Hydraulique, éoliennes, géothermie, énergies marines, biogaz...Entre rêves et réalités d'Allemagne

Les énergies renouvelables sauf solaire électrique ou thermique (voir sous-forums dédiés ci-dessous) : éoliennes, énergies de la mer, hydraulique et hydroélectricité, biomasse, biogaz, géothermie profonde...
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5953
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 321

Re: Entre rêves et réalités d'Allemagne

Message non lupar sen-no-sen » 15/05/19, 21:41

Pour revenir dans le sujet:Le rêve allemand de faire une société alimenté par les ENR est il réellement issue d'un raisonnement valable dans le cadre de la société industrielle contemporaine?
On peut rajouter à cette reflexion le poids des Vert Allemands et de leurs conception du monde.
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.

Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7464
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 575

Re: Entre rêves et réalités d'Allemagne

Message non lupar Ahmed » 15/05/19, 22:22

Autre formulation: est-ce que la société industrielle contemporaine peut se passer de rêver à son verdissement généralisé pour neutraliser au plan psychique ses contradictions tout en poursuivant son désir d'annihiler le vivant au travers de sa croissance et de sa capacité technologique?
1 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5953
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 321

Re: Entre rêves et réalités d'Allemagne

Message non lupar sen-no-sen » 16/05/19, 11:49

Ahmed a écrit :Autre formulation: est-ce que la société industrielle contemporaine peut se passer de rêver à son verdissement généralisé pour neutraliser au plan psychique ses contradictions tout en poursuivant son désir d'annihiler le vivant au travers de sa croissance et de sa capacité technologique?


C'est une formulation plus générale! 8)
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2363
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 366

Re: Entre rêves et réalités d'Allemagne

Message non lupar sicetaitsimple » 16/05/19, 12:45

Ahmed a écrit :Autre formulation: est-ce que la société industrielle contemporaine peut se passer de rêver à son verdissement généralisé pour neutraliser au plan psychique ses contradictions tout en poursuivant son désir d'annihiler le vivant au travers de sa croissance et de sa capacité technologique?


Je ne vais pas parler de l'aspect "neutralisation psychique", tu sais que ce n'est pas mon terrain de jeu préféré!

En revanche, je ne vois pas forcément en quoi le "verdissement" devrait d'une certaine façon "cacher" un "désir" quelconque, dont ceux que tu cites.

Si tu choisis comme indicateur du verdissement le rapport energie verte/energie totale, tu as deux façons de le faire augmenter, soit en augmentant le numérateur, soit en diminuant le dénominateur, et bien entendu une combinaison des deux.

Le problème c'est qu'aujourd'hui, et c'est notamment le cas des allemands, l'accent a été mis essentiellement sur l'augmentation du numérateur, par la voie royale de l'électricité. Royale car c'est la plus simple, il suffit de "trouver" qui va payer, et pour ça une "bonne" taxe est un moyen relativement simple s'il est accepté, mais en Allemagne ça n'a pas posé de gros problème à ma connaissance. Mais pour le reste, rien de changé, un kWh charbon ou autre est remplacé par un kWh "vert", c'est complètement transparent pour les gens.

En revanche, plus compliqué est de faire diminuer le dénominateur. Et pourtant, il y a là des gisements énormes d'énergie consommée qui l'est pour rien, je veux dire sans aucun bénéfice en retour en termes de croissance, d'emploi,...(pas la tête!). On parle en gros soit d'économies d'énergie dans le chauffage, de procédés plus efficaces, de changements technologiques majeurs ( véhicule électrique par exemple),.....

Bref, l'energiewende allemande a pris comme d'autres le problème par le bout on va dire le plus simple (même si ce n'est pas si simple que ça!).

Il va falloir passer à du plus compliqué pour éliminer "du gras inutile" au dénominateur et je ne pense pas qu'il y ait derrière ça une volonté de cacher "un désir d’annihiler le vivant".
0 x
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7464
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 575

Re: Entre rêves et réalités d'Allemagne

Message non lupar Ahmed » 16/05/19, 16:13

Je suis évidemment d'accord avec ta formulation des variables qui influent sur les moyens, mais ce n'est pas mon axe de réflexion. J'en retiens cependant le fait que diminuer le dénominateur en valeur absolue* n'est jamais envisagé sérieusement (en tant que vœux pieux, si! :cheesy: ) et c'est de cet aspect (mais pas seulement) que je déduis une fascination hypnotique pour la technologie, choix qui entraîne l'exclusion de la nature. Le goût de l'efficience ou l'orientation vers des énergies moins impactantes pour le milieu n'est qu'un moyen de poursuivre "comme avant", et si possible pire, sans changer de finalité et donc avec les mêmes conséquences. Cela permettra de déployer plus de capacité de production en amont pour plus de transformations en aval...

* Le volet efficience énergétique ne change rien en fin de compte, s'il n'est pas couplé à une diminution absolue de la consommation, du fait de l'effet rebond.
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."

sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2363
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 366

Re: Entre rêves et réalités d'Allemagne

Message non lupar sicetaitsimple » 16/05/19, 16:45

Oui...Et une fois qu'on a dit ça, on fait quoi?
0 x
bardal
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 387
Inscription : 01/07/16, 10:41
Localisation : 56 et 45
x 134

Re: Entre rêves et réalités d'Allemagne

Message non lupar bardal » 16/05/19, 16:58

On pourrait se suicider, par exemple, puisque tout est surdéterminé et que l'issue est fatale...

Pour parler un peu plus concrètement, les Allemands, comme les Français d'ailleurs, doivent s'attaquer à une électrification des transports, ce qui doublera à peu près le travail à faire, et une substitution du chauffage du résidentiel et du tertiaire (ce qui nous amène en tout, à 3 fois la quantité d'électricité produite); je ne parle pas de l'industrie (qui pèse plus lourd qu'en France). L'Allemagne en est aujourd'hui à 25% de la consommation d'électricité; il reste donc 11 fois plus à trouver... Le dénominateur n'est pas près de baisser par rapport à aujourd'hui...

Pourrait-on parler un peu de cela, et même en y ajoutant quelques critères économiques ? Je sais, c'est moins noble que la tragédie de l'humanité...
0 x
sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2363
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 366

Re: Entre rêves et réalités d'Allemagne

Message non lupar sicetaitsimple » 16/05/19, 17:39

bardal a écrit : Le dénominateur n'est pas près de baisser par rapport à aujourd'hui...


Pas vraiment compris? Certaines solutions , dont l’électrification des transports que j'avais citée et que tu cites, font baisser le dénominateur et permettent éventuellement une augmentation du numérateur.

Après, il ne faut effectivement pas rêver, il n'y aura pas de grand soir compte-tenu des chiffres en jeu et de l'inertie de certains secteurs (un parc automobile dure environ 20 ans, un parc immobilier autour de 100). Avoir des "taux de progression" de 0,5 ou 1% par an est déjà une belle performance.

PS: "taux de progression" étant un terme complètement générique dans ma petite tête et totalement inadapté selon à quelle donnée on s’intéresse, l'idée étant juste de dire que forcément c'est très lent.
0 x
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4124
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 284
Contact :

Re: Entre rêves et réalités d'Allemagne

Message non lupar izentrop » 16/05/19, 17:41

Ce n'est pas avec la politique des verts Français qu'on va y arriver
Les Verts français et les Associations qui en sont proches (Greenpeace, WWF, FNE, etc.) ainsi que le Syndicat des énergies renouvelables (SER) et l’organisme public ADEME, soulignent à l’envie le retard pris par la France par rapport à l’Allemagne dans une transition énergétique exigeant le développement des productions éoliennes et photovoltaïques. Et les chiffres leur donnent raison puisque l’éolien allemand produisait, en 2016, 76 TWh, 3,5 fois plus que le français tandis que le photovoltaïque allemand avec 38 TWh, atteint 4,7 fois plus que son homologue français. On s’attendrait donc à ce que l’Allemagne fasse beaucoup mieux que la France en matière d’émissions de dioxyde de carbone. Las, la figure 1 fait litière de cet a priori.
Image... https://lenergeek.com/2019/05/09/rechau ... allemagne/
Quand les Européens cesseront d'être des grands enfants ?
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci
sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2363
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 366

Re: Entre rêves et réalités d'Allemagne

Message non lupar sicetaitsimple » 16/05/19, 18:02

Il ne faut pas tout mélanger...
Les Allemands ont fait le choix de sortir du nucléaire, et ce bien avant Fukushima, même si Fukushima a un peu bouleversé leur calendrier.
On peut en penser ce qu'on veut, mais c'est leur choix.
Bien entendu ça a des répercussions sur leurs émissions de CO2, mais les graphes qui montrent que plus on a d'ENR intermittentes, plus on émet de CO2, comme celui que tu nous proposes, c'est juste de la daube......

Edit: je n'ai pas dit que les chiffres présentés étaient faux, je dis juste que vouloir les corréler est de la daube.
Dernière édition par sicetaitsimple le 16/05/19, 18:17, édité 1 fois.
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Hydraulique, éoliennes, géothermie, énergies marines, biogaz... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité