Chauffage, isolation, ventilation, VMC, refroidissement...Calcul du K bâtiment: niveau d'isolation moyen (Belgique)

Le chauffage, l'isolation, la ventilation, les VMC, le refroidissement...bref le confort thermique. Isolation, bois énergie, pompe à chaleur mais aussi électricité, gaz ou mazout, VMC...Aide au choix et à la réalisation, solution de problèmes, optimisations, conseils et astuces...
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 49284
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 776

Calcul du K bâtiment: niveau d'isolation moyen (Belgique)

Message non lupar Christophe » 10/12/12, 11:07

Voici un petit cours et méthode de calcul du K batiment, qui donne le niveau d'isolation et de performances thermiques moyen d'un batiment. C'est très utilisé en Belgique, on le retrouve meme dans certaines publicité de promoteur immobiliers (alors que l'immense majorité des gens ne sait pas exactement ce que c'est...d'où ce sujet!)

A ne pas confondre avec le Ubat qui est en fait un calcul intermédiaire du K.

Généralités:

Ce niveau d’isolation thermique globale, également appelé
niveau K dépend des dimensions et de la forme du bâtiment,
ainsi que de la résistance thermique des matériaux de
construction utilisés.

Le résultat du calcul est un seul chiffre, qui représente la
mesure du niveau d’isolation thermique globale. Plus ce
chiffre est élevé, moins bonne est l’isolation du bâtiment. Par
convention, ce niveau est exprimé par la lettre majuscule K,
suivie d’un chiffre (par exemple K45).

Image

Image


La compacité volumique d’un bâtiment

La compacité volumique d’un bât dépend de la forme et des
dim de ce bât. La compacité volumique est définie comme le
rapport du volume protégé V sur la superficie de l’enveloppe du
bât, c’est à dire la superficie de déperdition thermique AT.
Les bât compacts ont une capacité accrue à garder la chaleur.
Une maison mitoyenne aura une plus grande compacité
qu’une villa 4 façades donc une petite superficie de déperditions.

Exemples :

Calculer la compacité de 2 habitations A et B représentées de
manière schématique comme une parallélépipède rectangle,
avec une largeur de façade de 5 m, une hauteur de 10m et une
profondeur de 10m.
A est une habitation 4 façades
B est une maison mitoyenne (des deux côtés)

Image

Le coefficient de transmission thermique moyen

Le coefficient de transmission thermique moyen Umoyen n’est autre
que la moyenne pondérée des coefficients de transmission
thermique des différentes parois et/ou éléments de paroi qui
font partie de la superficie de déperdition, y compris les ponts
thermiques.

Image


kj = les valeurs k linéaires du pont thermique (W/m.K)
lj = la longueur du pont thermique (m)
aj = un facteur de pondération qui tient compte du fait que
certaines parois ne constituent pas une séparation entre
l’ambiance chauffée à l’intérieur du volume protégé et
l’ambiance extérieure. Il s’agit de parois entre le volume
protégé et un espace à l’abri du gel ou non, de parois en
contact avec le sol, de planchers au-dessus d’espaces non à
l’abri du gel, de planchers au dessus d’espaces à l’abri du gel,
ou de planchers sur le sol.
Ui les valeurs U respectives des parois de la superficie de
déperdition thermique (W/m2.K)
Ai = les superficies respectives des parois (m2)

Ponts thermiques

Des ponts thermiques se créent aux endroits ou l’isolation
thermique est interrompue. Une telle discontinuité se produit
fréquemment dans les méthodes de construction traditionnelles
par exemple au endroit de :
-linteaux au dessus des fenêtres et portes
-Planchers
-Rives de toiture
- ....
La norme NBN B 62-002 donne pour différents pont thermiques
les klj . Multipliés par la longueur du pont thermique lj ils
indiquent la déperdition thermique supplémentaire due à la
présence de ponts thermiques.

Le facteur de pondération aj (facteur de correction)

Un facteur de pondération qui tient compte du fait que certaines
parois ne constituent pas une séparation entre l’ambiance
chauffée à l’intérieur du volume protégé et l’ambiance extérieure.
(Ex: -10°c ext et 10°c dans la cave)
1.Pour les murs et les planchers enfouis ou les murs entre des
espaces à l’abri du gel et l’ambiance intérieure chauffée: aj = 2/3
2.Pour les planchers sur le sol : aj = 1/3
3.Pour les parois qui séparent le volume protégé de l’ambiance
extérieure : aj = 1

Le niveau d’isolation thermique globale K

La compacité volumique V/AT et le coefficient moyen de
déperdition Umoyen (ou ks) [W/m2K] sont les deux paramètres à la
base de l’évaluation du niveau K :
• compacité faible : V/AT ≤ 1
K = 100.Umoyen
• compacité moyenne:
1 < V/AT < 4
K = 300.Umoyen / (V/AT + 2)
• compacité forte : V/AT ≥ 4
K = 50.Umoyen



Voilà ! Et pour ceux qui n'ont rien compris, voici un tableur excel permettant de calculer le K plus facilement (en connaissant surfaces, volumes, ouvertures et types de matériaux)! Il donne même une estimation de votre consommation (zone climatiques belges) comme cela vous pouvez voir si le calcul est bon!

Niveau d'isolation global: tableur de calcul du K bâtiment
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi et/ou partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. - Achetez le livre du Potager Du Paresseux de Did67 - Un Tip pour l'éconologie - Publiez un article sur Google Actualités

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 49284
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 776

Message non lupar Christophe » 05/06/13, 18:39

Dernière édition par Christophe le 25/01/16, 10:40, édité 1 fois.
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi et/ou partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. - Achetez le livre du Potager Du Paresseux de Did67 - Un Tip pour l'éconologie - Publiez un article sur Google Actualités
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 49284
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 776

Message non lupar Christophe » 25/01/16, 10:40

Et voici la même pièce après travaux d'isolation (ajout de R = 3.55 dans murs extérieurs et plafond intérieur) : https://www.econologie.com/forums/chantier-d ... tml#297948

Le tableur est intéressant car il donne aussi un bilan des consommations "surface par surface" basée sur les DJU (donc méthode la plus fiable de calcul):

AVANT:

Image

APRES:

Image
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi et/ou partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. - Achetez le livre du Potager Du Paresseux de Did67 - Un Tip pour l'éconologie - Publiez un article sur Google Actualités


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Chauffage, isolation, ventilation, VMC, refroidissement... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité