Chauffage, isolation, ventilation, VMC, refroidissement...Stockage et déphasage géo thermique dans les sols

Le chauffage, l'isolation, la ventilation, les VMC, le refroidissement...bref le confort thermique. Isolation, bois énergie, pompe à chaleur mais aussi électricité, gaz ou mazout, VMC...Aide au choix et à la réalisation, solution de problèmes, optimisations, conseils et astuces...
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 52901
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 1304

Message non lupar Christophe » 22/11/11, 12:47

Bis:

Christophe a écrit :Ben oui les eaux souterraines non stagnantes (et elles le sont très rarement...pour ce que je connais en géologie, c'est à dire pas beaucoup) c'est bien tout le problème du stockage thermique dans les sols...dede fait un peu la sourde oreille à ce propos :cheesy:
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi pour qu’il puisse continuer à aider les autres - Publiez un article sur Econologie et sur Google Actualités

Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11205
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 138

Message non lupar Obamot » 22/11/11, 12:48

Y a-t-il un géologue dans la salle ? :mrgreen: :cheesy:
0 x
« L'important n'est point le chemin vers le bonheur, l'important c'est le chemin »Lao Tseu
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11205
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 138

Message non lupar Obamot » 22/11/11, 12:54

... et hop, j'ai mis à jour le sujet d'introduction:

https://www.econologie.com/forums/stockage-e ... tml#193271

Ce qui en fait un fil de synthèse.
0 x
« L'important n'est point le chemin vers le bonheur, l'important c'est le chemin »Lao Tseu
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 6

Message non lupar dedeleco » 22/11/11, 14:08

Christophe a écrit:
Ben oui les eaux souterraines non stagnantes (et elles le sont très rarement...pour ce que je connais en géologie, c'est à dire pas beaucoup) c'est bien tout le problème du stockage thermique dans les sols...dede fait un peu la sourde oreille à ce propos Cheesy Grin


et Christophe fait aussi la sourde oreille sur les techniques d'injection de ciment et autres produits plus chers pour rendre étanche en périphérie et stopper cette circulation qui est très variable d'un endroit à l'autre comme le constatent les sourciers avec des méthodes qui sont de véritables mystères scientifiques !!
Cela est bien connu, l'injection par les pros des gros ouvrages d'art et il reste à simplifier et à rendre pas cher : injection de ciment liquide à prise lente sous pression de quelques Bars (de pneu de voiture) qui diffuse devrait marcher pour étanchéiser la périphérie !!
Diminuer le prix des perçages permettra d'injecter plus serré.

Enfin il y a pas mal d'endroit avec la nappe d'eau très profonde, mon cas dans le 77 à plus de 60m de profondeur.
Il y a même des couches d'argile en surface fines pleines d'eau sur du sable sec plus profond épais de 80m en région parisienne (78 et 91) qui marchent en dessous de l'argile !!
Christophe devrait se renseigner sur la géologie de son coin de jardin pour voir mieux.
Il peut y avoir une poche d'eau immobile ou nappe aquifère en certains endroits, l'idéal !! Demander à un sourcier de valeur de trouver où l'eau est immobile, l'inverse de son travail habituel !!

Et il y a plein de solutions négligées au lieu de renoncer trop vite.

C'est un peu plus complexe que de tourner le bouton d'une PAC qui marche avec des centrales nucléaires bien plus complexes et dangereuses tôt ou tard !!
Et il faut que je m'occupe de mon jardin.
0 x
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11205
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 138

Message non lupar Obamot » 22/11/11, 14:17

De toute façon, tu auras besoin d'une "Autorisation de construire".

Telle qu'on l'appelle dans mon coin, et elle ne peut être obtenue que par une entreprise de génie civil après étude (en principe... c'est dans la loi) ! Un bureau d'étude également, voire un architecte (perso je déconseille ce dernier si le but est de réaliser des «économies», car ses compétences techniques sont limitées...)
Dernière édition par Obamot le 22/11/11, 14:30, édité 1 fois.
0 x
« L'important n'est point le chemin vers le bonheur, l'important c'est le chemin »Lao Tseu

Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11205
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 138

Message non lupar Obamot » 22/11/11, 14:25

Car un particulier n'a aucun droit d'aller farfouiller dans le sous-sol à l'aveuglette et sans connaissance du terrain pour des travaux qui ont déjà une certaine envergure, et encore moins d'y installer un réseau de tubes en y faisant circuler un fluide! Tout ça nécessite au minimum une "mise en œuvre" dans les normes. On a vu des glissements de terrain, affaissement/s, percement impromptu de canalisation existante et autres désagréments/phénomènes pour moins que ça... De plus il faut connaître l'emplacement des canalisation: eau, gaz, électricité.... et disposer des connaissances techniques pour savoir interpréter les plans d'aménagement des sols! Il y a aussi selon les régions des prérogatives étatiques sur les «gisements», de quelques nature...

Parce que ce qui prime avant tout, c'est la sécurité !
Dernière édition par Obamot le 22/11/11, 14:31, édité 1 fois.
0 x
« L'important n'est point le chemin vers le bonheur, l'important c'est le chemin »Lao Tseu
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11205
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 138

Message non lupar Obamot » 22/11/11, 14:29

Quant à faire passer ce type d'installation sous une route, il faut l'autorisation des autorités compétentes (mairie, service ad hoc, etc), et là c'est même pas la peine d'y penser! Les routes sont prévues pour circuler et non pas pour y puiser de l'énergie (même si c'est bien dommage). Les normes de "génie civil / travaux publics" existent et sont suffisamment contraignantes sans devoir y ajouter des tuyaux dessous creusés par un robot...
0 x
« L'important n'est point le chemin vers le bonheur, l'important c'est le chemin »Lao Tseu
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 52901
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 1304

Message non lupar Christophe » 22/11/11, 14:48

dedeleco a écrit :et Christophe fait aussi la sourde oreille sur les techniques d'injection de ciment et autres produits plus chers pour rendre étanche en périphérie et stopper cette circulation qui est très variable d'un endroit à l'autre comme le constatent les sourciers avec des méthodes qui sont de véritables mystères scientifiques !!
Cela est bien connu, l'injection par les pros des gros ouvrages d'art et il reste à simplifier et à rendre pas cher : injection de ciment liquide à prise lente sous pression de quelques Bars (de pneu de voiture) qui diffuse devrait marcher pour étanchéiser la périphérie !!
Diminuer le prix des perçages permettra d'injecter plus serré.


Euh je connais un peu le prix de ce genre de produits (sika notamment) puisque j'ai du intervenir sur la dalle de mon tampon en 2007, voir ici : https://www.econologie.com/forums/tampon-the ... t4517.html

Ben c'est pas donné du tout quand tu veux de grandes surfaces / volumes !

Je passe sur la "non garantie" de résultats dans le cas d'une étanchéification hasardeuse en profondeur !

Les pétroliers sont surement les plus apte à faire ce genre de trucs...mais eux c'est les fuites qu'ils cherchent (sauf chez BP...)

Non y a pas à chipoter : on peut stocker dans les sols à conditions de n'avoir aucune infiltrations là on stocke les calories (glaise, argile, roches...).

Comment ils ont fait à Drake? Surement un site géologiquement adapté...

Il y a peut être plus à gagner avec les matériaux à changements de phase dans un réservoir d'eau non?

Calculé sur le sujet de l'huile de palme: avec 1/4 d'huile on gagne 2.2 fois l'énergie par rapport à de l'eau seule et surtout on tamponne cette énergie vers les 40°C ! Et l'huile de palme, si c'est le plus écolo et moins cher MCP, c'est surement pas le meilleur des MCP...
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi pour qu’il puisse continuer à aider les autres - Publiez un article sur Econologie et sur Google Actualités
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 6

Message non lupar dedeleco » 22/11/11, 16:26

"non garantie" de résultats

Evidemment puisque c'est une innovation fondamentale en France !!
Il faut innover et c'est par le résultat immense (gratuit perpétuel sans CO2 et pollution), qu'il faut être motivé pour l'adapter aux différentes géologies de terrain.

Euh je connais un peu le prix de ce genre de produits (sika notamment)

mais il y a le vulgaire ciment bien liquide à prise lente, à bien choisir, qui pénètre partout où l'eau se glisse et bouche en prenant après !!
Ce n'est pas la même étanchéité que celle de mur en béton qui se fissure par vieillissement et changements de l'environnement, qui demande un produit qui reste souple.

C'est à mettre au point mais pas insoluble et pas très cher, contrairement au m3 de n'importe quel produit techniquement performant avec guère plus de 10 fois en capacité de stockage par m3 et qui vaut par litre le prix d'un m3 de terre ou roche laissée en place !!.
Par mètre de perçage pas cher de petit diamètre, on a au moins 4m3 de terre ou roche (distance de 2m).

Il y a un risque, mais au niveau porte monnaie, bien moins qu'avec un changement de phase qu'il faut aussi isoler des pertes sur 4 mois correctement et très difficile sans utiliser la diffusion dans quoi : la terre ou corps avec eau immobilisée dedans en couches alternées avec un bon isolant hydrophobe !!!

Calculez les pertes thermiques d'un réservoir de ce que vous voulez (2,2 fois l'eau) isolé de façon usuelle de 1 m3 ou 10 ou 100 ou 500 m3 sur 4 mois !!

Il faut que fasse mon jardin !!!
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 52901
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 1304

Message non lupar Christophe » 22/11/11, 16:37

dede, tu imagines les m3 de béton hydraulique nécessaires, plus l'étude, plus les moyens de forage / coulage ? C'est quasi de l'industrie pétrolière !

C'est au cas par cas sans garantie de résultat car aucun sol n'est parfaitement identique? Donc oui ca peut être utilisé dans certaines région mais vraiment pas partout, en Alsace par exemple, on peut oublier!

Bon je crois qu'on commence à tourner en rond...il faut tamponner l'énergie solaire c'est une certitude mais cela coutera moins cher et bien moins problématique technologiquement de jouer AUSSI sur les besoins énergétiques, revus à la baisse, que de chercher à tamponner près de 2000L de mazout !!

Il faut donc jouer sur les 2 tableaux: tamponnage d'énergie ET baisse des besoins !

Tamponner 300 à 400L équivalent mazout, avec un MPC, est dans l'ordre du raisonnable (et faisable économiquement sans problème) et largement suffisant car il y a des jours avec soleil en hiver qui permettent de remonter un peu le tampon...

Me trompè-je ?
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi pour qu’il puisse continuer à aider les autres - Publiez un article sur Econologie et sur Google Actualités


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Chauffage, isolation, ventilation, VMC, refroidissement... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités