Chauffage, isolation, ventilation, VMC, refroidissement...Suivi du temps de fonctionnement sur chaudière OKOFEN

Le chauffage, l'isolation, la ventilation, les VMC, le refroidissement...bref le confort thermique. Isolation, bois énergie, pompe à chaleur mais aussi électricité, gaz ou mazout, VMC...Aide au choix et à la réalisation, solution de problèmes, optimisations, conseils et astuces...
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 16725
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 7033

Message non lupar Did67 » 11/05/10, 14:28

manet42 a écrit :
... j'aurai du dire "retour sur investissement" dans mon message et pas rentabilité.



C'est un peu un "tic", je n'aime pas qu'on parle de "rentabilité" car on a l'impression de "gagner" de l'argent, alors qu'on en perd juste un peu moins...

Mais c'est du chipotage !!!
0 x

nebukadnezar
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 18
Inscription : 07/01/10, 15:40
Localisation : Allemagne - Sarre

Message non lupar nebukadnezar » 20/09/10, 14:36

Bonjour,

après la mise en route courant octobre 2009 de notre Oekofen PE15 et le remplissage de notre silo avec 3900kg (si mes souvenirs sont bons 215 EUR/tonne), nous avons repassé commande, la livraison s'est faite la semaine dernière, remplissage de 3500kg, il restait donc environ 400kg, voir plus car le silo textile n'a pas été autant rempli que l'année dernière, car le livreur craignait de boucher les tuyaux. Le prix cette année (commandé en Allemagne 220EUR/tonne)

Concernant le fonctionnement eau-chaude, je trouve que la conso de pellets est tout de même relativement élevée. L'eau chaude était réglée sur 55°C, configuration d'origine. Ce week-end quelle ne fut pas ma surprise, en voulant vidé le bac à cendres, de voir de la suie noire brillante couvrir toute la chambre de combustion. Les 55° sont sûrement pas assez élevés, j'ai passé la température eau-chaude à 60°, mais de toute façon j'ai remis le fonctionnement chauffage en route car dehors il fait assez froid le matin... J'ai fait cela pour ma chère et tendre =0)

Je vais contacter mon installateur pour voir ce qu'il en pense.
0 x
dirk pitt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2081
Inscription : 10/01/08, 14:16
Localisation : isere
x 66

Message non lupar dirk pitt » 23/09/10, 07:51

le probleme ne vient pas vraiment de la température de l'ECS mais du faible besoin de chaleur a produire par la chaudiere en mode été.
la chaudiere fonctionne peu et donc mal.
l'ideal est d'arreter la chaudiere en été et de produire l'ECS en solaire ou même electricité. la consommation énergétique est environ moitié moindre en élec qu'en granulé.
si le ballon ne le permet pas, il faut essayer de privilégier une seule plage horaire de chauffage de l'ECS et mettre effectivement l'eau un peu chaude si le ballon est petit. ça permettra que la chaudiere ne se mettra pas en route pour rien plusieurs fois par jour.
0 x
Image
cliquez ma signature
nebukadnezar
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 18
Inscription : 07/01/10, 15:40
Localisation : Allemagne - Sarre

Message non lupar nebukadnezar » 23/09/10, 08:07

Salut Dirk,

toujours à l'écoute, merci!

Tout est prêt pour l'installation solaire, sauf la véranda sur laquelle je placerai les panneaux solaires, car notre toit n'a pas le positionnement idéal pour du solaire, la terrasse est plein sud, donc lorsque les finances le permettront, nous construiront la terrasse puis nous passerons en solaire...

Je reprendrai mes relevés pour la période d'été, si mes souvenirs sont bons, la chaudière se mettait en route environ 2 fois par jour, pour des cycles d'un peu plus d'une heure. C'est un ballon 800 litres, réglé pour que seule la partie haute soit chauffée... mince je devrai donc chauffé une plus grande quantité d'eau, cela permettrai peut-être de réduire les départs et d'avoir un cycle plus long.

Vivement le solaire!!!!

Sinon mon installateur chauffagiste a fusionné ou a été racheté par une plus grosse entreprise, depuis il est injoignable, cette situation en me plait pas trop!

Est-ce vrai que les pellets coûtent plus cher en France? C'est ce que mon livreur m'a dit, car il livre relativement beaucoup de clients en France.
0 x
Avatar de l’utilisateur
manet42
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 631
Inscription : 22/11/08, 17:40
Localisation : Lorraine

Message non lupar manet42 » 23/09/10, 09:17

Bonjour,

Fournisseur belge: 240€/t livrée en Lorraine.
Fournisseur allemand 207 €/T livrée cet AM.
Il me semble avoir vu du 260 €/T en France.
Tous Certifiés DIN+

JC
0 x
En essayant continuellement, on finit par réussir. Donc: plus ça rate, plus on a de chance que ça marche.

Avatar de l’utilisateur
tomgey
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 163
Inscription : 13/10/10, 23:06
Localisation : Nord
x 2

Message non lupar tomgey » 15/10/10, 21:39

Bonsoir,
J'ai fait installer en Juillet une PES 32 couplée à un CESI à la place d'une chaudière fioul + ballons électriques. Ma maison fait 300m² avec des plafonds assez hauts, avec un volume total d'environ 1000m3. Il s'agit d'une veille maison en briques (Nord oblige!) avec des murs de 50cm d'épaisseur non isolés et qui le seront difficilement du moins au rdc car cela masquerait de magnifiques moulures. Sinon orientation essentiellement Sud avec cuisine-véranda, une mitoyenneté au Nord, double vitrage argon partout. Je compte parfaire l'isolation des combles cet automne ou hiver.
Concernant le circuit de chauffage, 22 radiateurs répartis sur les 3 niveaux, essentiellement constitués de radiateurs modernes en acier mais aussi 5 grands radiateurs fonte au rdc.
Côté régulation, évidemment il y a la sonde extérieure mais aussi le thermostat d'ambiance que j'ai fait mettre sur le palier du 1er étage, endroit à priori à l'abri des fluctuations thermiques contrairement au Rdc avec ses grandes surfaces vitrées.
Donc je mets en mode auto il y a quelques jours, comme pas mal de monde par ici. Première surprise, les radiateurs sont froids quand je me lève (7h) alors que la plage confort (19°, réduit à 16°) débute à 7h et que la chaudière a dû en principe, si j'ai bien tout compris, anticiper. J'ai fini par trouver la raison : le thermostat, s'il est bien dans un endroit à l'abri des variations thermiques, est dans un endroit chaud de la maison avec une température mesurée (et vérifiée par un autre thermomètre) de 18° le matin alors que la cuisine est à 15-16°. Du coup j'imagine que la chaudière se dit qu'elle va y aller mollo vu qu'il n'y a à priori pas grand chose à rattraper...
Autre surprise : la durée des cycles. Elle était de 21min en mode ECS. Depuis le démarrage du chauffage, elle est tombée à environ 15 min (28 démarrages pour 8h de fonctionnement durant les dernières 24h). Est-ce lié au problème du thermostat? Dois-je envisager de le déplacer? De le supprimer?
Si ça peut aider à la réflexion, voici les réglages entrés par le concessionnaire Okofen à la mise en route :
Loi d'eau : 1,3
Point fixe : 33°C
Lim confort : 18°C
Lim réduit : 15°C
Anticipation : 180 min
Compensation : 5
Hystérésis consigne : 1°C

Voilà, désolé pour la longueur de ce message!
J'ai relu le mode d'emploi en long et en large et je n'arrive pas à me décider sur ce ce qu'il faudrait faire pour améliorer la situation. Je sollicite donc votre expertise!
Merci d'avance!
0 x
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 6

Message non lupar dedeleco » 15/10/10, 23:53

Vu que c'est neuf, j'aurais tendance à demander au concessionnaire Okofen de résoudre le problème en lui posant une collection de questions de bon sens sur le fonctionnement de ce beau système complexe dans une belle maison.
Je lui demanderais les détails sur la régulation thermique, vu les multiples capteurs, car plus c'est complexe, plus on peut avoir d'ennuis si pas compris.
Avec les réponses à ces questions je déterminerai si le concessionnaire Okofen maîtrise ou domine la question ou s'il est aussi ignorant que moi !!!
Dans le second cas si non résolu, j'aurais tendance à simplifier et à vérifier le bon fonctionnement dans les conditions les plus simples possibles, avec un seul capteur de température intérieur et une température fixe sur plusieurs jours n'utilisant que la chaudière pour être sûr de ce fonctionnement basique.

Même avec un système fonctionnant bien, mais complexe, et neuf, un mauvais réglage pas facilement adapté à la taille de la maison, on peut avoir de gros problèmes, plus la régulation est complexe !!

Donc avant d'avoir le système complexe, il est bon de régler puis de vérifier que chaque élément le plus simple de la régulation fonctionne bien !!
Sinon en couplant les éléments de ce système complexe, il devient insoluble.
Personnellement, j'ai des souvenirs de plombiers incapables de faire marcher une chaudière rudimentaire par rapport à la votre et de devoir résoudre le problème seul pour ne pas passer un weekend au froid !! !!

La durée des cycles me paraît très courte même en mode sanitaire (une fois l'eau chaude, il faut des heures pour la refroidir sauf remplissage de grande baignoire!) surtout lorsqu'il ne fait pas encore froid et je poserais la question au concessionnaire Okofen : pourquoi ???
Sans réponse cohérente, à mon avis c'est anormal, car la chaudière chauffe sans arrêt quasiment en continu même s'il ne fait pas très froid !! Très inquiétant pour quand il fera froid vraiment, si la chaudière n'est pas assez puissante !!
Sauf si le programme de la chaudière est complexe avec ce choix volontaire de limiter sa puissance pour démarrer et arrêter sans cesse !! Mais il risque d'être équivalent à augmenter la consommation avec une chaudière inutilement maintenue chaude.

Dans les thermostats, un point m'énerve, c'est l'impossibilité de régler l'hystérésis du chauffage (point haut pour arrêt et point bas pour redépart) qui fixe la durée des cycles (0,1°C d'hystérésis entraîne votre durée de cycle à mon pif ce qui me paraît inacceptable, je mettrais 5 à 10°C pour des cycles de pas mal d'heures) à moins que la régulation soit en continu avec fonctionnement perpétuel de la chaudière ????

Mais avec un programme de régulation complexe, on se retrouve avec des options inconnues qu'on refuserait si on pouvait savoir !!
Un exemple est la logique floue spécialité japonaise en régulation thermique autoadaptable (pompe à chaleur), qui donne des comportements aussi flous jamais les mêmes !!!

Personellement je déteste ces systèmes où on ne maîtrise pas les principes et le fonctionnement !!
0 x
Avatar de l’utilisateur
tomgey
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 163
Inscription : 13/10/10, 23:06
Localisation : Nord
x 2

Message non lupar tomgey » 16/10/10, 09:49

Merci pour votre réponse. J'ai aussi envoyé un mail hier soir au concessionnaire, et j'attends donc sa réponse.
Je sais que je vais sans doute tâtonner un moment avant de tomber juste et de "caler" le système comme cela a été dit dans les pages précédentes. Ce n'est pas pour me déplaire, je trouve ça assez rigolo et ça me permettra de bien comprendre comment fonctionne cette belle machine!
Plus j'y pense, plus je me dis cependant que je ne couperai pas à un déplacement du thermostat d'ambiance car s'il ne donne pas une info qui reflète à peu près ce qui se passe dans la maison, je ne vois pas comment la chaudière peut s'adapter correctement, même s'il ne s'agit pas de la seule info sur laquelle elle se base.
0 x
Avatar de l’utilisateur
manet42
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 631
Inscription : 22/11/08, 17:40
Localisation : Lorraine

Message non lupar manet42 » 16/10/10, 11:01

Bonjour,
Dans un premier temps, le chauffagiste installe des paramètres de base, qu'il faut adapter à sa maison, il ne peut pas rester des heures en faction devant la chaudière pour faire des réglages fins...Ca m'a demandé 2 à 3 mois de tâtonnements.

Dans un premier temps, mets la compensation à 0, ça annule le rôle de la sonde d'ambiance. tu fais donc fonctionner avec la courbe de chauffe et la t° ext.

Si tu demandes 19° en ambiance et que le thermostat d'ambiance est à 18°, normal qu'il n'y ait pas d'anticipation.....
Explication: Tu as 16° en réduit, la température doit baisser jusque 15° avant le remise en route du chauffage, c'est prévu comme cela. A 17°, coupure du chauffage (T° réduit + hystérésis), comme ton thermostat indique 18° pas de chauffage la nuit. Et le matin, il y a demande à 19°, ça redemarre à 19°-1° soit 18° avec inertie 17°9/17°8, tu es à la limite.

Tu peux aussi demander 20° ou 21° en sachant que le reste de la maison sera plus froid.

Pour les cycles, quand il ne fait pas froid, ils sont plus courts, si la chaudière monte à 76°, elle stoppe et redémarre à 71°, d'où des cycles courts. Il vaut mieux que ce soit la régule qui coupe avant ces 75° de sécurité.

Effectivement, c'est un plaisir de dompter la "bête".
Cordialement.

JC
0 x
En essayant continuellement, on finit par réussir. Donc: plus ça rate, plus on a de chance que ça marche.
Avatar de l’utilisateur
manet42
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 631
Inscription : 22/11/08, 17:40
Localisation : Lorraine

Message non lupar manet42 » 16/10/10, 11:09

Ne pas oublier non plus que le temps d'anticipation programmé est corrigé en fonction de la T° ext et de la différence entre la T ambiante désirée et celle mesurée. Si 19° demandés et 18° mesurés, l'anticipation devient très courte.(j'ai la formule quelque part).

JC
0 x
En essayant continuellement, on finit par réussir. Donc: plus ça rate, plus on a de chance que ça marche.


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Chauffage, isolation, ventilation, VMC, refroidissement... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités