Chauffage, isolation, ventilation, VMC, refroidissement...Amélioration insert René Brisach: préchauffage de l'air

Le chauffage, l'isolation, la ventilation, les VMC, le refroidissement...bref le confort thermique. Isolation, bois énergie, pompe à chaleur mais aussi électricité, gaz ou mazout, VMC...Aide au choix et à la réalisation, solution de problèmes, optimisations, conseils et astuces...
Avatar de l’utilisateur
Flytox
Modérateur
Modérateur
Messages : 13828
Inscription : 13/02/07, 22:38
Localisation : Bayonne
x 542

Message non lupar Flytox » 07/02/15, 23:29

Flytox a écrit :Là , le déflecteur "toit" a pris du galbe (fluage)...où cela chauffe le plus ( au milieu) et le poids se fait sentir .


Image

Montre nous ce qu'il a dans le ventre avec quelques amélioration somme toute simple au final ... mais potentiellement très avantageuse ....


Image

Image

La petite trappe dans le plancher peut facilement être transformée pour amener de l'air très chaud plus près du centre du foyer. Ci dessous on voit qu'il y a la place d'organiser une circulation d'air contre le dessous du foyer. :P

Image

Image

Tôle en fonte et (chenets en acier :frown:) en place.
La barre du milieu de cette saloperie de chenet à perdu dans les 10 à 20% de son épaisseur en même pas 2 mois....La barre de derrière s'est cintrée d' environ 5 à 8 mm :frown:
0 x
La Raison c'est la folie du plus fort. La raison du moins fort c'est de la folie.
[Eugène Ionesco]
http://www.editions-harmattan.fr/index. ... te&no=4132

bidouille23
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1155
Inscription : 21/06/09, 01:02
Localisation : Bretagne BZH powaaa
x 2

Message non lupar bidouille23 » 09/02/15, 02:03

Salut ,

ok sympas le potentiel ;) ... jamais vue de troue en direct comme ça dans la fond d'un foyer ... c'est juste super dangereux en fait :D ... tu casse ou tu bouge la plaque en court de combustion tu obtiens une flambée d'enfer ....

j'y mettrais des tuyaux coudé qui file vers le fond ou vers les coté pour ne pas t'embêter quand tu charge ton bois .... et puis il prendron bine la chaleur ... chez le ferrailleurs du coin si tu en as un tu trouveras sans doute de l'inox , et avec de la chance du 310 ou 304 ... perso j'ai essayer avec du 306 et 310 ça tiens déjà très bien ... sauf a plus de mille degré là ça disparait :) :D ....

Bref a la place de ton chenet je mettrais des briques réfractaire , si l'entrée d'air est le système de petite tirettes tu peux sans aucun doute faire un circuit avec les briques et conduire l'air sous le feu ,ou devant derriere c'est mieux mais bon , et surtout a travers des trous genre diamètre 0.6 à 0.8 , surtout si tu as un très bon tirage , là tu vas taper avec de la pression sur les braises y'a bon .... en haut tu turbule :) avec ton ou tes tubes qui sorte par la trappe ....

Les briques tiendrons plus longtemps ( surtout en fonction de leur taux d'alumine ) ...

a plus ...
0 x
SixK
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 371
Inscription : 15/03/05, 13:48
x 7

Message non lupar SixK » 09/02/15, 12:56

Hum... Ouais bizarre ton insert.
Tu l'as eu neuf ?

On dirait qu'il manque une plaque de fonte pour séparer l'arrivée d'air et le bois.
Si on regarde bien, on dirait que tout est prévu pour mettre une plaque au dessus de l'arrivée d'air. Si j'ai bien compris, c'est pratiquement ce que tu as fait avec le bout de metal que tu as ajouté ?

Vires ton bout de métal et ajoute une plaque en fonte pour aller jusqu'au fond du foyer. Après tu perces des trous à intervalles réguliers.
A toi de choisir la forme, Rond, oblong, fente. Sur mon insert, a vu de nez, j'ai des trous de 1Cm tous les 3/4 cm.
Avec ça, tu pourras virer tes chenets :)
Ca sera un peu plus chiant pour nettoyer les cendres parce que normalement elles doivent tomber direct dans un cendrier, mais si j'ai bien compris, sur le tiens, il n'y en a pas.
La tu seras obligé de virer la plaque de fonte.


J'ai l'impression aussi que tu n'as pas d'arrivée d'air externe ? (tout l'air est pris dans la pièce ?
Si tu as la possibilité de rajouter ça, c'est mieux, mais il y a un risque de créer une arrivée d'air froid dans la maison.
En tout cas, ça veut dire casser la brique et le mur externe de la maison.

J'ai pas bien capté comment les fumées étaient évacués, mais si j'ai bien compris, il n'y a que la plaque en haut et au fond qu'on voit sur la photo et après c'est le conduit direct ?
Sur mon insert, j'ai 2 chapeaux qui forcent l'air a passer le long des parois avant le tuyau d'évacuation (1 chapeau = 2 plaques de fonte qui se tiennent l'une l'autre en prenant appuis sur les rebords).

Enfin il y a un truc qui m'intrigue, lorsque tu fermes l'arrivé d'air en frontal, ton feu continue de fonctionner a peu près normalement ?
Si tu charges trop, en gros tu n'as plus de contrôle sur ton feu ?
Sur le miens, si je ferme l'arrivée frontale, le foyer se calme très vite pour finir par s'éteindre.
0 x
SixK
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 371
Inscription : 15/03/05, 13:48
x 7

Message non lupar SixK » 09/02/15, 14:01

tiens ? on ne peut pas editer ses messages apres plus d'1 heure...

Si tu es équipé, tu peux découper une trappe dans la plaque de fonte que je te dis d'ajouter, afin de pouvoir virer la cendre (même en utilisation de l'insert) et fermer ta trappe d'arrivée d'air lorsque tu n'utilise pas l'insert.
Au hazard, il te faut une meuleuse et de quoi souder la fonte pour créer des support pour la trappe.

Prévois un peu de jeu pour que la fonte puisse se dilater.

SixK
0 x
Avatar de l’utilisateur
Flytox
Modérateur
Modérateur
Messages : 13828
Inscription : 13/02/07, 22:38
Localisation : Bayonne
x 542

Message non lupar Flytox » 09/02/15, 22:39

Bonjour Sixk
SixK a écrit :Hum... Ouais bizarre ton insert.
Tu l'as eu neuf ?

On dirait qu'il manque une plaque de fonte pour séparer l'arrivée d'air et le bois.
Si on regarde bien, on dirait que tout est prévu pour mettre une plaque au dessus de l'arrivée d'air. Si j'ai bien compris, c'est pratiquement ce que tu as fait avec le bout de metal que tu as ajouté ?


Non il était dans la maison lors de l'achat.....et chui pas sûr qu'il était complet.....:|

Vires ton bout de métal et ajoute une plaque en fonte pour aller jusqu'au fond du foyer. Après tu perces des trous à intervalles réguliers.
A toi de choisir la forme, Rond, oblong, fente. Sur mon insert, a vu de nez, j'ai des trous de 1Cm tous les 3/4 cm.
Avec ça, tu pourras virer tes chenets :)
Ca sera un peu plus chiant pour nettoyer les cendres parce que normalement elles doivent tomber direct dans un cendrier, mais si j'ai bien compris, sur le tiens, il n'y en a pas.
La tu seras obligé de virer la plaque de fonte.

+1; C'est une des bonnes solutions à envisager.:P

J'ai l'impression aussi que tu n'as pas d'arrivée d'air externe ? (tout l'air est pris dans la pièce ?
Si tu as la possibilité de rajouter ça, c'est mieux, mais il y a un risque de créer une arrivée d'air froid dans la maison.
En tout cas, ça veut dire casser la brique et le mur externe de la maison.

C'était effectivement comme cela jusqu'à 'il y a 2 ans (aspiration dans la pièce). Depuis j'ai recyclé une VMC simple flux pour souffler dans la maison , juste en bas au cul de l'insert (tuyau de droite). L'aspiration est dans les combles. A gauche c'est le tuyau d'extraction de l'air chaud de la hotte de l'insert...que je fais recracher près du sol pour mieux mélanger à l'air de la maison...

Image



J'ai pas bien capté comment les fumées étaient évacués, mais si j'ai bien compris, il n'y a que la plaque en haut et au fond qu'on voit sur la photo et après c'est le conduit direct ?

Yes!
Sur mon insert, j'ai 2 chapeaux qui forcent l'air a passer le long des parois avant le tuyau d'évacuation (1 chapeau = 2 plaques de fonte qui se tiennent l'une l'autre en prenant appuis sur les rebords).

Tu aurai pas une photo ou schéma ?:P

Enfin il y a un truc qui m'intrigue, lorsque tu fermes l'arrivé d'air en frontal, ton feu continue de fonctionner a peu près normalement ?
Si tu charges trop, en gros tu n'as plus de contrôle sur ton feu ?

Quand cela "s'emballe" il lui faut environ 1 minute pour se calmer en fermant les tirettes.

Sur le miens, si je ferme l'arrivée frontale, le foyer se calme très vite pour finir par s'éteindre.

La vitre n'est pas du tout étanche sur la porte (voir les traces noires de la photo) surtout en haut, c'est un truc bidouillé non d'origine et mal foutu.... :frown: Quand je ferme l'air en bas aux tirettes, maintenant que j'arrive à chauffer plus en bas avec ma tôle fonte, le feu se maintient et d'autant mieux que le bois est sec.... :mrgreen:
0 x
La Raison c'est la folie du plus fort. La raison du moins fort c'est de la folie.

[Eugène Ionesco]

http://www.editions-harmattan.fr/index. ... te&no=4132

SixK
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 371
Inscription : 15/03/05, 13:48
x 7

Message non lupar SixK » 10/02/15, 01:43

OK, un petit schéma bricolé rapidement.
Image

En rouge et vert, les 2 chapeaux (déflecteurs) de mon insert.
Le système n'est probablement pas transposable sur le tiens, mais l'idée c'est de contraindre le flux a coller aux parois et probablement freiner un peu le passage des gaz.

Pour améliorer le rendement, le constructeur à foutu des ailettes sur la face interne de l'insert au niveau des premières plaques.
Distance entre mes plaques et la surface de l'insert environ 1cm.
L'air peut passer également sur les cotés.

Sinon au dessus de l'insert, j'ai une sorte de chapeau avec 4 départs, 2 sorties de chaque cotés de la cheminée et 2 dans les chambres juste au dessus.

Sur ce chapeau, j'ai ajouté quelques briques réfractaires autour du conduit d'évacuation des gazs. Je ne sais pas si cela présente un intérêt, mais déjà ca sent moins l'aluminum chauffé dans les chambres lorsque je charge bien.

J'essayerais de prendre des photos un peu plus tard.
Quelqu'un reconnaîtra peut-être le modèle et/ou le constructeur, je n'ai trouvé aucune indication sur l'insert, ni sur le net.

SixK
0 x
Avatar de l’utilisateur
Flytox
Modérateur
Modérateur
Messages : 13828
Inscription : 13/02/07, 22:38
Localisation : Bayonne
x 542

Message non lupar Flytox » 15/02/15, 22:14

Après quelques mesures de température (Thermocouple K).....

C'est difficile de mesurer quelque chose qui tient la route. Près des chenets (devant coté entrée d'air) cela peut aller de 400 à 720°C....suivant la quantité de braises qui tombe plus ou moins proche du thermocouple. Les paroi sont nettement plus froide que "l'ambiance" et là aussi suivant la proximité des flammes on lit tout et son contraire.....Dans la flamme c'est monté quelques secondes à 1044°C (pas insisté pour pas flinguer le Thermocouple)

Sous la tôle en fonte rapportée, le courant d'air amène aussi son lot de variations ( 80 à 180°C ?). Quand les tirettes d'air sont fermées, sous la tôle fonte cela navigue autour de 230°C.....mais cela dépend aussi si des braises sont tombées au dessus de la tôle fonte..... :mrgreen:

Bref, pour la lecture des températures, dans les endroits accessibles, le truc qui semble le plus "représentatif" du fonctionnement de l'insert en continu, c'est la sortie d'air chaud soufflée à la sortie de la hotte. On y voit avec 30 à 40 secondes de retard les variations de réglage d'air ( surtout les grosses :mrgreen: ).

Pour l'échappement proche de la sortie de l'insert, la température y est si instable (pour une même section), qu'il faudrait plusieurs thermocouple et faire la moyenne (comme on fait pour la surveillance des turbines à gaz).... :frown:
0 x
La Raison c'est la folie du plus fort. La raison du moins fort c'est de la folie.

[Eugène Ionesco]

http://www.editions-harmattan.fr/index. ... te&no=4132
bidouille23
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1155
Inscription : 21/06/09, 01:02
Localisation : Bretagne BZH powaaa
x 2

Message non lupar bidouille23 » 15/02/15, 23:40

Slut ,

t'as encore les grilles pour faire le barbeuc ? :)

en fait c'est pas un insert ton truc :mrgreen: c'est un barbecue ...
trois niveau de cuisson ;) ...

sinon pour rajouter des plaque déflecteur , tu peux visser des angles en fonte ( découpé sur de vieilles plaques issue de poele ou insert chez le ferrailleur) .. une fois que tu as percé taraudé , tu fixe ces angles qui te permettront de retenir le déflecteur pausé en appuis contre une parois du chapeau de l'insert , et reposent sur les coins que tu as mis ...


pour le fond si tu veux mettre une plaque de fonte , pareil chez le ferrailleur tu peux trouvé des face arrière d'insert , et ça donne de bonne surface des fois, ces face sont munie d'ailettes en générale ( regarde ici : https://www.econologie.com/forums/post282952.html#282952 ) .

Si tu monte les ailettes vers le bas tu peux faire un un bon réchauffage d'air primaire je pense ... et simplement ...

Par contre avec un système comme ça , la cendre deviens un problème quand elle s'accumule trop ... une arrivée d'air en hauteur t'apporterais beaucoup ...

tu profite de ton trou rectangle dans le fond pour mettre un gerne de caisson qui guidera l'air vers le fond du foyer ( le caisson caché en dessous la plaque du fond de foyer ) .
Et tu mastique le caisson et fixe avec des vis ( taraudé ou visser avec écrous vus que tu peux accéder en dessous ).

tu fais une remonté au caisson pour qu'il crache son air a la moitié de la hauteur du foyer ... en gros tu fais un "L" , a base rectangle et les tuyaux de remontée rond ou rectangle ... tout peux être vissé ou riveté ... Pareil chez le ferrailleur il y a ton bonheur :) ...
même plus ...

Pour pas cher et simplement tu peux vraiment faire un truc qui fonctionneras mieux , et qui peux même être surprenant ...

il faut juste bien gérer le clapet d'air , c'est simple ;) je te fais largement confiance pour trouver une solution super adaptée :) ...
et avoir le temps de le faire bien entendue ...

a plus
0 x
Avatar de l’utilisateur
Flytox
Modérateur
Modérateur
Messages : 13828
Inscription : 13/02/07, 22:38
Localisation : Bayonne
x 542

Message non lupar Flytox » 18/02/15, 22:50

Bonjour bidouille23
bidouille23 a écrit :t'as encore les grilles pour faire le barbeuc ? :)

en fait c'est pas un insert ton truc :mrgreen: c'est un barbecue ...
trois niveau de cuisson ;) ...


Effectivement, j'avais déjà senti ces positions cuisson de barbeuc pour une utilisation comme support de déflecteur de plafond.......ou alors.....

Une autre idée: Quand le bois chargé est trop humide, il noircit lentement et charbonne tout doucement sans vraiment participer au chauffage de l'insert. Pour arriver à le faire bruler avec un minimum de flamme, il faut empiler les buches. Les gaz qui passent / se faufilent entre les buches se réchauffent et parviennent à une température nettement plus élevée et les buches humides arrivent à bruler.

Proximité et température sont très lié. L'idée serait donc d'obliger les gaz à contourner plus complètement les buches en posant par dessus
directement une sorte de tôle en matière réfractaire / isolante et en freinant ainsi la sortie des gaz / déperdition de chaleur. Dans cet espace plus confiné la température doit grimper et m'aider à bruler ces buches plus complètement.

Il y a une tôle réfractaire en KC20 dans mes archives qui correspondrait peut être, enfin , c'est pas une solution pour tout le monde, vu le prix astronomique du matériau et la difficulté d'usinage....(faut choisir son foret carbure pour arriver à le percer, pour les forets en acier rapide HSS, c'est même pas la peine, ils...fondent :mrgreen:)

Après cette tôle, il faut pouvoir la soulever pour remettre du bois dessous et que cela reste un minimum ergonomique. :cry:

Par contre avec un système comme ça , la cendre deviens un problème quand elle s'accumule trop ... une arrivée d'air en hauteur t'apporterais beaucoup ...

Effectivement, quand le feu à duré un certain nombre d'heures, les cendres encombrent le plancher du foyer et l'entrée d'air, le fonctionnement change (dans ce cas, cela marche mieux en fermant complètement l'air).
0 x
La Raison c'est la folie du plus fort. La raison du moins fort c'est de la folie.

[Eugène Ionesco]

http://www.editions-harmattan.fr/index. ... te&no=4132
bidouille23
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1155
Inscription : 21/06/09, 01:02
Localisation : Bretagne BZH powaaa
x 2

Message non lupar bidouille23 » 19/02/15, 12:35

Salut fly ,

pour ton déflecteur amha , tu remplace celui d'origine par une autre plaque , ou tu gardes celui d'origine mais tu lui descend un peut la tête afin de mofieir l'angle ...
PLu splat ( mais pas plat genre 50 ° par rapport à la verticale ) , du coup les gaz sortiront moins vite ....donc plus chaud donc plus de chance de bruler etc ...

Ce qui fonctionne bien pour aider a bruler c'est une "bouche" qui comprimera les gaz pour forcer le mariage entre Co non brulé et oxygène de l'air ... genre entre deux déflecteurs .... il y a aussi les ressorts ;) qui vont étirer la flamme car les gaz vont tournés autour et ainsi continuer à bruler s'il y a assez de chaleur ...;)


Et sinon ton explication avec le bois mouillé me fais pensé a un truc :D ...

Le journal avec ses encres fait office quand il est au dessus et que les gaz passe a travers lorsqu'il est consummé mais pas détruit , de catalyseur ...
au lieu d'une plaque de métal donc , une "plaque " de papier journal ....
Pour l'environnement par contre ... je ne suis pas sur que ce soit génial ....

mais comme expérience c'est faisable ... J'ai luye il y a pas mal d'années un article américain ou une personne expliquais comment il faisais pour fire un feu a démarrage lent et combustion efficace , grace au journal ...
J'eai essayer , et une fois que le journal est comme brulé mais pas détruit effectivement il y a une réaction ...

En gros oui c'est ça proximité avec la source de chaleur , pour capter rapidement de la chaleur , et vitesse de progression dans le foyer couplé avec turbulance afin d'amener les gaz a une température de combustion tout en les mixant avec le comburant qui auras aussi eu le temps de chauffer ..

Réussir a avoir un écoulement lent (mais suffisant pour permettre à suffisement de comburant pour rentré) des gaz , allié a une température haute , est une des clées d'une bonne combustion .... directement lié a la géométrie du foyer ( et au caractéristiques du tirage ) ...
Perso j'ai volontairement rajouté une cloche au dessus de mon insert , au lieu de tuber ma cheminée ;) .... Aucun risque de feu de cheminée chez moi , car bois sec et très forte combustion .... bien avant le conduit ....

et oui c'est le problème de ne pas avoir de tiroir a cendres et une entrée d'air basse ... plus d'air ....

Dans l'insert de ma mère , j'ai mis une plaque avec des aillettes ( vers le bas les ailettes ) au dessus de la plaque d'origine du fond de foyer ...
Du coup j'ai toujours de l'air qui peut sortir d'entre les deux plaque et il est bien chaud quand les braises sont là en nombre .... Mon bac à cendre ne me sers que quand le feu est éteind , pour nettoyer le foyer ( de temps en temps :) ) ...

Isolation , ou faire des plaque simple pour déflecteur , genre une couche d'inox de 1.5 mm ep. presque platte juste les brods recourbé , afin d'acceuillir au dessus une plaque de vermiculilte par exemple ... déflecteur isolant ;) ....

SInon il y a aussi la méthode turbo avec buse et tube plongeur d'amener d'air ....

a plus
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Chauffage, isolation, ventilation, VMC, refroidissement... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 3 invités