Solaire thermique: capteurs solaires CESI, chauffage, ECS, fours et cuiseurs solairesMur solaire à air chaud, maison climatique héliotrope

L'energie solaire thermique dans tous ses états: chauffage solaire, eau chaude sanitaire, choix d'un capteur solaire, concentration solaire, fours et cuiseurs solaires, stockage d'énergie solaire par tampon thermique, piscine solaire, climatisation et froid solaire..
Aides, conseils, montages et exemples de réalisations...
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 49842
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 856

Mur solaire à air chaud, maison climatique héliotrope

Message non lupar Christophe » 21/08/08, 22:19

Un mur solaire à air chaud automatisé été et hiver par Jean Luc Perrier! C'est finalement une petite pompe à chaleur sans consommation électrique (hormis la régulation de 1 à 2W maxi!). Un petit ventilateur pourrait améliorer peut être les choses?

Les capteurs de température CTN1 et CTN2 sont de quel type à votre avis? Je dirais resistif mais...

Avis aux amateurs qui veulent tester la chose!

Image
Image

ps: héliotrope est le nom de la maison expérimentale de Jean Luc Perrier: https://www.econologie.com/jean-luc-perr ... -2564.html
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi et/ou partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. - Achetez le livre du Potager Du Paresseux de Did67 - Un Tip pour l'éconologie - Publiez un article sur Google Actualités

Avatar de l’utilisateur
Flytox
Modérateur
Modérateur
Messages : 13802
Inscription : 13/02/07, 22:38
Localisation : Bayonne
x 532

Message non lupar Flytox » 21/08/08, 23:02

Bonjour à tous

La force de la simplicité... 8)

Pour un mur existant avec isolation intérieure ( cas général en France) le fait de recouvrir l'extérieur du mur avec de l'isorel et la feuille d'aluminium ...améliore l'isolation pour l'hivers. Mais nous prive de l'inertie thermique du mur qui pourrait régulariser / prolonger un peu la période de chauffe du passage d'air quand le soleil décline.

On pourrai noircir directement le mur pour l'hivers pour qu'il chauffe un maximum, quite à re-glisser l'isolant à sa place pour l'intersaison.

Est ce un bon calcul ou pert on tout l'interêt quand le matin le temps de chauffer le mur l'air ne sortira pas aussi chaud. :mrgreen:
A+
0 x
La Raison c'est la folie du plus fort. La raison du moins fort c'est de la folie.
[Eugène Ionesco]
http://www.editions-harmattan.fr/index. ... te&no=4132
Avatar de l’utilisateur
minguinhirigue
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 447
Inscription : 01/05/08, 21:30
Localisation : Strasbourg
x 1

Message non lupar minguinhirigue » 22/08/08, 14:58

Non je crois que les murs à inertie sont intéressants, à condition d'avoir assez de masse pour déphaser de 8 à 12 heures la vague de chaleur dans le mur. Un mur bois massif de 20 centimètres ce révèle alors bizarrement extrêmement performant (voir les mur lucido), idem pour un mur de pisé de 35 cm.

Si tu déphases suffisamment la vague de chaleur, tu auras alors un radiateur nocturne très efficace. l faut juste ne pas oublier un voilage pour l'été, éviter d'exposer ce mur qui participera sinon à une surchauffe nocturne malgré l'effet de tirage diurne.
0 x
Korben Dallas
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 194
Inscription : 29/08/07, 09:46
Localisation : Tours

Message non lupar Korben Dallas » 22/08/08, 15:24

Le système CASA de Solaria Systems semble utilisé ce concept.

Edit : J'ajoute un lien : http://www.casa-solaire.com
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Solaire thermique: capteurs solaires CESI, chauffage, ECS, fours et cuiseurs solaires »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité