Bricolage et auto-construction: construire ou monter une installation soi-mêmeVMC: fabrication récupérateur de chaleur double flux

Aide et conseils pour tous travaux réalisés en auto construction et présentation de vos bricolage ou travaux d'autoconstruction. Parce que faire soi même est souvent plus éconologique mais attention à l'excès de confiance!
xxx74
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 32
Inscription : 23/10/15, 10:12

Message non lupar xxx74 » 23/10/15, 15:01

Il serait pas possible d'imaginer un échangeur air eau directement implanté dans la vmc double flux remplaçant ainsi le traditionnel échangeur air air ?

Moi c'est ce que je souhaitais faire, de plus, la pompe a chaleur va pas fonctionner toute l'année et va être réglée pour une température ambiante constante, donc même si l'eau circule toute l'année dans la vmc, ça produira pas forcément du chaud en été, seulement un air temperé, enfin c'est ce que je me dis, vu que la PAC est réversible, même si elle ne me produira pas du froid comme une clim.

Envisageable ? Pas aussi intéressant que ce que tu m'as décrit ?

En attendant, merci pour tes réponses.
0 x

Avatar de l’utilisateur
Gaston
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1893
Inscription : 04/10/10, 11:37
x 82

Message non lupar Gaston » 23/10/15, 15:16

xxx74 a écrit :Il serait pas possible d'imaginer un échangeur air eau directement implanté dans la vmc double flux remplaçant ainsi le traditionnel échangeur air air ?
On peut tout imaginer, mais dans quel but :?:

L'échangeur air-air dans la VMC double flux est là pour récupérer les calories de l'air qu'on extrait (au lieu de les jeter dehors comme avec une VMC simple flux).
Si tu le supprimes, tu supprime tout l'intérêt énergétique du double flux.



xxx74 a écrit :Moi c'est ce que je souhaitais faire, de plus, la pompe a chaleur va pas fonctionner toute l'année et va être réglée pour une température ambiante constante, donc même si l'eau circule toute l'année dans la vmc, ça produira pas forcément du chaud en été, seulement un air temperé, enfin c'est ce que je me dis, vu que la PAC est réversible, même si elle ne me produira pas du froid comme une clim.

Envisageable ? Pas aussi intéressant que ce que tu m'as décrit ?
Il faudrait que tu répondes à la question : "Pourquoi :?:"

Est-ce que tu comptes :
  • faire des économies d'énergie :?:
  • faire des économies financières :?:
  • améliorer le confort :?:
  • te faire plaisir avec une installation farfelue :?:
0 x
xxx74
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 32
Inscription : 23/10/15, 10:12

Message non lupar xxx74 » 23/10/15, 15:43

Je me disais juste que tant qu'a ventiler ma maison, autant utiliser les calories que va déjà produire ma PAC pour réchauffer l'air entrant car étant en haute Savoie a 1000 mètre d'altitude et n'ayant pas envie d'investir dans une vmc double flux performante, ça pouvait être une bonne alternative pour une bonne ventilation sans refroidir mon intérieur...

Après, si tu me dis que la fabrication d'un échangeur en plastique alveolaire serait tout aussi efficace, a moindre coup, l'hiver, je laisse tomber mon idée...
0 x
Avatar de l’utilisateur
Gaston
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1893
Inscription : 04/10/10, 11:37
x 82

Message non lupar Gaston » 23/10/15, 16:20

xxx74 a écrit :Je me disais juste que tant qu'a ventiler ma maison, autant utiliser les calories que va déjà produire ma PAC pour réchauffer l'air entrant
Il faut comprendre qu'une calorie reste une calorie, qu'elle soit transportée par l'air ambiant ou par le chauffage au sol.

Donc avec un flux d'air donné et des températures données dans la maison et à l'extérieur, la PAC consommera exactement la même chose que tu injectes les calories dans l'air ou dans le plancher.

xxx74 a écrit :car étant en haute Savoie a 1000 mètre d'altitude et n'ayant pas envie d'investir dans une vmc double flux performante, ça pouvait être une bonne alternative pour une bonne ventilation sans refroidir mon intérieur...
Oui, mais en consommant la même chose que si tu chauffes par le sol...

Donc quel intérêt d'investir, de compliquer ton installation (avec les risques de panne que ça implique) pour ... ne rien économiser (ni argent, ni énergie) :?:
0 x
xxx74
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 32
Inscription : 23/10/15, 10:12

Message non lupar xxx74 » 23/10/15, 18:27

Bon, ok.

Le but était pas de chauffer, le but était uniquement d'avoir un air entrant via la vmc plus chaud qu'avec un échangeur maison...

C'est vrai qu'en passant par la pac, ce n'est pas vraiment gratuit, mais je me disais cela aurait nécessité un échangeur tellement petit que pour la pac, ça n'aurait peu être pas représenté de cout supplémentaire, ou très peu.

Puis sur le plan compliqué, c'était pas si sorcier que ça, tirer deux tuyaux relié à l'échangeur et peu être une electro vanne reliée à un thermostat, après je suis pas connaisseur, peut être que j’hallucine...

Enfin, bref, je vais laisser tomber l'idée, car à voir vos réponses...

Merci quand même.
0 x

Avatar de l’utilisateur
citro
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5129
Inscription : 08/03/06, 13:26
Localisation : Bordeaux
x 8

Message non lupar citro » 25/10/15, 11:38

La VMC double flux diminue le gaspillage en récupérant l'énergie dans l'air extrait pour la restituer sur l'air insufflé.

Pour cette raison, il ne faut surtout pas supprimer l'échangeur de la VMC et il ne faut pas non plus placer cette batterie chaude avant l'échangeur mais après qu'il ait fait son travail.

Un VMC double flux va préchauffer l'air "gratuitement" (il faut quand même le déplacer), mais elle permet également de le rafraichir l'été pour limiter le besoin en climatisation. Il existe même sur les bonnes VMC une fonction bypass qui permet d'insuffler l'air nocturne plus frais pour rafraichir l'habitation sans le faire passer par l'échangeur qui lui ferait perdre de sa fraicheur.

La gestion d'un batterie chaude nécessite une grande rigueur pour obtenir un gain mesurable (isolation, pilotage, ...)

Dans l'absolu, un plancher chauffant hydraulique(et éventuellement rafraichissant) est le meilleur émetteur pour gérer la température d'une habitation (plus grande surface d'échange et très faible delta T° pour un rendement optimum). Sa mise en œuvre nécessite également de bonnes compétences.
0 x
xxx74
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 32
Inscription : 23/10/15, 10:12

Message non lupar xxx74 » 25/10/15, 11:47

Si jamais, j'ai trouvé ce site plutôt intéressant, pour ceux cqui cmrenne l'anglais :

https://www.econologie.com/forums/vmc-fabric ... 3-130.html

Bon, je crois que le lien renvoie a la dernière page du sujet, mais il y a des bon prototypes...
0 x
Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6960
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 237

Message non lupar chatelot16 » 26/10/15, 09:49

je ne vois pas l'interet d'ajouter de la chaleur a une vmc double flux : la vmc a un bon rendement avec un debit assez faible , trop faible pour participer au chauffage

si on veut faire du chauffage il faut un debit plus fort , et pris en circuit fermé a l'interieur

si on veut faire du chauffage il faut un debit variable avec la puissance utile , alors que le debit de la vmc doit etre determiné par le besoin de ventilation : raison de plus de laisser la vmc indepandante du chauffage
0 x
xxx74
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 32
Inscription : 23/10/15, 10:12

Message non lupar xxx74 » 26/10/15, 12:00

J'aimerai savoir s'il y a un moyen de produire ou de gérer l'humidité de la maison via la vmc double flux sans passer par un échangeur circulaire en étant sur une auto construction (pour la vmc) ?

Je crois avoir compris qu'avec un échangeur a contre courant ou a flux croisé les condensats ne passent pas dans l'air neuf reinjecté, donc comment faire pour ne pas ce retrouver avec des pièces trop sèches sans pour autant devoir ajouter dans chaque pièces un humidificateur d'air ?

Beaucoup de chauffagiste m'ont dis que les plancher chauffant basse température sont parmis les meilleurs système, mais j'y trouve un inconvénient assez désagréable, et c'est justement la sécheresse de l'air engendré par ce système qui me cause des problèmes de sinus...
0 x
Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6960
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 237

Message non lupar chatelot16 » 26/10/15, 16:21

le but de la vmc , qu'elle soit double flux ou simple est d'evacuer la polution en vapeur ou autre gaz ... donc bien sur que ça evacue l'humidité , recycler la condensation dans l'echangeur double flux serait stupide car on y condense aussi les poluant que l'on souhaite evacuer

solution quand c'est trop sec , faire evaporer de l'eau pure

pulveriser de l'eau dans l'echangeur double flux ? ça absorberait plus de chaleur donc augmenterait le rendement

mais je n'aime pas l'idée de mettre de l'humidité dans les tuyaux d'air , bon a cultiver des bacteries ou des moisissures

si il faut ajouter de l'humidité je prefere le faire par des moyen indepandant
0 x


Revenir vers « Bricolage et auto-construction: construire ou monter une installation soi-même »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité