Bitcoin et cryptomonnaies, c'est quoi une bulle financière? Explications en 5 minutes chrono!

Economie actuelle et développement durable sont-ils compatibles? PIB, croissance (à tout prix), développement économique, inflation...Comment concillier l'économie actuelle avec l'environnement et le développement durable.
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 59465
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 2403

Re: Bitcoin et cryptomonnaies, c'est quoi une bulle financière? Explications en 5 minutes chrono!




par Christophe » 12/12/17, 15:22

C'est pas faux! Mais tout dépend ce que tu fais de tes plus values...et préfères tu que cela soit ton banquier qui en profite que toi? Parce que la question est là!

Un éconologue investira sa plus value certainement plus harmonieusement, vertueusement et de manière éco-compatible que la grande majorité des autres spéculateurs bref des gens "normaux" (euh bin oui hein les gars, ça veut dire qu'on ne l'est pas!! :cheesy: :cheesy: )...

Me gourè-je?

Donc désolé mais la plus value spéculative je la préfère dans ma poche que dans celle de mon voisin...surtout si c'est un (mon!!) banquier!! Et encore plus si cela permet de faire avancer le système (qui est quand même assez pourri pour la plupart des gens actuellement!!)!! Bref de remettre un peu la balle au centre!

Bon tu m'as trouvé mon hectare à 500€? :cheesy:
0 x

Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6628
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 592

Re: Bitcoin et cryptomonnaies, c'est quoi une bulle financière? Explications en 5 minutes chrono!




par sen-no-sen » 12/12/17, 15:59

Certaine communes vendent désormais des terrains viabilisés à 1Euros le m2 HT pour limiter la désertification,en ce qui concerne les terrains agricoles cela peut se monnayer en dessous de l’euro le m/2

Haute-Loire: une commune vend ses terrains 1 euro le m2 pour attirer de nouveaux habitants

https://france3-regions.francetvinfo.fr/auvergne-rhone-alpes/haute-loire/haute-loire-cede-terrains-contre-eleves-potentiels-1262905.html
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 59465
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 2403

Re: Bitcoin et cryptomonnaies, c'est quoi une bulle financière? Explications en 5 minutes chrono!




par Christophe » 12/12/17, 16:10

10 000€ l'ha en viabilisé c'est donné, c'est le prix "agricole"...

Donc c'est intéressant (mais c'est pas ma région...) !

Euh tu crois qu'on peut payer en Bitcoins??? :cheesy: :cheesy: :cheesy:

Sinon il y a quelques mois, à Tourcoing, il y avait des maison à 1€...vendues en l'état aussi par la ville je crois..
0 x
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6628
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 592

Re: Bitcoin et cryptomonnaies, c'est quoi une bulle financière? Explications en 5 minutes chrono!




par sen-no-sen » 12/12/17, 16:23

Vu la désertification rurale,dans certaine régions et en échange de travaux des communes sont désormais prêtes à accepter les billets de monopoly! :lol:
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
perseus
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 283
Inscription : 06/12/16, 11:11
x 72

Re: Bitcoin et cryptomonnaies, c'est quoi une bulle financière? Explications en 5 minutes chrono!




par perseus » 12/12/17, 17:04

Coucou,

J'ai entendu que de plus en plus de magasins au Japon acceptaient le paiement en Bitcoins.

Pour le reste le propre des bulles c'est de crever, à ce moment là ceux qui sont encore engagés n'ont plus que les yeux pour pleurer, ceux qui sont sorti avant ont fait une bonne opération...
Je ne sais pas si on peut shorter le Bitcoins, si oui, ceux qui sont convaincu que c'est une bulle n'ont qu'à le faire :mrgreen:

Je ne suis pas capable d'avoir un avis pleinement définitif là dessus. Certes cela shunte les banques, mais aussi les gouvernements, la fiscalité etc etc. Et encore, shunter les banques cela ne veut pas tant dire que cela, juste que le BC les contourne car les banques ne sont pas dépositaires de l'encours en BC et que le BC n'est pas émis par une banque centrale. Mais le BC ne prête pas, il ne finance pas....
Pour l'instant, si la bulle explose, cela restera confiné au marché Bitcoins et à ceux qui ont mis 1000€ devenus 18000€ puis 1€, si cela arrive, dommage pour eux mais pas de gros danger. En revanche, si on commence à élaborer des produits dérivés à partir du Bitcoins, on pourrait se retrouver avec des investissements dépassant largement l'encours du sous-jacent et un crack de ce dernier pourrait faire très très mal.
Bref pour l'instant, c'est super, cela échappe aux banques, aux gouvernements, aux banques centrales, ce n'est pas régulé. Mais si -quand- cela se casse la gueule, on verra plein de gens, le caleçon sur les chevilles, venir pleurer qu'il faut absolument mettre de l'ordre et qu'ils se sont fait rouler.

Cependant, ceux qui disent que c'est virtuel et que cela ne vaut rien... On a dit pareil en son temps des pièces qui n'étaient pas en or/argent, des billets, des chèques, des CB. Depuis la fin de la parité-or, la valeur d'une monnaie repose sur la confiance. Si le BC acquiert une énorme confiance et vu qu'il y en aura une quantité limité et connue, cela peut devenir une forme de valeur refuge. Mais si demain, la Chine, l'UE ou le Japon sifflent la fin de la récréation, si un hacker arrive à faire tomber le golem... patatra
Bref, mon seul conseil, ne jouez pas ce que vous n'êtes pas prêt à perdre...

Christophe a écrit :10 000€ l'ha en viabilisé c'est donné, c'est le prix "agricole"...

Donc c'est intéressant (mais c'est pas ma région...) !

Euh tu crois qu'on peut payer en Bitcoins??? :cheesy: :cheesy: :cheesy:

Sinon il y a quelques mois, à Tourcoing, il y avait des maison à 1€...vendues en l'état aussi par la ville je crois..
1 x

Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6628
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 592

Re: Bitcoin et cryptomonnaies, c'est quoi une bulle financière? Explications en 5 minutes chrono!




par sen-no-sen » 12/12/17, 17:35

perseus a écrit :Coucou,

En revanche, si on commence à élaborer des produits dérivés à partir du Bitcoins, on pourrait se retrouver avec des investissements dépassant largement l'encours du sous-jacent et un crack de ce dernier pourrait faire très très mal.


C'est déjà à l'ordre du jour...

Si sa demande reçoit l’approbation des autorités, CME Group proposera prochainement des « futures » sur le bitcoin. Il s’agit d’un instrument financier qui n’implique pas l’achat du produit lui-même (en l’occurrence le bitcoin),

https://www.journaldeleconomie.fr/Bitcoin-la-potentielle-approbation-d-un-produit-derive-fait-flamber-le-cours_a5301.html
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9993
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 1230

Re: Bitcoin et cryptomonnaies, c'est quoi une bulle financière? Explications en 5 minutes chrono!




par Ahmed » 12/12/17, 18:14

Lorsque la spéculation devient "populaire" (comme nous y invites Christophe), on n'est pas loin de la fin!
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6628
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 592

Re: Bitcoin et cryptomonnaies, c'est quoi une bulle financière? Explications en 5 minutes chrono!




par sen-no-sen » 12/12/17, 21:20

Ahmed a écrit :(...) on n'est pas loin de la fin!


Oui à + ou - 10 ans...reste à savoir comment cette fin va se manifester?
Je verrai bien une crise économique pour commencer,celle ci étant amorcée par la crise pétrolière.
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 59465
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 2403

Re: Bitcoin et cryptomonnaies, c'est quoi une bulle financière? Explications en 5 minutes chrono!




par Christophe » 13/12/17, 11:21

perseus a écrit :Bref, mon seul conseil, ne jouez pas ce que vous n'êtes pas prêt à perdre...


Bien sur, et c'est bien ce que j'ai conseillé dès le début ci-dessus :)

Ne "jouez" pas de l'argent qui vous sert à vivre...

Sinon assez d'accord ton analyse! Mais attention il n'y a pas que les bitcoins...rigoureusement parlant.

On assimile toutes les crypto-monnaie au terme bitcoin (parce que c'était le premier et le plus connu, un peu comme on dit frigo pour un réfrigérateur! :cheesy: )...les captures d'écran que j'ai mises hier concernait les Litecoins par exemple, qui sont plus complexe et plus jeunes (donc à priori leur potentiel de croissance est meilleur que les bitcoins originaux même si les cours se suivent assez en gros...)

Aussi, chaque crypto-monnaie (et il y en a des dizaines, renseignez vous...) a ses spécificités et son algo, sesn utilités, par exemple les ethereum permettent de sécuriser des transactions (une sorte de clé WPA quoi...). On peut payer avec des bitcoins pour des services internet depuis des années déjà, notamment certains hébergeurs ou bien les noms de domaine...et vu la cote du bitcoin pour les vendeurs qui ont gardé ces bitcoins c'est tout bénef: les euros ou dollars ne font pas fois 15 pas en 1 an!! 8)

Par contre, certaines crypto-monnaies sont des chaines de ponzi (le Onecoin par exemple) qu'il faut évidement fuir...
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 59465
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 2403

Re: Bitcoin et cryptomonnaies, c'est quoi une bulle financière? Explications en 5 minutes chrono!




par Christophe » 13/12/17, 15:37

Voici un article sur les principales crypto-monnaies...loin d'être seulement de la spéculation: http://www.cnewsmatin.fr/monde/2017-12- ... tre-770416

Bitcoin

Le Bitcoin est la star des cryptomonnaies, la seule à s'être faite connaître du grand public. Crée en 2008, elle fêtera déja ses dix ans en 2018. Son inventeur, Satoshi Nakamoto, reste mystérieux. On ne sait pas s'il s'agit d'une personne ou d'un groupe de personne, et le milliardaire Elon Musk a récemment nié être derrière cette identité.

Le Bitcoin, comme toutes les autre cryptomonnaies, repose sur la technologie du blockchain. Il s'agit d'une technologie de stockage et de transmission d'informations, fonctionnant sans organe central de contrôle. Lorsque deux utilisateurs échangent de la monnaie cryptée, ils sont donc les deux seul à avoir accès à la transaction, ce qui représente un avantage certain en termes de sécurité. Une blockhain peut être comparée à un livre de comptes, puisque l'intégralité des transactions y sont listées, ce qui la aussi permet de garantir la sécurité des transactions.

Comme s'il s'agissait d'une matière première, et contrairement aux devises traditionnelles, le nombre de Bitcoin en circulation est limité. Au final, vers 2140, la création de Bitcoin sera stoppée, et on comptera alors 21 milions d'unités.

En atteignant la barre des 10.000 dolllars, le Bitcoin a attiré l'attention des médias traditionnels, du monde de la finance traditionnel, et du grand public. Nombre d’observateurs ont alors pointé le risque d'éclatement de la bulle. Mais après une chute - relative - liée en partie au fait que les sites de transactions ont planté en raison d'une trop grand affluence, le Bitcoin est remonté, semblant se diriger vers les 20.000 dollars.

Nombre de spécialistes des monnaies cryptées pointent d'ailleurs le fait que les prédictions d'éclatement de la bulle avaient déja été faites quand le Bitcoin a passé la barre des 100 dollars, des 1.000 dollars, des 5.000 dollars, etc... Et certains, comme le fondateur du Parti Pirate Rick Falkvinge, désormais investi dans les monnaies cryptées, estiment que le Bitcoin pourrait un jour passer la barre du million de dollars.

Certains estiment également que le Bitcoin pourrait un jour remplacer le dollar, qui avait lui-même remplacé l'or, comme étalon des transactions internationales.

Des améliorations considérables seraient à venir en termes de rapidité et de coût des transactions, ce qui pourrait encore faire grimper le cours du Bitcoin.

Ether

L'Ether, comme évoqué plus haut, est souvent comparé à l'argent, le Bitcoin étant mis en parallèle avec l'or.

Cette cryptomonnaie a été mise au point par un informaticien russo-canadien âgé à l'époque de 19 ans, Vitalik Buterin. Lancé le 30 juillet 2015, l'Ethereum, la plate-forme qui supporte l'Ether, a connu une forte augmentation de sa valeur depuis mars 2017, passant la barre des 500 dollars en même temps que le Bitcoin passait les 10.000 dollars.

La force de l'Ethereum, par ailleurs comparable au Bitcoin, repose sur sa blockhain, la technologie sur laquelle il est basé. Celle-ci permet de réaliser des «smart contracts», ou contrats intelligents. Certains estiment que cela pourrait être encore plus révolutionnaire que l'intelligence artificielle, en modifiant et en améliorant radicalement la façon dont s'opèrent toutes les transactions. La blockchain d'Ethereum pourrait ni plus ni moins remplacer les notaires, avocats ou autres en jouant le rôle de «tiers de confiance» lors d'une transaction, et en mettant en quelques secondes en place des contrats sans failles, de manière bien plus efficace qu'un humain.

Litecoin

Basé sur la technologie Bitcoin, le Litecoin est l'une des cryptomonnaies les plus populaires avec les deux précédentes, étant comme ces deux-là prise en compte par la plateforme d'échanges Coinbase, la plus populaire actuellement.

Crée en 2011 par Charles Lee, un ancien employé de Google, qui est parti du code source de Bitcoin (en open source), pour mettre au point son propre code, le Litecoin est une cryptomonnaie distribuée sous licence libre.

Le blockchain sur lequel est basé le Litecoin a ainsi été amélioré par rapport à celui du Bitcoin. Cela a notamment permis d'accélérer le processus de vérification et donc d'augmenter la rapidité des transactions, supérieure actuellement à celle de ses concurrents. Et les frais de transaction sont bien plus faibles que ceux du Bitcoin. Le Litecoin est ainsi particulièrement destiné aux transactions quotidiennes.

Comme le Bitcoin et la plupart des cryptomonnaies, le Litecoin sera produit dans un nombre limité. Le taux d'émission suit une série géométrique qui diminue de moitié tous les 840.000 blocs, et atteindra à terme 84 millions de Litecoins.

Le Litecoin a connu récemment une forte progression, valant désormais plus de 300 euros.

IOTA

C'est la monnaie cryptée qui monte, certains analystes prédisant qu'il vaudra 180 dollars fin 2008 (contre moins de 5 actuellement). Si l'Ether est tournée vers les «smart contracts», l'IOTA (ou MIOTA) est lui lié aux objets connectés, à «l'internet des objets» (Internet of things, en anglais), que certains qualifient de «quatrième révolution industrielle».

Crée en 2015 par David Sonstebo, Sergey Ivancheglo, Dominik Schiener et Dr. Serguei Popov, IOTA est basée sur une technologie qui permet les transactions sans frais et instantanées entre les machines dans l'environnement de l'internet des objets.

Contrairement au Bitcoin et à la plupart des cryptomonnaies, les unités de IOTA existent déja (2.779.530.283 au total), et la devise ne repose donc pas sur le système de minage (création d'unités via des ordinateurs, ndlr).

L'IOTA se différencie également des autres cryptomonnaies par le fait qu'il ne repose pas sur la technologie du blockchain, évoquée plus haut. Il est basé sur la technologie Tangle, entièrement décentralisée, qui permet les transactions sans frais, sécurisées, et instantanées.

Les applications sont nombreuses. L'IOTA permettant les micro-transactions puisqu'il n'y a pas de frais, de nombreuses compagnies, et notamment les petites entreprises, les commerçants pourraient s'y intéresser. La technologie Tangle sur laquelle repose le IOTA peut aussi être utilisée pour transférer des données, peut s'appliquer pour mettre en place les votes électroniques, ou encore servir de base à des messageries cryptées.

L'IOTA pourrait également être mis en place dans le domaine de l'économie partagée. On peut ainsi imaginer à Paris des Vélib' fonctionnant avec cette technologie, mais toutes sortes d'objets connectées pourraient ainsi être partagés.

L'IOTA a connu un engouement récent son cours passant en moins d'une semaine de quelques centimes à plus de 3 dollars l'unité. Cet intérêt s'explique par l'annonce d'un partenariat avec des entreprises majeures comme Microsoft, Samsung, Cisco ou encore Volkswagen.

Monero

Crée en 2014, Monero (qui signifie «pièce» en esperanto) ne repose pas sur le code de Bitcoin mais sur la technologie cryptonote. Celle-ci est plus sûre, garantit l'anonymat à ses usagers (le montant des transactions est également impossible à voir de l'extérieur) et surtout est évolutive, ce qui garantit qu'elle pourra supporter l'augmentation prévue du volume de transactions dans les années à venir.

L'alorythme qui gère le minage de Monero est également décrit comme supérieur à celui du Bitcoin par nombre d'utilisateurs, puisqu'il permet aux particuliers de miner sans problème. Monero repose ainsi largement sur la communauté qui le supporte.

NEO

Certains qualifient NEO «d'Ethereum chinois». Fondé par Da Hongfei, NEO se place comme également IOTA, sur le secteur de la «smart economy» ou «économie intelligente». «Nous espérons que la plateforme pourra être utilisé dans différents scénarios comprenant une interface utilisateur («front end scenarios») , comme des portefeuilles d’actifs numériques, des forums, des systèmes de vote, de gestion de profil et des applications mobiles. la plate-forme dispose également d’une API ouverte qui peut être utilisée pour intégrer NEO à une autre architecture logiciel», a expliqué Da Hongfei.

NEO semble amené à dépasser les frontières de la Chine pour s'imposer au niveau mondial. Même l'interdiction des cryptomonnaies par la Chine n'a pas semblé l'affecter, passant la barre des 40 dollars.

Par rapport à l'Ethereum, NEO présente quelques atouts, en supportant notamment de multiples supports de programmation informatique, ce qui doit permettre a de nombreux nouveau développeurs de participer. Pour simplifier, il s'agit d'un système plus ouvert, qui doit permettre de stimuler l'innovation.
0 x


Revenir vers « Economie et finance, durabilité, croissance, PIB, fiscalités écologiques »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 13 invités