Injection d'eau dans les moteurs: montages et expérimentationsMontage pantone sur Camion Renault B70

Montages et modifications de moteurs, diverses expériences, constatations et idées.
Avatar de l’utilisateur
PITMIX
Chercheur moteur pantone
Chercheur moteur pantone
Messages : 2017
Inscription : 17/09/05, 10:29
x 12

Message non lupar PITMIX » 11/06/06, 17:15

zac a écrit :t'affole pas pour les oiseaux de maleurs qui te disent que ta culasse va fondre :lol:


Salut Zac
Lorsqu'un experimentateur m'as dis :
"il faut isoler le reacteur pour qu'il fonctionne en hiver"
j'ai alors demandé :
"oui mais en été n'y a t il pas de risque de faire surchauffer le moteur ou griller une soupape ?"
Le gars m'a repondu :
"Non, mais si tu veux en avoir le coeur net mesure la temperature du collecteur avec une sonde thermocouple au niveau du troisième cylindre. Si la température est plus haute avec le reacteur isolé thermiquement qu'avec l'echappement d'origine alors j'ai tous faux"

Celà va donc dans le même sens que ce que tu dis il n'y a donc pas d'oiseaux de malheurs.
0 x

Andre
Chercheur moteur pantone
Chercheur moteur pantone
Messages : 3787
Inscription : 17/03/05, 02:35
x 9

Message non lupar Andre » 11/06/06, 18:15

Salut Pitmix

Certaine auto l'isolation du conduit échappement est d'origine
GM le conduit des 3 cylindres avant et dans une boite avec de la laine de roche pour éviter que trop d echaleur se dégage dans le compartiment moteur..

l'histoire du cylindre No 3 je sais pas ce que cela vient faire versus les autre cylindres ? (c'est un cas particulier pour un model spécifique?)
Ce qui fait bruler les soupape sur un moteur essence c'est principalement une température des gaz échappement trop élevée en détente , généralement marcher en pleinne puissance avec un mélange trop pauvre, (la combustion se fait mal et se poursuit pendant tout le cycle de détente.
Une restriction trop importante a la sortie de la culasse ou le catalyseur bouché. (c'est cette partie qui nous interesse sur le panton.

Quand a l'isolation du réacteur c'est imperatif sur une auto , trés rarement on utilise suffisament de puissance pour avoir une bonne chaleur sur le panton , surtout sur un diesel on est toujours sur la limite minimum de chaleur.

Dans les systémes échappement auto la methode pour baisser la température des gaz échappement c'est de faire un détente dans un conduit plus grand et ensuite un pot de détente et un silencieux, l'endroit ou l'échange de la haute température se fait c'est dans le court passage de sortie dans la culasse.

Les moteur de bateau d'eau douce , les collecteurs échappement sont refroidis avec de l'eau, il n'y pas de silencieux, l'échappement se fait sous l'eau. ce principe c'est pour empécher que dans le compartiment moteur la température ne monte pas trop.

l'isolation d'un conduit échappement n,augmentera pas la température au niveau des soupapes..

quand on parle de température il faut bien preciser gaz échappement ou liquide du moteur, c'est deux choses differrente.
Les bonnes mesures se font avec une sonde qui penétre dans le milieu du conduit échappement.. EGT

Quand tu appauvrie le mélange sur un moteur refriodi a l'air la température de la culasse augmente légerement, tandis que celle échappement augmente dangereusement , celle de l'huile ne bouge presque pas.

Quand a la restriction du réacteur sur le conduit échappement ,tu connais ma position et celle de ZAC cela prend une restriction, cette valeur ne doit pas etre inferieur au passage de la soupape échappement.
quoi que disent les spécialistes de moteur ,pour faire marcher un panton tu ne peux pas passer a coté de cela, ou cela prend un autre moyen de chauffer le réacteur.

Si d'autre monteur de panton réussisent a chauffer un réacteur en grossissant le conduit échappement autout du réacteur, j'aimerais avoir des retours d'éxperience, car ce n'est pas une mince affaire de recomencer cette partie du montage..
André
0 x
michelm
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 411
Inscription : 14/02/05, 13:13
Localisation : 94 Val de Marne

Message non lupar michelm » 12/06/06, 07:17

Bonjour à tous
Finalement en refroidissant (fortement) les gaz d'échappement avec le réacteur n'est ce pas normal qu'ils occupent moins de place et que l'on puisse faire une réduction sans gêner l'écoulement de ces gaz d'échappement ?
Michel
0 x
laurent.delaon
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 168
Inscription : 13/08/05, 17:49

Message non lupar laurent.delaon » 12/06/06, 19:15

bonjour michelm

finement observé je trouve ta remarque pertinente et intelligente!
(ca fait longtemps que j'en ai pas lu ici...)
Malgre ce commentaire je pense que cela n'explique pas tout et que l'effet principal est bien du a la vapeur d'eau.
l'avenir nous en diras plus...
0 x
michelm
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 411
Inscription : 14/02/05, 13:13
Localisation : 94 Val de Marne

Message non lupar michelm » 13/06/06, 13:17

Bonjour Laurent
Merci mais c'est juste une réflexion que j'ai eu comme ça, si les gaz sont fortement refroidis ils occupent moins de place mais de là à expliquer qu'il faut absolument une restriction pour un bon fonctionnement.... Je n'ai pas suffisamment de connaissances pour en conclure quel est l'effet majeur de la restriction, juste un gain en transfert de chaleur ? Le principal c'est quand même l'air chaud et humide qui passe dans le réacteur et change d'état, ou s'échauffe seulement et améliore la combustion ou la détente en phase moteur...
Michel
0 x

Avatar de l’utilisateur
zac
Chercheur moteur pantone
Chercheur moteur pantone
Messages : 1446
Inscription : 06/05/05, 20:31
Localisation : piton st leu
x 2

Message non lupar zac » 13/06/06, 14:53

michelm a écrit :Bonjour Laurent
Merci mais c'est juste une réflexion que j'ai eu comme ça, si les gaz sont fortement refroidis ils occupent moins de place mais de là à expliquer qu'il faut absolument une restriction pour un bon fonctionnement.... Je n'ai pas suffisamment de connaissances pour en conclure quel est l'effet majeur de la restriction, juste un gain en transfert de chaleur ? Le principal c'est quand même l'air chaud et humide qui passe dans le réacteur et change d'état, ou s'échauffe seulement et améliore la combustion ou la détente en phase moteur...
Michel

salut
Je pense que la restriction (indispensable) à surtout pour effet d'accéléré les gaz donc 1:augmenter la température 2:améliorer la magnétisation du réacteur. Les 2 effets cumulés font la différence entre un pantone qui fonctione ou non!!!
l'air humide change d'état, j'en suis sur, pourquoi,comment? là est la question!!!
@+
@+
0 x
Dit le zèbre,homme libre (race en voie d'extinction)
C'est pas parce que je suis con que j'éssaye pas de faire des choses intélligentes.
Andre
Chercheur moteur pantone
Chercheur moteur pantone
Messages : 3787
Inscription : 17/03/05, 02:35
x 9

Message non lupar Andre » 13/06/06, 17:44

Bonjour Michelm

michelm a écrit :Bonjour Laurent
Merci mais c'est juste une réflexion que j'ai eu comme ça, si les gaz sont fortement refroidis ils occupent moins de place mais de là à expliquer qu'il faut absolument une restriction pour un bon fonctionnement.... Je n'ai pas suffisamment de connaissances pour en conclure quel est l'effet majeur de la restriction, juste un gain en transfert de chaleur ? Le principal c'est quand même l'air chaud et humide qui passe dans le réacteur et change d'état, ou s'échauffe seulement et améliore la combustion ou la détente en phase moteur...
Michel


Tu as raison pour la restriction qui en apparence en est une si les gaz restent chaud, si il se refroisissent ce n'est plus une restricoin
Trés souvent dans un systéme échappement les conduit deviennent plus peti en sortie de silencieux.
Mais il y a quand meme une restriction qui se fait sur le nez du réacteur les gaz sont encore chaud et la chaleur ne s'est pas encore transferé dans le réacteur.
Pour avoir travailler sur les fours industriels dans un laminoir ,on peut faire le même constat lorsque on ferme la cheminée papillon en fin de cheminée on pressurise légerement le four les billettes s'échauffe plus , si la cheminée est ouverte en grand c'est la cheminée qui devient chaude, et le four se refroidi .
Bien que on ne peut pas trop pousser l'analogie cela serait trop long a décrire toute sur les échangeurs ect..

Dans notre cas la restriction, son role principale c'est de ne pas détendre les gaz échappement et d'avoir le maximum de chaleur a l'entrée du réacteur.
quand a la friction a l'exterieur sur le réacteur je ne pense pas que cela change grand chose au fonctionement du réacteur, le chauffer avec un chalumeau et perpendiculairement ferai la même job.
Ce qui se passe a l'interieur du réacteur n'as pas de rapport avec l'exterieur , l'exterieur ne sert que pour apporter une haute température au réacteur.

Une experience simple sur un petit moteur de tondeuse a la sortie de la culasse met une longeure de 8cm en 3/8 pipe ensuite regrossi en 1/2 pipe sur un 20cm fait marcher cela a plein régime et observe la couleur des conduits , seule le petit conduit devient rouge bleuté.
Je ne dis pas que c'est bon de rouler avec un petit conduit certainement que si j'insiste la soupape échapement vas se bruler
c'est juste pour experience sur le chaleur..

André
0 x
michelm
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 411
Inscription : 14/02/05, 13:13
Localisation : 94 Val de Marne

Message non lupar michelm » 14/06/06, 07:47

Bonjour André
Si le début de la restriction est effectivement le plus chaud c'est peut-être aussi normal que la tige du réacteur est au plus chaud à cet endroit. Si j'ai bien suivi les constatations avec la couleur de la tige. Le plus grand "mystère" est la transformation de l'air humide entre la tige et le tube chauffé : faible espace = grande vitesse; chaleur et vitesse = décharge électrique et transformation ?
Michel
0 x
phil 14
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 93
Inscription : 27/06/05, 12:28
Localisation : Calvados

Message non lupar phil 14 » 30/07/06, 11:16

Bonjour à tous
Quelques nouvelles sur le camion b 70
aucune modif depuis venturi
Niveau du bulleur d' un volume de 10 l maintenu manuellement entre 2 et 5 l
T° moyenne sortie réacteur assez stable entre 170 et 220 °.
3000 kms éffectués
toujours un gain de puissance sensible
conso d' eau stable 1.5 l/100
baisse de la conso gazoil entre 10 et 15 % avec une économie maxi lors des fortes chaleur ???
Achat d' une vis pointeau de purge pour installer sortie vapeur du bulleur afin d' essayer de réduire la consommation d' eau comme me l' a conseillé André dès la fin de la moisson.
a+
phil 14
0 x
Andre
Chercheur moteur pantone
Chercheur moteur pantone
Messages : 3787
Inscription : 17/03/05, 02:35
x 9

Message non lupar Andre » 31/07/06, 03:07

Bonjour Phil

C'est une valve boiseau (pas pointeau) , une ball valve petite frait l'affaire aussi ,le tout c'est de réduire la sortie de vapeur du bulleur
Une valve pointeau c'est petit , j'utilise avec un carburateur pour controler le débit.
Sur le bulleur c'est une valve de purge de 3/8 conique boiseau, l'ouverture varie de 50% a 75 % suivant la charge du moteur , si je tire une remorque j'ouvre plus.. La consomation d'eau est 0,5 a 08 litres d'eau au 100km, si j'ouvre la valve cela dépasse 1,5 litres au 100km

André
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Injection d'eau dans les moteurs: montages et expérimentations »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités