Chauffage, isolation, ventilation, VMC, refroidissement...Règles de base du brûleur à boule automatisé

Le chauffage, l'isolation, la ventilation, les VMC, le refroidissement...bref le confort thermique. Isolation, bois énergie, pompe à chaleur mais aussi électricité, gaz ou mazout, VMC...Aide au choix et à la réalisation, solution de problèmes, optimisations, conseils et astuces...
boubka
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 950
Inscription : 10/08/07, 17:22
x 2

Message non lupar boubka » 06/02/10, 13:38

bonjour a tous
ca bouge plus trop en ce moment ...alors
voici les photos de mon nouveau souffleur variable et de ma réserve huile réchauffé
Image
Image
Image
pour l huile et graisse végétale peu de soufflage , pour l huile minérale beaucoup de soufflage .
température d huile pour les deux 100 a 110 degrés.
pression d air 6 bars ,trou de 0.25
prochaine modif : commande de la resistance de chauffage par regulateur et relais statique pour obtenir un delta de quelques degres (en ce moment avec thermostat +ou- 10) et pour conservé en etat la resistance.
pour mon montage la stabilité de temperature d huile est critique .

et bientot pose du regulateur pour la temperature de fuméé ,tres utile pour regler efficacement mon soufflage et en plus pour rajouter une secu

et aussi 2 cliksons sur et dans le bruleur ...au cas ou .
a suivre...

a+
0 x

Ptilu
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 196
Inscription : 15/01/10, 14:23

Message non lupar Ptilu » 06/02/10, 14:04

Bonjour a tous
Le sujet est très intéressant, mais j'ai du mal à saisir le fonctionnement de se bruleur très sympatique.
Auriez vous un lien qui permettrais d'étancher ma soif de connaissance? :P
0 x
Avatar de l’utilisateur
gegyx
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3490
Inscription : 21/01/05, 11:59
x 29

Message non lupar gegyx » 06/02/10, 15:06

0 x
Avatar de l’utilisateur
manoria68
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 301
Inscription : 07/10/08, 12:34
Localisation : ATLANTIDE
x 1

Message non lupar manoria68 » 26/02/10, 16:45

Salut à tous, donc mes conclusions:

Chauffer l'air comprimé : inutile
Chauffer la boule : inutile

Par contre, j'avais toujours un problème, c'était un allumage difficile.
En faite, comme mon bruleur est grand, la T° de l'air intérieure est trop basse, et donc même si l'huile vaporisée est chaude, elle se refroidit dans l'air, et donc est plus difficile à enflammer.

La solution ?
Chauffer l'air de la buse (pour le démarrage)ou confiner plus entre la boule et la buse pour que l'air aspiré dans la buse soit chauffée par la boule (mais, j'ai une petite boule) Bien entendu, la solution de André avec un té ne posait pas ce Pb puisque le té chauffait l'air.
0 x
Manoria 68, chercheur frite, technicien de sa huilerie
lejustemilieu
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4075
Inscription : 12/01/07, 08:18
x 1

Message non lupar lejustemilieu » 02/04/10, 12:34

Bonjour ,
Surtout aux futur huileux à boule:
Il y a une grosse règle à mettre en évidence !
L'huile que vous brulez!
Une huile minérale, qui provient de systèmes hydrauliques ou autres, vous causera peu de problèmes, si vous suivez tous les conseils des différents post.
Mais une huile végétale de récupération de cuisine ou autre, est sournoise, colmatent e...
Cette huile végétale, qui en sèchant, devient comme de la glu au contact de l'air, cause bien des soucis...(par exemple, bouche l'arrivée d'air de la boule petit à petit)
Alors, ceux qui vous disent, pas de problèmes, tout fonctionne bien, il faut leur demander quelle huile ils utilisent..et depuis combien de temps..
Rien ne me fera changer d'avis..l'huile ou la graisse animale, pas l'huile minérale.C'est un choix.
Huile minérale, pas de problèmes, huile végétale...il faut être courageux.
Faites votre choix.
NB, je n'ai pas encore essayé la graisse animale, qui doit etre moins "colmatentente que l'huile végétale.(voir pas du tout)
Il y a des dieux qui sont en fait des démons! et il faut les remettre à leur place.
Des solutions pour tourner à l'huile végétale de récupe, c'est possible, mais il faut un peu de témérité.
Un petit truc, si vous soupçonnez votre circuit d'air qui vat vers la boule de se boucher, injecter un peu de mazout pour nettoyer le circuit...
0 x
L'homme est par nature un animal politique (Aristote)

Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11085
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 65

Message non lupar Obamot » 02/04/10, 15:40

+ 1, à cela s'ajoute le rendement extraordinaire des nouveaux brûleurs au fioul. Il faut vraiment y réfléchir à deux fois pour une solution «pragmatique»! Sortie brûleur les fumées aujourd'hui tournent autour de 50°C, ce qui fait que les cheminées peuvent désormais être en plastique...

[EDIT:] J'avais posé des tas de questions à notre chauffagiste de ramoneur, pour savoir si ça valait le coup pour tenter une homologation dans mon coin. Si on rajoute à un bilan, dans certains cas peu glorieux, la maintenance du système en cas de panne ...pour quelqu'un qui bosse et dont c'est pas le métier, ce ne sera pas la joie. C'est donc là où j'ai vite déchanté...
0 x
« L'important n'est point le chemin vers le bonheur, l'important c'est le chemin »Lao Tseu
lejustemilieu
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4075
Inscription : 12/01/07, 08:18
x 1

Message non lupar lejustemilieu » 13/03/11, 10:59

Bonjour,
Je commence à changer d'avis,
Il y a moyen de tourner avec une huile végétale pleine de sucres, ou autres déchets.
Mais une règle fondamentale, si on utilise un circulateur de chauffage central classique est la stabilité de température de l'huile
Delta acceptable, 2 degrés.
Température minimum de travail, 50 degrés, voir plus.
Logique, le gasoil, c'est +- 20 degré, et encore, alors l'huile ça doit être bien plus haut, pour être bien pulvérisé.
Le défaut de l'huile végétale, c'est de colmater le trou de la boulle.(en cas d'arrêt prolongé)
Si on utilise un gicleur de petite taille, ce problème disparait plus ou moins.
0 x
L'homme est par nature un animal politique (Aristote)
boubka
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 950
Inscription : 10/08/07, 17:22
x 2

Message non lupar boubka » 13/03/11, 12:07

bonjour Lejuste
tu dis :
stabilité de température de l'huile
Delta acceptable, 2 degrés.


Sur ma gamelle je chauffe a +ou- 1 degré voir moins.
j ai du tres bon matos, regulateur et relais statique (ssr), c est du luxe :cheesy:
avec quel materiel obtient tu une telle précision (+ou-2°c) avec l inertie thermique de l huile ?
0 x
lejustemilieu
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4075
Inscription : 12/01/07, 08:18
x 1

Message non lupar lejustemilieu » 13/03/11, 14:48

Salut, Boub
En fait, avant je travaillais avec un aquastat de chaudière, c'était galère.
Maintenant, je travaille avec un régulateur électronique chinois, pour aquarium, précision 0.5 degré. (trouvé sur EB, pour 15 euros)
Mais bon, ma boucle d'huile tourne avec un réservoir d'un litre, chauffé par une résistance de cafetière limitée à 150 watt.
Et là, je suis un homme heureux,je n'ai plus de variations de flamme.
En réalité, j'ai 1.5 degré de variation à cause de l'hystérésis.
Mais c'est bon.
0 x
L'homme est par nature un animal politique (Aristote)


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Chauffage, isolation, ventilation, VMC, refroidissement... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités