Chauffage, isolation, ventilation, VMC, refroidissement...Conseils pour isolations combles perdus ouate de cellulose

Le chauffage, l'isolation, la ventilation, les VMC, le refroidissement...bref le confort thermique. Isolation, bois énergie, pompe à chaleur mais aussi électricité, gaz ou mazout, VMC...Aide au choix et à la réalisation, solution de problèmes, optimisations, conseils et astuces...
jennypi
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 18
Inscription : 31/08/10, 09:51

Conseils pour isolations combles perdus ouate de cellulose

Message non lupar jennypi » 11/09/10, 12:28

Bonjour à tous,

Après avoir lu quelques sujets sur l'isolation à la ouate, dont le dossier sur l'isolation par cellulose très complet, j'ouvre à mon tour un sujet pour avoir quelques conseils.

Ma maison à ossature bois a 25 ans, je viens de l'acquérir. L'isolation des combles perdus s'est bien tassée, je voudrais donc les réisoler. La ouate de cellulose a ma préférence, compte-tenu de ses qualités et de son prix.
Au début je pensais faire ça moi-même, mais après avoir lu que la ouate était très difficile à "casser" et à étaler, j'ai fait appel à des pros pour avoir des devis.
Le 1er d'entre eux m'a dit que mon isolation actuelle était une sorte "d'ancienne" ouate et qu'on pouvait la garder, et mettre 26 cm de ouate neuve par dessus.
Il m'a également dit qu'il faudrait rajouter un "liant" (silicate de soude selon le devis : nocif ?) car les combes sont trop ventés, la ouate s'envolerait. Le liant ferait une sorte de croûte par dessus la ouate.
Le 2e m'a dit que l'isolation actuelle était de la laine de roche...
Je ne sais donc pas trop sur quel pied danser. Si c'est vraiment de la laine de roche, je préfère l'enlever car le côté écologique de la ouate perdrait tout son intérêt. Mais si je l'enlève, je devrais le faire par moi-même car ça coûte très cher (plus cher que la ré-isolation) et la maison est difficile d'accès (impossible d'approcher un camion).

Pour info, le 1er m'a fait un devis d'isolation avec de la ouate Cellisol à 1200€ pour 26 cm sur 52 m².

Je joins quelques photos pour que vous puissiez donner votre avis sur la nature de l'isolation actuelle, le devis, et tout autre chose !

Merci d'avance pour vos conseils car je suis un peu perdue !

Edit par modération, photos mises sur l'hebergeur d'image du site

Image

Image

Image
0 x

dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 5

Message non lupar dedeleco » 12/09/10, 01:57

A priori, la laine de roche chauffée, ne brule pas alors que la cellulose ouate chauffée brule avec des fumées !
On doit donc bien faire la différence en en chauffant et brulant un peu en dehors du grenier (pour ne pas mettre le feu).
La cellulose vers 250°C, jaunit et finit par noicir, comme le papier !
Un fer à souder électrique doit la noircir peu à peu vers 250 à 300°C, comme pour du papier !!
La laine de roche sera moins changée.
le silicate de soude est un liant et un agent retardant les flammes en principe corrosif si concentré et donc avec gants et aéré ..
http://en.wikipedia.org/wiki/Sodium_silicate
http://scienceamusante.net/wiki/index.p ... _de_sodium
Si la ouate actuelle est avec avec bore elle résistera mieux à la chaleur, mais finira par noircir presque sans flamme, vers 300°C.
http://www.isolation-ouate-cellulose-vendee.com/
http://www.ouate-de-cellulose.com/question17.html
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 49158
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 759

Message non lupar Christophe » 12/09/10, 11:23

L'ancien isolant n'est clairement pas de la ouate, c'est effectivement plutot un flocage de flocon de laine de roche ou de verre...je penche pour roche.

Le pro qui te dit que c'est une "ancienne ouate" n'y connait rien à priori et est donc à éviter.

Si l'isolant est encore en bon état, pas la peine de l'enlever il est toujours "actif", vérifier surtout son humidité avec un humidimètre de ce type: https://www.econologie.com/shop/humidime ... p-128.html (les pros de l'isolation devraient tous en avoir un).

Pour la "croute" anti poussière, si tu veux t'en passer, regardes si tu ne peux pas plutot combler les fuites de tes combles à peu de frais. Je l'ai fait personnellement dans le dossier que tu cites.
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le site aussi et partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. Un Tip pour l'éconologie - Des articles, des analyses et des téléchargements - Publiez un article sur Google Actualités
Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6960
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 235

Message non lupar chatelot16 » 12/09/10, 15:25

le silicate de soude est un produit qui peut servir de colle : liquide quand il est plein d'eau : durcit en sechant

quand on en barbouille sur de la pierre calcaire ca fait une reaction chimique qui le rend insoluble apres durcissement complet , mais sur du bois il n'y a pas de reaction , le silicate restera soluble et se redisoudra si il y a trop d'humidité

probleme des tuile jamais etanche qui laisse passer trop de courant d'air avec l'eau qui va avec

la solution actuelle est le film pare pluie sous les tuile

ma solution est un film polyethylene sur l'isolant mais avec obligatoirement une ventilation force de cet isolant coincé sous une couche etanche

je prefer une petite ventilation electrique envoyant juste ce qu'il faut quand il faut , mais ne laissant pas les vent et les tempete faire n'importe quelle perte
0 x
jennypi
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 18
Inscription : 31/08/10, 09:51

Message non lupar jennypi » 12/09/10, 23:22

Merci pour vos réponses, ça complique encore mon histoire tout ça !

Alors en effet, les tuiles ne sont pas totalement étanches. J'ai pu le constater lors des dernières pluies (assez exceptionnelles dans le coin, il est vrai), il y a eu des infiltrations aux plafonds... d'ailleurs l'isolant actuel a du coup pris un coup lui aussi, il est humide à certains endroits.

Christophe, à priori je ne peux pas isoler mon toit comme le tien. Peut-être la photo est-elle trompeuse, car la partie qu'on voit est celle où il y a les panneaux solaires au dessus, ils sont maintenus par des planches en dessous. Mais ailleurs, il n'y a rien entre les tuiles, la charpente et l'isolant des combles. Quant on est dans les combles, on voit les tuiles brutes quoi.

Le film pare-pluie se pose-t-il sous les chevrons tenant les tuiles ? Je pourrais le rajouter et seulement après penser à réisoler les combles ?
L'autre solution (film polyéthylène + ventilation) me semble plus couteuse et compliquée, ça me refroidit un peu...
0 x

dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 5

Message non lupar dedeleco » 13/09/10, 01:40

Crucial avant tout, isolation ou autre plastique :
Chercher et changer les tuiles cassées, félées ou mal mises !!
La charpente va s'abimer !!!
Prendre une échelle et aller sur le toit en s'attachant (harnais et corde)!!

Ca m'est arrivé !! On peut des combles changer des tuiles parfois.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 49158
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 759

Message non lupar Christophe » 13/09/10, 09:02

chatelot16 a écrit :probleme des tuile jamais etanche qui laisse passer trop de courant d'air avec l'eau qui va avec

la solution actuelle est le film pare pluie sous les tuile


Et pkoi pas un pare vapeur posé très proprement puisque si il y a vraiment trop de courant d'air, l'humidité exterieure (brouillard, brume...) de l'air finira par etre absorbée par l'isolant...

Je pense que la mesure de l'humidité actuelle des combles (par temps brumeux si possible) et de l'isolant en place donnera une idéé.

+1 cuicui, si il y a des fuites au toit, meme exceptionellement, il faut les réparer au plus vite...avant placement d'un isolant! Comme ca tu peux voir durant quelques semaine si ca a marché!

chatelot16 a écrit :ma solution est un film polyethylene sur l'isolant mais avec obligatoirement une ventilation force de cet isolant coincé sous une couche etanche

je prefer une petite ventilation electrique envoyant juste ce qu'il faut quand il faut , mais ne laissant pas les vent et les tempete faire n'importe quelle perte


Pkoi ? Si il y a un pare vapeur entre la partie habitée et l'isolant cela ne me semble pas nécessaire si?
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le site aussi et partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. Un Tip pour l'éconologie - Des articles, des analyses et des téléchargements - Publiez un article sur Google Actualités
jennypi
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 18
Inscription : 31/08/10, 09:51

Message non lupar jennypi » 13/09/10, 09:37

Salut à tous,

Alors évidemment, nous sommes montés sur le toit, pensant qu'il y avait des tuiles cassées/mal placées. On en a bien trouvé une, mais une seule, alors qu'on a eu des infiltrations à plrs endroits ! Aux autres endroits, R.A.S, on suppose que c'est la pluie trop abondante + le vent qui a fait passer l'eau sous les tuiles.

Comment se pose un pare-vapeur ? Sous les tuiles ou sous l'isolant ?
Il n'existe pas des sortes de films plastiques à agrapher proprement sous les chevrons et drainant l'eau qui passe sous les tuiles jusqu'à l'extérieur du toit ?
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 49158
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 759

Message non lupar Christophe » 13/09/10, 10:09

Le pare vapeur se pose entre la partie habitée et l'isolant. Il est souvent intégré aux laines chimiques (face alu ou polymère)

Peut être que le pare pluie suffira, à condition de pouvoir évacuer l'eau stagnante...Mais il se fixe sous les tuiles, donc necessite la dépose de celles ci (gros chantier).
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le site aussi et partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. Un Tip pour l'éconologie - Des articles, des analyses et des téléchargements - Publiez un article sur Google Actualités
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 5

Message non lupar dedeleco » 13/09/10, 14:30

Une seule tuile cassée vous démolit une maison très vite !!
Cela m'est arrivé plusieurs fois, tempête fin 1999 avec des trous dans les maisons de ma famille, et autres !!

Donc montez sur le toit (encordé pour sécurité !) et cherchez avec soin toutes les tuiles cassées (pas toujours facile à voir, la fissure !) et changez les d'urgence !!
Remontez sur le toit et cherchez avec acharnement les fissures quasi invisibles aux autres endroits qui fuient !!
La pluie ne doit pas passer sous les tuiles avec dégâts !!
Ne supposez pas, regardez avec soin, (avec loupe, bien éclairé) et vérifiez en arrosant verticalement pour déceler le trajet de l'eau que vous ne comprenez pas !!

C'est ce que je fais à chaque fois !!!
.
Le matériel, échelles, corde, harnais, coûte, pour moi, moins cher qu'une seule intervention par un professionnel, et vous n'êtes pas sûr du soin de son travail !
car son intérêt est de vous faire refaire toute la toiture inutilement en dénigrant le toit au lieu de chercher la ou les quelques tuiles cassées, que vous trouverez bien chères ! !!!

De plus ce même matériel me sert à élaguer mes arbres, voire ceux de mes voisins qui me bouchent la vue !!

J'insiste, car l'isolation à améliorer est un détail à côté !!

Les tuiles doivent être étanches et sinon, avec des dégâts d'eau, vous avez des tuiles cassées ou déplacées, ou des grosses erreurs sur la toiture !
Examinez toute la toiture avec soin, mais vous avez 90% de chances que un travail de correction et changement de quelques tuiles rende étanche !! Localisez la zone qui fuit ! même arrosez pour vérifier !
Ne passez pas l'hiver dans ces conditions.
Au pire mettez une bâche sur la zone qui fuit !!

Refaire un toit avec film plastique respirant et un peu plus d'isolant revient cher, 20000€ typiquement pour villa usuelle !

Le pare-vapeur se pose du côté le plus chaud, donc intérieur !!
Il sert à bloquer le passage de la vapeur d'eau venant du chaud qui autrement se condenserait du côté plus froid dans l'isolant, le mouillant au point qu'il ne sert plus à rien !!! (exactement comme l'air chaud et humide se condense dans un frigo froid en grande quantité)
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Chauffage, isolation, ventilation, VMC, refroidissement... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités