Gravité du COVID VS oligo-éléments, bonne alimentation et assimilation des nutriments

Comment rester en bonne santé et prévenir les risques et ses conséquences sur votre santé et la santé publique. Maladies professionnelles, risques industriels (amiante, pollutions de l'air, les ondes électromagnétiques...), risques de société (stress au travail, surconsommation de médicaments...) et individuels (tabac, alcool...).
VetusLignum
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1601
Inscription : 27/11/18, 23:38
x 647

Re: Gravité du COVID VS oligo-éléments, bonne alimentation et assimilation des nutriments




par VetusLignum » 27/12/21, 14:09

Christophe a écrit :Pas vraiment de l'alimentation mais lié quand même : on entendait dire au printemps 2020 que les fumeurs étaient moins touchés par le covid...


Il me semble que cette étude a été rétractée pour conflit d’intérêt (avec l'industrie du tabac)
https://erj.ersjournals.com/content/erj ... 4.full.pdf
1 x

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 69619
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 6778

Re: Gravité du COVID VS oligo-éléments, bonne alimentation et assimilation des nutriments




par Christophe » 27/12/21, 14:16

Merci Vetus !

Rétractée ? Comme par hasard ! :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

Et pour l'alcool ? Y a aussi un gros lobby mais il est moins mondialisé il me semble !
0 x
Avatar de l’utilisateur
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 23552
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 4221

Re: Gravité du COVID VS oligo-éléments, bonne alimentation et assimilation des nutriments




par Obamot » 05/02/22, 17:34

La vit. D reconnue scientifiquement pour lutter contre le Covid-19

94D8D9B2-4513-4D7A-8027-E2F3BB623AD4.jpeg


Le manque de vitamine D augmente de manière significative les niveaux de danger


Des scientifiques israéliens ont affirmé avoir rassemblé les preuves les plus convaincantes à ce jour qu'une augmentation des niveaux de vitamine D peut aider les patients atteints du coronavirus à réduire le risque de maladie grave ou de décès.

Les chercheurs de l'université Bar Ilan et du Galilee Medical Center affirment que cette vitamine a un impact si fort sur la gravité de la maladie qu'ils peuvent prédire comment les gens se comporteraient en cas d'infection en se basant uniquement sur leur âge et leur taux de vitamine D.

Le manque de vitamine D augmente de manière significative les niveaux de danger, concluent-ils dans une recherche publiée jeudi dans la revue PLOS One.

L'étude se fonde sur des recherches menées au cours des deux premières vagues du virus en Israël, avant que les vaccins ne soient largement disponibles, et les médecins ont souligné que les suppléments vitaminiques ne remplaçaient pas les vaccins, mais constituaient plutôt un moyen d'empêcher la chute des niveaux d'immunité.

La carence en vitamine D est endémique au Moyen-Orient, y compris en Israël, où près de quatre personnes sur cinq ont une carence en cette vitamine, selon une étude de 2011.

En prenant des suppléments avant l'infection, les chercheurs ont toutefois constaté que les patients pouvaient éviter les pires effets de la maladie.

"Nous avons trouvé remarquable, et frappant, de voir la différence dans les chances de devenir un malade grave quand on manque de vitamine D par rapport à quand on n'en manque pas", a déclaré le Dr Amir Bashkin, un endocrinologue qui faisait partie de l'équipe de recherche.

Il a noté que son étude a été menée avant l'apparition d'Omicron, mais a déclaré que le coronavirus ne change pas assez fondamentalement entre les variants pour annuler l'efficacité de la vitamine D.

"Ce que nous observons lorsque la vitamine D aide les personnes atteintes d'infections est le résultat de son efficacité à renforcer le système immunitaire pour faire face aux agents pathogènes viraux qui attaquent le système respiratoire", [a-t-il déclaré au Times of Israel]: "Ceci est aussi pertinent pour Omicron que pour les variants précédents".

Les autorités sanitaires d'Israël et de plusieurs autres pays ont recommandé des suppléments de vitamine D en réponse à la pandémie de coronavirus, bien que les données sur son efficacité ont été rares jusqu'à présent.
https://www.i24news.tv/fr/actu/israel/1 ... sraelienne

Et ce, pendant que des politiciens criminels en France, voudraient nous l’interdire à la vente au public
https://www.senat.fr/questions/base/202 ... 26178.html
1 x
— “Les ratés pourront toujours se complaire dans leur "ratitude" (car ce sont aussi des rats...) !” (– Christophe 1er) 15/06/22
Avatar de l’utilisateur
GuyGadeboisLeRetour
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 10162
Inscription : 10/12/20, 20:52
Localisation : 04
x 2876

Re: Gravité du COVID VS oligo-éléments, bonne alimentation et assimilation des nutriments




par GuyGadeboisLeRetour » 05/02/22, 18:39

Obamot a écrit :Et ce, pendant que des politiciens criminels en France, voudraient nous l’interdire à la vente au public
https://www.senat.fr/questions/base/202 ... 26178.html

C'est faux.
Il s'agit de rendre disponibles les informations permettant d’identifier les perturbateurs endocriniens dans un produit. L'arrêté prévoit que toute personne mettant sur le marché des produits contenant des substances présentant des propriétés de perturbateur endocrinien selon l’Anses [Agence nationale de sécurité sanitaire] publie la liste de ces produits et des substances que chacun d’entre eux contient. Cette publication s’effectuera dans un format ouvert permettant à des plates-formes collaboratives d’exploiter ces informations et ainsi de mieux informer le consommateur.
https://ec.europa.eu/growth/tools-datab ... 0&dLang=FR
https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/ ... 0043964950
Après, c'est vicieux car ces décrets peuvent initier une méfiance et un rejet face à une hormone mondialement reconnue pour ses qualités.
1 x
"Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que de mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes. La plus grave maladie du cerveau, c'est de réfléchir". (J.Rouxel)
"Non ?" ©
"Par définition la cause est le produit de l'effet" .... "Il n'y a strictement rien à faire concernant le climat".... "La nature c'est de la merde". (Exnihiloest, aka Blédina)
Avatar de l’utilisateur
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 23552
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 4221

Re: Gravité du COVID VS oligo-éléments, bonne alimentation et assimilation des nutriments




par Obamot » 05/02/22, 19:41

Merci de m’avoir repris. Mais à ta place, je ne serais pas aussi catégorique.

Cette interdiction serait justifiée par le fait que la vitamine D, prise à forte dose, est un perturbateur endocrinien

https://www.senat.fr/questions/base/201 ... 25400.html


Je peux me tromper mais il me semble que c’est une façon habile de se diriger vers le classement de la vitamine D dans la liste des perturbateurs endocriniens (PE) ou quelque chose, en la faisant interdire par la bande, alors que précisément, dans les carences en vit. “D” les soupçons de certains chercheurs (que je connais) se portent... sur... les perturbateurs endocriniens! Mais rien d’officiel.

Ceci ajouté au fait que des hautes doses ne se justifient pas, c’est le même coup que pour interdire l’HCQ, on présente quelque chose d’inapproprié comme un danger en tant qu’alibi pour le supprimer, alors que pour maintenir les gens en bonne santé, on cherche plutôt des petites doses, une à deux gouttes par jour (2x 500Ui/jour)

Au vu de l’énorme doute, la démarche correcte serait de lancer une grande étude internationale pour comprendre les CAUSES de cette carence endémique de vitamine D dans les populations, ce qui supprimerait la nécessité d’une supplementation dans l’immense majorité des cas: et pas cette démarche allant à fin contraire qui consisterait à la disqualifier...

J’ajoute que cette proposition intervient dans un contexte hautement suspect, qui consiste à empêcher délibérément les gens de se soigner. Et ceci devrait faire l’objet d’une plainte pénale pénale.
1 x
— “Les ratés pourront toujours se complaire dans leur "ratitude" (car ce sont aussi des rats...) !” (– Christophe 1er) 15/06/22

Avatar de l’utilisateur
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 23552
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 4221

Re: Gravité du COVID VS oligo-éléments, bonne alimentation et assimilation des nutriments




par Obamot » 14/02/22, 22:34

L’attitude de Guy? Intenable.



Mais heureusement... Taaah Daaah

:arrowd: Fact-checking: VRAI :arrowd:

https://www.webmd.com/lung/news/2022020 ... 0109075015
1 x
— “Les ratés pourront toujours se complaire dans leur "ratitude" (car ce sont aussi des rats...) !” (– Christophe 1er) 15/06/22
Avatar de l’utilisateur
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 23552
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 4221

Re: Gravité du COVID VS oligo-éléments, bonne alimentation et assimilation des nutriments




par Obamot » 15/02/22, 22:58



:arrowd: Fact-checking: Vrai :arrowd:

Qui(?) a vu le moindre élément de prévention sur l’hygiène de vie et/ou relevant de l’équilibre du bol alimentaire dans ce .PDF de l’OMS et touchant au secteur alimentaire, et pas une critique dans les mérdias complices et criminels :?: https://apps.who.int/iris/bitstream/han ... .1-fre.pdf

De la “com” OMS pour les vaccinations, ça oui, y’en a eu ad nauseam... Et pour la prévention :?:

Pour en trouver, il fallait se documenter à la FAO, mais qui a relayé cette info confidentielle dans les médias et pourquoi la FAO:
https://www.fao.org/publications/card/en/c/CA8380FR/

Le document est d’ailleurs entaché de mensonge/s

— “Aucun aliment ni complément nutritionnel ne peut empêcher le virus de la covid-19 de nous infecter”
0 x
— “Les ratés pourront toujours se complaire dans leur "ratitude" (car ce sont aussi des rats...) !” (– Christophe 1er) 15/06/22


Revenir vers « Santé et prévention. Pollutions, causes et effets des risques environnementaux »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 13 invités