Aucun consensus scientifique sur les changements climatiques

Le réchauffement et les changements climatiques: cause, conséquences, analyses...Débat sur le CO2 et autres gaz à effet de serre.
Avatar de l’utilisateur
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 17158
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 1462

Re: Aucun consensus scientifique sur les changements climatiques




par Obamot » 06/03/21, 14:11

Peut-être que wirbelwind262 non plus ! :cheesy:
0 x
Club des “marrant(e)s”: ABC2019, Izentrop, Sicetaitsimple, Végaz.

Avatar de l’utilisateur
thibr
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 717
Inscription : 07/01/18, 09:19
x 264

Re: Aucun consensus scientifique sur les changements climatiques




par thibr » 30/05/21, 10:09

comme quoi ils ne sont pas mauvais en prévision les pétroliers :shock: depuis 1982
1 x
ABC2019
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 8518
Inscription : 29/12/19, 11:58
x 399

Re: Aucun consensus scientifique sur les changements climatiques




par ABC2019 » 30/05/21, 12:17

thibr a écrit :comme quoi ils ne sont pas mauvais en prévision les pétroliers :shock: depuis 1982

ça n'a rien d'un exploit, je peux te prédire à peu près la concentration et la température dans 40 ans : à mon avis autour de 500 ppm et autour de 1,8 °C

Aucun besoin d'ordinateur pour ça ...

En revanche ce que ne montrent PAS ces graphiques, ce sont les conséquences climatiques sur les tempetes, les précipitations, les sécheresses, ni en prévisions, ni en données actuelles ... demande toi pourquoi (la raison étant essentiellement qu'il n'y a rien à voir).
0 x
Passer pour un idiot aux yeux d'un imbécile est une volupté de fin gourmet. (Georges COURTELINE)
ABC2019
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 8518
Inscription : 29/12/19, 11:58
x 399

Re: Aucun consensus scientifique sur les changements climatiques




par ABC2019 » 31/05/21, 20:04

Une étude des traces de suies dans les carottes de glace antarctique conclut que les fumées et aérosols étaient nettement plus importantes que ce qu'on croyait avant l'ère industrielle, probablement à cause des pratiques agricoles de brulis par les populations d'Afrique et d'Amérique

https://wattsupwiththat.com/2021/05/31/ ... te-change/

du coup la variation en aérosol (refroidissant le climat) aurait été surestimée, et par contrecoup le réchauffement dû au CO2 aurait aussi été surestimé, ce qui pourrait contribuer à expliquer pourquoi les modèles ajustés sur le passé semblent surestimer le réchauffement actuel.
0 x
Passer pour un idiot aux yeux d'un imbécile est une volupté de fin gourmet. (Georges COURTELINE)
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 8085
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 651
Contact :

Re: Aucun consensus scientifique sur les changements climatiques




par izentrop » 01/06/21, 01:18

ABC2019 a écrit : et par contrecoup le réchauffement dû au CO2 aurait aussi été surestimé
Ça c'est tiré de ton chapeau, ça concerne l'hémisphère sud, ce que tu ne précise pas et les conclusions de l'études sont loin d'arriver aux tiennes. https://advances.sciencemag.org/content ... c1379.full
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci

ABC2019
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 8518
Inscription : 29/12/19, 11:58
x 399

Re: Aucun consensus scientifique sur les changements climatiques




par ABC2019 » 01/06/21, 07:12

izentrop a écrit :
ABC2019 a écrit : et par contrecoup le réchauffement dû au CO2 aurait aussi été surestimé
Ça c'est tiré de ton chapeau, ça concerne l'hémisphère sud,

l'article cite une autre étude arrivant à la même conclusion pour l"hemisphere Nord
Hamilton et al. (18) also suggested greater PI fire activity compared with the PD, based on several BC records from the Northern Hemisphere.


ce que tu ne précise pas et les conclusions de l'études sont loin d'arriver aux tiennes. https://advances.sciencemag.org/content ... c1379.full

on doit pas lire l'anglais de la même façon alors :

The negative aerosol radiative forcing can, in part, cancel out the positive forcing of increasing greenhouse gases and contribute to the uncertainty of total radiative forcing. An overly large aerosol cooling implies that models might overestimate TCR and ECS to reproduce historical temperature response (41). A recent study using one of the latest-generation CMIP6 climate models (E3SM) suggested that reducing both the magnitudes of negative aerosol radiative forcing and climate sensitivity yields a better agreement with the observed historical record of the surface temperature (42).


c'est quand même marrant ta réaction et ça illustre bien les biais de pensée "réchauffistes" : : normalement une étude montrant qu'un danger est moins grave que prévue devrait te réjouir, au lieu de ça comme ça diminue les raisons de s'affoler tu cherches à la discréditer ...
0 x
Passer pour un idiot aux yeux d'un imbécile est une volupté de fin gourmet. (Georges COURTELINE)
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 8085
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 651
Contact :

Re: Aucun consensus scientifique sur les changements climatiques




par izentrop » 01/06/21, 07:52

"pourrait", "suggère" ... que des suppositions. Attendons de savoir ce qu'en pensent les climatologues.
Et puis quand on donne une source, on donne le lien. D'ailleurs, Watts Up With That? n'en donne pas et ce n'est pas la première fois qu'ils racontent n'importe quoi sur le climat.
ABC2019 a écrit : de pensée "réchauffistes"
Que partagent 99 % des scientifiques, tu ne te sens pas un peu isolé ?
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci
ABC2019
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 8518
Inscription : 29/12/19, 11:58
x 399

Re: Aucun consensus scientifique sur les changements climatiques




par ABC2019 » 01/06/21, 08:52

izentrop a écrit :"pourrait", "suggère" ... que des suppositions. Attendons de savoir ce qu'en pensent les climatologues.

c'est marqué dans l'article ce qu'ils en pensent !
Et puis quand on donne une source, on donne le lien. D'ailleurs, Watts Up With That? n'en donne pas et ce n'est pas la première fois qu'ils racontent n'importe quoi sur le climat.

ça t'a pas empêché de la retrouver manifestement ...
ABC2019 a écrit : de pensée "réchauffistes"
Que partagent 99 % des scientifiques, tu ne te sens pas un peu isolé ?

je ne pense pas remettre en cause quoi que ce soit qui soit partagé par 99 % des scientifiques, donc je suis avec eux et je ne me sens pas du tout isolé. Mais rien que chez les climatologues, il y en a plusieurs tres renommés, qui ont eu des directions d'institutions ou d'expériences importantes (Spencer, Lindzen, Curry, etc ....) qui ne partagent pas la vision catastrophiste, sans nier aucun des faits scientifiques prouvés (c'est à dire qu'ils admettent que le CO2 est anthropique et qu'il provoque un réchauffement, donc il sont bien comptés dans ces "99 %" ). Tu inventes des chiffres de consensus quand ça t'arrange, mais ça ne concerne pas cet article.

L'article cité ici ne remet rien en cause scientifiquement, il dit juste que sur un point mal connu (l'importance des aérosols) , les résultats montrent qu'ils étaient plus importants que ce qu'on pensait et que du coup la sensibilité du CO2 serait plus basse qu'estimée, tout en restant dans la fourchette "très large" des estimations du GIEC. Il n'y a rien qui remette en cause ce que 99% des scientifiques pensent, que je ne conteste pas. C'est simplement que ça ne va pas dans le sens d'une estimation la pire possible du réchauffement c'est tout.
0 x
Passer pour un idiot aux yeux d'un imbécile est une volupté de fin gourmet. (Georges COURTELINE)
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 8085
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 651
Contact :

Re: Aucun consensus scientifique sur les changements climatiques




par izentrop » 02/06/21, 01:51

ABC2019 a écrit :
izentrop a écrit :Et puis quand on donne une source, on donne le lien. D'ailleurs, Watts Up With That? n'en donne pas et ce n'est pas la première fois qu'ils racontent n'importe quoi sur le climat.
ça t'a pas empêché de la retrouver manifestement ...
Le premier mais pas le deuxième lien sur l'hémisphère nord https://www.nature.com/articles/s41467-018-05592-9#Abs1 et ça ne dit pas
ABC a écrit :le réchauffement dû au CO2 aurait aussi été surestimé
Plutôt sous-estimé, vu que les aérosols ont un effet de refroidissement ...
Cela suggère que l’effet refroidissant des aérosols d’origine anthropique* émis abondamment par l’industrie et le transport au cours des dernières décennies a été surestimé. En effet, si l’atmosphère préindustrielle était déjà riche en aérosols, la différence avec l’atmosphère actuelle est plus faible et donc l’effet refroidissant additionnel moins important. « Nous savons que les aérosols présents dans l’atmosphère ont toujours eu un impact significatif sur le climat, mais jusqu’à présent, l’influence qu’ils avaient historiquement était sous-estimée », indique Dr. Douglas Hamilton, auteur principal de l’étude....

* À ne pas confondre avec les gaz à effet de serre (GES) d’origine anthropique – provenant également pour une large partie de l’activité industrielle – qui ont un effet réchauffant et qui, à l’échelle globale, surpasse l’effet refroidissant des aérosols, d’où le réchauffement climatique. En d’autres termes, ces derniers masquent une partie du réchauffement associé aux GES. https://sciencepost.fr/loccurrence-des- ... s-estimes/
"Marrant" que ça t'échappe ce genre de raisonnement, le crack de la physique :shock: :roll:
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci
ABC2019
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 8518
Inscription : 29/12/19, 11:58
x 399

Re: Aucun consensus scientifique sur les changements climatiques




par ABC2019 » 02/06/21, 07:04

izentrop a écrit : et ça ne dit pas
ABC a écrit :le réchauffement dû au CO2 aurait aussi été surestimé
Plutôt sous-estimé, vu que les aérosols ont un effet de refroidissement ...
Cela suggère que l’effet refroidissant des aérosols d’origine anthropique* émis abondamment par l’industrie et le transport au cours des dernières décennies a été surestimé. En effet, si l’atmosphère préindustrielle était déjà riche en aérosols, la différence avec l’atmosphère actuelle est plus faible et donc l’effet refroidissant additionnel moins important. « Nous savons que les aérosols présents dans l’atmosphère ont toujours eu un impact significatif sur le climat, mais jusqu’à présent, l’influence qu’ils avaient historiquement était sous-estimée », indique Dr. Douglas Hamilton, auteur principal de l’étude....

* À ne pas confondre avec les gaz à effet de serre (GES) d’origine anthropique – provenant également pour une large partie de l’activité industrielle – qui ont un effet réchauffant et qui, à l’échelle globale, surpasse l’effet refroidissant des aérosols, d’où le réchauffement climatique. En d’autres termes, ces derniers masquent une partie du réchauffement associé aux GES. https://sciencepost.fr/loccurrence-des- ... s-estimes/
"Marrant" que ça t'échappe ce genre de raisonnement, le crack de la physique :shock: :roll:


réfléchis encore un peu plus ....
0 x
Passer pour un idiot aux yeux d'un imbécile est une volupté de fin gourmet. (Georges COURTELINE)


Revenir vers « Changement climatique: CO2, réchauffement, effet de serre... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 10 invités