VMC: fabrication récupérateur de chaleur double flux

Aide et conseils pour tous travaux réalisés en auto construction et présentation de vos bricolage ou travaux d'autoconstruction. Parce que faire soi même est souvent plus éconologique mais attention à l'excès de confiance!
Avatar de l’utilisateur
simplino
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 143
Inscription : 22/11/15, 18:28




par simplino » 06/01/16, 13:13

LOGIC12 a écrit :
Et ce n'est pas arrêté. Arrêter une VMC crée des problèmes notamment de condensation dans les tuyaux car plus rien ne circule.


La condensation se produit surtout en fonctionnement dans les portions froides des tuyaux proches de la sortie, sans cesse en quantité proportionnelle à la quantité d'air qui passe et arrêter rend plus visible cette condensation d'avant arrêt par un écoulement en sens inverse plus facile que lorsque l'air circule!!

Votre réponse indique que votre VMC est très forte ( typique des normes absurdes d'il y a plus de quelques années ), probablement de trop et il est simple de la stopper en votre absence et de réfléchir sur la condensation due au fonctionnement de la VMC qui remplit vos gaines dans leurs parties basses et débordent en stoppant, eau cessant d'être poussée par le vent d'air de la VMC !!

En remuant ces gaines dans un grenier on sort plein de litres d'eau condensée pendant le fonctionnement de la VMC !!
0 x

LOGIC12
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 115
Inscription : 28/01/08, 05:41
Localisation : midi Pyrenées
x 4




par LOGIC12 » 06/01/16, 15:53

bonjour, non je n'ai pas de VMC chez moi, et je gère parfaiteent.
J'ai simplement une hotte à extraction et un extracteur à la salle de bain que je fais fonctionner pendant la douche et encore facilement 2 heures après ou même demi journée.

Mais il m'arrive de voir des VMC, et je me dis que le besoin varie au cours de la journée, d'où ma réflection.
0 x
LOGIC12
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 115
Inscription : 28/01/08, 05:41
Localisation : midi Pyrenées
x 4

Re: VMC: fabrication récupérateur de chaleur double flux




par LOGIC12 » 10/11/16, 17:08

Bonjour, Je n'ai pas lu toutes les réponses, mais on pourrait utiliser du lambris PVC. On le coupe à la longueur qu'on veut, et ça fait un peu comme les plaques polycarbonnates. On pourrait en mettre plusieurs surperposées, en laissant un espace entr'elles en intercalant des petits morceaux de bois par exemple, pour que l'air sortant de la VMC puisse aller entre les plaques pour mieux réchauffer l'air entrant.

Et là, c'est facile de s'en procurer en magasin de bricolage, et ce n'est pas hors de prix.
0 x
xxx74
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 33
Inscription : 23/10/15, 10:12
x 1

Re: VMC: fabrication récupérateur de chaleur double flux




par xxx74 » 13/02/17, 12:24

Bonjour,

Je n'étais pas revenu sur ce sujet depuis longtemps, mais voilà que j'ai pu récupérer une aldes deefly cube microwatt, qui semble en état de marche (pas testée encore), le seul hic, c'est qu'elle est trop grosse et donc pas de place pour l'installer.

Ne m'ayant rien coûté, je suis actuellement en phase de démontage totale pour conserver tous les éléments sauf le boîtier, afin de réaliser mon propre caisson pour permettre son installation.

Dans le boîtier aldes, je constate que les conduits d'air interne ne sont pas lisses (plein de forme en polystyrène) et indirect vers l'échangeur ce qui à mon avis doit provoquer des pertes de charges, donc je voudrais supprimer ça dans celui que je vais réaliser et également améliorer l'étanchéité qui me semble pas terrible d'origine.

La surface des entrées et sorties de l'échangeur étant assez conséquentes, j'aimerais savoir si il est mieux d'envisager que l'air ricoche sur une paroi avant d'entrer dans l'échangeur ou si il vaut mieux que l'air arrive de face ?

Le but de cette question et de sa réponse étant de répartir au mieux l'air arrivant sur la surface totale des deux entrées de l'échangeur et non pas que seul les bords des deux entrées de l'échangeur soit 100% efficace et que le côté opposé soit à 20%.

Y a t'il des règles d’aéraulique à respecter ?

Mon boîtier échangeur allant sûrement être séparé des moteurs, est-il utile d'envisager une forme en cône entre la sortie tuyau moteur et l'entrée de l'échangeur si l'option d'air projeté de face est à retenir ?
0 x
unnovice
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 2
Inscription : 25/01/22, 08:51

Re: VMC: fabrication récupérateur de chaleur double flux




par unnovice » 25/01/22, 08:56

bonjour

déterrage de post.

je vais confectionner un échangeur maison, a flux inverse croisé avec des plaques alu offset.

la forme sera hexagonale. une épaisseur de 3mm entre chaque plaque.

la question que je me pose, est il important de créer des canaux sur une plaque en sachant que cela va augmenter les perte de charge et diminuer la surface d’échange

merci
0 x

xxx74
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 33
Inscription : 23/10/15, 10:12
x 1

Re: VMC: fabrication récupérateur de chaleur double flux




par xxx74 » 26/01/22, 06:48

Salut,

Normalement l'idéal est de créer un "coude" au niveau de la circulation d'air dans l'échangeur, ca va augmenter les pertes de charge mais surtout augmenter l'echange entre les deux flux car plus de frottement...

Bon courage à toi.
1 x
unnovice
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 2
Inscription : 25/01/22, 08:51

Re: VMC: fabrication récupérateur de chaleur double flux




par unnovice » 26/01/22, 08:34

salut

merci pour ta réponse.
0 x
Hellium23
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 7
Inscription : 14/06/22, 11:18
x 4

Re: VMC: fabrication récupérateur de chaleur double flux




par Hellium23 » 14/06/22, 11:44

Re deterrage du deterrage hihi.

Retour après. Bien des années ou j'ai suivis le 1 ER message de ce poste, entre temps achat d'une double flux zender, et bien sûr ouverture en observations de sa composition.... Pas déçu.... J'ai encore du mal à m'assoire....

Échangeur : plaque alvéolaire type panneau de chantier... Sisi... Sisi :|

Deux petit ventilateurs escargots entre/sortie contrôlé par un un gestionnaire basique facilement réalisable en Arduino.....

Un caisse en aluminium deux files électrique....
Bref même pas un bout d'alu dans l'échangeur et pourtant un rendement PHI ( Norme allemande et pas la NF. EN regardez la base de calcul entre les deux vous comprendrez)

Chez Paul, les échangeurs sont en tube carré aluminium simplement....

À plus
0 x
jean.caissepas
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 623
Inscription : 01/12/09, 00:20
Localisation : R.alpes
x 393

Re: VMC: fabrication récupérateur de chaleur double flux




par jean.caissepas » 14/06/22, 23:49

Hellium23 a écrit :Re deterrage du deterrage hihi.

Retour après. Bien des années ou j'ai suivis le 1 ER message de ce poste, entre temps achat d'une double flux zender, et bien sûr ouverture en observations de sa composition.... Pas déçu.... J'ai encore du mal à m'assoire....

Échangeur : plaque alvéolaire type panneau de chantier... Sisi... Sisi :|

Deux petit ventilateurs escargots entre/sortie contrôlé par un un gestionnaire basique facilement réalisable en Arduino.....

Un caisse en aluminium deux files électrique....
Bref même pas un bout d'alu dans l'échangeur et pourtant un rendement PHI ( Norme allemande et pas la NF. EN regardez la base de calcul entre les deux vous comprendrez)

Chez Paul, les échangeurs sont en tube carré aluminium simplement....

À plus


J'ai une Zender depuis 6 ans chez moi. C'est cher, mais les économies de chauffage et le confort (moins de bruits extérieurs, moins de poussières, moins de moustiques, frais conservé plus longtemps en été, hygrométrie ni trop élevée ni trop faible, très bonne répartition de la chaleur du poêle dans toute la maison = aucun radiateur électrique...) ne me font pas regretter cet achat.

Bon il faut avoir le budget (VMX + tuyauterie + distributeurs + pose) qui a été de 10 k€ pour 109m2 en 2015-2016.

J'avais les moyens d'investir à l'époque et je l'ais fait car mon revenu va baisser à la retraite alors que l'énergie continuera à augmenter...
Prévoir à moyen-long terme permet de vivre serein sans avoir peur du lendemain.
La mort, les maladies graves arrivent quoi qu'on fasse... par contre, on peut essayer de bien vivre avant sans trop tenter le diable...

Les biens physiques risquent moins de s'envoler que des tas de monnaies électroniques ou papier...
Je pense donc que les investissements qui me font diminuer mes factures sont les plus rentables car non taxables actuellement (à voir avec la pouritique à venir...)


Mais bon, je me chauffe à 21-22° en hivers dans le salon-cuisine pour 200 € à l'année (poêle à granules). Je vais pas me plaindre.
0 x
Les habitudes du passé doivent changer,
car l'avenir ne doit pas mourir.


Revenir vers « Bricolage et auto-construction: construire ou monter une installation soi-même »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 6 invités