Consommation durable: consommer responsable, alimentation, trucs et astucesEcologie et végétarisme: alimentation, climat et CO2

Consommation et alimentation durables et responsables, trucs et astuces au quotidien pour réduire ses consommations d'énergie et d'eau, ses déchets...Mieux manger: préparations et recettes, trouver des aliments sains, de saison et locaux, informations sur la conservation alimentaire...
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 8403
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 148

Re: Ecologie et végétarisme: alimentation, climat et CO2

Message non lupar janic » 09/11/19, 19:43

janic a écrit : ce n'est qu'une excuse, même une bonne, pour justifier la situation actuelle...en France, ce qui illustre du même coup les fermes américaines à élevage intensif
C'est pas une excuse, c'est vrai et c'est l'exact contraire des fermes à l'américaine, donc, ça n'illustre rien d'autre qu'un mode d'élevage vertueux et écologique. Personnellement je vomis l'élevage industriel de TOUS les animaux (je l'ai déjà dit, du reste).
Ce n ‘est qu’une excuse pour justifier le fait qu’en France le modèle américain, en élevage bovin, n’est pas dominant mais c’est en cours comme pour la volaille ou le porc, ce n’est qu’une question de temps, la décennie probablement et donc que l'élevage à un rôle vertueux. Et là pas question de bio, mais d’OGM, d’antibiotiques , etc…car en France le modèle agricole de grand père est définitivement dépassé et où domine le business(dans les grandes, très grandes exploitations qui seront les seules demain) avec la politique d’exportation qui ne fonctionne pas pour les petits éleveurs.
Or on ne peut concilier une expansion continue de la population mondiale, et sa demande de plus en plus importante de viandes, donc de plus en plus de terres consacrées à la nourriture animale à grands coups de soja américain, de déforestation, etc… On est dans un cercle vicieux dont on ne peut sortir qu’en diminuant drastiquement la consommation d’animaux, DANS LE MONDE et c’est mal, très mal parti dans ce sens là car les viandards ne voudront pas diminuer volontairement leur consommation, voire l’arrêter, sauf sous contrainte liée à un choix alimentaire qui sera soit : de nourrir des animaux de boucherie ou bien de nourrir des humains (quoique l’anthropophagie soit une solution)
Et ce n’est pas le bricolage d'élevage bio qui résoudra le problème !
PS: as-tu visionné la video de Lucet, objet de ce rappel du sujet. Sinon il y a bien pire!
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré

Avatar de l’utilisateur
GuyGadebois
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2071
Inscription : 24/07/19, 17:58
Localisation : 04
x 134

Re: Ecologie et végétarisme: alimentation, climat et CO2

Message non lupar GuyGadebois » 09/11/19, 19:56

J'en ai rien à faire de ce que tu gagates, je le sais depuis 40 ans! Je dis juste que le pastoralisme est vertueux (si bio), écologique (si bio), bon pour la biodiversité et que je hais toute autre forme d'élevage. C'est rentré dans ton neurone?
0 x
“Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes.” (J.Rouxel)
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 8403
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 148

Re: Ecologie et végétarisme: alimentation, climat et CO2

Message non lupar janic » 09/11/19, 20:23

J'en ai rien à faire de ce que tu gagates, je le sais depuis 40 ans!
Tant mieux, tu n'es donc pas perdu pour l'humanité, mais l'es-tu gagné par l'humanisme?
Je dis juste que le pastoralisme est vertueux, écologique, bon pour la biodiversité
et là ça nous fait une belle jambe que de savoir que nous avons des tondeuses sur pattes. La question est ailleurs:

Les bœufs d'élevage vivent en moyenne 2 ans sur une espérance de vie de 20 ans, soit 10% de leur vie. A l'échelle humaine cela équivaut à mourir à l'age de 8 ans*. Les vaches laitières vivent en moyenne 5 ans, soit un quart de leur espérance de vie
et que je hais toute autre forme d'élevage.
qu'Est-ce que ça change pour les animaux eux mêmes! C'est rentré dans ton neurone?

https://www.l214.com/vaches/elevage-vaches-laitieres
https://vegepeople.wordpress.com/2015/0 ... -delevage/

l'abattage des veaux à 2 à 5 mois, c'est du pastoralisme vertueux, écologique et bon pour la diversité?
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
Avatar de l’utilisateur
GuyGadebois
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2071
Inscription : 24/07/19, 17:58
Localisation : 04
x 134

Re: Ecologie et végétarisme: alimentation, climat et CO2

Message non lupar GuyGadebois » 09/11/19, 20:38

janic a écrit :l'abattage des veaux à 2 à 5 mois, c'est du pastoralisme vertueux, écologique et bon pour la diversité?

Je ne rentre pas dans tes délires moralistes et émotionnels.
https://www.iucn.org/fr/content/le-past ... -%C3%A0-la
0 x
“Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes.” (J.Rouxel)
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 8403
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 148

Re: Ecologie et végétarisme: alimentation, climat et CO2

Message non lupar janic » 10/11/19, 09:33

janic a écrit :l'abattage des veaux à 2 à 5 mois, c'est du pastoralisme vertueux, écologique et bon pour la diversité?
Je ne rentre pas dans tes délires moralistes et émotionnels.
C’est toi qui donne dans l’émotionnel avec ton pseudo pastoralisme destiné à camoufler la situation mondiale alimentaire des pays riches qui sont de moins en moins pastoralistes justement..
https://www.iucn.org/fr/content/le-past ... -%C3%A0-la
Une belle hypocrisie en cherchant à faire croire que le pastoralisme des régions pauvres du monde et le faux pastoralisme des pays riches seraient une seule et même chose. Où se trouve le pastoralisme de Paris, Lyon, Marseille et en général de toutes les villes moyennes de France et de toutes les villes du monde moderne ? et tu appelles cela du délire moraliste ? En réalité, derrière cette hypocrisie se cachent des industriels qui n’ont que faire de la morale sauf si elle leur rapporte beaucoup d’argent.
Hypocrisie lorsque l’on pose la question à la plupart des consommateurs de bidoche des villes combien on déjà tué les animaux qui finissent dans leur assiette et combien seraient près à le faire ? et d’un seul coup le VG trouve des milliers d’adeptes théoriques.
Hypocrisie de la tauromachie qui prétend aussi à la belle vie de leurs vachettes et taureaux avant de les assassiner et de les envoyer dans les boucheries des assoiffés de sang.
Hypocrisie des chasseurs, qui prétendent régulariser la faune après en avoir tué tous les prédateurs naturels et qui considèrent la mort comme un sport « noble »aussi
Hypocrisie des nations qui considèrent les animaux comme de objets et non des êtres vivant comme les humains, dont ils font partie aussi. Or qui, en France, a permis un changement des mentalités et de la législation? Ni les éleveurs, ni les chasseurs, ni les abattoirs, ni les bouchers,etc…
Hypocrisie que de prétendre que d’assassiner un enfant, animal, c’est de l’émotionnel, mais que de tuer des petits d’humains ce serait non émotionnel, mais c'est quoi alors !
Et donc hypocrisie de cet article qui fait beaucoup de blabla inutile face à la demande mondiale croissante de bidoche qu’aucun pastoralisme à l’ancienne ne pourra pourvoir. L’article montre bien QUI se cache derrière ces belles paroles creuses.
Et une petit plus qui te fera plaisir: hypocrisie des religions qui justifient ces boucheries sous prétexte d'offrandes aux dieux comme à dieu à seule fin de justifier leur goût du meurtre.
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré

Avatar de l’utilisateur
GuyGadebois
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2071
Inscription : 24/07/19, 17:58
Localisation : 04
x 134

Re: Ecologie et végétarisme: alimentation, climat et CO2

Message non lupar GuyGadebois » 10/11/19, 12:43

janic a écrit :C’est toi qui donne dans l’émotionnel avec ton pseudo pastoralisme destiné à camoufler la situation mondiale alimentaire des pays riches qui sont de moins en moins pastoralistes justement..
chers,etc…

Les gens (en Europe) qui pratiquent le pastoralisme traditionnel depuis souvent des générations n'ont rien à voir avec tes délires paranoïaques de "camouflage de la situation mondiale" (sic) qu'ils sont les premiers à déplorer! Ils subissent de plein fouet la concurrence déloyale des industries concentrationnaires et l’opprobre d'allumés du bocal dans ton genre qui racontent n'importe quoi, mettant tout le monde dans le même sac. Aucun "émotionnel" là dedans, des faits, pas des imprécations.
0 x
“Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes.” (J.Rouxel)
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 8403
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 148

Re: Ecologie et végétarisme: alimentation, climat et CO2

Message non lupar janic » 10/11/19, 14:09

Les gens (en Europe) qui pratiquent le pastoralisme traditionnel depuis souvent des générations n'ont rien à voir avec tes délires paranoïaques de "camouflage de la situation mondiale" (sic) qu'ils sont les premiers à déplorer!
Sauf qu’ils vivent sur un passé et refusent de voir que la situation mondiale a changé et que ce qu’ils craignent d’arriver est à leur porte et les remplacera plus vite qu’ils ne le croient, sauf s’ils arrivent à arrêter la croissance démographique mondiale et leur demande de toujours plus de bidoche.
Ils subissent de plein fouet la concurrence déloyale des industries concentrationnaires
Ce n’est pas de la concurrence déloyale, mais de la concurrence tout court comme les super et hyper marchés se sont substitués aux petits commerces de proximité comme dans l’industrie de production mécanique où les ouvriers ont été progressivement remplacés par des robots et par la production délocalisée à moindre coût. Ca c'est la réalité!
et l’opprobre d'allumés du bocal dans ton genre qui racontent n'importe quoi,
venant d’un autre allumé du bocal ça ne me dépayse pas ! :cheesy:
Aucun "émotionnel" là dedans, des faits, pas des imprécations.
Les faits sont autour de toi, du monde entier et se voiler la face n’y changera rien ! Même le bio emprunte le même chemin pour revenir dans le giron de big agro.
Nous sommes en 2019,pas en 1919!
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
Avatar de l’utilisateur
GuyGadebois
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2071
Inscription : 24/07/19, 17:58
Localisation : 04
x 134

Re: Ecologie et végétarisme: alimentation, climat et CO2

Message non lupar GuyGadebois » 10/11/19, 18:55

janic a écrit :
Les gens (en Europe) qui pratiquent le pastoralisme traditionnel depuis souvent des générations n'ont rien à voir avec tes délires paranoïaques de "camouflage de la situation mondiale" (sic) qu'ils sont les premiers à déplorer!
Sauf qu’ils vivent sur un passé et refusent de voir que la situation mondiale a changé et que ce qu’ils craignent d’arriver est à leur porte et les remplacera plus vite qu’ils ne le croient, sauf s’ils arrivent à arrêter la croissance démographique mondiale et leur demande de toujours plus de bidoche.<<< MDR!! je te signale que tu parles des pratiquants du pastoralisme, pas des énarques...Les bergers de la région PACA vivent bien en 2019, n'ont aucune envie de changer leur mode d'exploitation, vendent régionalement et se foutent de ce dont tu parles en toute ignorance, une fois de plus!
Ils subissent de plein fouet la concurrence déloyale des industries concentrationnaires
Ce n’est pas de la concurrence déloyale, mais de la concurrence tout court comme les super et hyper marchés se sont substitués aux petits commerces de proximité comme dans l’industrie de production mécanique où les ouvriers ont été progressivement remplacés par des robots et par la production délocalisée à moindre coût. Ca c'est la réalité!<<< La réalité c'est que les poulets européens (un exemple frappant parmi des centaines) qu'on trouve sur la marché de Dakar sont moins chers que ceux produits en Afrique, grâce à la PAC. Si ça n'est pas de la concurrence déloyale, faut qu'on m'explique ce que c'est.
0 x
“Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes.” (J.Rouxel)
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 8403
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 148

Re: Ecologie et végétarisme: alimentation, climat et CO2

Message non lupar janic » 11/11/19, 08:44

janic a ecrit :
les gens (en europe) qui pratiquent le pastoralisme traditionnel depuis souvent des generations n'ont rien a voir avec tes delires paranoïaques de "camouflage de la situation mondiale" (sic) qu'ils sont les premiers a deplorer!
sauf qu’ils vivent sur un passe et refusent de voir que la situation mondiale a change et que ce qu’ils craignent d’arriver est a leur porte et les remplacera plus vite qu’ils ne le croient, sauf s’ils arrivent a arreter la croissance demographique mondiale et leur demande de toujours plus de bidoche.
<<< mdr!! je te signale que tu parles des pratiquants du pastoralisme, pas des enarques...les bergers de la region paca vivent bien en 2019, n'ont aucune envie de changer leur mode d'exploitation, vendent regionalement et se foutent de ce dont tu parles en toute ignorance, une fois de plus!
Ah, ah, ah ! LOL!Enfin des gens qui vivent hors de la réalité ! J’ai connu, dans les années 60 au fin fond de la Bretagne, des paysans qui fauchaient leurs blés à la faux, qui faisaient des meules, et se déplaçaient en charrette à cheval, qui n’avaient reçu l’électricité que depuis très peu de temps et qui avaient installé une pompe électrique pour éviter la corvée d’eau, le sol de la maison était en terre et poules et cochons entraient et sortaient librement de celle-ci. C’est fini, tous se sont mis au mode de vie du reste de la société paysanne à grands coups de NPK, de traitements chimiques avec l’agrochimie.
Les éleveurs ne se foutent pas du futur, ils le craignent, eux aussi sont pieds et poings liés par le système et certains s’en suicident ou voient une petite porte entr’ouverte vers le bio labellisé ou vers la conversion, autre hypocrisie des petrochimistes.
ils subissent de plein fouet la concurrence deloyale des industries concentrationnaires
ce n’est pas de la concurrence deloyale, mais de la concurrence tout court comme les super et hyper marches se sont substitues aux petits commerces de proximite comme dans l’industrie de production mecanique ou les ouvriers ont ete progressivement remplaces par des robots et par la production delocalisee a moindre cout. ca c'est la realite!
<<< la realite c'est que les poulets europeens (un exemple frappant parmi des centaines) qu'on trouve sur la marche de dakar sont moins chers que ceux produits en afrique, grace a la pac. si ça n'est pas de la concurrence deloyale, faut qu'on m'explique ce que c'est.
C'est-à-dire la même chose que nos agriculteurs font (ils sont européens aussi) dès qu’ils travaillent à l’exportation et les organismes genre FNSEA les y poussent au détriment des populations comme pour Dakar et autres. C’est ça l’agrobusiness et nous ne sommes pas parmi les plus vertueux, quels que soit les arguments faussement pudiques des gouvernants, eux-mêmes piégés par leur économie et comme le modèle c’est l’Amérique qui noie TES éleveurs sous leurs sojas et autres saloperies OGM et agrochimique, ils passeront aussi à la casserole (ou leurs enfants).

https://agriculture.gouv.fr/quest-ce-qu ... anada-ceta
La France est le 1er exportateur européen de denrées alimentaires transformées au Canada, représentant 24% des exportations totales de denrées alimentaires transformées de l’Union vers ce pays. Le solde des échanges de biens agroalimentaires avec le Canada est positif pour la France, à hauteur de 579 M€ en 2018.
Cocorico!

Ahmed et Sen no sen en font pourtant de brillantes démonstrations que tu ne dois pas lire non plus. Grand rêveur utopiste! :cheesy:
La meilleure et seule solution, c'est d'arrêter d'expansion démographique mondiale et d'imposer le VG, mais c'est tout aussi utopique car personne ne sait et ne peut faire, donc attendons la catastrophe inévitable qui va remettre les pendules à l'heure.
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
Avatar de l’utilisateur
GuyGadebois
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2071
Inscription : 24/07/19, 17:58
Localisation : 04
x 134

Re: Ecologie et végétarisme: alimentation, climat et CO2

Message non lupar GuyGadebois » 11/11/19, 13:15

Résolvons le problème de la viande: Interdisons la. Résolvons le problème de la surpopulation: Stérilisons les populations. Et demain, on interdit l'alcool, le tabac, les médocs, les vaccins? Du fascisme pur.
Je préfère l'éducation aux interdictions. Je préfère taper sur McDo, KFC, Charal et autres industriels mortifères que sur les gens qui travaillent bien, font du bien à la nature par leur mode d'élevage et qui ne nourrissent pas leurs bêtes avec du soja (ou autres cultivars à bestiaux) comme la plupart des pastoralistes.
Ps: Bientôt le foie gras! On va se régaler.
0 x
“Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes.” (J.Rouxel)


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Consommation durable: consommer responsable, alimentation, trucs et astuces »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités