Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutionsDestruction de la biodiversité par souci de propreté

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7718
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 629

Re: Destruction de la biodiversité par souci de propreté

Message non lupar Ahmed » 24/06/19, 12:19

Si j'ai bien tout compris :D , le fauchage tardif associé à l'exportation des végétaux est destiné à favoriser d'autres plantes que les seules graminées.

En ce qui concerne les papillons, je n'ai observé que quelques rares citrons en début du printemps, puis quelques piérides du chou ensuite...
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."

VetusLignum
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 314
Inscription : 27/11/18, 23:38
x 21

Re: Destruction de la biodiversité par souci de propreté

Message non lupar VetusLignum » 24/06/19, 13:43

sicetaitsimple a écrit :Attention, il peut quand même y avoir quelques impératifs, par exemple la lutte contre la dissémination du chardon, qui imposent ces fauchages.

Le chardon est en effet un défi, mais pour lutter contre lui dans les zones non agricoles (bors de route, friches...), la meilleure stratégie est sans doute de laisser faire la nature, de manière à ce qu'une grande variété de plantes s’installe, et l'étouffe.


le travail répété à l'aide d'une épareuse travaillant trop près du sol (créant des zones de terre nue) et l'utilisation de désherbants favorisent le Chardon des champs en lui offrant les meilleures conditions de développement.

il faut faucher au lieu de broyer, avoir une hauteur de coupe de plus de 8 cm
http://www.me77.fr/IMG/pdf/seme_chardons2015web_bd.pdf
0 x
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7718
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 629

Re: Destruction de la biodiversité par souci de propreté

Message non lupar Ahmed » 24/06/19, 15:08

Le fauchage tardif avec enlèvement de la matière évite d'enrichir le sol, ce qui est favorable à une plus grande diversité végétale (sinon la zone se "gentryfie" et seule une très petite quantité d'espèces exigeantes prospèrent).
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4452
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 330
Contact :

Re: Destruction de la biodiversité par souci de propreté

Message non lupar izentrop » 24/06/19, 15:24

Le problème aussi, par soucis de propreté et d'économie, la plupart du temps, les haies sont taillée avec le même broyeur à fléaux que l'herbe.
Les branches sont éclatées et sont la porte ouverte aux maladies et champignons. Après on s'étonne que les ormes et les frênes disparaissent. http://www.promhaies.net/news/doit-on-p ... haie,8853/
Image

Question plantes envahissantes, la renouée du japon gagne du terrain. Je connait plusieurs endroits ou elle a remplacé toutes les autres plantes sauvages. http://biologie.ens-lyon.fr/ressources/ ... e-du-monde
Ahmed a écrit :Le fauchage tardif avec enlèvement de la matière évite d'enrichir le sol, ce qui est favorable à une plus grande diversité végétale (sinon la zone se "gentryfie" et seule une très petite quantité d'espèces exigeantes prospèrent).
Comment appauvrir un sol serait un avantage ?
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7718
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 629

Re: Destruction de la biodiversité par souci de propreté

Message non lupar Ahmed » 24/06/19, 15:34

C'est ce que m'a expliqué un vieux botaniste: les plantes ont développé des capacités d'adaptation à presque tous les milieux, mais il existe des différences de comportement entre certaines, un peu comme entre nos légumes et les plantes sauvages (bon, la comparaison est boiteuse, mais c'est l'idée...) et donc un sol riche va disqualifier les nombreuses plantes les plus aptes à s'accommoder de conditions spartiates et les "goulues" vont tout étouffer...

Nota: sans cette concurrence, les plus frugales seraient probablement "contentes" sur sol riche... :D
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."

VetusLignum
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 314
Inscription : 27/11/18, 23:38
x 21

Re: Destruction de la biodiversité par souci de propreté

Message non lupar VetusLignum » 24/06/19, 16:09

izentrop a écrit :Le problème aussi, par soucis de propreté et d'économie, la plupart du temps, les haies sont taillée avec le même broyeur à fléaux que l'herbe.
Les branches sont éclatées et sont la porte ouverte aux maladies et champignons. Après on s'étonne que les ormes et les frênes disparaissent. http://www.promhaies.net/news/doit-on-p ... haie,8853/
Image

Les plantes spécialistes des haies (comme l'aubépine) résistent très bien à ce matraquage.
Si les frênes et les ormes meurent, c'est pour d'autres raisons : importation de maladies, et manque de diversité génétique pour l'orme (qui a été beaucoup cloné).
https://link.springer.com/article/10.10 ... 018-9640-x
izentrop a écrit :
Question plantes envahissantes, la renouée du japon gagne du terrain.
Je connait plusieurs endroits ou elle a remplacé toutes les autres plantes sauvages.

Pour moi, la meilleure façon de lutter contre la renouée du japon dans la nature, c'est de faire en sorte que des arbres la dominent et l'ombragent.
Sinon, il faut en voir le bon côté, c'est une plante comestible ; donc on sera peut-être content de l'avoir en cas de famine.
izentrop a écrit :http://biologie.ens-lyon.fr/ressources/ ... e-du-monde
Ahmed a écrit :Le fauchage tardif avec enlèvement de la matière évite d'enrichir le sol, ce qui est favorable à une plus grande diversité végétale (sinon la zone se "gentryfie" et seule une très petite quantité d'espèces exigeantes prospèrent).
Comment appauvrir un sol serait un avantage ?

Parce que certaines plantes prospèrent dans un sol pauvre, alors que d'autres prospèrent dans un sol riche.
Cela dit, je ne suis pas vraiment d'accord avec cette idée de l'enlèvement
- parce que cela pourrait prendre des années pour appauvrir le sol
- parce que ce n'est pas favorable aux vers de terre anéciques, qui peuvent à la longue décompacter le sol en profondeur
- parce que je suis sûr qu'il y a de meilleures plantes que les chardons pour tirer parti d'un sol riche en azote
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 49157
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 759

Re: Destruction de la biodiversité par souci de propreté

Message non lupar Christophe » 24/06/19, 16:27

Et si on relançait l'idée du concours de jardin sauvage (qui n'avait pas vraiment été suivi à l'époque sauf par moi...donc d'office j'ai GAGNAISSSS :cheesy: !!)

C'était ici: jardinage/concours-jardins-sauvages-enfin-presque-t8044.html
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le site aussi et partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. Un Tip pour l'éconologie - Des articles, des analyses et des téléchargements - Publiez un article sur Google Actualités
Avatar de l’utilisateur
être chafoin
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1102
Inscription : 20/05/18, 23:11
Localisation : Gironde
x 83

Re: Destruction de la biodiversité par souci de propreté

Message non lupar être chafoin » 24/06/19, 17:11

La vidéo de Didier (en lien avec celle de "Nature détruite") donnait il me semble deux pistes pour répondre à la question des sols pauvres/riches et des fauches tardives pour favoriser la biodiversité.

-Une fauche tardive permet à un maximum de plantes d'arriver à maturité, à floraison et à graines, donc cela permet une dissémination plus importante. A l'inverse une fauche précoce favorise les graminées (tallent).

-La litière pauvre (et donc un sol pauvre ?) provoque une floraison précoce des plantes au détriment de la biomasse. Mais donc je me demande aussi si enlever les restes de fauche est vraiment une bonne idée...
0 x
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7718
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 629

Re: Destruction de la biodiversité par souci de propreté

Message non lupar Ahmed » 24/06/19, 17:25

Sur la question de l'appauvrissement du sol, il vaudrait mieux partir de l'idée d'une normalité de cette situation et de l'adaptation de nombreuses espèces qui s'en accommodent, comme elles le font également très bien des sols compacts. L'idée sous-jacente de cette orientation est donc celle d'une restauration à partir d'une situation de pâturage, donc d'un système très anthropisé et orienté sur quelques espèces de graminées mélangées de plantes opportunistes (comme le chardon, rumex, ortie...).
Il existe (jusqu'à un certain point) un parallèle troublant avec les systèmes sociaux: l’extrême richesse de quelques-uns met en péril l'équilibre de sociétés technologiquement plus rudimentaires dès lors qu'une connexion s'établit entre elles...
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2852
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 472

Re: Destruction de la biodiversité par souci de propreté

Message non lupar Moindreffor » 24/06/19, 18:07

Ahmed a écrit :Sur la question de l'appauvrissement du sol, il vaudrait mieux partir de l'idée d'une normalité de cette situation et de l'adaptation de nombreuses espèces qui s'en accommodent, comme elles le font également très bien des sols compacts. L'idée sous-jacente de cette orientation est donc celle d'une restauration à partir d'une situation de pâturage, donc d'un système très anthropisé et orienté sur quelques espèces de graminées mélangées de plantes opportunistes (comme le chardon, rumex, ortie...).
Il existe (jusqu'à un certain point) un parallèle troublant avec les systèmes sociaux: l’extrême richesse de quelques-uns met en péril l'équilibre de sociétés technologiquement plus rudimentaires dès lors qu'une connexion s'établit entre elles...

je n'ai jamais vu de fauchage tardif ou pas où on enlevait l'herbe fauchée, et pas comparaison les prairies protégées du côtés de chez Didier, sont toujours productives malgré un fauchage, c'est plus dans l'explication donnée par Didier et relevée par êtrechafoin qu'il faut chercher la réponse
plus de fleurs à maturité donc plus de variétés de plantes possible, compter sur l'appauvrissement du sol, c'est à mon avis illusoire, c'est un peu comme vouloir vider la mer avec un seau ou un sot :mrgreen:
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)


Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités