Biocarburants, agrocarburants, biocombustibles, BtL, carburants alternatifs non fossiles...Bioéthanol – ce qu’il coûte et ce qu’il donne

Huile végétale brute, diester, bio-éthanol ou autres biocarburants ou combustibles d'origine végétale...
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 49829
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 855

Bioéthanol – ce qu’il coûte et ce qu’il donne

Message non lupar Christophe » 28/07/08, 19:29

Il faut un peu plus d’un litre d’équivalent pétrole pour produire un litre de bioéthanol.

Ces chiffres s’entendent depuis les labours jusqu’à la dernière distillation.

Il faut un 1,600 litre d’éthanol pour fournir la même quantité d’énergie qu’un litre d’équivalent pétrole.

Où est la bonne affaire ?

Ce n’est pas parce que le monde entier déraisonne qu’on doit refuser tout effort de réflexion, quelle que soit la position sociale ou politique.


Texte reçu par email.
En savoir plus: éco bilan du bio ethanol
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi et/ou partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. - Achetez le livre du Potager Du Paresseux de Did67 - Un Tip pour l'éconologie - Publiez un article sur Google Actualités

lejustemilieu
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4075
Inscription : 12/01/07, 08:18
x 1

Message non lupar lejustemilieu » 28/07/08, 19:52

La bonne affaire ? pour les Brésiliens peut-etre (financièrement, mais pas écologiquement :D)
Dominique Bussereau annonce que les biocarburants « contribuent au renforcement de notre autonomie énergétique ». Pourtant, le bilan énergétique de l’éthanol en France n’est pas satisfaisant puisqu’il nécessite presque autant d’énergie pour le produire qu’il n’en restitue : Il faut l’équivalent de 0,8 à 1,2 litre d’essence pour produire 1 litre d’éthanol à base de betterave ou de céréales alors qu’il en faut moins de 0,25 litre dans le cas d’éthanol issu de la canne à sucre au Brésil

Mais pourquoi, il ne faut que 0.25 litres au Brésil ?
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 49829
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 855

Message non lupar Christophe » 28/07/08, 19:59

Bonne question :)

a) la plante n'est pas la même et les rendements varie beaucoup d'une plante à l'autre.

b) ca pousse peut être (surement) plus vite/facilement au bresil: donc nécessité de moins d'engrais...pétrolier.

c) Enfin: la production est surement moins mécanisé qu'ici...l'étude ne dit pas si l'énergie et CO2 "humain" est pris en compte :D Hé oui les ouvrier faut les nourir et les déplacer...ca consomme aussi.

Voici un doc avec le comparatif de tous les bio carburants du moment.
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi et/ou partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. - Achetez le livre du Potager Du Paresseux de Did67 - Un Tip pour l'éconologie - Publiez un article sur Google Actualités
lejustemilieu
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4075
Inscription : 12/01/07, 08:18
x 1

Message non lupar lejustemilieu » 28/07/08, 20:23

"humain" est pris en compte Hé oui les ouvrier faut les nourir et les déplacer...ca consomme aussi.

Peut-etre aussi qu'au Brésil ils boivent moins d'alcool :cheesy:
La part des Anges :cheesy:
0 x
Avatar de l’utilisateur
Hasardine
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 350
Inscription : 26/07/08, 22:01
Localisation : Alsace

Message non lupar Hasardine » 28/07/08, 21:02

Il y a un peu plus de 2 ans de celà nous avons cru bien faire en investissant dans un foyer au bioéthanol !

le vendeur nous a offert 2 bidons de "bio-éthanol"
je trouvais qu'il avait une drole d'odeur, en fait ce n'en était pas !
nous avons ensuite découvert le réel impact écologic et humain de ce "produit miracle"

nous en avons été dégoutés.

Il semblerait que le bio-éthanol 2eme génération, issu des déchets des récoltes soit plus éthiquable que le précédent, quelqu'un a t'il des infos?
0 x

chatam
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 536
Inscription : 03/12/07, 13:40

Message non lupar chatam » 29/07/08, 06:29

Hasardine a écrit :
Il semblerait que le bio-éthanol 2eme génération, issu des déchets des récoltes soit plus éthiquable que le précédent, quelqu'un a t'il des infos?


En fait les chiffres annoncés c'est du gros n'importe quoi: le bioéthanol ce n'est certes pas la panacée mais le bilan énergétique est tout de même nettement positif (source Allemande), à peu près du niveau du pétrole Canadien issu de sables bitumineux...
La nouvelle méthode commence à être utilisée en Allemagne: jusqu'ici on n'utilisait que les fruits des plantes, maintenant c'est la plante entière, par exemple de la paille, de l'herbe à éléphant,etc...
0 x
Avatar de l’utilisateur
Hasardine
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 350
Inscription : 26/07/08, 22:01
Localisation : Alsace

Message non lupar Hasardine » 29/07/08, 08:29

une fois de plus les allemands ont un train écologique d'avance sur les français !
0 x
Avatar de l’utilisateur
jonule
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2404
Inscription : 15/03/05, 12:11

Message non lupar jonule » 29/07/08, 11:42

le bioéthanol ce n'est certes pas la panacée mais le bilan énergétique est tout de même nettement positif (source Allemande), à peu près du niveau du pétrole Canadien issu de sables bitumineux...


tu pourrais afficher ta source allemande je suis curieux de lire ça ?
parceque défendre le bilan de l'éthanol, et du sable bitumeux je comprends pas trop.

Au Brésil ils font l'éthanol (forcément bio tiré de la biomasse sinon c'est méthanol minéral pétrole) avec les restes de distillation de la canne à sucre !
en gros ce qu'il reste est fermentable pour faire de l'alcool.
donc ils recyclent un déchet en carburant, un peu comme l'huile usagée et les frites !
sachant que le sucre de cannes c'est super bon .mais bref ...

En france y a pas de canne à sucre qui peu pousser : alors pour soit disant "respecter" les directives europpéennes qui imposent aux états membres (dont la france) à respecter les % de biocarburants dans les carburants, ils veulent à tout prix choisir l'éthanol, alors qu'ils pourraient accepter l'huile sur la liste des biocarburants, ce que la france n'a pas choisie de faire, donc amemde à payer pour l'état c'est à dire nous ... ainsi ils utilisent beaucoup d'eau et de pesticides engrais insecticides etc pour faire pousser du blé et du maïs.

pourquoi ce scénario "pitoyable" alors que tout le monde disait déjà que l'éthanol n'était pas viable et rentable, et un retour en arrière (le moteur à essence a été inventé pour rouler à l'alcool comme le moteur diesel à l'huile végétale) ?
on peut se le demander :
- pour faire monter le cours du blé et maïs, se servir ainsi d'une arme agro-alimentaire sur les plus faibles pays ?
- pour faire augmenter le cours du colza et le rendre inintéressant pour les agriculteurs qui voudraient faire de l'huile (qui donne comme chacun sait du tourteau aliment bétail, en +) ?
- avec toutes les transformations du blé maïs en alcool ils arrivent à calculer une taxe de valeur ajoutée ?

...
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 49829
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 855

Message non lupar Christophe » 29/07/08, 11:49

La source m'intéresse aussi car les allemands ont peut être fait la même (grossière) erreur que le Bureau Waterhouse, à lire ici:

https://www.econologie.com/ecobilan-de-l ... -3593.html

Une nouvelle étude sur le bilan énergétique des filières bioéthanol de betterave, de maïs et de blé va être réalisée, car un certain nombre d’experts ont remis en cause les méthodes de calcul l'étude Price Waterhouse Coopers Ademe-Direm 2002 qui a pourtant servi de base à la mise en place des filières bioéthanol.

Les bilans énergétiques des filières bioéthanols de betterave, de maïs et de blé biocarburants sont contestés par un certain nombre d’experts. Ils ont reproché à l’étude Price Waterhouse Coopers Ademe-Direm 2002, qui a servi de base pour la mise en place de la filière bioéthanol, de n’avoir pas pris en compte la totalité des coûts énergétiques imputables à la production de ces biocarburants. Une nouvelle analyse plus contradictoire est prévue. Les différents points de discorde portent également sur la fiscalité et donc le coût pour les finances publiques et sur le devenir des coproduits essentiellement des protéines d’alimentation animale.
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi et/ou partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. - Achetez le livre du Potager Du Paresseux de Did67 - Un Tip pour l'éconologie - Publiez un article sur Google Actualités
lejustemilieu
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4075
Inscription : 12/01/07, 08:18
x 1

Message non lupar lejustemilieu » 29/07/08, 12:29

Brésil...
J'ai traversé le Brésil en bus...48h00 ; j'avais les jambes comme des pastèques
Ce que j'ai vu, il y a ...disons il y a 8ans, c'est comme la Thailande (que j'ai visité aussi il y a +-25 ans !!!) DEFORESTATION; des terrains à perte de vue qui sont laminés, ces terrains ne sont pas faits pour etres cultivés, ils ont besoin d'arbres...pcq, soit la couche de terre est mince, soit les terrains sont en pente.
J'ai vu à cette époque,(au Brésil) des hectares de cannes à sucre en feu...
En Thailande ? des terrains morts,(à perte de vue) et des tonnes de troncs d'arbres avec des numéros... :?
Pour le brulis au Brésil?
C'était voulu; cela facilite la récolte de la canne à sucre (facilitait)
Maintenant les managers ou gros propriétaires ont compris que le " brulage" est une perte d'énergie inutile.(ils ont remplacé les hommes par des machines, et les déchets servent de carburant...)
Les Brésiliens ont maintenant compris que tout est bon dans la canne, comme le cochon.
Par rapport au pétrole, de manière économique, la canne au brésil est très rentable, et ce depuis des décennies...
Mais...ils n'ont pas encore compris que à long terme cette économie est destructive (mort du substrat)
Il faut voir pour comprendre...Quand j'ai visité ces deux pays, il n'était pas question de "fin du monde" , et pourtant chaque fois que j'ai vu ces étendues de terres RASEES, j'étais terrorisé...
Et je n'ai rien fait, sauf constater...
Pas bien.... :?
Faute avouée est à moitié pardonnée... :?
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Biocarburants, agrocarburants, biocombustibles, BtL, carburants alternatifs non fossiles... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités