Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutionsDestruction de la biodiversité par souci de propreté

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
VetusLignum
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 313
Inscription : 27/11/18, 23:38
x 21

Destruction de la biodiversité par souci de propreté

Message non lupar VetusLignum » 24/06/19, 10:47

En réaction à la dernière vidéo de did67 :


Ci-dessous, une chaine Youtube :
https://www.youtube.com/channel/UCPTOJm ... IWA/videos

Exemple :


L’auteur, vivant aux alentours de Bordeaux, ne cesse de dénoncer "la destruction de la nature", en en particulier, le broyage de zone enherbées, qui détruit à la fois les plantes sauvages, et les insectes qui vivent dessus.
Ce broyage est probablement fait par souci de propreté.

Ainsi, ma question est : avez-vous observé, dans vos régions, un broyage excessif et inutile de zones naturelles, ou des bords des routes ; ou bien observez-vous un retour en arrière de ce côté ?
Observez-vous une réduction, ou une augmentation de la biodiversité (je pense en particulier aux papillons) ?
0 x

janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7510
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 132

Re: Destruction de la biodiversité par souci de propreté

Message non lupar janic » 24/06/19, 11:06

peut être ta question est-elle mal posée?
Les herbivores sont-ils des destructeurs de la biodiversité pour autant? Non! Mais ils ne dévastent pas brutalement les zones sauvages qui de se fait permettre de respecter cette biodiversité. Combien de cultivateurs, de jardinier font-ils cette chasse aux herbes en question, sous prétexte de s'attribuer la totalité de la fertilité des sols sans tenir compte que ces végétaux participent à l'équilibre de ces sols. Mais c'est remettre en question toute une culture uniquement tournée vers le profit personnel et immédiat. :(
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
"je pense aussi que les lobbies ont crus que comme chez nous, ils pouvaient imposer leurs lois, mais quand on pousse des hommes dans leurs retranchements, ils ne vont plus respecter les règles établies qu'elles le soient par un gouvernement, ou des groupes industriels" Moindreffort
VetusLignum
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 313
Inscription : 27/11/18, 23:38
x 21

Re: Destruction de la biodiversité par souci de propreté

Message non lupar VetusLignum » 24/06/19, 11:11

janic a écrit :peut être ta question est-elle mal posée?
Les herbivores sont-ils des destructeurs de la biodiversité pour autant? Non! Mais ils ne dévastent pas brutalement les zones sauvages qui de se fait permettre de respecter cette biodiversité. Combien de cultivateurs, de jardinier font-ils cette chasse aux herbes en question, sous prétexte de s'attribuer la totalité de la fertilité des sols sans tenir compte que ces végétaux participent à l'équilibre de ces sols. Mais c'est remettre en question toute une culture uniquement tournée vers le profit personnel et immédiat. :(

Que voulez-vous dire ?
0 x
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2836
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 471

Re: Destruction de la biodiversité par souci de propreté

Message non lupar Moindreffor » 24/06/19, 11:15

VetusLignum a écrit :En réaction à la dernière vidéo de did67 :


Ci-dessous, une chaine Youtube :
https://www.youtube.com/channel/UCPTOJm ... IWA/videos

Exemple :


L’auteur, vivant aux alentours de Bordeaux, ne cesse de dénoncer "la destruction de la nature", en en particulier, le broyage de zone enherbées, qui détruit à la fois les plantes sauvages, et les insectes qui vivent dessus.
Ce broyage est probablement fait par souci de propreté.

Ainsi, ma question est : avez-vous observé, dans vos régions, un broyage excessif et inutile de zones naturelles, ou des bords des routes ; ou bien observez-vous un retour en arrière de ce côté ?
Observez-vous une réduction, ou une augmentation de la biodiversité (je pense en particulier aux papillons) ?

chez moi la société de pêche fait la guéguerre avec les employers communaux ou la voirie pour laisser les berges et une zone la plus large possible enherbée mais la proximité de la route oblige par sécurité un certain nettoyage, mais en effet on voit de plus en plus de zones fauchages tardifs
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7707
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 626

Re: Destruction de la biodiversité par souci de propreté

Message non lupar Ahmed » 24/06/19, 11:25

Dans mon coin (mais je pense que ce doit être assez généralisable), j'observe une tendance à l'opposition entre des pratiques "traditionnelles" de broyages intensifs et sur grande échelle (avec cependant des espacements légers dans le temps et l'espace qui ne tiennent pas seulement à des considérations environnementales, mais aussi [surtout?] économiques) et des pratiques de gestion assez "pointues" sur des espaces restreints qui servent de vitrines "écolos", avec des fauchages tardifs et exportation de la biomasse...
Globalement, ça ne change pas grand chose et la biodiversité se situe au raz des pâquerettes: oiseaux et insectes en font les frais et, en ce qui concerne les papillons, j'en vois très peu*.

* Il y a quelques décennies, toutes les drogueries vendaient des filets à papillons à l'approche de l'été et c'est devenu un article introuvable car inutile.
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."

Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2836
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 471

Re: Destruction de la biodiversité par souci de propreté

Message non lupar Moindreffor » 24/06/19, 11:30

Ahmed a écrit :Dans mon coin (mais je pense que ce doit être assez généralisable), j'observe une tendance à l'opposition entre des pratiques "traditionnelles" de broyages intensifs et sur grande échelle (avec cependant des espacements légers dans le temps et l'espace qui ne tiennent pas seulement à des considérations environnementales, mais aussi [surtout?] économiques) et des pratiques de gestion assez "pointues" sur des espaces restreints qui servent de vitrines "écolos", avec des fauchages tardifs et exportation de la biomasse...
Globalement, ça ne change pas grand chose et la biodiversité se situe au raz des pâquerettes: oiseaux et insectes en font les frais et, en ce qui concerne les papillons, j'en vois très peu*.

* Il y a quelques décennies, toutes les drogueries vendaient des filets à papillons à l'approche de l'été et c'est devenu un article introuvable car inutile.

il faudrait associer ce fauchage tardif à la reconstitution d'habitats, haies en particulier
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
VetusLignum
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 313
Inscription : 27/11/18, 23:38
x 21

Re: Destruction de la biodiversité par souci de propreté

Message non lupar VetusLignum » 24/06/19, 11:35

Moindreffor a écrit :chez moi la société de pêche fait la guéguerre avec les employers communaux ou la voirie pour laisser les berges et une zone la plus large possible enherbée mais la proximité de la route oblige par sécurité un certain nettoyage, mais en effet on voit de plus en plus de zones fauchages tardifs


Même le fauchage tardif, il serait mieux que, d’une part, il soit vraiment tardif, et que d’autre part, il soit vraiment un fauchage, et non un broyage.

Bon, sinon, ceux qui ordonnent ces "fauchages", ce sont souvent les politiciens locaux.
Donc, s’ils font cela, c’est que certains citoyens leur mettent la pression pour que ce soit "propre".
Avez-vous idée de la sociologie de ces citoyens ? Est-ce que, selon vous, les jeunes pourraient être plus sensibles à la biodiversité ?
0 x
VetusLignum
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 313
Inscription : 27/11/18, 23:38
x 21

Re: Destruction de la biodiversité par souci de propreté

Message non lupar VetusLignum » 24/06/19, 11:49

Ahmed a écrit :* Il y a quelques décennies, toutes les drogueries vendaient des filets à papillons à l'approche de l'été et c'est devenu un article introuvable car inutile.




A noter que, s’il est sans doute benefique d’attirer les papillons en mettant des Buddleias, le plus important est surtout de s’assurer qu’on ne détruit pas les plantes sur lesquelles les chenilles se nourrissent.
Dernière édition par VetusLignum le 24/06/19, 12:05, édité 2 fois.
0 x
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7707
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 626

Re: Destruction de la biodiversité par souci de propreté

Message non lupar Ahmed » 24/06/19, 11:52

Moindreffor, tu écris:
il faudrait associer ce fauchage tardif à la reconstitution d'habitats, haies en particulier

C'est souvent ce qui est fait sur ces espaces restreints qui découlent souvent de nouveaux projets d'aménagements. Ceci est possible grâce à l'emploi de professionnels* réellement compétents en la matière et même si de gros couacs** s'observent dans les opérations préalables qui se font avec de gros moyens et avec plus le respect du calendrier des travaux que de la nature (ça ne fait visiblement pas partie de l'ADN de ces entreprises plutôt orientées TP!

* Que j'affuble volontiers et sans méchanceté du vocable de "rustinologues"... :wink:
** On est souvent plus dans la démarche "on défonce tout et on restaure" que dans une adaptation des moyens aux fins...
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2731
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 413

Re: Destruction de la biodiversité par souci de propreté

Message non lupar sicetaitsimple » 24/06/19, 12:07

Attention, il peut quand même y avoir quelques impératifs, par exemple la lutte contre la dissémination du chardon, qui imposent ces fauchages.
0 x


Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : être chafoin et 2 invités