Bitcoin et cryptomonnaies, c'est quoi une bulle financière? Explications en 5 minutes chrono!

Economie actuelle et développement durable sont-ils compatibles? PIB, croissance (à tout prix), développement économique, inflation...Comment concillier l'économie actuelle avec l'environnement et le développement durable.
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 58627
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 2294

Re: Bitcoin et cryptomonnaies, c'est quoi une bulle financière? Explications en 5 minutes chrono!




par Christophe » 18/12/17, 05:19

C'est l'hôpital qui se fout de la charité https://www.latribune.fr/economie/inter ... 62044.html

Si les banques suisses commencent à flipper c'est bon signe!!

Forcément ils font dans leur froc car il vont perdre de leur pouvoir..le pouvoir qu'ils ont avec le fric de leur client...je suis persuadé qu'on est entrain d'assister à une révolution...et comme toute les révolutions il y aura de la souffrance...des perdants et des gagnants!
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi pour qu’il puisse continuer à aider les autres - Pour de bon échanges entre les membres - Publiez un article sur Econologie et sur Google Actualités

Petrus
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 401
Inscription : 15/09/05, 02:20
x 107

Re: Bitcoin et cryptomonnaies, c'est quoi une bulle financière? Explications en 5 minutes chrono!




par Petrus » 18/12/17, 23:59

Quelle est la différence avec la spéculation classique ? Lorsque la bulle éclate, le résultat reste le même, il y a quelques gagnants (les premiers arrivés et les intermédiaires) et beaucoup de perdants.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 58627
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 2294

Re: Bitcoin et cryptomonnaies, c'est quoi une bulle financière? Explications en 5 minutes chrono!




par Christophe » 19/12/17, 00:42

Tout à fait, c'est ce que je me tue à dire à tous les détracteurs qui crachent sur la "bulle bitcoins"...il n'y a aucune différence avec la spéculation classique...Mais pour ce qui est du crash ce n'est pas sur du tout qu'il arrive: les crash boursiers sont provoqué par des collusions inter bancaires (bien évidement inavouables), le cas des bitcoins est historiquement une nouveauté: si les banques peuvent y participer, tous les particuliers le peuvent aussi, en ce sens cela peut empêcher le crash!

Et si crash il y avait, l'avantage est qu'au moins, ici on se sera passé des parasites d'intermédiaires (=les banques et c'est sans doute pourquoi elle pleurent sur leurs mamans houhou les vilains bitcoins!!)...

La blockchain peut réellement changer le monde de la finance...et ce n'est que le début là!

Des ajustement de cotations, il va y en avoir, un effondrement, pas sur du tout...
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi pour qu’il puisse continuer à aider les autres - Pour de bon échanges entre les membres - Publiez un article sur Econologie et sur Google Actualités
Petrus
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 401
Inscription : 15/09/05, 02:20
x 107

Re: Bitcoin et cryptomonnaies, c'est quoi une bulle financière? Explications en 5 minutes chrono!




par Petrus » 19/12/17, 02:28

Je ne vois pas comment le crash pourrait être évité, l'explosion actuelle de la valeur du bitcoin n'est pas due à des personnes voulant acheter des biens et des services en utilisant cette monnaie, ils veulent juste spéculer dessus. Quand il n'y aura plus assez de nouveaux acheteurs de bitcoin pour payer les bénéfices des anciens qui en vendent, la valeur va plonger.

Le coup de la spéculation populaire ça fait du bon story-telling, mais les particuliers peuvent spéculer depuis longtemps.
Pour convertir sa monnaie nationale en crypto-monnaie il faut passer par un intermédiaire, pareil pour convertir la crypto-monnaie en argent utilisable pour faire ses courses, on remplace juste la banque par un autre intermédiaire.

Pour que ce soit une réelle alternative aux banques, il faudrait pouvoir payer ses besoins quotidiens en crypto-monnaie, il se pose alors le PB du coût énergétique des transactions qui doivent également être rapides et fiables. Et puis il faut quand même une certaine stabilité pour que cette monnaie soit acceptée par les commerçants, les remarques du banquier dans l'article que tu as cité sont pertinentes.

Je pense que cette expérience va démontrer encore une fois que l'on n'a pas besoin de banques pour créer des inégalités (voir les expériences sur la théorie des jeux).
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 19326
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 8339

Re: Bitcoin et cryptomonnaies, c'est quoi une bulle financière? Explications en 5 minutes chrono!




par Did67 » 19/12/17, 12:51

Je n'ai pas envie de me creuser le cerveau pour des futilités (du virtuel).

J'ai parcouru cet article paru sur le site internet du journal Le Monde [à mes yeux, Le Monde reste un journal faisant un travail journalistique et notamment, débusquant les "fakes"] :
Neuf clés pour (enfin) comprendre la cryptomania
Petite leçon de pédagogie à partir du Monopoly pour appréhender le bitcoin, cette monnaie dont le nombre est limité à 21 millions.
LE MONDE ECONOMIE | 19.12.2017 à 11h31 • Mis à jour le 19.12.2017 à 12h31 | Par Arnaud Leparmentier (New York, correspondant)

Il en va des bitcoins comme des mathématiques pour certains collégiens : un blocage intellectuel. Alors plutôt que d’expliquer rationnellement cette monnaie avec des mots qui font peur – blockchain, cryptodevise –, procédons par analogie. Analogie imparfaite mais qui permet de faire la pédagogie du bitcoin.
1. Les billets de Monopoly
Les bitcoins, ce sont tout simplement des billets de Monopoly. Ils n’ont en soi aucune valeur, sauf que les joueurs se sont pris au jeu et ont décidé qu’ils en avaient. Pourtant, derrière un bitcoin, il n’y a rien, aucune garantie légale de pouvoir acheter quoi que ce soit. Leur nombre est limité – comme dans la caisse du Monopoly – à 21 millions et on assiste à une folie : les joueurs se ruent en mettant des milliers de vrais euros ou dollars sur la table pour acheter des billets de Monopoly. Comme s’ils estimaient à terme que ces derniers vaudraient plus cher que leurs euros, leurs dollars ou leurs yens.
2. A quoi servent-ils ?
Les billets de Monopoly servent si vos devises habituelles sont moins fiables. Plusieurs cas de figure rationnels peuvent se présenter :
– votre devise est victime de l’hyperinflation – comme au Venezuela ou au Zimbabwe – ou le sera – dans les pays développés ultra-endettés – et vous préférez des bitcoins protégés de l’inflation par leur nombre limité ;
– vous êtes criminel et voulez blanchir des capitaux illégaux – vous utilisez votre argent illégal pour acheter des bitcoins sur un compte anonyme et intraçable ;
– vous voulez sortir anonymement votre argent de votre pays ;
– vous achetez des bitcoins en espérant les revendre plus cher : c’est de la spéculation, pratiquée par les 170 fonds spécialisés dans le bitcoin – ils n’étaient que 55 en août ;
– vous voulez utiliser des bitcoins pour acheter des biens et des services : cette pratique est en voie de disparition en raison de la spéculation qui transforme en matière précieuse ce qui devrait être une monnaie d’échange. Si de nombreux sites alternatifs permettent de payer en bitcoins, seulement 3 des 500 premiers sites de vente en ligne au monde les acceptent, selon Morgan Stanley, contre 5 en 2016.
– vous pensez que le bitcoin est une révolution technologique qui aura tellement d’applications à l’avenir qu’il vaut son prix actuel.
3. Des billets de Monopoly, mais sécurisés
L’humanité a commencé par le troc. Puis, pour faciliter les échanges, on a utilisé de l’or. Ce moyen était sûr, le métal précieux avait une valeur intrinsèque et pouvait toujours être fondu. Puis on est passé aux billets, qui n’ont de valeur que parce que chacun les reconnaît comme monnaie d’échange ; puis aux jeux d’écriture informatique : les euros qui vont et viennent sur vos comptes en banque n’ont de réalité que parce que chacun les reconnaît et que les banques en organisent la comptabilité. Cet argent est dépendant des Etats, des banques centrales et n’a de valeur que parce qu’il est adossé à une économie, l’euro en Europe, le dollar aux Etats-Unis.
L’avènement du bitcoin marque une étape supplémentaire : c’est un code informatique, inviolable et individualisé. Pas besoin de banque ou d’autorité centrale pour garantir son authenticité. Ces qualités font que le bitcoin est qualifié d’or 2.0.
Lire aussi :   La révolution bitcoin agite la planète finance
4. Les mineurs, ces notaires des temps modernes
Jusqu’à présent, l’échange de monnaie est garantie par un tiers de confiance, la banque : quand vous faites un virement bancaire pour payer un fournisseur, sa réalité est attestée par votre banque et celle du fournisseur. Rien de tel avec l’e-devise : vous échangez de la main à la main – ou plutôt d’ordinateur à ordinateur – votre bitcoin. Mais pour être sûr qu’il n’y ait pas d’entourloupe, la transaction est validée non pas par la banque mais par une partie des joueurs de Monopoly. Le monde des cryptodevises les appelle des mineurs, ils jouent le rôle de notaires. Ces notaires ont accès à la totalité des transactions qui ont eu lieu depuis les origines : ils doivent être plusieurs à valider l’échange et l’inscrire dans le grand fichier informatique et unique des bitcoins. Mais si cette monnaie virtuelle est inviolable, les sites qui la détiennent sont hackés ou volés régulièrement : depuis sa création, un million de bitcoins ont été subtilisés.
5. La rémunération des notaires
Les notaires (ou les mineurs), on le sait, ne font rien gratuitement. Pour valider la transaction, qui implique de rappeler tout l’historique des échanges de bitcoins, ils se font payer en billets de Monopoly, en bitcoins. Au moment de la création de cette monnaie, chacun pouvait avec son ordinateur se transformer en notaire, valider les transactions et recevoir sa rémunération. Désormais, les calculs sont si complexes qu’il faut des dizaines d’ordinateurs en série pour les effectuer, ce qui prend du temps, est très coûteux en matériel et en énergie.
Lire aussi :   Les alléchantes promesses de la blockchain
6. Le système étouffe
Pour acheter un bitcoin, il faut s’inscrire sur une plate-forme et créer un portefeuille électronique. Un virement avec sa carte bancaire et le tour est joué ! Sauf que le système devient de plus en plus compliqué. Les échanges de bitcoins et le maintien en ordre du réseau par les notaires-mineurs sont chaque jour plus difficiles. Le temps de transaction dépasse dix minutes. Il n’existe pas de Bourse centrale pour échanger les bitcoins. Chicago a lancé en décembre un marché à terme sur l’e-devise, mais celui-ci ne la traite nullement. Il échange des contrats en dollars, indexés sur le cours de la crypto-monnaie.
7. Combien y a-t-il de bitcoins ?
Il y a 16,7 millions de bitcoins en circulation, ce qui fait, avec un cours de 17 000 dollars, une valorisation totale de 280 milliards de dollars environ (240 milliards d’euros). A terme, il n’y aura pas plus de 21 millions de bitcoins, mais ceux-ci peuvent être subdivisés pour créer une monnaie d’échange. Un millier de personnes détiennent le tiers des bitcoins, un tiers de cette monnaie virtuelle ont été échangés en 2016, mais une bonne partie est en sommeil, oubliés ou perdus dans les ordinateurs. Si vous égarez le code électronique de votre portefeuille de bitcoins, il est perdu pour toujours.
8. Les ICO, au diable les actions
La folie du bitcoin a conduit les entreprises à inventer un nouveau moyen de se financer. Au lieu de céder une partie de leur capital, de nombreuses start-up ont décidé de vendre aux investisseurs des bitcoins et des cryptomonnaies, dans le cadre d’Initial Coin Offering (ICO), clin d’œil aux Initial Public Offerings (IPO), les introductions en Bourse traditionnelles. Ces fausses actions donnent en général le droit d’utiliser les services actuels et futurs de ces start-up. Montant récolté en 2017 : 4 milliards de dollars contre 225 millions en 2016.
9. Une bulle
En conclusion, 51 des 53 économistes interrogés par le Wall Street Journal estiment qu’il s’agit d’une bulle, donc de billets de Monopoly. Mais l’invention est technologiquement géniale

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/economie/article/ ... a5kFgCB.99
0 x

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 58627
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 2294

Re: Bitcoin et cryptomonnaies, c'est quoi une bulle financière? Explications en 5 minutes chrono!




par Christophe » 19/12/17, 13:03

Si j'étais payé des millions € par an, et que pour sauver "ma peau" il faut que je casse les nouveaux venus, je pourrais trouver aussi pas mal d'arguments pertinents :D

Certains analystes prédisent le bitcoin (l'original) à 100 et même 500 000$ d'ici quelques années...il reste de la marge donc :) l'avantage qu'on puisse acheter des fractions de coins est incontestable sur les actions classique qui ne sont pas scindables (sauf avec des produits bancaires spécifiques)

L'outil gdax que j'ai cité plus haut longuement permet une réactivité impossible sur les actions classiques (si le site n'est pas en panne évidement :mrgreen:), même avec des site en ligne comme boursorama. Seuls les vrais traders peuvent avoir accès à ce genre d'outils.

Oui il reste des intermédiaires; gdax ne prend pas plus de 0.25% de frais (quand il en prend, c'est à dire environ 1 ordre sur 3 ou 4...Pas compris pourquoi c'était gratuit). Quelle banque française grand public peut affirmer avoir un taux si bas sur les actions classiques? Je n'ai pas vérifié maiks je ne pense pas que cela existe...On comprend qu'elle beuglent...

Les transactions réelle en xcoins deviennent possibles et ceci depuis un moment pour le bitcoins (notamment dans les services en ligne)...évidement le système classique essaye de se défendre et d'empêcher leur propagation (par exemple la corée du sud qui vient de légiférer contre les bitcoins)

Je me met à rêver là mais il est possible que le pétrole soit coté en bitcoin un jour! Cela casserait l’hégémonie américaine du sacro saint dollar!! Et ça ça ne serait pas un mal! Là évidement la transition ne se fera pas en douceur...
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi pour qu’il puisse continuer à aider les autres - Pour de bon échanges entre les membres - Publiez un article sur Econologie et sur Google Actualités
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 58627
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 2294

Re: Bitcoin et cryptomonnaies, c'est quoi une bulle financière? Explications en 5 minutes chrono!




par Christophe » 19/12/17, 13:26

Did67 a écrit :Je n'ai pas envie de me creuser le cerveau pour des futilités (du virtuel).

J'ai parcouru cet article paru sur le site internet du journal Le Monde [à mes yeux, Le Monde reste un journal faisant un travail journalistique et notamment, débusquant les "fakes"] :


Désolé Didier mais j'ai constaté que Le Monde faisait de plus en plus dans le racolage et putaclic :) voir leur compte facebook :cheesy: Cela me déçoit moi même de la part (de ce qui fût???) un des plus prestigieux journaux Français...

J'ai arrêté de lire l'article que tu cites à partir de cette ligne (on sait que c'est une bulle, c'est même le titre de ce sujet...ET ALORS? Une bulle immobilière est en cours depuis 20 ans en France...là on peut en profiter allègrement mais pas des bitcoins? Allez...sérieusement...): :cheesy:

1. Les billets de Monopoly


Je connais pas de billets ce mono moly que certains sont près a acheter 15 000€... même pas 1€ d'ailleurs donc cet article ne se base que sur du vent! Merci au revoir...au suivant! Cela sent la manipulation!

Autre exemple : hier un journaliste du monde a insulté tous les chasseurs d'ovni de théoriciens du complot. 99.99% des ovni sont naturels et explicables sans aucun "complot" derrière...c'est plus du journalisme c'est de la manipulation!

Pour ce qui est de la levée de bouclier anti-bitcoin, elle est logique...On pourra trouver des milliers d'exemple dans le 'histoire de l'humanité d'argumentaires anti innovations anti progrès notamment pour sauver les privilèges des minorités dominantes de l'époque !

Donc c'est très bon signe qu'ils aient peur, car cela veut dire:
a) que le risque existe pour eux
b) et donc que les bitcoins sont prometteurs...

CROYEZ VOUS QUE LES BANQUIERS SE FICHENT DE VOS INTÉRÊTS??? ILS NE VEULENT PAS VOUS PROTÉGER, ILS VEULENT SE PROTÉGER. On peut re-parler des récentes crises financières: qui a morflé réellement? Les banques ou les petits gens?


Marrant, aucun banquier ni journaliste de "grands" journaux, ne parle des avantages des coins...Notamment de la transparence de la blockchain, ah oui on sait que les banquiers n'aiment pas la transparence...pourtant les journalistes oui.

Que fait Elise Lucet???

ps: la plupart des économistes ne comprennent déjà pas les crises du systèmes financier classique, si ils les comprenaient ils pourraient les prévenir non? Donc comment voulez vous qu'ils puissent comprendre la blockchain?? Ils sont complètement dépassé, comme tout le monde d'ailleurs... :cheesy:
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi pour qu’il puisse continuer à aider les autres - Pour de bon échanges entre les membres - Publiez un article sur Econologie et sur Google Actualités
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 58627
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 2294

Re: Bitcoin et cryptomonnaies, c'est quoi une bulle financière? Explications en 5 minutes chrono!




par Christophe » 19/12/17, 14:30

Christophe a écrit :Autre exemple : hier un journaliste du monde a insulté tous les chasseurs d'ovni de théoriciens du complot. 99.99% des ovni sont naturels et explicables sans aucun "complot" derrière...c'est plus du journalisme c'est de la manipulation!


Voilà le fameux post en question:



En plus sur le fond du sujet, excusez moi, mais c'est une évidence que toutes les armée de l'air enquêtent sur les ovni depuis l'invention du radar (et même avant...)...m'enfin...
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi pour qu’il puisse continuer à aider les autres - Pour de bon échanges entre les membres - Publiez un article sur Econologie et sur Google Actualités
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 19326
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 8339

Re: Bitcoin et cryptomonnaies, c'est quoi une bulle financière? Explications en 5 minutes chrono!




par Did67 » 19/12/17, 14:45

Christophe a écrit :
c'est plus du journalisme c'est de la manipulation!



Je regrette que que tu avances là des arguments qui ont une finesse toute mélenchonienne ! Forcément, quand on est contrarié, c'est que c'est une manipulation...

[Très franchement, je m'en fous.

Je ne mettrais par principe jamais un centime dans un bitcoin car gagner de l'argent en spéculant est pour moi la forme suprême de l'arnaque capitalistique. S'enrichir en ne faisant rien, de deux choses l'une : ou cela s'écroule, une fois qu'on veut convertir en "valeurs réelles" - en biens et services, pour parler clair - soit des lambdas payent pour toi. L'un est une pyramide qui s’écroule. L'autre le néo-trader qui roule en Porsche après avoir "écrémé" des épargnants, débarrassé de leur épargne. Je n'ai ni envie du premier et le second me fait vomir.

Ah, j'oubliais, reste le père Noël !

Pour te connaître, je te souhaite néanmoins beaucoup de chances - même si je crains le pire si tu as misé une partie de ton épargne]
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 58627
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 2294

Re: Bitcoin et cryptomonnaies, c'est quoi une bulle financière? Explications en 5 minutes chrono!




par Christophe » 19/12/17, 15:19

Ah je suis passé d'anti-capitaliste rouge à mélenchonien...pourtant je conseille vivement la spéculation!!! Je n'ai jamais entendu un communiste ou un mélanchonien conseiller la spéculation !! Donc désolé j'ai du mal à suivre ces classifications...

Ah c'est parce que je conseille de diminuer vos avoirs dans les banques classiques? Et de sortir, au moins en partie, du système bancaire?

Alors oui je suis rouge coco!

Quel est le risque, pour la moyenne des Français de mettre quelques centaines d'€ dans les bictoins? Aucun...si ce n'est de changer le monde! L'épargne totale des Français s'élève à des centaines voir des milliers de milliards (pas vérifié)...

Qui en profite? Pas les français (reverser 1% c'est inférieur à l'inflation...m'enfin!) !!

Donc on laisse le pouvoir à des banques devenues anti-démocratiques qui nous volent de plus en plus????? Banques qui sont les seules responsables des crises actuelles successives (et des morts réels: combien de suicidés depuis 2009?) ?? Des banques où les gouvernement injectent, sans aucune consultation démocratique, des milliards...vos, nos milliards?

Quand elles gagnent elles ne vous donnent rien, quand elles perdent vous leur devez tout! Et cela ne choque personne?

On peut parler, aussi, du hold up des dettes publiques...Grosso modo 100% de l’impôt sur le revenu des Français part dans le remboursement des intérêts de la dette, détenue en immense majorité par des banques ou assimilés (pas forcément françaises mais des banques quand même...peu importe, les bitcoins, c'est mondial)...

En Islande, le peuple a mis des banquiers en Prison et a effacé sa dette publique! (si on en parle si peu ici, c'est pas pour rien...)

Dans ce cas d'accord, oui je suis Mélenchonien !!

Libre à chaque de laisser ses économies à 1% par an ou de quitter progressivement et partiellement ce système pourri et de gagner potentiellement 20% par jour...

Encore une fois: ne misiez qu'une partie de vos économies, celle que vous êtes près à risquer...On en reparle (dans un sens ou l'autre je peux me planter mais toi aussi) d'ici quelques mois...Dans tous les cas c'est positif car cela donne moins de pouvoir à nos bourreaux! Voilà pourquoi les bitcoins sont une immense chance pour l’évolution de l'humanité! C'est historique ce qui est entrain de se passer! A vous de voir si vous voulez contribuer au changement ou pas...

Que dire de plus pour essayer de vous convaincre de la merde du système actuel ?? Et encore je ne m’appuie que sur le pouillème de la partie émergé de l'iceberg que je connais... :cheesy: :cheesy: :cheesy:

ps: c'est pas parce qu'on est pas d'accord sur ce sujet que cela va changer quoi que ce soit au respect et à l'amitié que je te porte...évidement...
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi pour qu’il puisse continuer à aider les autres - Pour de bon échanges entre les membres - Publiez un article sur Econologie et sur Google Actualités


Revenir vers « Economie et finance, durabilité, croissance, PIB, fiscalités écologiques »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 6 invités