Comment asservir circulateur avec la chaudière et thermostat

Le chauffage, l'isolation, la ventilation, les VMC, le refroidissement...bref le confort thermique. Isolation, bois énergie, pompe à chaleur mais aussi électricité, gaz ou mazout, VMC...Aide au choix et à la réalisation, solution de problèmes, optimisations, conseils et astuces...
Avatar de l’utilisateur
elephant
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6646
Inscription : 28/07/06, 21:25
Localisation : Charleroi, centre du monde....
x 6




par elephant » 08/01/12, 18:10

J'ai réalisé ce montage avec succès sur la vieille chaudière qui équipait la maison que j'ai quitté fin juin.

J'ai utilisé un temporisateur universel DOLD IK7817N.

https://docs.google.com/viewer?embedded ... 200_Df.pdf

( 40 € prix de gros chez Rexel, si mes souvenirs sont bon )

réglé sur 15 minutes, histoire de pomper la chaleur stockée dans la chaudière.

Je pense que ce type de temporisateur est plus fiable et plus soupe à utiliser qu'une minuterie d'escalier.

Si un circulateur fait 100 Watts, et qu'il y a 8760 heures par an , l'économie est de l'ordre de 600 KWh/an sur la conso du circulateur: ça vaut la peine
( ce chiffre ne vaut que si on n'avait pas l'habitude de déconnecter complètement l'engin en été, ce qui était mon cas avant de m'apercevoir que j’enrichissais inutilement et honteusement le CEO de Electrabel )

Je suppose qu'on gagne aussi sur la durée de vie des paliers et des bourrages

Maintenant, j'ai une Saint Roch qui fait le boulot toute seule.

J'ai néanmoins remarqué que, en été, il était rentable de monter le thermostat du boiler sur une horloge et de lui interdire le réchauffage entre 10h et 3h du mat'.
Gain: environ 0,1 à 0,15 m³ de GN / 24 heures.
0 x
éléphant: suprême éconologue honoraire..... pcq je suis trop frileux, pas assez riche et trop paresseux pour économiser vraiment le CO2 ! http://www.caroloo.be

Avatar de l’utilisateur
Philippe Schutt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1601
Inscription : 25/12/05, 18:03
Localisation : alsace
x 26




par Philippe Schutt » 08/01/12, 19:02

Pourquoi pas, c'est identique.

voilà le schéma de branchement:

https://www.econologie.info/share/partag ... 9dzZZq.pdf
0 x
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 7




par dedeleco » 08/01/12, 19:41

Si un circulateur fait 100 Watts, et qu'il y a 8760 heures par an , l'économie est de l'ordre de 600 KWh/an sur la conso du circulateur: ça vaut la peine

On gagne bien plus de KWh, si la chaudière au repos est moins chaude que la maison, garage à moins de 10°C, comme chez moi en hiver, en ne refroidissant pas la maison avec une eau bien froide circulant dans les radiateurs, très longtemps pendant les repos de la chaudière froide, surtout au printemps et l'automne !!
A mon pif, 10 à 30 % de la chaleur consommée par la chaudière !!
Bien plus que la consommation du circulateur.

Raison de plus de stopper le circulateur avec un thermostat, qui stoppe la circulation de l'eau trop froide et qui va refroidir la maison au lieu de la chauffer. Le délai de refroidissement est variable suivant les conditions, de température extérieurs, et donc le thermostat adapte ce temps spontanément, contrairement au timer fixe.

Surtout vrai pour les vieilles maisons, encore pas bien isolées, où il faut faire attention de ne pas se faire avoir avec des chaudières conçues pour des maisons très bien isolées à fonctionnement continu,.
0 x
Avatar de l’utilisateur
elephant
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6646
Inscription : 28/07/06, 21:25
Localisation : Charleroi, centre du monde....
x 6




par elephant » 09/01/12, 10:49

L'idée est à creuser, mais où mettre ce thermostat pour ne pas surchauffer le corps de chaudière ?

Ou alors mettre en place une fonction OU

eau froide + bruleur allumé: circulation ON
eau froide + bruleur éteint: circulation OFF
eau chaude + bruleur allumé: circulation ON
eau chaude + bruleur éteint: circulation ON

?
0 x
éléphant: suprême éconologue honoraire..... pcq je suis trop frileux, pas assez riche et trop paresseux pour économiser vraiment le CO2 ! http://www.caroloo.be
lejustemilieu
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4075
Inscription : 12/01/07, 08:18
x 3




par lejustemilieu » 09/01/12, 11:32

Chez moi, j'ai fait au plus simple.
Le bulbe du thermostat est placé juste à la sortie de la chaudière.
Il actionne directement et simplement le circulateur.
C'est pas le top, mais ça marche.Pourquoi ça n'est pas parfait, simplement, pcq il faut attendre que la conductivité thermique se fasse, et cela prends du temps, la chaudière monte en temp et puis boum, le circulateur se met en route quand la chaudière est à +-50 degré..choc thermique.
Donc, le mieux, c'est que le circulateur se mette en route quand le bruleur démarre,
L’arrêt du circulateur doit se faire quand la temp de l'eau est plus ou moins à 30 degré; pas plus bas, car en été il risque de démarrer seul à cause de la temp ambiante.
0 x
L'homme est par nature un animal politique (Aristote)

lejustemilieu
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4075
Inscription : 12/01/07, 08:18
x 3




par lejustemilieu » 09/01/12, 11:38

J'ai oublié de dire:
DD a soulevé une grosse réalité, dans le cas du circulateur qui tourne 24h sur 24.
Si la chaudière est située dans une pièce froide, si les tuyaux passent par des zones froides, les radiateurs donnent à juste titre une impression de froid, même plus qu'une impression.
Donc, on a tout intérêt à stopper le circulateur quand la temp de l'eau est basse.
Dernier petit détail, certains vieux circulateurs sont gourmands en électricité...(à changer si tel est le cas).
0 x
L'homme est par nature un animal politique (Aristote)
Avatar de l’utilisateur
elephant
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6646
Inscription : 28/07/06, 21:25
Localisation : Charleroi, centre du monde....
x 6




par elephant » 09/01/12, 12:00

Le juste, c'est bien ce que je dis: il faut une fonction OU: le circulateur doit absolument suivre le fonctionnement du bruleur et en //, un aquastat qui stoppe en dessous de 30°,
0 x
éléphant: suprême éconologue honoraire..... pcq je suis trop frileux, pas assez riche et trop paresseux pour économiser vraiment le CO2 ! http://www.caroloo.be
lejustemilieu
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4075
Inscription : 12/01/07, 08:18
x 3




par lejustemilieu » 09/01/12, 12:13

elephant a écrit :Le juste, c'est bien ce que je dis: il faut une fonction OU: le circulateur doit absolument suivre le fonctionnement du bruleur et en //, un aquastat qui stoppe en dessous de 30°,

Le tout, c'est de se comprendre :D
Oui, 100% en accord avec toi
0 x
L'homme est par nature un animal politique (Aristote)
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 7




par dedeleco » 09/01/12, 12:39

où mettre ce thermostat pour ne pas surchauffer le corps de chaudière ?

A côté du capteur (bulbe ou autre) du thermostat interne de la chaudière qui existe toujours, sinon, vu le danger sérieux, à monter d'urgence.
Ce capteur est placé en général à l'endroit qui chauffe le plus vite près de la sortie dans la chaudière.
Le thermostat interne évite la surchauffe en stoppant le chauffage si la T interne monte trop, quelque soit la T de l'eau, circulant ou pas.
Il est facile de glisser le bulbe dans la laine d'isolation de la chaudière jusqu'à ce capteur du thermostat interne de la chaudière.

Ce qui m'effare c'est que des belles chaudières peuvent avoir d'aussi énormes bourdes incroyables !!!

Aussi vérifier cette chaudière dans son intérieur .
Il est bon de doubler la sécurité interne de la chaudière par un autre thermostat indépendant réglable, comme j'ai déjà expliqué.

Si j'avais un tel engin chez moi, l'installateur se ferait engueuler dés l'installation et sommer de corriger.
0 x
owen
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 170
Inscription : 03/06/08, 08:16
Localisation : Belgique




par owen » 09/01/12, 21:18

sympa lejustemilieu.

Je vais commander le thermostat sur Conrad et essayer de l'appliquer sur la tuyauterie.

Si je n'y arrive pas je te fais signe.

merci pour toutes les infos.

Petite question pourquoi le circulateur est alimenté sur un disjoncteur et pas par une prise 220v. Pourquoi ?
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Chauffage, isolation, ventilation, VMC, refroidissement... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 13 invités