Comprendre le monde dans lequel nous vivons ?

Economie actuelle et développement durable sont-ils compatibles? PIB, croissance (à tout prix), développement économique, inflation...Comment concillier l'économie actuelle avec l'environnement et le développement durable.
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 10380
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 1443

Re: Comprendre le monde dans lequel nous vivons ?




par Ahmed » 22/11/21, 10:23

Les conséquences du "pic value" (qui date du début des années 70) aura des effets bien plus importants que la pénurie de métaux, qui découle d'ailleurs de cette première considération. Elle en découle de deux façons, d'abord parce qu'il faut remédier au pic pétrolier (le CO2 a bon dos!) qui permet d'impulser l'économie et ensuite trouver de nouveaux débouchés rentables aux masses d'argent accumulés, ce qui ne peut s'envisager qu'en rendant obsolète des pans entiers de l'industrie.
1 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."

humus
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1081
Inscription : 20/12/20, 09:55
x 359

Re: Comprendre le monde dans lequel nous vivons ?




par humus » 22/11/21, 11:26

Ahmed a écrit :Les conséquences du "pic value" (qui date du début des années 70) aura des effets bien plus importants que la pénurie de métaux, qui découle d'ailleurs de cette première considération. Elle en découle de deux façons, d'abord parce qu'il faut remédier au pic pétrolier (le CO2 a bon dos!) qui permet d'impulser l'économie et ensuite trouver de nouveaux débouchés rentables aux masses d'argent accumulés, ce qui ne peut s'envisager qu'en rendant obsolète des pans entiers de l'industrie.

On peut le voir comme ça , effectivement.

Personnellement j'ai de plus en plus le sentiment de vivre les simulations à Meadows.
Tout ce qui était prévu par le modèle, arrive.
:arrow: Pic pétrolier, pic sur les métaux, en attendant le pic sur la population 10 ans plus tard :roll:
0 x
Vivre est l’état le plus évolué de la matière. H.Reeves
Nous sommes la moyenne des 5 personnes que nous côtoyons le plus, attention à nos fréquentations sur forum. :wink:
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 10380
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 1443

Re: Comprendre le monde dans lequel nous vivons ?




par Ahmed » 22/11/21, 11:47

Je ne pense pas que Meadows, du fond de ses prairies, ait perçu le moindre "pic value"... :P
Quant au déclin de la population, il est beaucoup moins lié à ce qu'il est possible matériellement de produire que de la condition de la rentabilité de cette production. En effet, les producteurs ne cherchent en aucune manière à satisfaire avant tout les besoins de leurs clients, mais à augmenter les fonds qu'ils ont investis dans leur activité particulière. Si ce dernier point n'est plus rempli, peut-importe que les marchandises s'entassent dans les magasins ou que les usines soient en état de fonctionner: tout s'arrête...
1 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
humus
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1081
Inscription : 20/12/20, 09:55
x 359

Re: Comprendre le monde dans lequel nous vivons ?




par humus » 22/11/21, 12:02

Ahmed a écrit :Je ne pense pas que Meadows, du fond de ses prairies, ait perçu le moindre "pic value"... :P
Quant au déclin de la population, il est beaucoup moins lié à ce qu'il est possible matériellement de produire que de la condition de la rentabilité de cette production. En effet, les producteurs ne cherchent en aucune manière à satisfaire avant tout les besoins de leurs clients, mais à augmenter les fonds qu'ils ont investis dans leur activité particulière. Si ce dernier point n'est plus rempli, peut-importe que les marchandises s'entassent dans les magasins ou que les usines soient en état de fonctionner: tout s'arrête...

Il semble que je n'ai pas compris de quoi tu parles avec le "pic value" ?
0 x
Vivre est l’état le plus évolué de la matière. H.Reeves
Nous sommes la moyenne des 5 personnes que nous côtoyons le plus, attention à nos fréquentations sur forum. :wink:
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 10380
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 1443

Re: Comprendre le monde dans lequel nous vivons ?




par Ahmed » 22/11/21, 12:32

Normal, c'est voulu! :mrgreen:
Le début des années 1970 coïncide avec les débuts de l'industrialisation financière, les accords de Bretton Woods qui dématérialisent la monnaie et la saturation des économies de "prospérité" (fin des trente glorieuses"), sans parler du renchérissement conjoncturel du pétrole...
Bref, l'économie dite (bien à, tort) "réelle" est alors à la peine et logiquement aurait dû connaître un "big crunch"; l'injection de plus en plus massive de liquidités sorties du chapeau ont toutefois permis de générer un mini "re-bounce" qui a ajourné provisoirement le souci, sans le résoudre le moins du monde. Depuis, nous connaissons un effondrement progressif et très inégalement réparti, ce qui peut le rendre invisible aux yeux de pas mal.
Nous sommes donc nous sommes sur la pente descendante de la courbe gaussienne (pour donner une représentation) et ceci explique que les gouvernements du coin (pays développés) s'emploient activement à utiliser l'obsolescence normative et à encourager les projets les plus foutraques, comme l'exploration spatiale et autres billevesées qui ont au moins le mérite (si l'on peut dire!) d'employer des capitaux, de faire tourner la machine et de "créer des emplois". Sauf, évidemment que la condition de bon fonctionnement du capitalisme n'est que simulée, puisqu'aucune valeur n'est ainsi générée (ce n'est que du recyclage de profits imaginaires supposés se produire dans un futur suffisamment complaisant pour résoudre les problèmes du présent! 8) ).
1 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."

humus
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1081
Inscription : 20/12/20, 09:55
x 359

Re: Comprendre le monde dans lequel nous vivons ?




par humus » 22/11/21, 17:08

Ahmed a écrit :Normal, c'est voulu! :mrgreen:
Le début des années 1970 coïncide avec les débuts de l'industrialisation financière, les accords de Bretton Woods qui dématérialisent la monnaie et la saturation des économies de "prospérité" (fin des trente glorieuses"), sans parler du renchérissement conjoncturel du pétrole...
Bref, l'économie dite (bien à, tort) "réelle" est alors à la peine et logiquement aurait dû connaître un "big crunch"; l'injection de plus en plus massive de liquidités sorties du chapeau ont toutefois permis de générer un mini "re-bounce" qui a ajourné provisoirement le souci, sans le résoudre le moins du monde. Depuis, nous connaissons un effondrement progressif et très inégalement réparti, ce qui peut le rendre invisible aux yeux de pas mal.
Nous sommes donc nous sommes sur la pente descendante de la courbe gaussienne (pour donner une représentation) et ceci explique que les gouvernements du coin (pays développés) s'emploient activement à utiliser l'obsolescence normative et à encourager les projets les plus foutraques, comme l'exploration spatiale et autres billevesées qui ont au moins le mérite (si l'on peut dire!) d'employer des capitaux, de faire tourner la machine et de "créer des emplois". Sauf, évidemment que la condition de bon fonctionnement du capitalisme n'est que simulée, puisqu'aucune valeur n'est ainsi générée (ce n'est que du recyclage de profits imaginaires supposés se produire dans un futur suffisamment complaisant pour résoudre les problèmes du présent! 8) ).

J'ai un peu de mal a prendre tout cela au sérieux, même si ça l'est dans nos vies. :mrgreen:
Le quoi qu'il en coûte a démontré qu'en ce qui concerne l'argent, on fait ce qu'on veut et c'est bien normal, vu que l'argent est une convention par rapport au réel (réel= la matière. Je place les services dans la matière car sans matière, pas de services).
Ce que tu décris est un problème tant qu'on décide de rester attaché à la convention du moment. :wink:
Je m’inquiète plus des pénuries réelles de matières non renouvelables avec lesquelles on ne négocie pas. On ne peut alors que plier et changer drastiquement notre façon de vivre.
Mourir étant une option :mrgreen:
0 x
Vivre est l’état le plus évolué de la matière. H.Reeves
Nous sommes la moyenne des 5 personnes que nous côtoyons le plus, attention à nos fréquentations sur forum. :wink:
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 14874
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 1497

Re: Comprendre le monde dans lequel nous vivons ?




par janic » 22/11/21, 17:17

Mourir étant une option
c'est même la seule à laquelle personne n'échappe!
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
humus
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1081
Inscription : 20/12/20, 09:55
x 359

Re: Comprendre le monde dans lequel nous vivons ?




par humus » 22/11/21, 18:49

janic a écrit :
Mourir étant une option
c'est même la seule à laquelle personne n'échappe!

Oui bien sur.
Je n'entendais pas " douce mort de vieillesse" mais mort fautes de ressources non renouvelables, qui sont aujourd'hui nécessaires à la survie. Ce manque pouvant entraîner des famines ou une baisse drastique du confort de vie et de la salubrité ( eau potable, égouts, chauffage etc)
0 x
Vivre est l’état le plus évolué de la matière. H.Reeves
Nous sommes la moyenne des 5 personnes que nous côtoyons le plus, attention à nos fréquentations sur forum. :wink:
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 10380
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 1443

Re: Comprendre le monde dans lequel nous vivons ?




par Ahmed » 22/11/21, 19:19

Il n'empêche que ce que tu appelles une convention (et que je nomme "rapport social", excuse du peu!) pourrait fort bien entraîner ce que tu redoutes sans qu'il n'existe de pénuries "réelles". Je précise que le fait que tu sois ou non attaché à cette "convention" ne changerait rien à la situation.
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 14874
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 1497

Re: Comprendre le monde dans lequel nous vivons ?




par janic » 22/11/21, 20:00

humus
Mourir étant une option

janic
c'est même la seule à laquelle personne n'échappe!
Oui bien sur.
Je n'entendais pas " douce mort de vieillesse"
dans quel film as-tu vu ça? Les douces morts de vieillesse le sont de plus en plus à cause de la multitude de médocs qu'ils avalent pour essayer de moins souffrir de la dégradation inévitable de leur organisme. Quand tu y seras, repenses-y!
mais mort fautes de ressources non renouvelables, qui sont aujourd'hui nécessaires à la survie. Ce manque pouvant entraîner des famines ou une baisse drastique du confort de vie et de la salubrité ( eau potable, égouts, chauffage etc)
bien sur en partie, mais confort de vie dû au pillage des ressources des pays pauvres par nos industriels et dont nous profitons en nous voilant la face, pour nous donner "bonne" conscience comme le tout électrique, nouvelle absurdité actuelle.
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Economie et finance, durabilité, croissance, PIB, fiscalités écologiques »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 16 invités