Chauffage, isolation, ventilation, VMC, refroidissement...Chantier d'isolation de mon escalier

Le chauffage, l'isolation, la ventilation, les VMC, le refroidissement...bref le confort thermique. Isolation, bois énergie, pompe à chaleur mais aussi électricité, gaz ou mazout, VMC...Aide au choix et à la réalisation, solution de problèmes, optimisations, conseils et astuces...
xxx74
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 32
Inscription : 23/10/15, 10:12

Chantier d'isolation de mon escalier

Message non lupar xxx74 » 23/01/16, 09:55

Bonjour,

Je souhaite refaire l'isolation de mon escalier allant du rez à l'étage. En dessous de celui-ci ce trouve l'escalier menant au sous sol non isolé.

Voulant donc isoler celui-ci par le dessous, j'aimerai savoir comment déterminer la résistance thermique de ľisolant à mettre en place !

Comment dois je faire ce calcul ?

Merci ďavance pour votre aide.
0 x

xxx74
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 32
Inscription : 23/10/15, 10:12

Message non lupar xxx74 » 25/01/16, 22:47

Bon, vu le nombre de lecture de mon post, ne pense que peut être qu'en donnant plus d'infos, j'aurais peut être des réponses...

Donc l'escalier est en bois léger, surement du sapin, marches en 3cm d'epais et contre marches en 2cm.

L'escalier repose sur deux parois, une en carreaux de plâtre de 10cm d'épais donnant sur l'entrée de la maison et l'autre en mur porteur en parpaing de 20cm d'epais plus une couche de ba13 collé sur le mur côté chambre d'amis.

Entre les deux parois, l'escalier qui descend au cellier puis garage, le tout sans isolation.

Aujourd'hui j'ai comparé les températures entre la partie à vivre et le cellier ainsi que le haut de l'escalier menant au cellier...

Pièce à vivre : 21°
Haut de l'escalier : 21°
Cellier : 13°

La seule isolation actuellement, dans cet escalier, du polystyrène extrudé de 2cm sur les parois et 2cm de polystyrène expansé sous l'escalier en bois menant à l'étage.

La porte est une simple post-formée avec structure alveolaire... j'ai juste placé une bavette automatique en bas de porte en attendant.

Donc en gros, le tout est une vraie passoire.

Quel R dois je viser ? 5 ? Le soucis c'est la cage d'escalier qui fait pratiquement la largeur du cadre de porte donc peut de place pour le futur isolant, donc je pensais mettre du polystyrène extrudé...

Bref, vos idées sont les bien venues.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 53320
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 1408

Message non lupar Christophe » 26/01/16, 13:32

Oui le 1er message manquait de détails.

Par contre même avec les détails je ne comprends pas bien...l'escalier a donc un mur vers l'extérieur peu isolé?

Ce truc je pige pas:

2cm de polystyrène expansé sous l'escalier en bois menant à l'étage.


Euh peux tu faire un petit schéma rapide avec les isolant en place et les parois vers les pièces non chauffées ou l'extérieur?
0 x
xxx74
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 32
Inscription : 23/10/15, 10:12

Message non lupar xxx74 » 26/01/16, 14:23

Merci pour la réponse !

Je t'ai fais deux photos, ça évitera bien des explications...

Image

Image

Ce qui est en jaunatre, c'est le polystyrène extrudé, et en blanc le polystyrène expansé, les mur bas en blanc sont juste enduit et peint en blanc (parpaing).

Sur la première photo, le mur de gauche donne sur la chambre d'ami, mur porteur en parpaing recouvert de ba13.

De l'autre côté, c'est juste du carreau de plâtre.

Voilà.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 53320
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 1408

Message non lupar Christophe » 26/01/16, 14:41

Ok je comprends un peu mieux: c'est un escalier qui va vers la cave non chauffée donc. Donc ce n'est jamais des murs vers l'extérieur.

Dans ce cas il me semble que c'est suffisant comme isolation, car cela reste dans le volume protégé...sauf si tu as de la condensation sur les murs coté "chauffé"...?

Après tu peux toujours remettre une couche de 2 ou 3 cm de polystyrène extrudé mais comme tu le dis: tu n'as pas beaucoup de place...

Mettre un R de 5 d'isolation sur une paroi qui ne va pas vers l'extérieur n'est pas nécessaire!

Tu devrais peut être plutôt regarder les éventuels ponts de ton cellier / garage et investir plutôt la dedans, non?

Dans mon cas, j'avais un énorme pont thermique sur le linteau de mon garage...

ps: isoler les marches serait aussi peut être plus utile que remettre une couche là où c'est déjà isolé (même que faiblement)...après c'est un "gros" boulot de découpe et pose que d'isoler des marches...
0 x

xxx74
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 32
Inscription : 23/10/15, 10:12

Message non lupar xxx74 » 26/01/16, 15:01

Le seul mur qui donne vers l'extérieur est celui face à l'escalier, il est isolé par l'extérieur avec 10cm de polystyrène expansé jusqu'au dessus de la dalle du rez. Donc forcement, pont thermique...

Pour les éventuelles pont thermique, je compte y remédier par la suite en faisant descendre mon isolation extérieur partout ou c'est possible, car le sous sol, qui n'est pas enterré partout, n'est pas du tout pris dans l'enveloppe isolante.

Pour ce qui est de l'isolation du dessous de l'escalier, c'est pas un problème pour la réalisation, j'aime bien faire ce genre de chose.

Je pense au final, que je vais viser un R d'environ 3, pour réduire un maximum la "fuite", coller toute les plaques de polystyrène extrudé que je vais mettre entre elles pour que ça soit complètement hermétique ou scotcher.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Marc Isover
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 2
Inscription : 28/05/14, 15:54

Message non lupar Marc Isover » 26/01/16, 15:11

Bonjour,

La résistance thermique R d’un isolant s’obtient en divisant son épaisseur par sa conductivité thermique (autrement appelée lambda). Ainsi, par exemple, pour deux isolants de même épaisseur, celui qui aura le lambda le plus faible aura le R le plus élevé (et sera donc plus isolant).

Concernant la résistance thermique, les préconisations actuelles sont de positionner respectivement, en sol, en murs et en combles, un R de l’ordre de 4, 4 & 8. Visez la plus forte résistance thermique possible en fonction de votre configuration ! La R.T.E. oblige quant à elle un R minimal en sol de 2.3
0 x
Marc, conseiller technique Isover
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 53320
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 1408

Message non lupar Christophe » 26/01/16, 15:14

xxx74 a écrit :Je pense au final, que je vais viser un R d'environ 3, pour réduire un maximum la "fuite", coller toute les plaques de polystyrène extrudé que je vais mettre entre elles pour que ça soit complètement hermétique ou scotcher.


Oui dans ce cas, remets 2 ou 3 cm de PE sur les 2 murs et même choses sous les marches d'escalier.

Et fait la chasse aux ponts thermiques dans la cave :)

Voilà ce que j'avais fait dans mon garage: https://www.econologie.com/forums/ponts-ther ... t6613.html
0 x
xxx74
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 32
Inscription : 23/10/15, 10:12

Message non lupar xxx74 » 26/01/16, 15:32

Pour ce qui est de ma porte de garage, basculante aussi mais en bois avec une porte intégrée, j'ai déjà traité le problème.

Avant elle faisait comme toi, on voyait le jour tout autour.

Je sais pas si tu as remarqué, mais j'ai fais une résine de sol dans l'escalier, grise, que j'ai également appliqué dans mon garage après avoir fait un ragréage fibré qui se termine contre la porte de garage sur une épaisseur de 3cm avec la résine par dessus. Du coup, la porte de garage vient plaquer contre l'épaisseur du ragréage.

Ensuite j'ai appliqué deux bande de joint mousse de 1cm de large sous la porte de garage espacées de 2cm environ, et mis également du joint mousse sur tout le tour.

A la différence de toit, j'ai un encadrement en bois à l'extérieur sur le tableau, ce qui a permis de mieux ajuster la jonction tableau extérieur et porte de garage.

Du coup, plus d'air passe, et pareil, j'ai gagné pas mal de degré, maintenant on peut dire que c'est tempéré, même si c'est encore froid.

J'ai également rendu étanche tous les cadres de fenêtre du sous sol ainsi que la porte de transition entre le cellier et garage et également rajouté une bavette automatique à cette même porte.

Du coup le cellier obtient une température vraiment plus agréable que le garage, mais fraiche quand même.

Après m'être occupé de ce dont on parle dans ce sujet, je compte isoler tout le plafond du sous-sol, le seul problème, c'est que j'ai plein de tuyau d'évacuation, d'eau, gaine électrique et gaz... Donc ça va être un peu la merd... pour rendre tout ça étanche tout en y mettant une bonne épaisseur sans pour autant descendre mon plafond de 30cm...
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Chauffage, isolation, ventilation, VMC, refroidissement... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 7 invités