Chauffage, isolation, ventilation, VMC, refroidissement...Brûleur chaudière à huile végétale à boule

Le chauffage, l'isolation, la ventilation, les VMC, le refroidissement...bref le confort thermique. Isolation, bois énergie, pompe à chaleur mais aussi électricité, gaz ou mazout, VMC...Aide au choix et à la réalisation, solution de problèmes, optimisations, conseils et astuces...
Andre
Chercheur moteur pantone
Chercheur moteur pantone
Messages : 3787
Inscription : 17/03/05, 02:35
x 9

Message non lupar Andre » 08/01/14, 06:08

Bonjour
c'es texactement dans ce principe du bruleur MAN que le mien est concut , ce principe existe depuis les années 1920 sur des bruleurs pour fours industriels
C'est a dire faire revenir au col du diffusseur une petite partie des gaz chaud en début de la combustion .
j'ai également un plus petit tube dans un plus grand tube bruleur
la longueur de ce petit tube se trouve par essaie erreur , il est préferable que ce tube soit conique genre sortie bec Bensen si trop long il ne permet pas le retour de gaz chaud en arriere , l'entré des gaz chaud en arriere doit se faire entre 50 a 60mm de la boule .
la temperature de ce petit tube augmente en fonction del a quantité de gaz chaud que l'on retourne en début de combustion
pour un syteme chauffage de maison il est pas toujours avantageux de chercher a dépasser les 1100C pour une fonderie ou forge oui mais cela prend un materiel qui endur ecette chaleur ouavoir un jeux de buse de rempplacement quand c'est experimental on les fait un acier ordinaire ensuite une fois trouver le bon diametre la bonne longeur en fonte ou en refractaire si on a a notre disposition du plicast ciment utilisé dans les acierie mais c'est fragile et cassant .
(ce qui est amusant c'est de faire fondre du verre je croyais que cela devenait liquide, mais cela reste pateux )

André
0 x

Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11085
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 65

Message non lupar Obamot » 28/11/14, 22:00

Ça va André, quoi de neuf ?
0 x
« L'important n'est point le chemin vers le bonheur, l'important c'est le chemin »Lao Tseu
J-L Freerider
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 8
Inscription : 31/08/11, 21:54

Message non lupar J-L Freerider » 28/02/15, 12:23

Bonjour à tous

Déterrage de post pour vous présenter ma version du bruleur à huile d'André, que je remercie pour son partage ainsi que tous les membres ayant participés sur se sujet.

Voici la bête avec la quelle je chauffe ma maison de 85 m² depuis 1 mois:

Image

Donc c'est une chaudière avec échangeur thermique air/air avec 2 entrées d'air frais et 2 sorties d'air chaud.

Image

Image

Le bruleur à boule est presque similaire au schéma d'André, une croix au lieu d'un T et la boule maintenu non pas sur la vertical mais sur l'horizontal ( je trouve les réglages plus facile ainsi ! )
La buse fait 14 cm et est en inox.

La boule est un écrou borgne en laiton poli et ramené a un diamètre de 14 mm le trou est de 0.5 mm.

L'air comprimé proviend d'un moteur de frigo.

Image

Image

Le tout est 100 % autonome géré par se boitier électronique, une carte a base d'un microcontrôleur PIC 18F2420 programmé en MikroPascal.

Il gère:
La température de l'huile.
La présence de la flamme via un capteur piézo ( vibration) et un capteur infrarouge ( lumière)
La mise en route ou non selon la température de la maison.
La température de l'air chaud en sortie ( si elle dépasse la valeur de consigne, le bruleur se met en veille et les ventilos évacue la chaleur )

Sur diffèrent menu le LCD affiche les températures de l'air ambiant, de l'huile et de l'air chaud.
Ensuite les températures de consigne.
Puis un dernier menu qui m'affiche les éventuels disfonctionnement pour intervenir en cas de panne.


Image

Indépendamment du boitier électronique, les ventilateur sont géré par un thermostat mécanique.
Une seconde sécurité par thermostat mécanique coupe l'alimentation du compresseur du bruleur si l'air chaud dépasse la valeur de consigne ( au cas ou il y aurai une défaillance électronique.)

la Conso sur 1 mois est de 3.5 litre/jour et 100 watts électrique pour chauffer 24/24 à 20 degrés.
Le bruleur fonctionne a l'huile de colza que je produit sur mon exploitation. Mais se sont mes reste de filtration, le meilleur de la filtration est gardé pour le carburant et le reste pour le bruleur. Et Les tourteaux parte en nutrition animal.

Merci encore à André pour le partage !
0 x
Avatar de l’utilisateur
gegyx
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3490
Inscription : 21/01/05, 11:59
x 29

Message non lupar gegyx » 28/02/15, 23:00

Félicitations !

Tu nous a fait là une réplique et un sacré perfectionnement avec l'automatisation et le contrôle automatique.

Chapeau l'artiste
0 x
J-L Freerider
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 8
Inscription : 31/08/11, 21:54

Message non lupar J-L Freerider » 01/03/15, 18:10

Merci !
Mais avec 200 pages d expériences des membres ayant expérimenté le sujet sa aide.

Il y a des points a respecter pour un full auto fiable:

Une buse adaptée, pas de secret faut expérimenté, et ne pas oublier que dant une chaudiere une légère pression peu modifier le comportement du systeme.

Ensuite la température de l huile, hystérisie de 2 degrés maxi' au delà la richesse du melange air/huile varie trop.

Une sécurité adaptée, il faut penser a tout les éventualités, et les anticipé.
J avoue que pour ma part l électronique fait 90 % du boulot. Avec l avantage que je peux modifier a volonter le programme via une liason usb.

C est passionnant, faut pas se décourager lors de la conception mais quel satisfaction quand cela fonctionne en autonome pendant des semaines :D
0 x

J-L Freerider
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 8
Inscription : 31/08/11, 21:54

Message non lupar J-L Freerider » 29/04/15, 09:51

Bonjour a tous!

Un petit retour sur ma chaudiere à bruleur à boule.
Donc elle fonctionne depuis 3 mois non-stop, et une seul panne réglé en 1 minute, les electrodes d allumage étaient encrassé. En modifiant leur positionnement de quelque mm, elle ne s encrassent plus.
J ai egalement modifié la buse afin d augmenter la qualité de la combustion et c est gagné!
Donc un bruleur a boule en full auto a partir des 1er plan d André est tout a fait faisable. Je pense par contre qu une partie d électronique pour la surveillance et la gestion de la chaudiere est indispensable. Pour le mien le controle par l électronique est l élément indispensable de son bon fonctionnement.
J en suis très satisfait et ne regrette pas la 100ène d heure passé a la fabrication et a la mise au point.

A ceux qui voudraient plus de détails sur se bruleur c est avec plaisirs que je partagerais mon travail.

Merci a tous ceux qui on fait avancer le sujet du bruleur a boule et surtout merci André!

J-L
0 x
Avatar de l’utilisateur
manoria68
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 301
Inscription : 07/10/08, 12:34
Localisation : ATLANTIDE
x 1

Message non lupar manoria68 » 08/09/15, 11:02

Salut
Je vais aussi faire évoluer mon bruleur. J'en avais parlé vers les pages 160 environ.
les améliorations :
Tout en un bloc sur roulettes pour utiliser en bruleur pour la chaudière ou en fonderie.
autre améliorations, gérée par un Automate arduino avec un afficheur graphique 240x320 pour superviser le tout.
la température des fumées seront aussi contrôlées et le débit d'huile sur la boule constamment reajusté.
0 x
Manoria 68, chercheur frite, technicien de sa huilerie
Avatar de l’utilisateur
manoria68
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 301
Inscription : 07/10/08, 12:34
Localisation : ATLANTIDE
x 1

Message non lupar manoria68 » 21/11/15, 19:59

Salut,
voici la suite
La partie mécanique est terminée.
j'ai repris l'ensemble des périphériques que j'ai mis sur un petit chariot.
Je pense faire les essais la semaine prochaine

Image

Image
0 x
Manoria 68, chercheur frite, technicien de sa huilerie
Avatar de l’utilisateur
manoria68
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 301
Inscription : 07/10/08, 12:34
Localisation : ATLANTIDE
x 1

Message non lupar manoria68 » 21/11/15, 20:04

Au niveau électronique, j'ai utilisé un arduino méga.
j'ai relié dessus:

sonde de temp d'huile
sonde de temp fumée
afficheur graphique
un module pwm pour commander le debit d'huile sur les boules

le reste ds'en découle, relais d'air, de soufflerie, remplissage etc...

Image
0 x
Manoria 68, chercheur frite, technicien de sa huilerie
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 48995
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 730

Re: Brûleur chaudière à huile végétale à boule

Message non lupar Christophe » 11/03/16, 15:04

Je poste ici les photos du brûleur à boule d'André qui avait été archivées dans la galerie de l'ancien forum (avant sa suppression définitive):

Elles ont surement déjà été postée plus haut mais pour être certain de ne pas les perdre, les voici!

bruleur-a-huile-d-andre-1-pic367.jpg

bruleur-a-huile-d-andre-2-pic368.jpg

bruleur-a-huile-d-andre-3-pic369.jpg

bruleur-a-huile-d-andre-4-pic370.jpg

bruleur-a-huile-d-andre-5-pic371.jpg

bruleur-a-huile-d-andre-6-pic372.jpg
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le site aussi et partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. Un Tip pour l'éconologie - Des articles, des analyses et des téléchargements - Publiez un article sur Google Actualités


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Chauffage, isolation, ventilation, VMC, refroidissement... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités