets recevant ce vaccin que certains effets néfastes ont commencé à être signalés au Japon. Ces effets indésirables comprennent des manifestations cliniques variées, telle que l’intolérance orthostatique; syndrome de tachycardie posturale ; douleur ou froideur dans les membres d’origine ambiguë, tout comme le syndrome de douleurs régionales complexes; les mouvements involontaires ; un comportement anormal ressemblant à une psychose ; maux de tête, fatigue générale; syndrome de Guillain Barré; ataxie cérébelleuse aiguë et encéphalomyélite aiguë disséminée (ADEM) (2-6).

[*][*] les cancers n'ont pas pour cause des virus! Cependant ce deux éléments se développent dans des conditions similaires comme en forte alcalose et forte oxydation humorale et donc le fait de faire un lien de cause à effet, injustifié.
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest
Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6960
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 232
Contact :

Re: Energie - "La décroissance est impossible" (Bertrand Piccard)

Message non lupar chatelot16 » 14/05/18, 18:24

decroissance impossible ? ça me fait rire ... quand l’énergie manquera vraiment la décroissance sera obligatoire !

quand les machine mecanique etaient faible on construisait des grosse infrastructure pour se contenter de la faible efficacité des locomotives a vapeur

quand l'energie manquera il faudra faire avec !

le probleme est politique .... si on avait des dirigant competant , le changement serait géré corectement ... mais vu comme c'est parti ça sera la grande pagaye
1 x
enerc
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 94
Inscription : 06/02/17, 15:25
x 23

Re: Energie - "La décroissance est impossible" (Bertrand Piccard)

Message non lupar enerc » 14/05/18, 20:11

decroissance impossible ? ça me fait rire ... quand l’énergie manquera vraiment la décroissance sera obligatoire !

L'énergie ne sera jamais un problème.
Dans le solaire, la recherche progresse très vite: remplacement de l'argent par du carbone pour les interconnexions, perovskite, améliorations constante des rendements, baisse des prix et de l'énergie grise.
Dans le stockage ça bouge aussi très rapidement et la aussi vers une utilisation plus massive du carbone.
Et recherches dans la fission du Thorium, fusion.

Ce n'est pas l'énergie le vrai soucis: c'est la biodiversité, l'agriculture et le milieu marin.

Quand on n'aura plus de butineurs, plus de coccinelles, plus d'oiseaux, plus de hérissons, plus de poissons dans les océans ou bien des poissons remplis de plastique, quand le plancton disparaîtra intoxiqué, etc ..., etc .... et bien on fera du tout chimique pour nourrir l'humanité?
Le potager du paresseux est largement minoritaire.
La réalité, c'est qu'on brûle massivement des forêts pour cultiver ou élever (huile de palme, ruminants, soja, ..), qu'on détruit les sols, qu'on joue les apprentis sorciers avec les produits chimiques, ... La liste est infinie.

Quand les océans seront vides et anoxiques, quand les terres seront arides, quand les napes phréatiques seront vides, que beaucoup de fleuves n'iront même plus jusqu'à leur embouchure on fait quoi????
0 x
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5698
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 246

Re: Energie - "La décroissance est impossible" (Bertrand Piccard)

Message non lupar sen-no-sen » 14/05/18, 21:05

enerc a écrit :
Ce n'est pas l'énergie le vrai soucis: c'est la biodiversité, l'agriculture et le milieu marin.


Saut que la disparition des espèces animale et végétale est la conséquence de la dissipation d'énergie de nos sociétés...donc c'est bien l'énergie qui est le problème.
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.

Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6999
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 500

Re: Energie - "La décroissance est impossible" (Bertrand Piccard)

Message non lupar Ahmed » 14/05/18, 21:42

Notre ami Enerc se méprend sur cette question des énergies: effectivement, la quantité d'énergie disponible ne fera probablement pas défaut (ce que beaucoup redoutent), mais c'est justement cette continuité dans l'abondance qui est très problématique, puisque destruction des conditions de la vie sur Terre et dissipation d'énergie sont les deux aspects d'une seule et même chose.
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6999
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 500

Re: Energie - "La décroissance est impossible" (Bertrand Piccard)

Message non lupar Ahmed » 03/06/18, 23:09

Bertrand Méheust était censé présenter son nouvel ouvrage dans le cadre de la "journée de la Terre" à Auxerre, au parc Paul Bert*, mais l’absence de la moindre organisation a réduit le public à sa plus simple expression (certains le recherchaient encore après que ce fut fini). J'ai eu plus de chance que beaucoup et j'ai donc pu m'entretenir avec l'auteur, écouter sa présentation** et en discuter ensuite. Je ne manquerais pas de publier ici une critique du livre, dès lecture achevée (malencontreusement, des difficultés ont repoussé de quelques jours sa parution et aucun exemplaire n'était disponible). Ma crainte est que, en cas de succès, l’ambiguïté de l'argument principal de la trame du sujet entraîne une incompréhension de ce que vise son rédacteur. En effet, cette fiction repose sur l'idée que l'argent pourrait être utilisé pour produire un choc d'une ampleur suffisante pour saper les fondements du capitalisme et provoquer son effondrement, mais ce n'est qu'un biais pour susciter la réflexion et non un mode d'emploi... Cette idée m'apparaît comme potentiellement dangereuse, puisqu'allant déjà dans le sens commun qui postule que l'argent, à condition d'être utilisé différemment, serait susceptible de remédier aux conséquences qu'il produit habituellement (ce qui me semble d'une grande naïveté).
Mais attendons de voir les réactions... 8)

* Le lieu était une pièce de la "Maison de la Randonnée", à l'entrée de laquelle figurait cette pancarte : "Attention à la marche"... :lol:
** Il était en compagnie de Nicolas Sersiron qui l'avait conseillé sur les aspects techniques de l'agriculture biologique.
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6999
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 500

Re: Energie - "La décroissance est impossible" (Bertrand Piccard)

Message non lupar Ahmed » 29/06/18, 22:51

J'ai enfin pu lire "La conversion de Guillaume Portail"!
C'était, à mon sens, un pari un peu fou d'adopter ce genre romanesque, aux antipodes de ses ouvrages précédents (du moins formellement), un des dangers était celui d'une trame narrative maigrelette ne servant que de prétexte à plaquer plus ou moins artificiellement quelques thèses successives.
Mais c'était sans compter sur l'habileté de Bertrand Méheust qui a su transcender ce style pour fournir à la fois un récit dense, charpenté et vivant, ainsi que, par l'effet de subtils artifices parfaitement intégrés à l'histoire, les multiples facettes de sa vision complexe et parfois contradictoire du monde. Tout ceci anéantit également mes craintes antérieures (évoquées dans mon message précédent), car le fait de jouer sur plusieurs registres* permet d'apporter à l'oeuvre toutes les nuances susceptibles d'écarter une interprétation univoque du roman.
Il se paye le luxe d'aborder avec une lucidité décapante une multitude de sujets de société sous une forme ramassée, mais toujours percutante, pour mieux dresser un tableau de l'évolution actuelle et des dangers qui sont à l'oeuvre, ceci sous une forme renouvelée et constellée de trouvailles linguistiques: néologismes, jeux de mots; il joue aussi constamment avec le nom de ses personnages en transposant ceux de politiques ou de personnages connus, souvent avec pas mal d'inventivité et de malice. C'est cet aspect jubilatoire de l'auteur qui s'exprime alors.
C'est donc un ouvrage à recommander sans restriction; reste à savoir comment il sera perçu par les lecteurs. Cette forme très lisible est plus accessible que ses ouvrages plus classiques, il n'en reste pas moins que cette lecture agréable peut se faire à plusieurs niveaux et demeure donc assez exigeante si on veut en extraire toute la substantifique moelle.

* Jusqu'à la mise en abyme!
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Energies fossiles: pétrole, gaz, charbon, nucléaire (fission et fusion) »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Ahmed et 5 invités