Energies fossiles: pétrole, gaz, charbon, nucléaire (fission et fusion)SYNTHÈSE > Énergies "sales": Comment en sortir?

Pétrole, gaz, charbon, nucléaire, REP, EPR, fusion chaude, ITER, centrales thermiques, cogénération, trigénération. Peakoil, déplétion, économie, technologies et stratégies géopolitiques.
pb2488
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 837
Inscription : 17/08/09, 13:04

Message non lupar pb2488 » 20/07/11, 21:28

0 x
"La vérité ne se définit pas comme étant l'opinion de la majorité :
La vérité est ce qui découle de l'observation des faits."

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 51871
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 1090

Message non lupar Christophe » 21/07/11, 10:04

Bon doc synthétique de 2 pages.

Le bois représente 50% des EnR en énergie primaire, tiens c'est peut être ce chiffre là que j'avais en tête et qui fait polémique sur ce sujet depuis le début...???

Le chiffre sur les stères de 50 millions de stères pour juste le chauffage domestique...ca fait 77% de stère par français, donc plus que donc environ 350 kg de bois qui correspondent bien environ à 138 kg équivalent pétrole (facteur énergie massique de 2.5 du pétrole par rapport au bois).

ps: peux tu stp enlever le http :// www devant les 2 liens de ta signature pour ne plus les rendre clicable puisque ce sont des lien morts. Merci.
Dernière édition par Christophe le 22/07/11, 11:08, édité 1 fois.
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi pour qu’il puisse continuer à aider les autres - Publiez un article sur Econologie et sur Google Actualités
Addrelyn
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 166
Inscription : 16/07/10, 11:28

Message non lupar Addrelyn » 22/07/11, 09:39

A méditer:
http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/energie-environnement/actu/0201522854151-dominique-maillard-reduire-a-50-la-part-du-nucleaire-un-defi-pour-le-reseau-197015.php

Vous avez étudié un scénario avec 50 % de nucléaire à l'horizon 2030, contre 75 % aujourd'hui. Qu'en est-il ?

RTE a l'habitude d'explorer tous les scénarios susceptibles d'affecter l'équilibre entre l'offre et la demande d'électricité en France. Nous avons examiné une hypothèse d'érosion du parc nucléaire, en retenant à l'horizon 2030, comme cas d'école, une capacité de 40 gigawatts (GW), contre 65 actuellement. Ce scénario pourrait correspondre à une durée d'exploitation des centrales actuelles de quarante ans, avec le remplacement ou la prolongation d'une tranche sur deux. Soit une part de l'atome légèrement supérieure à 50 % dans le mix énergétique. RTE n'a regardé cette question que sur le plan technique, les impacts économiques et sociaux ne relevant pas de sa compétence. Techniquement, c'est possible, mais au prix de quatre conditions assez lourdes.

Lesquelles ?

Premièrement, il faudra accentuer les efforts de maîtrise de la demande d'énergie. Ceci passera par de nombreuses mesures d'accompagnement, notamment dans le bâtiment, où l'inertie est forte. Deuxièmement, nous aurons besoin de 40 GW de capacité éolienne et de 25 GW de capacité photovoltaïque. Les renouvelables représenteraient ainsi 38 % du bouquet énergétique. A titre de comparaison, l'Allemagne possède déjà 30 GW de capacité éolienne et 18 GW de capacité photovoltaïque. Troisième condition : la création de 10 GW supplémentaires de capacités de pointe ou d'effacement. Enfin, la quatrième condition concerne le développement et le renforcement des réseaux de transport, en France et à nos frontières. Ce chantier n'est pas le plus facile à réaliser.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Flytox
Modérateur
Modérateur
Messages : 13831
Inscription : 13/02/07, 22:38
Localisation : Bayonne
x 544

Message non lupar Flytox » 22/07/11, 10:08



Bien sûr , le seul scénario envisagé n'évoque même pas qu'entre temps on puisse s'attaquer aux gaspillages ineptes de se chauffer à l'électricité par exemple , avec des PACs etc..., et qu'on puisse stocker la chaleur de l'été sous terre, qu'on puisse investir massivement dans l'isolation etc.....alors il essaye de vendre que le renouvelable , ce sera limité, les échanges avec les Européen difficiles, cher et long etc....

Non , le plus difficile ce sera de sortir les rats du fromage nucléaire !
0 x
La Raison c'est la folie du plus fort. La raison du moins fort c'est de la folie.
[Eugène Ionesco]
http://www.editions-harmattan.fr/index. ... te&no=4132
Addrelyn
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 166
Inscription : 16/07/10, 11:28

Message non lupar Addrelyn » 22/07/11, 11:07

Bien sûr , le seul scénario envisagé n'évoque même pas qu'entre temps on puisse s'attaquer aux gaspillages ineptes de se chauffer à l'électricité par exemple


Et ça ça veut dire quoi!

Premièrement, il faudra accentuer les efforts de maîtrise de la demande d'énergie. Ceci passera par de nombreuses mesures d'accompagnement, notamment dans le bâtiment, où l'inertie est forte.


C'est juste que maintenant, il y a une filière en place, que les gens qui ont le chauffage électrique n'ont pas forcément l'argent pour en changer etc...
C'est sûr qu'il faut arrêter d'en mettre, ou au moins diminuer, mais les échelles de temps sont longues... Tu construis pas une nouvelle maison tous les ans je pense. Quand t'en a une, tu la garde 10, 20, 30 40 ans, et le système de chauffage avec, d'où le mot INERTIE.

et qu'on puisse stocker la chaleur de l'été sous terre


c'est beau de vous voir rêver... :lol:

J'aimerais bien que pb2488 et derrière lui, le lobby nucléaire manipulateur et menteur, daigne s'énerver à m'expliquer comment à 300mSieverts par an on peut survivre 30 ans avec une dose de 9 Sievert alors que le tiers tue surement !


C'est facile, le mécanisme n'a rien à voir entre 9 Sievert d'un coup (d'ailleurs on ne parle plus de Sv à ce stade mais de Gy) et 9 Sievert sur des années... Les cellules ne subissent pas le même impact.
- D'un coup 9 Gy, un tas de cellules sont détruites ou cassées et le corps n'a pas les ressources nécessaire pour les remplacer toutes (donc on a des brulures qui correspondent aux cellules détruites), il en répare donc certaines (donc on a une chance statistiques que certaines réparations foirent et deviennent des cancers).
- 9Gy en 30 ans, ton corps élimine et remplace les cellules abimées, il n'essaie pas de le réparer. Donc pas de brûlures et pas de cancer...
300mSv par ans, c'est un peu fort (démagogie...).
http://www.veterinaire.fr/documents-v2/Documents%20Pdf/Lettre%20NSA%2073.pdf
0 x

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 51871
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 1090

Message non lupar Christophe » 22/07/11, 11:14

Addrelyn a écrit :
J'aimerais bien que pb2488 et derrière lui, le lobby nucléaire manipulateur et menteur, daigne s'énerver à m'expliquer comment à 300mSieverts par an on peut survivre 30 ans avec une dose de 9 Sievert alors que le tiers tue surement !


C'est facile, le mécanisme n'a rien à voir entre 9 Sievert d'un coup (d'ailleurs on ne parle plus de Sv à ce stade mais de Gy) et 9 Sievert sur des années... Les cellules ne subissent pas le même impact.
- D'un coup 9 Gy, un tas de cellules sont détruites ou cassées et le corps n'a pas les ressources nécessaire pour les remplacer toutes (donc on a des brulures qui correspondent aux cellules détruites), il en répare donc certaines (donc on a une chance statistiques que certaines réparations foirent et deviennent des cancers).
- 9Gy en 30 ans, ton corps élimine et remplace les cellules abimées, il n'essaie pas de le réparer. Donc pas de brûlures et pas de cancer...
300mSv par ans, c'est un peu fort (démagogie...).
http://www.veterinaire.fr/documents-v2/Documents%20Pdf/Lettre%20NSA%2073.pdf


Message tout chaud à lire pour toi aussi: https://www.econologie.com/forums/post208669.html#208669

Merci de pas dévier ce sujet vers un débat HS pro/anti nucléaire...
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi pour qu’il puisse continuer à aider les autres - Publiez un article sur Econologie et sur Google Actualités
pb2488
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 837
Inscription : 17/08/09, 13:04

Message non lupar pb2488 » 22/07/11, 11:16

Addrelyn a écrit :300mSv par ans, c'est un peu fort (démagogie...).
http://www.veterinaire.fr/documents-v2/Documents%20Pdf/Lettre%20NSA%2073.pdf
Dedeleco a lu les 300mSv par ans dans le tableau ici:
http://www.bertrandbarre.com/diffenergi ... e04_01.htm

mais je ne l’interprète pas comme lui: C'est un tableau qui détail les sources de rayonnement auxquels l'être humain est sujet et les marges. D'ailleurs plus bas, le même auteur dit:
(...)on ne détecte aucun effet sanitaire des faibles doses (en dessous d’une centaine de mSv.(...)
0 x
"La vérité ne se définit pas comme étant l'opinion de la majorité :

La vérité est ce qui découle de l'observation des faits."
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 6

Message non lupar dedeleco » 22/07/11, 16:28

Il ne s'agit pas d'interpréter et de déformer, il y a écrit sur ce tableau :
http://www.bertrandbarre.com/diffenergi ... e04_01.htm
Image

Il y a bien écrit sur TOTAL de toutes les sources dans marges de variation naturelle : 300mSieverts/an
ce qui fait bien 3 sieverts en 10 ans et 9 Sieverts en 30 ans, doses mortelles totalement et inéluctablement pour tout homme !!


et les cours Français vieux de 80 ans, de ce lobby nucléaire, répété par Jancovici écrivent bien
En dessous de 200milliSieverts par an pas d'effet documenté sur la santé !!

En 10 ans cela fait une dose de 2 Sieverts et en 30 ans une dose de 6 Sieverts mortelle à coup sûr, détruisant le système immunitaire avec toutes sortes de maladies, tout le corps déglinglé avec les molécules coupées en petits morceaux , pas que cancers, que ce lobby nucléaire a le culot de ranger dans la peur des rayonnements ou maladies psychiques, pour supprimer quasiment tous les morts de Tchernobyl et oser montrer avec ce trucage que le nucléaire est l'énergie la plus sure de toutes les énergies !

http://www.youtube.com/watch?v=EPCxewpz ... re=related
Image

Aucune réponse de Pb2488 avec :
je ne l’interprète pas comme lui
de façon vaseuse et pas claire !!
Il ne s'agit pas d'interpréter mais de constater que ce lobby affirme qu'on peut vivre avec une variation naturelle de radioactivité atteignant 300mSv/an sans effet sur la santé, ce qui permet à ce lobby de faire croire que la radioactivité des accidents nucléaires est sans danger, très en dessous de ces 200 ou 300mSv/an, et aussi de nier par toutes sortes de subterfuges et mensonges (morts par peur des rayonnements) la réalité des morts par rayonnements bien plus faibles que ces 300mSv/an, avec des affirmations comme :
(2)Parmi les millions de cancers "naturels", on ne saura jamais identifier ces cancers provoqués par Tchernobyl.


Acculés, coincés, ils ont le culot d'affirmer à Addrelyn:
- 9Gy en 30 ans, ton corps élimine et remplace les cellules abimées, il n'essaie pas de le réparer. Donc pas de brûlures et pas de cancer...

ce qui est archifaux, et criminel par ses conséquences mortelles prouvé par plein d'études scientifiques que les doses se cumulent sur toute la vie, sur les traitements locaux des cancers par irradiation, même en se promenant sous les UV du soleil un peu trop, comme les agriculteurs, maçons, vacanciers, médecins, chirurgiens qui opèrent sous rayonnements et ont des cancers, et en meurent (comme le père chirurgien du mari à la soeur à ma femme) !!
Il suffit d'une seule cellule abîmée, pour avoir un cancer, et les cellules ne sont pas toutes éliminées, sinon nous n'aurions jamais de cancers !!.
Addrelyn devrait vivre dans cette radioactivité sans danger de 9 Sieverts en 30 ans et voir si son corps répare ou élimine sans cancers !!
Pour bien moins que cela, les scientifiques géniaux Curies, Fermi ont sacrifié leur vie en mourant bien avant !!

Ce lobby continue à mentir, à abuser, à tromper, avec des études truquées déformées, invérifiables (sur Hiroshima et pas sur Tchernobyl ), faites par le lobby, lire l'histoire en dehors du lobby de ceux spécialistes, effarés de découvrir l'ampleur du mensonge et des manipulations, et qui sont étouffés !!

Je répète, comme pour le Mediator (même mécanisme de lobby qui infiltre et contrôle tout), après un accident de type Fukushima-Tchernobyl, en France et Angleterre inévitable, car l'infaillibilité est impossible, cette énorme manipulation par le lobby nucléaire Français, fera passer les responsables en justice pour manipulation et tromperie criminelle !!

Il y a grave sous estimation des dangers des rayonnements, du risque de tremblement de terre, du risque de tsunami, des risques réels d'accidents, des conséquences d'irradiation sur les travailleurs du nucléaire, subissant les irradiations et méprisés par ceux qui les commandent au haut niveau et évitent eux les rayonnements..
0 x
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4387
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 442

Message non lupar moinsdewatt » 22/07/11, 21:20

Flytox a écrit : ........., et qu'on puisse stocker la chaleur de l'été sous terre, ....!


Ah ? et ca coute combien ?

Vous avez des études chiffrées à nous montrer ?
0 x
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 6

Message non lupar dedeleco » 23/07/11, 01:41

moinsdewatt n'a pas lu suffisamment econologie alors que je répète sans fin sur 4500 posts /x fois , admiratif, ce que de rares génies ont réalisé de fonctionnel dans le monde !!

Cela est possible comme réalisé fonctionnel à :
www.dlsc.ca
https://www.econologie.info/share/partag ... mrk29Z.pdf
discuté sur :https://www.econologie.com/forums/chaleur-d-ete-pour-l-hiver-a-drake-landing-solar-c-canada-t10828.html
https://www.econologie.com/forums/post203921.html#203921
et donc le fonctionnement peut être suivi en direct sur :
http://www.dlsc.ca/how.htm

Il s'agit d'un puits Canadien à circulation de fluide liquide, de bonne dimension (1000m3 de terre chauffé par forages au moins par pavillon ), où on stocke la chaleur d'été pour la retrouver l'hiver !!

et ce qui bloque pour être pas cher (prix d'une chaudière, qui chauffe gratis à perpétuité après) est le forage des trous et la circulation incontrôlée de l'eau sous terre.
Les capteurs solaires d'été sans prétention, pas chers du tout, (tuyaux plastiques noirs sous vitre ou plastique), suffisent pour capter la chaleur d'été. !!

Cette entreprise a une bonne partie de la solution pour percer pas cher à petit diamètre et rendre étanche sur ses vidéos :
http://www.geosec.fr/
ainsi que d'autres sur ce créneau qui percent le moins cher possible avant d'injecter en profondeur une résine très chère par m3, permettant de redresser les fondations affaissées:
http://www.archiexpo.fr/fabricant-archi ... -3812.html

Donc en prenant ce type de perceuse et forets, il y a moyen de forer pour des tubes plastiques pas chers et même de bloquer le passage de l'eau en injectant du ciment liquide au lieu de résine, sous quelques Bars !!

D'autres ont fait différent, à mon avis moins bien, mais intéressant, que j'ai cité sur des forums d'éconologie déjà.
En particulier une pompe à chaleur avec puits, alimentée en électricité par du photovoltaïque !!

Enfin, on peut aussi stocker sous terre la chaleur à 300°C et plus d'une centrale solaire à concentration, copiant un peu ce que font les volcans avec leur chaleur souterraine, pour la retrouver plus tard, et fournir la chaleur pour une centrale thermique solaire donnant de l'électricité 24h sur 24 et 365 jours par an !!

L'intérêt de la terre est qu'elle coute rien à part les forages, qu'elle est disponible en grands volumes, à un prix très bas par rapport à toute autre solution avec réservoir, eau ou autre produit, sel, chaux, etc.., pour la même capacité thermique.


Ce type de solution est une solution renouvelable à perpétuité qui supprime tout le CO2 et le nucléaire pour le chauffage (prouvé à www.dlsc.ca ) et aussi pour l'électricité solaire sans intermittence, avec un rendement comparable à celui de la centrale thermique utilisée, meilleur que le solaire photovoltaïque actuel, qui de plus ne donne rien la nuit ou l'hiver avec trop de nuages !!

A partir de 10000m3 de volume de terre de stockage comme à www.dlsc.ca les pertes par diffusion sur un an deviennent faibles (en surface diffusion de la chaleur sur 3 à 6m, assez faible par rapport à 30m) et pour des volumes plus grands, nécessaires à des grandes centrales solaire, les pertes sont négligeables

On pourrait même utiliser les puits de pétrole épuisés et stériles pour chauffer la terre en profondeur et stocker la chaleur solaire de centrales solaires dans les pays pétroliers désertiques.
Cet échauffement solaire aiderait à sortir les dernières gouttes de pétrole, tout en faisant une reconversion de ces pays pour le sans pétrole !!
Brevet gratis !!
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Energies fossiles: pétrole, gaz, charbon, nucléaire (fission et fusion) »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités