Société et philosophieFaut-il faire travailler gratis les chômeurs (TIG)

Débats philosophiques et de sociétés.
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11085
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 65

Message non lupar Obamot » 11/11/10, 17:48

sen-no-sen a écrit :
lv13r a écrit :je pense que le chomage et voulu par les gouvernements capitaliste (droite ou gauche) et je dirai meme entretenu car il permet de diviser le peuple et de mettre les gens l un contre l autre
diviser pour mieux régner
lionel


Le chômage est directement lié à l'économie structurelle du pays.
En France il oscille entre 8 et 11% en moyenne.
Il n'est pas totalement faux de parler de "chômage voulu".
Je dirais plutôt "chômage opportuniste", car à un taux élevé, il représente une forme de peur pour le salarié,qui même mal payé, ne doit pas se plaindre de sa situation...
Le chômage représente ainsi une forme de répression non avouée du système économique.
Dans une société de consommation qui pousse à l'achat compulsif,comment être motivé par un travail (bien souvent inintéressant) qui ne peut même pas assouvir ce (faux)besoin?
Il n'y a rien d'étonnant alors de voir un renoncement croissant,envers le travail.

Excellent Sen-no-Sen, c'est une réflexion personnelle ou tu aurais quelque/s source/s documentaire/s?
0 x
« L'important n'est point le chemin vers le bonheur, l'important c'est le chemin »Lao Tseu

Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6960
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 234

Message non lupar chatelot16 » 11/11/10, 17:50

le chomage est bien une grosse pression sur ceux qui travaillent encore

mais ceux qui croient en profiter sont de c.. meme le pire dictateur trouverais des moyen plus efficace de faire travailler les gens a son profit

le chomage pouri tout

dire que l'etat ne peut pas devenir employeur est dommage ! qu'est ce qu'il est actuellement en payant des gens inutilement ? meme pire qu'inutilement , nuisiblement ! payer des gens en les culpabilisant ... en leurs fesant croire que si il sont toujours chomeur c'est pour cause de diplome insuffisant ... ou de manque de mobilité

mobilité ? le frein a la mobilité est la penurie de logement ! construire des logement sera doublement un remede contre le chomage ! en embauchant de gens pour construire , et en facilitant la mobilité
0 x
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11085
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 65

Message non lupar Obamot » 11/11/10, 18:13

Humainement et pour le reste, on est bien d'accord. Est-ce pour autant que tous les travailleurs seraient prêts de façon unanime à "se prendre suffisement en charge" et calmerait d'un coup de baguette magique d'un seul - quoi qu'il advienne - cette sorte de "clameur revendicatrice" qui anime certains pour autant? ((Et ce, juste pour rendre un tel défi équitable et possible. J'ai des doutes là-dessus, si tu vois ce que je veux dire... mais je n'ai pas trouvé "d'autres mots pour exprimer le fond de ma pensée...")

Je n'ose pas même aborder la question de l'abolition de la «propriété privée»... ou tout au moins de sa baisse de plus-value dans les circonstances décrites... C'est un autre débat, certes connexe. Puisqu'il y a bien eût des tentatives dans ce domaine => responsabilité des régions d'assurer que le "marché de l'immobilier" offre un nombre de logements disponibles en suffisance: ça n'a pas été suivi suffisement d'effets d'après ce qu'on a pu voir dans la presse... C'est pourtant des mesures inscrites dans la loi... il me semble!
0 x
« L'important n'est point le chemin vers le bonheur, l'important c'est le chemin »Lao Tseu
Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6960
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 234

Message non lupar chatelot16 » 11/11/10, 18:24

je ne parle pas d'abolition de propriété privé ! je parle juste de construction de logement bien placé

actuellement il y a des banlieue sans travail et des zones industrielle sans logement ... et on se demande ce qui ne va pas !

et il y a des friches industrielle ou il n'y a plus rien du tout , ni usine ni logement : il y a donc bien de la place pour faire du neuf ! mais pas n'importe comment : avec de la competance pour faire mieux que d'habitude
0 x
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6061
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 350

Message non lupar sen-no-sen » 11/11/10, 18:27

Obamot a écrit :Excellent Sen-no-Sen, c'est une réflexion personnelle ou tu aurais quelque/s source/s documentaire/s?


Un simple constat,malheureusement...
Beaucoup de gens autour de moi travaillent pour payer leur factures,rien de plus,je n'en connais pas beaucoup qui "s'éclatent au boulot".
Le sur-développement du secteur tertiaire avec sa ribambelle de boulots de chiottes ( fast food,centre de réception d'appel téléphonique,démarchage publicitaire,grande distribution...) payés au rabais ne permettent pas d'atteindre "l'Eldorado" prôné par les médias de masse.
Il n'est donc pas étonnant que beaucoup de gens désabusés et désillusionnés se tourne vers l'inactivité,car " à quoi bon se casser le cul à bosser 8h par jour,pour, au final avoir des clopinettes"...
Je me trompe?
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.

Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11085
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 65

Message non lupar Obamot » 11/11/10, 19:08

sen-no-sen a écrit :
Obamot a écrit :Excellent Sen-no-Sen, c'est une réflexion personnelle ou tu aurais quelque/s source/s documentaire/s?


Un simple constat,malheureusement...
Beaucoup de gens autour de moi travaillent pour payer leur factures,rien de plus,je n'en connais pas beaucoup qui "s'éclatent au boulot".

Exact amha!

sen-no-sen a écrit :Le sur-développement du secteur tertiaire avec sa ribambelle de boulots de chiottes ( fast food,centre de réception d'appel téléphonique,démarchage publicitaire,grande distribution...) payés au rabais ne permettent pas d'atteindre "l'Eldorado" prôné par les médias de masse.

Exact pour moi aussi: je "bosse" relativement sur le sujet depuis …~4 ans (façon de parler... :cheesy: ) et c'est parfaitement la synthèse que j'en ai à certains égards !!!

sen-no-sen a écrit :Il n'est donc pas étonnant que beaucoup de gens désabusés et désillusionnés se tourne vers l'inactivité,car " à quoi bon se casser le cul à bosser 8h par jour,pour, au final avoir des clopinettes"...
Je me trompe?

Pour le reste j'ai répondu et je le fais en détail ci-après... Mais ce dernier point donne un autre éclairage de ta première analyse, en précisant certains points:

sen-no-sen a écrit :Le chômage est directement lié à l'économie structurelle du pays.
En France il oscille entre 8 et 11% en moyenne.
Il n'est pas totalement faux de parler de "chômage voulu".
Je dirais plutôt "chômage opportuniste", car à un taux élevé, il représente une forme de peur pour le salarié,qui même mal payé, ne doit pas se plaindre de sa situation...
Le chômage représente ainsi une forme de répression non avouée du système économique.

De prime abord, pour que ce soit le cas (et compte-tenu des éléments que tu donnes) il faudrait qu'il y ait interventionnisme volontaire à cet égard, mais évidemment la clef de l'énigme se trouve en amont...

Je ne pense pas que tu te trompes de beaucoup, et curieusement en allant fouiner dans les Carnets de l'économie de Jacques Attali (...ou ailleurs) il doit-être possible d'en reporter la trame jusqu'aux ressorts même de "l'économie de marché"... même si ça ne sera pas évident à faire. C'est d'ailleurs la question que je me posais aujourd'hui même sur l'organisation de la trame économique des sociétés (et notamment des S.A. et de leurs fonctionnement autour des "dividendes" aux actionnaires... qui est une forme "d'assujetissement de facto consenti" à double tranchant...) VS "le dividende universel" (tel que rappellé par Bernardd qui est demandé au parloir! :mrgreen: ...mais j'avoue que je n'ai pas encore étudié cette question à fond...) Donc j'éviterais le paradigme de rejeter tous les maux de la société sur ce seul "ressort"... :cheesy:

D'ailleurs quid de l'endettement et du fonctionnement des S.A. et des dividendes? Si l'endettement augmente... Les dividendes diminuent... Comprends pas! Y'a un truc qui m'échappe! Bien que le but malhonnête de certains, pourrait être de mettre la société dans les difficultés financières ...pour mieux en prendre le contrôle par la suite! (Cas connus dans l'imprimerie avec les naifs... dans mon coin...)
Dans le même ordre d'idée, les banques jouent à "je te tiens par la barbichette" avec les entreprises en faisant de la surrenchère... grâce à d'habiles calculs sur les résultats (puisqu'ils ont tous les bilans ...les gros fûtés) :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
0 x
« L'important n'est point le chemin vers le bonheur, l'important c'est le chemin »Lao Tseu
Avatar de l’utilisateur
Lapin
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 823
Inscription : 22/07/05, 23:50
x 1

Message non lupar Lapin » 11/11/10, 21:20

Le jour ou les chomeurs devront travailler sans salaire autre que
leurs allocations de chomage les travailleurs sauront ce que avoir
la peur au ventre veux dire .Lors que leurs patron leur dira qu ils sont
vire parce qu il y a des chomeurs qui travaillent pour moins cher en
etant plus motive et remplacable a souhait ,il comprendront qu ils auront
creuse leurs propre tombe.Eux aussi ,seront a cours terme des
"pourritures"/"profiteurs"/"abuseurs",etc ..de chomeurs condamne a
travaille pour garder leurs allocations.
Pensez aux consequences de la mise en place des ALE , des interimes et les titres services qui sont devenu la regle.Ayez une pensee pour ces
interimes qui sont meprise et remplace a tours de bras en leurs faisant
miroiter un improbable CDD.Dites vous que vous pourriez bien vous
trouver a leurs place.Imaginez maintenant que ce sont des chomeurs
qui ne coutent rien .Cela vous fait il transpirer ? Ben voyons c est
deja une realite .Que croyez vous que sont les PFI ?

Le travail n est plus un droit mais est devenu un privilege

Faut il faire travailler a rabais les chomeurs ? Je crois qu il faut
le faire pour vite oublier les acquis de l apres guerre .C est la suite
logique d un capitalisme debride .
0 x
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11085
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 65

Message non lupar Obamot » 11/11/10, 22:05

Lapin a écrit :Le jour ou les chomeurs devront travailler sans salaire autre que
leurs allocations de chomage les travailleurs sauront ce que avoir
la peur au ventre veux dire .Lorsque leurs patron leur dira qu ils sont
vire parce qu il y a des chomeurs qui travaillent pour moins cher en
etant plus motive et remplacable a souhait ,il comprendront qu ils auront creuse leurs propre tombe.

Bien vu! Ça me rappelle que dans mon coin tout récemment, "el pueblo" a voté pour la réduction des prestations de chômage... Comme quoi, les travailleurs n'ont pas besoin qu'on les aident pour scier la branche sur laquelle ils sont assis... ils le font très bien eux mêmes (Et ce n'est pas la première fois qu'il se fait manipuler le bas peuple la dernière était la réduction de la durée...). En France, apparement tout le monde avait voté pour CE gouvernement, celui-là même qui a repoussé l'âge de la retraite... Au fait il n'y avait pas des socialistes également appelé dans le gouvernement? Bein alors? Pourquoi on descend dans la rue APRÈS, fallait pas voter pour eux AVANT! Y'avait François Bayrou si on aimait pas les socialistes...
Ça me rappelle aussi le camouflet jetté à Jospin...
Ne va-t-on pas ainsi tout droit vers un modèle "à l'américaine"?
Les États-Unis ne sont pas en reste avec le congrès qui vient de repasser aux républicains, deux ans à peine après le krach boursier de 2008... Alors qu'historiquement, c'était la première fois que les américains avaient enfin obtenu une "couverture sociale"... Je me rappelerais toute ma vie ces patients sans aucune ressource suffisante, faisant la queue face à des hôpitaux de campagne sur le sol américain lui-même...
Les Ricains feraient mieux de grailler du poisson au lieu du hamburger... ils auraient une meilleure mémoire! Le "poids" ils l'ont déjà perdu, aux yeux de l'opinion mondiale, semble-t-il...

Dure la vie!
0 x
« L'important n'est point le chemin vers le bonheur, l'important c'est le chemin »Lao Tseu
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6061
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 350

Message non lupar sen-no-sen » 12/11/10, 10:25

Obamot a écrit :
Ne va-t-on pas ainsi tout droit vers un modèle "à l'américaine"?
Les États-Unis ne sont pas en reste avec le congrès qui vient de repasser aux républicains, deux ans à peine après le krach boursier de 2008... Alors qu'historiquement, c'était la première fois que les américains avaient enfin obtenu une "couverture sociale"...


En effet c'est affligeant! D'autant plus que le "krach" a été causé par ses mêmes républicains(les sociétés de crédits étaient parmi les plus importantes "donatrices" du clan bush lors de sa campagne)...

Les Ricains feraient mieux de grailler du poisson au lieu du hamburger... ils auraient une meilleure mémoire!


Je pense que les Français devraient s'y mettre aussi!
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7714
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 628

Message non lupar Ahmed » 24/11/10, 22:36

@ Phil53 :
Evidemment j'ai fait un raccourci /…

Tout le monde fait des raccourcis, sur un forum c’est la nécessité du genre et c’est vrai que c’est parfois difficile d’éviter les approximations, ou pire, les contresens…

En ce qui concerne les ouvriers, ils détruisaient les machines parce qu'ils y voyaient un concurrent déloyale qui prenait leur travail.

C’est exactement ce que j’ai dit, sous une autre forme.

A ma connaissance il n'y a pas eu de révolte pour dire les machines travaillent pour nous donc travaillons moins.

Non, bien sûr, puisque les machines ne travaillent pas pour les travailleurs…

J’ai suivi ton conseil judicieux et lu (ça faisait longtemps que je voulais le faire) « Le droit à la paresse », vigoureux pamphlet qui, malgré un contexte historique très marqué, garde une bonne part de sa substance corrosive.
Je regrette cependant une ambigüité lorsqu’il évoque la paresse vicieuse des bourgeois pour l’opposer à celle, vertueuse, des ouvriers…
Sa conclusion, avec le recul de l’expérience, peut également laisser rêveur lorsqu’il proclame que grâce à la machine le labeur humain sera soulagé (bien sûr, c’est dans une perspective socialiste, mais l’URSS qu’il n’a pas connue, célébrait, elle aussi, les mérites du travail intensif [Cf. Stakhanov]).

Sen-no-sen a écrit :
Il n'est pas totalement faux de parler de "chômage voulu".
Je dirais plutôt "chômage opportuniste", car à un taux élevé, il représente une forme de peur pour le salarié, qui même mal payé, ne doit pas se plaindre de sa situation...
Le chômage représente ainsi une forme de répression non avouée du système économique.

Il me semble que la première phrase soit un délicat euphémisme ; en effet, face à un rétrécissement du marché de l’emploi il y avait un autre choix possible que de scinder la société en deux : ceux qui ont un emploi et qui sont contraints (comme tu l’analyse fort bien) à produire un effort toujours plus intensif, et ceux qui sont rejetés en marge et condamnés à ne plus pouvoir vivre dignement.

Ce choix, c’était de répartir le travail de la façon la moins inéquitable possible. Mais, là encore, de même qu’il a été jugé préférable que les entreprises privées accroissent leurs profits en délocalisant, se défaussant sur le secteur publique de subventionner les chômeurs, le choix a été vite fait…
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Société et philosophie »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité