Retour Faire défiler Stop Mode automatique

Société et philosophieLe grand bluff sur France 2. Société du jetable!

Débats philosophiques et de sociétés.
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6099
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 368

Le grand bluff sur France 2. Société du jetable!

Message non lupar Ahmed » 20/02/10, 14:22

Personne ne fait référence à cette émission de France 2 qui aborde pourtant de front des sujets importants, alors je m'y colle!

Résumé pour ceux qui ne l'ont pas vue:
Les vendeurs des chaînes de la grande distribution d'électroménager touchent des primes pour orienter systématiquement les acheteurs vers les produits les plus rentables pour leur boite.

Les réparateurs (de ces mêmes boites), testés sur une panne simple (fiche d'alimentation moteur débranchée), se contentent 9 fois sur 10 de regarder sommairement l'appareil (lave-vaisselle), de le décréter "mort" et de facturer leur "prestation".

Interrogeant des ingénieurs-produit qui propagent volontiers les thèses maison, ceux-ci sont soudain muets lorsque la journaliste leur parle de la durée de vie volontairement raccourcie de ces appareils (ce que l’on appelle l’obsolescence programmée) et se contentent de bredouiller : "on ne communique pas sur ce sujet".

En contre point, est présenté un réparateur indépendant consciencieux et une entreprise qui répare les écrans plats en changeant uniquement le composant défectueux des cartes électronique, et ce à un coût raisonnable.

Qu’est-ce que ça vous inspire ?

Edit:

Christophe plus loin dans le sujet a écrit :Voici 2 extraits intéressants: https://www.econologie.com/fiabilite-de- ... -4286.html

(...)

Intégralité du reportage à voir ici: https://www.econologie.com/le-grand-bluf ... -4312.html


A lire aussi sur le sujet: https://www.econologie.com/forums/l-obsolesc ... t9854.html

Ré-edit, supprimé de Daily et Ytube:
Vidéo à revoir ici: http://envoye-special.france2.fr/les-re ... bluff.html

Et un autre reportage diffusé sur Arte début 2011: Prêt à Jeter sur l'histoire de l'obsolescence industrielle: https://www.econologie.com/pret-a-jeter- ... -4380.html
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."

Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5304
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 174

Message non lupar sen-no-sen » 20/02/10, 15:54

Salut!
Eh bien je pense que tout cela reflète l'idéologie maîtresse de notre société: satisfaire la croissance.
Les mêmes pratiques existe dans le domaine automobile(entre autres...), ou l'on remplace pour un oui ou pour un non = rentrées d'argent importantes pour les équipementiers!
La société du jetable...
0 x
Avatar de l’utilisateur
elephant
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6646
Inscription : 28/07/06, 21:25
Localisation : Charleroi, centre du monde....
x 4
Contact :

Message non lupar elephant » 20/02/10, 16:31

Il y a une bonne trentaine d'année, la revue "Test-achat" avait publié une enquête édifiante, aussi sur une panne super simple ( interrupteur général d'un TV) c'était édifiant.

Par contre, un mien ami dépanneur " à l'ancienne" me dit que ça devient quand m^me pénible: détecter beaucoup de pannes sur le matériel récent devient difficile et changer le sous-ensemble (il n'y en a plus que trois un un TV écran plat) devient pénible:
prix de la pièce ( 2 à 3 fois le prix d'origine) + bénéfice + frais de port + main d'oeuvre = 3/4 du prix d'un neuf.
Il faut en outre être un habitué de la marque car les service manuals sont chers
Soyons maintenant réalistes au niveau de certains appareils: le premier enregistreur vidéo VHS que j'ai vendu en 1979 coûtait 56000 FB ( soit 1400 euros à multiplier par 2,2, soit l'équivalent de 3080 euros ): il fallait absolument réparer. Un lecteur de DVD basique se négocie 59 à 79 euros, alors que l'heure de travail pour l'ouvrir et faire un diagnostic se négocie entre 30 et 50 euros.
0 x
éléphant: suprême éconologue honoraire..... pcq je suis trop frileux, pas assez riche et trop paresseux pour économiser vraiment le CO2 ! http://www.caroloo.be
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5304
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 174

Message non lupar sen-no-sen » 20/02/10, 16:57

elephant a écrit :Soyons maintenant réalistes au niveau de certains appareils: le premier enregistreur vidéo VHS que j'ai vendu en 1979 coûtait 56000 FB ( soit 1400 euros à multiplier par 2,2, soit l'équivalent de 3080 euros ): il fallait absolument réparer. Un lecteur de DVD basique se négocie 59 à 79 euros, alors que l'heure de travail pour l'ouvrir et faire un diagnostic se négocie entre 30 et 50 euros.


L'exemple que tu cite est tout a fait juste, néanmoins la quasi totalité du matériel électronique provient de nos jours d'Asie ,pays pratiquant le "dumping sociale".
Donc en effet d'un point de vue purement économique remplacer revient moins cher(dans ce domaine ci, et pour l'instant...pétrole pas cher,pas pour longtemps...), mais d'un point de vue écologique c'est une aberration!
0 x
Avatar de l’utilisateur
elephant
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6646
Inscription : 28/07/06, 21:25
Localisation : Charleroi, centre du monde....
x 4
Contact :

Message non lupar elephant » 20/02/10, 17:31

Il y a mieux:

Les réglements de la Région Wallonne obligent à recycler le matos informatique des administrations publiques en fin de vie: autrement dit, à le détruire pour en récupérer les matières ( métaux, plastiques)
Les flamands sont plus intelligents: les administrations peuvent revendre, ce qui permet de récupérer des machines justes démodées à un prix sans concurrence.
Dans la même ligne: les communautés européennes DONNENT leur vieux matos ( 4 à 10 ans) à Oxfam qui les reconditionne: tu trouve ainsi des vieux PC , fort utilisables en bureautique pour 150 euros.
0 x
éléphant: suprême éconologue honoraire..... pcq je suis trop frileux, pas assez riche et trop paresseux pour économiser vraiment le CO2 ! http://www.caroloo.be

Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6099
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 368

Message non lupar Ahmed » 20/02/10, 20:00

@ elephant:
La dernière partie de ton premier post expose fort justement comment se pose le problème actuel, en termes purement économiques. Cela est certes pertinent, mais ne permet d'envisager les choses qu'à l'intérieur d'un certain système, sans voir cela plus globalement.

La hausse continuelle de la productivité (à la production) entraîne progressivement une baisse corrélative des prix de vente, qui elle même nécessite une croissance des gains de productivité (=automatisation plus poussée, travail humain plus intensif ou/et moins payé) pour maintenir un taux interne de rentabilité suffisant.
Les autres conséquences sont la dégradation de la qualité et la recherche de nouvelles sources de profit liés à la vente du produit: surprofits sur les pièces détachées, ajout d'un attribut distinctif "bidon" comme 50 programmes sur une machine à laver, cadeau "bonux", dentifrice à rayures, mode (changeante par fonction)...

La question des pièces détachées surévaluées ne risque de se poser que pour les gros appareils comme l'automobile, dans les autres secteurs je ne suis pas sûr que les fabricants soient le moins du monde intéressés...
Dans le reportage, on voit que pour intervenir sur une carte électronique il faut un outillage considérable et qu'avec l'intégration de + en + poussée des composants, très bientôt il ne sera plus possible de le faire.
Il ya longtemps que je répare des objets, j'ai bien constaté cette évolution: bien souvent il n'y a plus de possibilité de la moindre réparation, et il m'est arrivé dernièrement de tenter de restaurer un objet neuf (un premier défectueux était parti en garantie et le second n'était guère mieux, du fait d'une conception défectueuse)!

Il est dommage, (mais c'est la limite du genre télévisuel: cela reste un spectacle), que le reportage présente ces pratiques comme surprenantes, choquantes, mais, que fort heureusement, il ya des personnes honnêtes et scrupuleuses pour contrebalancer cet état des choses regrettable.
C'est un point de vue moralisateur qui est adopté, pour mieux faire oublier que la finalité systémique* est uniquement la valeur d'échange (le profit), et que la valeur d'usage (ce que recherche l'acheteur) est résiduelle, c'est à dire qu'elle n'est que le prétexte à la réalisation de la valeur d'échange.

Bien sûr, la réalité est complexe et, certes, il reste des gens qui ne fonctionnent pas totalement selon cette logique: ils jouent un rôle important (et involontaire !) dans le fonctionnement pervers du système économique, puisqu'ils font diversion en semant la confusion dans les esprits.

*Et non uniquement les chaînes des magasins mis en cause.
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Avatar de l’utilisateur
elephant
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6646
Inscription : 28/07/06, 21:25
Localisation : Charleroi, centre du monde....
x 4
Contact :

Message non lupar elephant » 20/02/10, 22:01

Je me suis laissé dire que Mercedes Benz finançait sa recherche et développement.....avec les pièces détachées !

Bon, maintenant soyons honnêtes: je n'échangerais pas ma HP couleur A3 ou même la HP 9XX ( A4) de ma femme contre mon imprimante Radio Shack à marguerite de 1986: plus de 20 kilos et prix de base 2500 euros ( X 1,6, je crois ).
...et j'ai un jour, jeté 6250 euros ( X2) de matériel vidéo portable couleur au parc à conteneur. M^me le chat de Lietseu n'en aurais plus voulu pour jouer ! Une caméra de 300 euros d'aujourd'hui fait mieux !
0 x
éléphant: suprême éconologue honoraire..... pcq je suis trop frileux, pas assez riche et trop paresseux pour économiser vraiment le CO2 ! http://www.caroloo.be
Avatar de l’utilisateur
zorglub
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 501
Inscription : 24/11/09, 10:12

Message non lupar zorglub » 21/02/10, 09:22

je fais le meme constat ! si l'on devait se servir du materiel réparé d'il y a quinze ans encore en fonctionnement la consommation electrique serait plus importante , la qualité , les performances moindres , la quantité de matière utilisée superieure , la pollution peut etre supérieure ( celle engendrée par la production , la reparation )
ce qui me gène le plus actuellement , c'est que l'on n'engage pas une solution de recuperation systématique du materiel que l'on jette
les poubelles actuelles sont des mines d'or
au sujet de l'emission , il y a quelques années , un équivalent avait été diffusé , et elle etait déja dans l'air du temps
si je compare mon premier magnétoscope des années 80 , il pesait 15 kg aujourd'hui , il pese 1.5à 2 kg (mais jetable et non reparable)
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 11355
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 3403

Message non lupar Did67 » 21/02/10, 11:16

L'un ou l'autre élément :

1) Le coté addictif de la consommation : la "valeur" n'est pas l'usage qu'on en fait (sinon, pourquoi changer de téléphone portable quand il marche parfaitement ?), mais aussi l'image qu'on espère donner de soi... Et donc tous les 2 ans, "l'effet image" qu'a l'objet disparait et il faut en racheter un, plus cher, pour en tirer une nouvelle satisfaction...

Donc je pense qu'il y a un coté "addictif" (comme une drogue) dans notre consommation. Et qu'il faut se soigner... C'est urgent (pour nous, pour la planète aussi !).

2) Difficulté de réparer certes ; coût de la main d'oeuvre certes... Donc ce n'est pas toujours "rentable", certes !

Mais : a) quid des coûts écologiques non intégrés ? Donc société du "tout jetable" quelque part dans l'impasse quand même...

b) quid de la petite panne simple qu'on ne dépiste même plus - il ne faut pas "dévier" le débat. Le fait établi par le reportage est que 3 réparateurs sur 4, dans l'émission, n'ont pas posé un diagnostic ultra-simple, une "panne" qu'ils auraient pu dépister avec un simple Métrix...

Le moteur ne marche pas ? (tous l'ont constaté) Donc reçoit-il du courant ? Tiens non ? Y'a-t-il du jus en sortie du programmateur ? Tiens oui ! Comment se fait-ce que cela ne passe pas entre les deux ? Tiens, un connecteur déconnecté... Je rapelle tout de même que les couleurs des fils restent codés !

Il y a 5 ans, juste après l'expiration de la garantie (supplémentaire), mon lave-vaiselle fuit. Je le retourne, un raccord qui avait frotté était percé. Grand moyen : silicone, chambre à air de vélo, colliers... Le tout pour 10 balles ! Et cela fait 5 ans que ça marche !

J'ai la conviction, en ayant regardé l'émission, que si j'avais fait appel à un réparateur, il m'aurait conseillé d'en acheter un neuf ! C'est quand même du simple ou double en durée de vie (s'il crève là).

Non, il y a des choses scandaleuses ! Le système de rémunération des vendeurs et réparateurs et - en partie, je ne les blâme pas totalement - une sorte d'absence de conscience professionnelle, c'est le signe d'une société dégénérée... (au sens "absence de valeurs").
0 x
Avatar de l’utilisateur
Flytox
Modérateur
Modérateur
Messages : 12861
Inscription : 13/02/07, 22:38
Localisation : Bayonne
x 292

Message non lupar Flytox » 21/02/10, 12:00

Quand il s'agit de l'électronique , l'évolution a été fulgurante et les comparaisons sont difficiles. D'un point de vue énergie grise, consommation électrique, gaspillages des matériaux et toxicités des matériaux employés, dans les pays Asiatiques qui approvisionnent un pourcentage de plus en plus important de l'électronique mondiale, le meilleur côtoie le pire, souvent suivant la volonté du donneur d'ordre occidental.

Par contre , au niveau fabrication dans les pays occidentaux, il a été fait des efforts sur la quantité et le nombre de produits toxiques / nocifs employés même si on reste dans le jetable. L'évolution aurai put être bien pire par rapport à l'environnement.
Le plus toxique c'est la méthode commerciale qui vise créer l'obsolescence à la racine.

Pour illustrer la "jetabilité":

Ce voltmètre à 5 € acheté hier à Mr Bricostoumpf:

Image

Il marche très bien et a de très bonnes caractéristiques pour ce prix:

Image

Quand la pile est à 4€.15 , changerons nous la pile ou le voltmètre ????
http://www.ldlc.com/fiche/PB00035848.html
0 x
La Raison c'est la folie du plus fort. La raison du moins fort c'est de la folie.
[Eugène Ionesco]
http://www.editions-harmattan.fr/index. ... te&no=4132


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Société et philosophie »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

Recherches populaires