Retour Faire défiler Stop Mode automatique

Ecoconstruction: HQE, HPE, bioclimatisme, habitat naturel, architecture climatiqueToiture froide ou toiture chaude ?

Construction de l'habitat naturel ou écologique: plans, conception, conseils, expertises, matériaux, géobiologie...
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3333
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 194
Contact :

Toiture froide ou toiture chaude ?

Message non lupar izentrop » 26/04/18, 19:13

Bonjour,
Pour changer d'affectation une dépendance qui manquait de hauteur, sans vouloir empiéter sur le voisin, nous avons décidé de faire un toit plat avec étanchéité EPDM.

Les sites professionnels et les vidéos sur le sujet conseillent tous la toiture chaude. Le soucis est que l'isolant supportant les hautes températures est très cher et nécessite plus de hauteur que ce que j'avais prévu.
Finalement, la toiture froide nécessite une lame d'air qui n'est pas si compliquée à réaliser. http://www.cndb.org/pdf/CNDB/TELECHARGE ... rrasse.pdf
J'ai pensé faire comme montré ici (toiture froide).

Par contre, pourquoi mettre le pare-vapeur au dessus de la dernière souche d'isolant ? Je l'aurait plutôt mis en dernier, comme sur les murs :?:
Pièces jointes
toitureFroide.gif
toitureFroide.gif (144.7 Kio) Consulté 1702 fois
0 x
Cum hoc ergo propter hoc ... Autrement dit : Corrélation n'est pas causalité.

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 47561
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 488
Contact :

Re: Toiture froide ou toiture chaude ?

Message non lupar Christophe » 26/04/18, 20:01

Oui c'est étrange cette première petite épaisseur d'isolant, puis le pare vapeur et ensuite l'isolation principale...Il doit bien y avoir une raison...mais la quelle???

Je n'ai jamais été pour les toitures plates...ce sont des sources à emmerdes perpétuelles...même si c'est bien fait: l'EPDM ne tiendra jamais aussi longtemps qu'une toiture conventionnelle (ardoise, tuile...)
0 x
Ce forum vous a aidé ou bien conseillé? Aidez-le aussi pour qu'il puisse continuer de le faire! Des articles, des analyses et des téléchargements sur la partie éditoriale du site, publiez les vôtres! Sortez (une partie de) vos économies du système bancaire, achetez des crypto-monnaies!
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3333
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 194
Contact :

Re: Toiture froide ou toiture chaude ?

Message non lupar izentrop » 26/04/18, 22:06

La raison je l'ai eu ailleurs
L'idée, c'est de créer entre le plafond et le pare-vapeur, un vide dans lequel circuleront toutes les canalisations, électriques notamment, qui par endroit traversent le plafond. Si le pare-vapeur était posé sur le plafond, il serait endommagé.

Quand au 2ème isolant posé sur le plafond, il n'est en fait pas obligatoire au sens strict. Mais le fait d'avoir deux isolants successifs, à supports croisés, améliore la prestation globale d'isolation car chacun des deux isolants couvre les ponts thermiques de l'autre.

Le 1/3, c'est la résistance thermique maximale qu'on peut donner à l'isolant sous PV, pour éviter les condensations.
Si on met zéro, on est donc bon, à condition que l'autre isolant soit suffisant.
Christophe a écrit :l'EPDM ne tiendra jamais aussi longtemps qu'une toiture conventionnelle (ardoise, tuile...)
C'est récent comme procédé et il y a des estimations intéressantes http://www.epdm.fr/wa_files/duee_de_vie ... e_epdm.pdf et pour mon cas, ce sera la relève qui assurera la maintenance :wink:
0 x
Cum hoc ergo propter hoc ... Autrement dit : Corrélation n'est pas causalité.
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3333
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 194
Contact :

Re: Toiture froide ou toiture chaude ?

Message non lupar izentrop » 28/04/18, 00:22

Nouveau procédé pour l'isolation très performant pour empêcher toute condensation dans la charpente, été comme hiver et que je vais probablement adopter Hygro+

0 x
Cum hoc ergo propter hoc ... Autrement dit : Corrélation n'est pas causalité.
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3333
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 194
Contact :

Re: Toiture froide ou toiture chaude ?

Message non lupar izentrop » 20/06/18, 23:43

Bonjour,
Pour finir, j'ai choisi la solution de mon magasin de bricolage qui semble correspondre à ces recommandations : http://www.programmepacte.fr/sites/defa ... 4-07_0.pdf
Elle se compose d'un plancher OSB3 recouvert d'une sous-couche bitumeuse renforcée d'un voile de verre. c'est collé avec une colle bitume à froid. Comme ce n'est pas vraiment de la colle, il faut des pointes en partie haute et fixer les côtés. Cette sous-couche fait aussi office de pare-vapeur.
Pare dessus, j'ai fixé un isolant PIR (prévu pour des hautes températures). Puis la membrane EPDM collée avec des cordons de colle spécifique. Je n'ai pas réussi à éviter les plis, mais bon, ça ne doit pas être trop tendu non plus.
IMG_20180615_130856.jpg
pose isolant

IMG_20180616_112612.jpg
EPDM en cours de collage

IMG_20180616_195911.jpg
Presque terminé
IMG_20180616_195911.jpg (467.79 Kio) Consulté 1378 fois

IMG_20180616_112733.jpg
sortie eau pluviale
IMG_20180616_112733.jpg (487.58 Kio) Consulté 1378 fois
0 x
Cum hoc ergo propter hoc ... Autrement dit : Corrélation n'est pas causalité.


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Ecoconstruction: HQE, HPE, bioclimatisme, habitat naturel, architecture climatique »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité