Société et philosophieLa stratégie du choc économique par Naomi Klein

Débats philosophiques et de sociétés.
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 49160
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 760

La stratégie du choc économique par Naomi Klein

Message non lupar Christophe » 28/11/11, 13:13

Voilà j'ai enfin vu la stratégie du choc de N. Klein dont certains parlaient ici depuis un moment.

A voir ici : http://www.dailymotion.com/playlist/x1g ... oId=xff7be

Résumé rapide: (mince finalement pas si rapide)

Je pensais que c'était un documentaire plus général sur la manipulation des populations et de l'opinion en leur faisant subir des chocs psychologiques. Mais en fait cela ne concerne "que" l'aspect économique...enfin c'est déjà beaucoup!

Cela concerne les doctrines de Milton Friedman http://fr.wikipedia.org/wiki/Milton_Friedman , à savoir le désengagement le plus loin possible de l'Etat dans la gestion d'un pays. C'est à dire libéralisme le plus total: pas de contrôle des prix ni des salaires, fonctionnaires réduits au strict minimum...

Pour lui, la liberté de l'économie de marché est la seule voix vers la "vraie" démocratie (en fait c'est tout l'inverse...)

Il y est présenté les exemples bien connu du Chili et de l'Argentine mais aussi de Tatcher qui n'est pas allé aussi loin bien évidement mais qui a contribué à la dérégulation financière en 1986, cause 1ère des crash et crises économiques qui ont suivi...

La guerre des Malouines semble tout à fait "logique": elle a renforcé politiquement considérablement Tatcher qui n'aurait pas pu faire ce qu'elle a fait sans cette victoire. Y aurait la CIA derrière les argentins sur ce coup que ca m'étonnerait guère...

Après le cas de l'URSS est abordé puis celui de l'Irak (dernière région où est testé la doctine...).

Marrant le 10 septembre 2001, Rumsfeld, ministre de la défense, faisait un discours sur la lourdeur de l'administration de l'armée au Pentagone et la privatisation possible de celle ci, le lendemain le pentagone prend un miss...euh un avion pardon !

10 ans plus tard c'est chose faite ou presque !

Friedman voulait libéraliser beaucoup de chose sauf l'armée...mais les USA l'ont fait en Irak: il y a plus de mercenaires en Irak depuis 2008 que de soldats réguliers. Et un mercenaire n'a de compte à rendre à personne...sauf à son banquier!

Aussi le marché de la sécurité aux USA a dépassé celui du divertissement audio visuel.

Ma conclusion sur "La stratégie du choc" : l'hyper libéralisme ne marche nul part sauf en dictature militaire, il est synonyme d'un enrichissement d'une très petite minorité et d'un appauvrissement des masses populaires...mais il charme de plus en plus de décideurs politiques, la crise actuelle et "l'austérité" est une application, à notre échelle européenne, de cette doctrine ultra libérale...

Autre exemple: en 2010, Sarko en voulant privatiser les retraites allait également tout à fait dans cette logique...
Dernière édition par Christophe le 23/03/12, 12:54, édité 1 fois.
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le site aussi et partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. Un Tip pour l'éconologie - Des articles, des analyses et des téléchargements - Publiez un article sur Google Actualités

dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 5

Message non lupar dedeleco » 28/11/11, 13:53

Le titre du livre est le capitalisme du désastre bien plus clair et qui nous arrive avec l'€ en ce moment !!!!

Il serait bon de changer le titre de ce post en mettant le titre du livre le capitalisme du désastre, pas que du choc économique, mais des guerres et pleins de malheurs basées sur des manipulations, mensonges, etc.. à lire !!!
De plus le livre écrit en 2007 ne considère pas la crise 2008 et actuelle.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 49160
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 760

Message non lupar Christophe » 28/11/11, 13:56

Je ne connais pas le livre: la vidéo a été tournée en 2009 et on y parle de la crise des subprimes.

Si tu veux faire un sujet qui présente le livre, pas de problème !

Le capitalisme n'est pas désastreux dans tous les cas...donc le titre actuel me convient bien !
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le site aussi et partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. Un Tip pour l'éconologie - Des articles, des analyses et des téléchargements - Publiez un article sur Google Actualités
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 5

Message non lupar dedeleco » 28/11/11, 15:09

Rien compris à ce livre :
ce n'est pas un choc économique, mais des désastres
le capitalisme du désastre n'est pas dire que le capitalisme est toujours un désastre, mais la stratégie d'une minorité qui manipule pour entrainer des désastres prévisibles (déréglementation), qui multiplient leur profits énormément au lieu d'un malheureux 2 à 3 % , comme pour nos économies!!!
Ainsi la crise actuelle en 2008 et les conséquences actuelles sur l'€, et peut être une guerre en Syrie, puis contre l'Iran (contre les Russes), sont clairement une conséquence de cette minorité qui pratique : le capitalisme du désastre, bien plus rémunérateur avec pleins de morts qui ne sont pas qu'économiques !

Le livre s'arrête à 2007, était prémonitoire et il faut changer ce titre qui ne correspond pas du tout à N. Klein !!

Et lire le livre en biblio de poche !!
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 49160
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 760

Message non lupar Christophe » 28/11/11, 15:21

Ce titre correspond au documentaire de Naomi Klein ! Je me répète: si tu veux parler de son bouquin: fais en donc un sujet !

Le capitalisme du désastre est au libéralisme ce que le communiste stalinien est au marxisme.

L'URSS stalinienne était considéré comme une dictature de même que certaines politiques du bloc de l'Est. Voir le film récent: la vie des autres à propos de l'Allemagne de l'Est...

Bref ce qu'il faut retenir est que les extrêmes économiques ne fonctionnent qu'en dictature.
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le site aussi et partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. Un Tip pour l'éconologie - Des articles, des analyses et des téléchargements - Publiez un article sur Google Actualités

dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 5

Message non lupar dedeleco » 28/11/11, 15:24

Ce n'est pas cela, rien à voir avec dictatures ou marxisme, mais manipulations démocratiques bien plus subtiles que les dictatures !!
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 49160
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 760

Message non lupar Christophe » 28/11/11, 15:38

Ben c'est ce que je pensais vu le titre mais le documentaire est finalement ciblé sur l'économie...

L'as tu vu?
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le site aussi et partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. Un Tip pour l'éconologie - Des articles, des analyses et des téléchargements - Publiez un article sur Google Actualités
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7737
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 630

Message non lupar Ahmed » 28/11/11, 20:12

Cher Christophe, lorsque tu énonces:
l'hyper libéralisme ne marche nul part, sauf en dictature militaire, il est synonyme d'un enrichissement d'une très petite minorité et d'un appauvrissement des masses populaires...

Ne conviendrait-il pas mieux d'écrire: " l'hyper libéralisme ne peut parvenir à s'imposer totalement que sous une dictature militaire, puisqu'il est synonyme d'un enrichissement d'une très petite minorité et d'un appauvrissement des masses populaires..."

Naomi Klein a l'immense mérite d'avoir décrypté au travers de nombreux exemples historiques, un processus opératoire répétitif: la stratégie du choc.
Ce faisant, elle n'a saisi qu'un moment du capitalisme, un de ses visages et pas le plus sympathique!
Cependant, affirmer que "Le capitalisme n'est pas désastreux dans tous les cas...", c'est croire que certaines phases plus aimables (considérées d'un point de vue assez étroit) sont dissociables de l'évolution globale.
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 49160
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 760

Message non lupar Christophe » 28/11/11, 22:01

Si tu as tout à fait raison...mais l'idée de fond reste la même. In fine c'est kif kif !

Pas compris ta dernière phrase, tu peux reformuler svp?
:cheesy:
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le site aussi et partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. Un Tip pour l'éconologie - Des articles, des analyses et des téléchargements - Publiez un article sur Google Actualités
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7737
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 630

Message non lupar Ahmed » 29/11/11, 18:42

Si tu as tout à fait raison...mais l'idée de fond reste la même. In fine c'est kif kif !

C'est proche, effectivement, mais le sens est cependant sensiblement différent: la forme et la précision sont importantes.
Victor Hugo ne disait-il pas: "La forme, c'est le fond qui remonte à la surface"?
Pas compris ta dernière phrase, tu peux reformuler stp?

Affirmer que "Le capitalisme n'est pas désastreux dans tous les cas...", c'est porter un jugement sur une période particulière (qui peut donc être favorable, dans un cadre spacio-temporel limité), sans considérer l'ensemble de son évolution ou en partant du principe qu'il s'agit d'une suite aléatoire de configurations diverses...
C'est un peu comme la blague du gars qui tombe du vingtième étage, à celui qui s'inquiète de son sort au quatrième, il répond: "Pour le moment, ça va!". :lol:
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Société et philosophie »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité