Alcool et mortalité: 50 000 morts par an en France

Comment rester en bonne santé et prévenir les risques et ses conséquences sur votre santé et la santé publique. Maladies professionnelles, risques industriels (amiante, pollutions de l'air, les ondes électromagnétiques...), risques de société (stress au travail, surconsommation de médicaments...) et individuels (tabac, alcool...).
Avatar de l’utilisateur
GuyGadeboisLeRetour
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11828
Inscription : 10/12/20, 20:52
Localisation : 04
x 3048

Re: Alcool et mortalité: 50 000 morts par an en France




par GuyGadeboisLeRetour » 19/01/22, 20:19

Connerie, le tabac c'est 75 000 décès/an alors que la consommation est en recul. 8)
0 x
Obamot a écrit: Présente tes excuses pour tout le mal que tu as fait ! Présente tes excuses ici tout de suite — surtout à Christophe — et que tu tacheras de ne plus recommencer. C’est pas un”gag”. C’est ta seule chance. Si tu attends trop tu le paieras très très cher plus tard, un prix que tu ne soupçonnes même pas.

Avatar de l’utilisateur
Macro
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5323
Inscription : 04/12/08, 14:34
x 957

Re: Alcool et mortalité: 50 000 morts par an en France




par Macro » 19/01/22, 21:16

Les ventes sont en recul....Mais une grosse partie de la consommaton se fait par contrebande...
0 x
La seule chose qui soit sure dans l'avenir. C'est qu'il y a peut de chance qu'il soit conforme a nos prévisions...
Avatar de l’utilisateur
GuyGadeboisLeRetour
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11828
Inscription : 10/12/20, 20:52
Localisation : 04
x 3048

Re: Alcool et mortalité: 50 000 morts par an en France




par GuyGadeboisLeRetour » 19/01/22, 22:32

Macro a écrit :Les ventes sont en recul....Mais une grosse partie de la consommation se fait par contrebande...

Pas faux, il est extrêmement difficile d'arrêter le tabac quand on est accro car il additionne plusieurs addictions !
0 x
Obamot a écrit: Présente tes excuses pour tout le mal que tu as fait ! Présente tes excuses ici tout de suite — surtout à Christophe — et que tu tacheras de ne plus recommencer. C’est pas un”gag”. C’est ta seule chance. Si tu attends trop tu le paieras très très cher plus tard, un prix que tu ne soupçonnes même pas.
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 17122
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 2481

Re: Alcool et mortalité: 50 000 morts par an en France




par janic » 20/01/22, 07:58

guy
Pas faux, il est extrêmement difficile d'arrêter le tabac quand on est accro car il additionne plusieurs addictions !
au contraire, c'est extrêmement facile d'arrêter de fumer, à condition d'utiliser les bons moyens et non ces patchs et autres substituts qui maintiennent les gens sous drogue.
mais la plus forte addiction est d'ordre psychologique, croire que c'est trop difficile!
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
Rajqawee
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1322
Inscription : 27/02/20, 09:21
Localisation : Occitanie
x 577

Re: Alcool et mortalité: 50 000 morts par an en France




par Rajqawee » 20/01/22, 09:23

janic a écrit :guy
Pas faux, il est extrêmement difficile d'arrêter le tabac quand on est accro car il additionne plusieurs addictions !
au contraire, c'est extrêmement facile d'arrêter de fumer, à condition d'utiliser les bons moyens et non ces patchs et autres substituts qui maintiennent les gens sous drogue.
mais la plus forte addiction est d'ordre psychologique, croire que c'est trop difficile!


Pas trop péremptoire Janic s'il te plaît, les addictions c'est personnel et en partie génétique, tu le sais aussi bien que moi. Dire que c'est facile d'arrêter, ce serait comme de dire qu'il est facile de ne pas faire de dépression : il suffit d'aller mieux enfin !
1 x

janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 17122
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 2481

Re: Alcool et mortalité: 50 000 morts par an en France




par janic » 20/01/22, 09:40

raj
Pas trop péremptoire Janic s'il te plaît, les addictions c'est personnel et en partie génétique, tu le sais aussi bien que moi. Dire que c'est facile d'arrêter, ce serait comme de dire qu'il est facile de ne pas faire de dépression : il suffit d'aller mieux enfin !
Pas péremptoire, juste expérimental. On confond la capacité physiologique à arrêter, et ça c'est facile, avec la dimension psychologique bien plus profonde et qui demande plus de temps. J'ai co-animé des séances de désaccoutumance tabagique avec des centaines de participants et j'y ai constaté une constante sur cette facilité biologique, avec des anecdotes assez surprenantes que j'ai déja mentionnées(pas toutes évidemment) et la génétique n'y est pas pour grand chose.
Même chose concernant ce lieu commun qu'il faut de la volonté, ce qui est faux (comme le mentionne l'article précédent sur l'alcool) des personnes montrent dans leur vie une volonté de fer pour nombre d'événements et n'arrivent pas pour autant à se débarrasser réellement de ces drogues.Pour les dépressions je n'ai aucune expérience en ce domaine donc je suis sans avis!
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
Rajqawee
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1322
Inscription : 27/02/20, 09:21
Localisation : Occitanie
x 577

Re: Alcool et mortalité: 50 000 morts par an en France




par Rajqawee » 20/01/22, 09:48

janic a écrit :raj
Pas trop péremptoire Janic s'il te plaît, les addictions c'est personnel et en partie génétique, tu le sais aussi bien que moi. Dire que c'est facile d'arrêter, ce serait comme de dire qu'il est facile de ne pas faire de dépression : il suffit d'aller mieux enfin !
Pas péremptoire, juste expérimental. On confond la capacité physiologique à arrêter, et ça c'est facile, avec la dimension psychologique bien plus profonde et qui demande plus de temps. J'ai co-animé des séances de désaccoutumance tabagique avec des centaines de participants et j'y ai constaté une constante sur cette facilité biologique, avec des anecdotes assez surprenantes que j'ai déja mentionnées(pas toutes évidemment) et la génétique n'y est pas pour grand chose.
Même chose concernant ce lieu commun qu'il faut de la volonté, ce qui est faux (comme le mentionne l'article précédent sur l'alcool) des personnes montrent dans leur vie une volonté de fer pour nombre d'événements et n'arrivent pas pour autant à se débarrasser réellement de ces drogues.Pour les dépressions je n'ai aucune expérience en ce domaine donc je suis sans avis!


Dans ce cas tu dois bien savoir comment fonctionne l'addiction, avec des gens dont les récepteurs à la dopamine sont plus sensibles que d'autres. C'est bien génétique ça ! Donc nous ne sommes pas tous égaux face à l'addiction. C'est ça que je voulais dire.
En revanche, sur la dépendance physiologique, je te rejoins. C'est sans doute la plus simple à gérer (c'est le sevrage quoi. Ca prend quelques jours seulement généralement, effectivement).
1 x
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 17122
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 2481

Re: Alcool et mortalité: 50 000 morts par an en France




par janic » 20/01/22, 11:25

raj
Dans ce cas tu dois bien savoir comment fonctionne l'addiction, avec des gens dont les récepteurs à la dopamine sont plus sensibles que d'autres. C'est bien génétique ça ! Donc nous ne sommes pas tous égaux face à l'addiction. C'est ça que je voulais dire.
justement pas! je ne connaissais rien de plus que ce que savent ou croient savoir ceux qui en ont entendu parler, donc en non spécialiste!
dans ces réunions, même si les organismes fabrique certaines hormones, tous ne réagissent pas de la même façon sur ce plan là. Donc la surprise, c'est justement , vu les différences d'âge, d'ancienneté au tabac, de situation sociale, de santé, etc... qu'il y a une quasi unanimité à se débarrasser de l'addiction avec la même facilité.
Par exemple, un participant, entraineur de foot, fumait jusqu'à 4 paquets par jour[*], il s'arrête dès le premier jour sans difficulté, ni envie ou besoin de refumer les jours suivants comme s'il n'avait jamais fumé de sa vie, et d'autres aussi surprenants pour beaucoup!
[*] habituellement les fumeurs c'est entre 1/2 paquet à 1 paquet 1/2
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
Avatar de l’utilisateur
GuyGadeboisLeRetour
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11828
Inscription : 10/12/20, 20:52
Localisation : 04
x 3048

Re: Alcool et mortalité: 50 000 morts par an en France




par GuyGadeboisLeRetour » 20/01/22, 13:45

janic a écrit : au contraire, c'est extrêmement facile d'arrêter de fumer

Ces propos ne tiennent absolument pas compte de la réalité et sont purement théoriques. Dans mon entourage, j'ai vu pas mal de gens arrêter tout, mais la clope, aucun n'y est arrivé sauf moi qui n'ai jamais aimé le tabac. C'était donc facile.
1 x
Obamot a écrit: Présente tes excuses pour tout le mal que tu as fait ! Présente tes excuses ici tout de suite — surtout à Christophe — et que tu tacheras de ne plus recommencer. C’est pas un”gag”. C’est ta seule chance. Si tu attends trop tu le paieras très très cher plus tard, un prix que tu ne soupçonnes même pas.
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 17122
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 2481

Re: Alcool et mortalité: 50 000 morts par an en France




par janic » 20/01/22, 20:58

GuyGadeboisLeRetour » 20/01/22, 14:45

janic a écrit :
au contraire, c'est extrêmement facile d'arrêter de fumer


Ces propos ne tiennent absolument pas compte de la réalité et sont purement théoriques.
tu n'as pas lu ce que j'ai écrit donc. Il ne s'agit pas de théorie mais de pratique justement, vérifié sur des milliers de participants en France, entre autres pays.
Dans mon entourage, j'ai vu pas mal de gens arrêter tout, mais la clope, aucun n'y est arrivé sauf moi qui n'ai jamais aimé le tabac. C'était donc facile.
même chose tu n'as pas lu. Pour s'arrêter il ne suffit pas de dire, je veux pour y parvenir, il y a des conditions particulières pour y arriver facilement!
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré


Revenir vers « Santé et prévention. Pollutions, causes et effets des risques environnementaux »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 92 invités