Hydraulique, éoliennes, géothermie, énergies marines, biogaz...Projet hydro éléctrique (petite chute et faible débit)

Les énergies renouvelables sauf solaire électrique ou thermique (voir sous-forums dédiés ci-dessous) : éoliennes, énergies de la mer, hydraulique et hydroélectricité, biomasse, biogaz, géothermie profonde...
sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3416
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 499

Re: Projet hydro éléctrique (petite chute et faible débit)

Message non lupar sicetaitsimple » 22/06/19, 15:28

Remundo a écrit :ah oui, mais bien sûr...

prenez-moi 20 L d'eau au bout d'une barre de 2m, vous allez-voir si ça ne fera pas baisser votre bras...

maintenant vous mettez 10 branches similaires, on en reparle...

Évidemment, si vous avez des paliers de technologie pithécanthrope, les frottements pourraient l'emporter...


20l? Chaque "godet" est rempli pendant 40s? Effectivement ça ne tourne pas vite....

Sur les paliers, on peut effectivement conseiller à Macadam l'utilisation de paliers magnétiques, ça va peut-être un peu compliquer, non?
0 x

sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3416
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 499

Re: Projet hydro éléctrique (petite chute et faible débit)

Message non lupar sicetaitsimple » 22/06/19, 15:33

Ahmed a écrit :La solution de Remundo me plaît bien, mais évidemment avec un débit aussi faible, il n'y a guère de solution valable... :frown:


Le dessin est joli....
1 x
bardal
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 457
Inscription : 01/07/16, 10:41
Localisation : 56 et 45
x 160

Re: Projet hydro éléctrique (petite chute et faible débit)

Message non lupar bardal » 22/06/19, 20:16

Oui, le dessin est joli, quoique certains impressionnistes aient encore mieux rendu les moulins à eau…

Sans trop digresser vers l'esthétisme, ces questions ont été étudiées depuis au moins deux siècles, par divers scientifiques et ingénieurs dotés de puissants moyens d'investigation; tout cela a conduit à l'abandon, généralisé dans les pays modernes, de ce type de "turbine" pour les basses chutes; pourtant, le marché et les enjeux sont importants: centrales au fil de l'eau, usine marémotrices, pico-centrales...

La raison de cet abandon en est simple: seule la valorisation d'un écoulement laminaire de l'eau permet d'atteindre de bons rendements pour la production d'électricité; hors, la roue à aubes fonctionne par principe en écoulement turbulent, avec deux arrêts du fluide par cycle; c'est d'ailleurs la même raison physique qui a fait abandonner les roues à aubes des navires au profit des hélices (ou des propulseurs Voith-Schneider plus récemment).
Tout cela conduisaità des engins de taille importante, tournant lentement, donc de faible puissance massique et de surcroît délicats à surveiller et à réguler.

Très généralement, toutes les installations basse-chute (en dessous de 10 mètres) utilisent des turbine Kaplan, beaucoup plus efficaces et plus simples en maintenance, ou depuis peu diverses interprétations de la vis d'Archimèdes. La turbine Kaplan est relativement tolérante en termes de variations des conditions de fonctionnement si son optimisation initiale a été correcte, elle ne demande que très peu de pression (2 m minimum environ) et ne demande que peu de travaux de terrassement pour les petites installations; seule, la vis peut la concurrencer dans certains cas de très faible chute, mais elle est encore peu répandue.

Pour terminer, il existe sur le marché international de petites unités de 100, 200, 300 watts, prêts à être installés, constiuées d'une turbine Kaplan dans un tube acier, un alternateur régulé et le tuyau rallongeable en fonction de la chute; ce type d'engin, fabriqué en Chine évidemment, était proposé il y a quelques années à quelques centaines d'euros par la maison "Energie-douce" (qui doit encore exister); je pense que ce serait préférable pour notre ami, de rechercher sur le net ce type d'engin plutôt que se lancer dans la construction aventureuse d'une roue à aubes et à roulements à billes, ainsi que de ses à côtés, un bief notamment, qui ne constituent pas une mince affaire.

Tiens, j'aurais du commencer par là:
https://www.energiedouce.com/hydro-turb ... 02510.html
0 x
Avatar de l’utilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
Messages : 8657
Inscription : 15/10/07, 16:05
Localisation : Clermont Ferrand
x 175

Re: Projet hydro éléctrique (petite chute et faible débit)

Message non lupar Remundo » 22/06/19, 20:34

la roue en-dessus possède un bon rendement hydraulique, d'autant plus si elle tourne lentement, elle peut dépasser les 80%, par contre elle ne convient pas aux gros débits car dans ce cas elle devient trop grande et/ou doit tourner trop vite.

son inconvénient est aussi sa lente viesse de rotation inadaptée aux génératrices d'électricité, par contre son couple était un rêve pour actionner les machines anciennes comme les meules ou les petites scieries.

Quant à faire un bief pour emmener 0,5 L/s, c'est un jeu d'enfant : récupérer des tuyaux PVC et les emboîter...

mais pour 30 € d'électricité par an... il faut de la passion.
0 x
ImageImageImage
sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3416
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 499

Re: Projet hydro éléctrique (petite chute et faible débit)

Message non lupar sicetaitsimple » 22/06/19, 21:34

Remundo a écrit :la roue en-dessus possède un bon rendement hydraulique,.....


J'écris dans une pièce qui fait comme souvent environ 2,7m sous plafond, et donc je visualise assez bien la "roue en dessus" de 4m que tu proposes, les 2/3 à mon niveau et 1/3 au niveau supérieur. Et donc je vais aller verser à l'étage du dessus 0,5l/s,et il ne va rien se passer, sauf une inondation!
Si j'ai tort, le monstre en question pourrait potentiellement produire environ 10W!
S'il te plait, arrêtes!
Makadam a posé simplement une question sur ce forum pour son cas particulier en le décrivant, la moindre des choses si on a la prétention d'y connaitre un tantinet quelque chose est de lui dire que techniquement et économiquement c'est une connerie, après il fera ce qu'il voudra.
Dernière édition par sicetaitsimple le 22/06/19, 21:50, édité 1 fois.
0 x

bardal
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 457
Inscription : 01/07/16, 10:41
Localisation : 56 et 45
x 160

Re: Projet hydro éléctrique (petite chute et faible débit)

Message non lupar bardal » 22/06/19, 21:48

Ah bon… Et tu fais rentrer ta roue à aubes dans un tuyau de PVC ? j'avoue que j'aimerais voir ça.

Et 80% de rendement ? Je suis étonné. Est ce un rêve ou le résultat d'expérimentations ?
0 x
sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3416
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 499

Re: Projet hydro éléctrique (petite chute et faible débit)

Message non lupar sicetaitsimple » 22/06/19, 21:55

bardal a écrit :Et 80% de rendement ? Je suis étonné. Est ce un rêve ou le résultat d'expérimentations ?


Non, non, 80% de rendement pour une roue à godets c'est une valeur internationalement reconnue!
N'est-ce pas Remundo, tu vas nous inonder des sources irréfutables pour nous prouver ça?
0 x
Avatar de l’utilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
Messages : 8657
Inscription : 15/10/07, 16:05
Localisation : Clermont Ferrand
x 175

Re: Projet hydro éléctrique (petite chute et faible débit)

Message non lupar Remundo » 22/06/19, 22:01

vous n'êtes que des provocateurs, mais ça fait longtemps que je vous ai repérés sur ce forum...

d'abord j'ai dit 2 roues de 2m étaient envisageables,

ensuite on n'a pas besoin de "rentrer" le bief dans une roue en-dessus, le bief vient tangenter par le haut.

enfin, une très grande roue qui tourne lentement sur des roulements à billes a des pertes par frottement négligeables d'autant plus que la force de l'eau est grande.

Le rendement des roues en-dessus a toujours fait polémique car de nombreuses malfaçons peuvent abîmer le fonctionnement, tout y est sensible comme le déversement bief/auget qui doit se faire le plus calmement possible, ensuite les augets doivent garder le plus l'eau en descendant ; l'étude de leur forme est primordiable, et la construction d'un coursier est parfois nécessaire, mais là aussi, le coursier peut parfois faire plus de mal que de bien...

De même l'évacuation de l'eau en partie basse doit être propre (pas de barbotage). Mais pour gérer 0,5L/s, une grande roue n'aura pas de difficulté et ne se bouchera pas, contrairement à un petit tuyau avec une Kaplan dedans.

Le point faible de Makadam est son débit qui est trop faible, mais c'est justement pour ça qu'une roue en-dessus est pertinente, ce sont les roues rustiques adaptées aux faibles chutes à très faible débit (type ruisseau de montagne)... ne vous en déplaise, grands connaisseurs hydrauliciens du clavier du dimanche...
0 x
ImageImageImage
sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3416
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 499

Re: Projet hydro éléctrique (petite chute et faible débit)

Message non lupar sicetaitsimple » 22/06/19, 22:33

Remundo a écrit :vous n'êtes que des provocateurs, mais ça fait longtemps que je vous ai repérés sur ce forum.........
ne vous en déplaise, grands connaisseurs hydrauliciens du clavier du dimanche...


Damned, repéré....Là je tremble....
Par ailleurs, ingénieur d'essai au début de ma vie professionnelle chez le pompiste leader des performances hydrauliques en France et un des meilleurs dans le monde à cette époque, Bergeron. Ca peut effectivement encore me servir le Dimanche, voire le Samedi....
0 x
sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3416
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 499

Re: Projet hydro éléctrique (petite chute et faible débit)

Message non lupar sicetaitsimple » 22/06/19, 22:46

Remundo a écrit :Le rendement des roues en-dessus a toujours fait polémique....


Ah bon? C'est bizarre, tu nous disais au-dessus que ça pouvait dépasser 80%? On aurait pu en déduire qu'entre 70 et 80% c'était en gros la norme?
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Hydraulique, éoliennes, géothermie, énergies marines, biogaz... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité