Chauffage, isolation, ventilation, VMC, refroidissement...Isolation: ouate de cellulose contre laine de verre

Le chauffage, l'isolation, la ventilation, les VMC, le refroidissement...bref le confort thermique. Isolation, bois énergie, pompe à chaleur mais aussi électricité, gaz ou mazout, VMC...Aide au choix et à la réalisation, solution de problèmes, optimisations, conseils et astuces...
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 54231
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 1564

Message non lupar Christophe » 30/01/08, 15:26

jonule a écrit :?? c'est le meme lien christophe !
et puis si quelqu'un réagit d'une façon, c'est pas pour autant que tout le monde fait pareil !
on est pas des moutons !


Oups j'ai oublié l'ancre vers le post e question: https://www.econologie.com/forums/isolation- ... html#69346

jonule a écrit :Image
(en cours de finition, 3 couches)


Euh elle est prise ou cette photo? Je sais pas mais ca me fait penser à la méditérannéé ?

Merci bham pour les précisions! Tu vois jonule jdis pas que des conneries...
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi pour qu’il puisse continuer à aider les autres - AMELIORONS NOS ECHANGES SUR LE FORUM - Publiez un article sur Econologie et sur Google Actualités

jonule
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2404
Inscription : 15/03/05, 12:11

Message non lupar jonule » 30/01/08, 16:09

ah mais tout à fait !
mais il y a une grande différence quand meme entre l'enduit terre paille que je te montre, fait par un ingénieur ENSIB, stabilisé à la chaux, et le vieux torchis du moyen age.

la photo elle vient du chantier maison paille bioclimatique à pas cher à 20 - 30 km de chez moi, en plein Pays Fort centre de la france ;-)
0 x
jcprince
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 1
Inscription : 23/09/09, 11:45
Localisation : Paris

La ouate de cellulose pas tant écologique que cela

Message non lupar jcprince » 23/09/09, 11:57

La ouate de cellulose un isolant pas tant écologique et économique que cela ...

Hors mis les problèmes de tassement de la ouate de cellulose (tassement d’un 1/3 – 30 cm soufflé = dans les 2 à 3 ans 20 cm de ouate), il persiste un réel problème de santé lié au processus de fabrication de la ouate de cellulose et de son composant le papier journal ainsi qu'un problème d’honnêteté commerciale lié à la forte valeur ajoutée de la ouate de cellulose les marges commerciales frisants les 400 %.

Composition de la ouate de cellulose
La ouate de cellulose est composée à 82 % de papier journal et 18% d’adjuvant chimique,
Le papier journal est quant à lui constitué de pâte mécanique (bois) pour 65 % et de 30 % de pâte chimique et 5 % d’encre chimique.

Ce qui revient à dire que pour une maison de 100 m2 isolée par 25 cm de ouate de cellulose, vous avez au dessus de votre tête 750 kg de ouate de cellulose.

750 Kg de ouate de cellulose est égale à 135 kg d’adjuvant chimique dont 105 kg de sulfate de sodium et 30 kg d’acide borique.

Dans les 615 Kg de papier journaux restant vous avez 399 Kg de produit naturel 216 kg de produits issus de la chimie dont 185 kg de pâte à papier chimique qui est composée à partir du dioxyde de soufre ou de la soude et 30 kg d'encre.

Avec des marges commerciales frisants les 400 % (départ d’usine la ouate de cellulose s'achéte 0.90€ HT le KG et se revend environs 3.30€ Ht le KG) et le peu d’investissement financier pour souffler la ouate de cellulose < à 8000€ véhicule d’occasion compris, touts les vendeurs peu scrupuleux se jettent sur ce marché à forte valeur ajoutée.

Pour information, il ne faut aucun agrément pour souffler de la ouate de cellulose et 2 manœuvres qui couteront moins de 300€ par jour à l'employeur peuvent souffler en épaisseur 25 cm jusqu'à 300 m2, je vous laisse faire le calcul de rentabilité.

Contrairement aux idées qui circulent le sulfate de sodium et l’’acide borique ne sont pas naturels et inoffensifs. Ce sont des molécules agressives, corrosives et irritantes.

Le sulfate de sodium 14 % de la ouate de cellulose :
Bien que le sulfate de sodium soit généralement considéré comme non-toxique, il convient de le manipuler avec précautions.
En effet, étant corrosif et irritant, il convient de porter des gants et des lunettes de protection lorsqu'il est manipulé sous sa forme cristalline.

Acide borique 4% de la ouate de cellulose :
Au Canada, l'ACIA demande aux éleveurs et restaurateurs de ne pas l'utiliser en raison d'un « risque inacceptable pour la santé du consommateur» (suite à des mortalités d'adultes ou bébés)
A forte concentration il est irritant pour les yeux, la peau et les voies respiratoires (en cas d'exposition courte) , mais peut avoir des effets sur le rein en cas d'exposition prolongée ou d'expositions répétées.

On connait mal ces toxicités environnementales, sauf pour les insectes contre lesquels il est utilisé comme insecticide autorisé pour certains usages dans certains pays.
Les insectes se contaminent en se nettoyant après un contact avec ce produit. Il agit sur leur estomac, conduisant à la mort de l'insecte en une dizaine de jour.
Son efficacité persiste plusieurs années dans les endroits secs.

Précaution à prendre pour la peau et les yeux, irritations possibles, en cas d’ingestion l’acide borique est toxique, vomissements et diarrhée à petites doses, fatal à hautes doses.

Bibliographie: http://fr.wikipedia.org
0 x
Jean Claude LEPRINCE
Jamo
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 21
Inscription : 08/04/09, 18:19

Re: La ouate de cellulose pas tant écologique que cela

Message non lupar Jamo » 23/09/09, 13:43

jcprince a écrit :Avec des marges commerciales frisants les 400 % (départ d’usine la ouate de cellulose s'achéte 0.90€ HT le KG et se revend environs 3.30€ Ht le KG) et le peu d’investissement financier pour souffler la ouate de cellulose < à 8000€ véhicule d’occasion compris, touts les vendeurs peu scrupuleux se jettent sur ce marché à forte valeur ajoutée.
Pour information, il ne faut aucun agrément pour souffler de la ouate de cellulose[/b] et 2 manœuvres qui couteront moins de 300€ par jour à l'employeur peuvent souffler en épaisseur 25 cm jusqu'à 300 m2, je vous laisse faire le calcul de rentabilité.

Bonjour
pourquoi tu t'y mets pas alors , t'as trouvé le bon créneau :mrgreen:
à ta place je laisserai pas cette occasion aux vendeurs peu scrupuleux comme tu l'ecris.
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Chauffage, isolation, ventilation, VMC, refroidissement... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 19 invités