Chauffage, isolation, ventilation, VMC, refroidissement...Stockage et déphasage géo thermique dans les sols

Le chauffage, l'isolation, la ventilation, les VMC, le refroidissement...bref le confort thermique. Isolation, bois énergie, pompe à chaleur mais aussi électricité, gaz ou mazout, VMC...Aide au choix et à la réalisation, solution de problèmes, optimisations, conseils et astuces...
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11085
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 65

Message non lupar Obamot » 12/02/11, 17:15

Aumicron a écrit :Depuis longtemps, je m'intéresse au stockage thermique [...]

Et contrairement à ce qu'indique Obamot, des expériences ont déjà été menées dans des zones froides (aux USA notamment) de maisons bien isolées uniquement chauffées grâce au stockage dans le sol.
Pfiiiou! Les ricains sont très en retard! Industrie pétrolière domestique oblige(?). A moins que les lois de la physiques ne soient pas les mêmes là-bas que ici! Sont spéciaux, là-bas! :mrgreen:
Ou alors si tu parles de quelque chose comme ça: ...> c'est juste de la rigolade, genre conception foireuse babacool amha! Autrement il faut donner un lien, parce que des études sérieuses, il n'y en a pas beaucoup!

Nous on te parle de GARANTIR une température de chauffage constante toute l'année! Sans chauffage d'appoint autre que le stockage dans le sol! Un concept comme ci-dessous, inspiré de l'étude de l'EPFZ, eux ils connaissent le domaine!

Tu n'as pas complètement tort, mais tant qu'à faire de la disspation, autant la faire en profondeur!!!

Verdes: oui c'est ça, mais avec sonde/s avec design en "U":

Image
Avec VMC double flux. Forage profondeur moyenne à minimum 200m (selon zone). Avec de la chance 50m!

Pour une seule sonde, il peut falloir attendre ~3 années avant d'atteindre la «température de croisière»... Avec plusieurs sondes, c'est plus rapide et plus «chaud» (minimum 3 disposées en triangle).

Le puit canadien, les galets? :| Quand on voit qu'il faut déjà être à 1m en sous-sol pour mettre les fondations hors-gel en hiver, qu'il faut descendre à -30m pour ne gagner qu'un malheureux degré..! :lol: Laissez-tomber...
Dernière édition par Obamot le 12/02/11, 17:30, édité 1 fois.
0 x

dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 6

Message non lupar dedeleco » 12/02/11, 17:29

Beau dessin avec un rouge explosif en boule sous la maison qui va faire peur !!!

Pour les maisons anciennes il ne faut pas le mettre dessous, car par sécheresse associé au chauffage, fissure assurées par déformation du sol !!!

Les courbes isothermes ne sont pas des cercles.
La chaleur diffuse et donc les limites au bord sont estompées sur 3 à 6m.

Il faut pour les échanges thermiques une jolie collection de forages.

Les capteurs solaires peuvent être en dehors de la maison.
0 x
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11085
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 65

Message non lupar Obamot » 12/02/11, 17:36

J'ai précisé une profondeur de forage de 200m en moyenne => au minimum (mais même à 30m + 5m de «zone isolante» d'agrégats in-situ, je doute d'un tel effet). [Edit:] et j'avais mis sonde/s au pluriel!

Rendement:
— Il vaut mieux un seul forage à profondeur respectable pour aller stocker dans un espace ou il y fait déjà une température plus conséquente ... (et/ou ... pour profiter aussi de puiser dans la géothermie naturelle...)
=> de toute façon meilleur rendement amha (si on veut absolument se passer d'une PAC...)
— Pour la solution à forages multiples, attention! Plus on multiplie les forages => plus on dissipe la chaleur... => moins le rendement sera bon! Donc cela peut aussi être intéressant à condition d'avoir une grande surface de captage qui dépasse les besoins et si on conserve un forage profond associé à des forages de moyenne profondeur.
3 forages profonds en triangle, à profondeur respectable (300m?) avec capteurs sur un bâtiment de PME/PMI + habitations avoisinantes, c'est une bonne approche question rendement à forages multiples, puisque grande surface... mais faut voir...!

Courbes isothermes? effectivement, mais s'en n'est pas (ça dépend tellement de la nature du sol...) mais juste un croquis pour faire comprendre les interactions/influences entre zones! (D'ailleurs l'échelle de température n'est pas représentative et pas en degrés celsius).

En tout cas ça cogite :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
Dernière édition par Obamot le 12/02/11, 18:21, édité 2 fois.
0 x
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 6

Message non lupar dedeleco » 12/02/11, 18:00

Tour dépend des régions et du nombre de maisons à chauffer collectivement, et aussi du sous sol, volcanique, plein d'eau, etc..

Mais juste avec la chaleur d'été pour l'hiver, 13 à 33m suffit srocké dans au moins 1000m3.

L'essentiel est de réaliser une taupe foreuse simple automatisée au lieu de matériel très lourd comme celui des pétroliers, pour un quasi monopole.

C'est exactement comme les premiers ordinateurs IBM lourds, très chers, très centralisé jusqu'à fin des années 1970, qui faisaient moins que notre ordinateur portable et coutaient très chers !! avant les micro-ordinateurs jamais conçus par les grosse firmes !!

C'est totalement possible techniquement cette révolution de taupe foreuse démocratisée !!
Beaucoup moins difficile que les microordinateurs qui demandent des milliards pour les usines de microprocesseurs (que 2 fabricants au monde !!).
0 x
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11085
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 65

Message non lupar Obamot » 12/02/11, 18:10

C'est très optimiste, mais pourquoi pas! Faut voir! Difficile de dire à quel rendement on va arriver à l'avance! Je crois dans les projets communaux!

C'est pour ça qu'un lotissement d'habitations, avec bâtiment/s plats de PME/PMI à proximité, et/ou hangar/s éventuellement de production agricole, etc... c'est une bonne configuration de base!

Parce que peut importe la redistribution, ça sera une opération «gagnant/gagnant» il suffira de calculer la capacité de stockage réelle après travaux, pour savoir si il faut de l'appoint nécessaire, par un forage supplémentaire à grande profondeur ou autre!

Ainsi, le projet peut avancer par étape! Et ses coûts sont répartis dans le temps!!! Si il y a sous-estimation de capacité, «l'erreur» est répartie entre plusieurs budgets et ça passe... si il y a surcapacité, découverte d'un bon filon géothermique, etc, l'énergie n'est jamais perdue => circuit d'eau chaude domestique, ou pour besoins industriels => alimentation de turbine et production d'électricité => voire chauffage de piscine...
0 x

Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6444
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 485

Message non lupar sen-no-sen » 12/02/11, 18:44

Le stockage thermique par le sol est particulièrement intéressant, autant d'un point de vue domestique, qu'industriel.

La "solaro-géothermie" pourrait être une source d'énergie à coût ridicule.
Hors jusqu'à maintenant, il n'existait pas de système permettant de générer de l'énergie à prix intéressant avec un si faible gradient thermique, néanmoins avec une installation de type tour solaire à convection ou mieux, tour à vortex,cette chaleur serait largement suffisante pour produire de l'énergie en masse.

L'idée étant que la chaleur emmagasiné l'été sous la serre périphérique entourant le dispositif,soi en partie réinjecter par des échangeurs de chaleur dans les profondeurs du sol.
L'hiver cette chaleur stocké est réutiliser pour réchauffer l'air au pied de la tour.
La parfaite complémentarité solaire/géothermie :D
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 6

Message non lupar dedeleco » 12/02/11, 19:14

Et en plus cela marche regardez à fond ce site bien réel:
http://www.dlsc.ca/index.htm
suivez le fonctionnement :
http://dlsc.ca/data/DLSC48.swf
et regardez avec Street View de google les maisons canadiennes bien réelles ainsi que les capteurs thermiques sur les garages !!!
http://maps.google.fr/maps?cid=353006692630095794
Plus je regarde plus je suis admiratif, car pas d'erreurs qu'on voit dans les autres projets avec le même but, gros réservoirs d'eau couteux, pompe à chaleur, etc..

https://www.econologie.com/forums/post193665.html#193665
0 x
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11085
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 65

°

Message non lupar Obamot » 12/02/11, 20:33

C'est bien fait, et bien présenté Dedelco, mais ne crains-tu pas qu'ils nous aient un peu bernés avec un bel enrobage marketing (ce qui ne veut pas dire que le principe en lui-même soit remis en question, bien sûr)!

«La CSDL est une vitrine de démonstration énergétique
[...] un coin du parc [...] abrite [...] la chaudière de secours au gaz naturel
[...] La boucle des capteurs solaires, la boucle du réseau d’énergie de quartier et la boucle du stockage thermique saisonnier en puits passent au travers de la centrale d’énergie (bien, bien...)
[...] système de traitement de l’air installé au sous-sol, évitant ainsi le recours à une chaudière classique (ok, pas classique, parce qu'à distance, lol)
[...] Chaque maison présente une efficacité énergétique de 30% supérieure à une habitation courante, (ce ne sont donc point des maisons passives!!!!)
[...] Pour répondre à la demande en eau chaude, chaque maison est équipée sur le toit de deux capteurs solaires automatiques uniques en leur genre. Ces derniers sont reliés à un chauffe-eau à énergie solaire installé au sous-sol (génial, le soleil est tellement puissant au Canada qu'il arrive même à chauffer l'eau au travers des dalles jusqu'au sous-sol. Compris quelque chose à cette phrase? La solution plus loin:)
[...] Lorsque cette sorte d’énergie n’est pas disponible, un appareil à eau chaude, à conversion de puissance et alimentée au gaz naturel, prend alors la relève». (Hé, héé ...Ouf on a presque eu chaud!)
kilcoolol... Du chauffage à distance, même pas bien fichu et non correctement documenté! N'importenawak!

Lisez bien le prospectus, c'est du pipeau! 80°C à -37m ...alors qu'à cette profondeur — on a certes des conditions de stockages stables par rapport à la surface — mais on n'a gagné qu'un malheureux degré par rapport à la surface qui descend à -35°C en hiver (on doit tout juste être «hors-gel»...) ...je me demande encore comment ils font... si on tient compte de la diffusion de la chaleur dans le sol... Qu'il n'y a pas d'isolation à -20m d'avec la zone de stockage... que les puits en eux-mêmes ne semblent pas isolés excepté par du sable et une feuille de plastique! (Un oubli?) C'est juste impossible!!! Ils doivent à peine avoir une autonomie jour/nuit pour autant qu'il y ait un peu de soleil la journée... Autrement, comme ils le disent: «si l'énergie solaire n'est pas disponible, une centrale au gaz prend le relais» pffffff....

Ils disent ailleurs que leurs maisons ont «une efficacité énergétique de 30% supérieure à une habitation courante», ce ne sont donc pas des maisons passives! Quand à réaliser 95% d'économies avec seulement 30% d'amélioration... ils repasseront! Parce qu'alors, avec le conventionnel chauffé au solaire thermique ils ne consommeraient que 7% au lieu des 5% qu'ils prétendent atteindre.... Hilarant! Surtout que pour la circulation d'eau chaude domestique ...ils tombent à 60% d'économies (mdr écroulé par terre...)

Faisons gaffe à ne pas nous laisser emporter par l'enthousiasme d'installations sous-dimensionnées, dont les promoteurs sont justes motivés pour l'attractif effet marketing d'une centrale censée produire 90% d'énergie, alors que les données réelles et les arguments empoloyés, ne prouvent acunement un rendement vérifié!
Dernière édition par Obamot le 12/02/11, 22:13, édité 3 fois.
0 x
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6444
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 485

Re: °

Message non lupar sen-no-sen » 12/02/11, 21:20

Obamot a écrit :Lisez bien le prospectus, c'est du pipeau! 80°C à -37m


En effet, au mieux on peut espérer avoir une vingtaine de degrés pas plus, d'où la nécessite d'un dispositif adéquate pour tirer profit de cette température.
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11085
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 65

Message non lupar Obamot » 12/02/11, 21:52

...woué, pfffffff, le jour en été quand il y a du soleil..? ;) regardes: :shock:

144 forages - diam 150mm à 35m de profondeur.


Ça fait une profondeur totale de forage de ...-5'000m !!!

Ou cinq puits à -1'000m (32°C de temp. ambiante!)

Ou dix puits à -500m !!! (16°C de temp. ambiante!)

De quoi chauffer un petit village, avec les températures disponibles à ces profondeurs...
... sans même avoir besoin de «stocker» l'été...!
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Chauffage, isolation, ventilation, VMC, refroidissement... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 6 invités