Nouveaux transports: innovations, moteurs, pollution, technologies, politiques, organisation...Calculs sur le cycle de l'air comprimé pour une motorisation

Les transports et nouveaux transports: énergies, pollution, innovations moteur, concept car, véhicules hybrides, prototypes, dépollution, normes antipollution, taxe. Modes de transport non individuels: transports en commun, organisation, carsharing ou covoiturage. Les transports sans ou avec moins de pétrole.
bernardd
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2278
Inscription : 12/12/09, 10:10

Message non lupar bernardd » 06/05/10, 10:50

Dans ces cas, des questions sur des passages précis permettent d'avancer :-)

Ce n'est que du français appliqué à de la physique de base...
0 x
A bientôt !

aerialcastor
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 842
Inscription : 10/05/09, 16:39
x 4

Message non lupar aerialcastor » 06/05/10, 12:22

Après avoir lu ça je comprends mieux la fin de ton message.
Comme beaucoup d'autre je pense, je confondais efficacité énergétique et rendement, mais cela ne change pas grand chose au problème

Par ça:
C'est un des grands avantages d'un moteur à décompression pure, comme le moteur à air comprimé : il ATTIRE l'énergie thermique au lieu de la diffuser.


et

Comme pour tout : il suffit d'utiliser les lois de la physique.

Les chemins de la thermodynamique sont parfois surprenants


ça reste très flou.


Puis le sujet s'appelle "Calcul sur le cycle de l'air...", bizarrement j'étais persuadé que les calculs s'étaient avec des chiffres
:cheesy:
0 x
Sauvez un arbre, mangez un castor.
Ca ne sert à rien de réussir sa vie, ce qu'il faut c'est rater sa mort.
Alain G
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3044
Inscription : 03/10/08, 04:24
x 1

Message non lupar Alain G » 06/05/10, 13:18

J'ai vraiment eu un shock!!!!

Certaine réponse de Bernard m'on étonné comme ceci:
Mais ce ne deviendra une perte d'énergie QUE si la température finale est supérieure à la température ambiante.


La température finale est définitivement supérieure à la température ambiante car on doit la refroidir et il y a perte!!!

Et ceci:
C'est un des grands avantages d'un moteur à décompression pure, comme le moteur à air comprimé : il ATTIRE l'énergie thermique au lieu de la diffuser.


Ça fait 22 ans que je suis dans l'emballage sous-vide et reconstruit des pompes à vide en plus de travailler dans le pneumatique qui va de l'installation du compresseur à la conception de système, bref, il y a une grande différence entre la décompression et la compression, dans les deux système il y a perte, la différence est pour un la perte se fait lors du stockage et l'autre lors de l'utilisation!

Quoi qu'il en soit, il y a tout même énorme perte et personne n'a réussi à démontrer la viabilité de l'air comprimé!
:|
0 x
Faire un pas derrière parfois peut permettre de renforcer l'amitié.
La critique est une bonne chose si ajouté a quelque compliments.
Alain
oiseautempete
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 848
Inscription : 19/11/09, 13:24

Message non lupar oiseautempete » 06/05/10, 13:49

Alain G a écrit :J'ai vraiment eu un shock!!!!



Comment? un Québéquois qui se laisse aller à des anglicismes :lol:
Pour ce qui est de l'air comprimé/énergie et son rendement global...mieux vaut en rire :lol:
0 x
Alain G
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3044
Inscription : 03/10/08, 04:24
x 1

Message non lupar Alain G » 06/05/10, 14:09

oiseautempete

Cet émoticone :shock: = shock! De là mon anglicisme!
:cheesy:
0 x
Faire un pas derrière parfois peut permettre de renforcer l'amitié.

La critique est une bonne chose si ajouté a quelque compliments.

Alain

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
Messages : 9034
Inscription : 15/10/07, 16:05
Localisation : Clermont Ferrand
x 332

Message non lupar Remundo » 06/05/10, 15:34

sujet intéressant,

pour la détente d'intervenants qui ne manquent pas d'air.

Oh je sais, je suis gonflé.
0 x
ImageImageImage
bobono
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 355
Inscription : 08/09/07, 16:58
Localisation : bretagne
x 1

Calculs sur le cycle de l air comprimé

Message non lupar bobono » 06/05/10, 15:50

Alain G

Si tu travail sur les pompes à vide tu doit connaitre les pompes à anneaux liquide .

Les pertes de rendement en air comprimé proviennent entre autre par les pertes d étanchéité à la compression et décompression dans le cas de moteur ou turbine à air comprimé .

Pur luter contre les pertes d étanchéité et d élévation de température de l air comprimé des études sont en cours pour mettre un volume d eau entre le piston compresseur et le volume d air à comprimé ou mieux encore de l huile .

Bien à vous
0 x
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 6

Message non lupar dedeleco » 06/05/10, 16:03

Les pompe à palettes à vide font cela avec de l'huile depuis un siècle !!!
0 x
Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6960
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 238

Message non lupar chatelot16 » 06/05/10, 23:27

les pompes a vide que ce soit a pallette ou a aneau liquide sont efficace pour ce que l'on cherche : performance pour un faible encombrement , mais pas du tout optimisé en rendement

pour le meilleur rendement le meilleur est le bon vieux piston , aussi bien en compresseur qu'en moteur

c'est le meilleur en rendement , mais pas le meilleur en poid ou en compacité : pour un tres bon rendement il faut faire gros et lourd : ce qui fait que les bon vieux compresseur a piston pour faire l'air comprimé dans les usines disparaisent remplacé par des compresseur a vis ou a palette moins bon en rendement , mais plus petit et moins cher a l'achat

revenont a la vraie thermodynamique , l'ideal du compresseur , c'est le compresseur isotherme : 2 solution :
1) le compresseur tres lent qui comprime tellement lentement que la chaleur de l'air comprimé a le temps de s'evacuer sans que la temperature de l'aior que l'on comprime s'eleve
2) le compresseur a grand nombre d'etage : entre chaque etage de compression il y a un echangeur thermique qui ramene la temperature de l'air comprimé a la temperature ambiante : plus le nombre d'etage est grand , plus ce compresseur multi etage se raproche du compresseur isotherme ideal

j'ai fait le calcul il y a quelque anné donant un coefficient entre le compresseur multi etage et le compresseur isotheme ideal : il faut que je retrouve ca

le compresseur isotheme est etonant ( et le compresseur multi etage reel en fait presque autant ! ) on lui donne 1 kwh d'energie mecanique et il fait 1 kwh d'energie dans l'air comprimé et aussi 1 kwh de chaleur

de meme le moteur a air comprimé isotherme ou a grand nombre d'etage consome 1 kwh d'air comprimé ET 1 kwh de chaleur prise a l'air ambiant pour faire 1 khw d'energie mecanique

le rendement total maxi est bien de 1

le rendement du compressur pourait paraitre surunitaire puisque qu'il consome 1kwh mecanique pour produit 1kwh air comprimé + 1kwh thermique : mais ca n'a rien d'impossible : le cycle thermodynamique du compresseur n'est pas fermé : le cycle fermé c'est compresseur + moteur : le compresseur fait de la chaleur , le moteur absorbe de la chaleur , et au total la consevation de l'energie est sauve

revenont au compresseur : pour faire 1 kwh d'energie en air comprimé , si c'est bien isotherme ca degage 1kwh de chaleur a exactement la temperature ambiante : donc c'est de la chaleur qui ne coute rien et le compresseur ne consome que 1 kwh : rendement 100%

si le compresseur n'est pas parfaitement isotherme , il est chaud : il ne chauffe pas plus : il degage toujours 1kwh mais ce kwh a temperature plus haute demande de la puissance mecanique pour etre produite : donc plus la temperature monte plus l'energie mecanique consomé par le compressur augmente et le rendement diminue

donc le compressur qui chauffe ne fait pas plus de chaleur que le compresseur isotherme , mais il fait de la chaleur chaude qui coute plus cher que la chaleur a temperature ambiante
0 x
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 6

Message non lupar dedeleco » 07/05/10, 00:32

Très bon cours, eh oui, l'air n'est pas un gaz parfait (en gonflant mon pneu de bicyclette énergiquement, je me brule vite les mains et je me fatigue inutilement à me bruler les mains (adiabatique), si je gonflais comme un paresseux, je ferais moins de travail au total !!).
En fait les attractions entre molécules d'air restent importantes, même très au dessus de l'état liquide, et donnent une énergie en plus.

Avec un gaz parfait aucun échauffement, mais il faut prendre de l'hydrogène ou de l'hélium, qui eux vont légèrement refroidir en comprimant. Ceci rend impossible de refroidir par décompression simple ces deux gaz à très basse température de liquéfaction !! Alors le moteur tout simple, marcherait avec un piston simple et une grosse baudruche de 30m3, pour conserver ces gaz à pression atmosphérique, surtout l'hélium qui est rare !!!
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Nouveaux transports: innovations, moteurs, pollution, technologies, politiques, organisation... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités