Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutionsUne prairie potagère ?

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
Avatar de l’utilisateur
être chafoin
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 559
Inscription : 20/05/18, 23:11
Localisation : Gironde
x 28

Re: Une prairie potagère ?

Message non lupar être chafoin » 27/10/18, 11:15

Did67 a écrit : idée de "pompes à azote" :

- là, sur une partie que tu ne cultiveras pas en légumes la saison prochaine, mettre une grosse couche de paille pure : tu génères une "méga-faim d'azote"
- au printemps, dans des sillons grossier (ouverts juste avec un croc, par ex), installer des légumineuses fourragères (trèfles) ; ce sont les légumineuses les plus efficaces en terme de fixation symbiotique de l'azote
Est-ce que cela marcherait avec les légumineuses non fourragères, type fèves ? Ces dernières ont-elles le même fonctionnement dont tu parles : plus le sol a faim d'azote, plus et mieux les fèves vont croître ? Je me pose la question car, à force d'en faire, je trouve que les fèves marchent étonnamment bien dans mon potager. C'est une culture tellement facile, peut-être parce qu'aussi ce n'est pas une variété qui est depuis très longtemps adaptée au sol/climat. Apparemment les Gaulois la cultivaient déjà, je ne sais pas pour la "Gironde" mais bon...
0 x

Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 13601
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 4626

Re: Une prairie potagère ?

Message non lupar Did67 » 27/10/18, 11:46

être chafoin a écrit :Si des nutriments sont lessivés, cela reste vraiment une aubaine ? Bien sûr on ne parle pas des mêmes animaux, mais il s'agit bien de nourrir des micro-organismes et des animaux (du sol) tout de même.


Oui.

La perte d'éléments lessivables est faible. L’essentiel est "piégé" dans la biomasse.

Les ruminants mangent le foin qui a pris la pluie, sauf s'il est moisi (souvent c'est ça qui fait que ce foin n'est plus utilisé comme fourrage). Ils préfèrent celui qui n'a pas pris la pluie !

Beaucoup jardinent avec des matériaux "misérables" (carton, pailles, faux-BRF...) et "cela marche" ! Ce que ne mange aucun ruminant !

Pour moi, cela reste une aubaine !
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 13601
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 4626

Re: Une prairie potagère ?

Message non lupar Did67 » 27/10/18, 11:53

être chafoin a écrit :A propos du problème des mycorhizes à cet endroit de frontière : Laurent Welsh dit aussi dans sa conf. que celles de la forêt concurrencent celles de la prairie et conseille d'y installer ou d'y maintenir des rosacées (ronces,petits fruitiers, fraisiers, framboisiers...) qui seraient une bonne charnière de ces espaces puisqu'elles auraient la capacité de rentrer en symbiose avec les deux types de mycorhizes.


Cela se défend. C'est l'habitat naturel de ces arbustes ou fraisiers. Qu'en l'absence de "forêt", j'alimente en BRF...

En effet, alors que mes légumes de "milieux ouverts" semblent un peu souffrir de la proximité de ma haie coté nord, des "casseilles" (hybrides cassis-groseilles) sont resplendissants.

Autre point : en "agroforesterie", il faudrait installer les arbres après les planches de légumes. Car sinon, tout l'espace est occupé par les mycorhizes des arbres, qui ne se laisseront pas déloger comme ça ! Alors que si le sol est occupé par les mycorhizes des légumes, cela ne sera pas aussi facile aux mycorhizes des arbres de tout occuper. Cela dit, l'issue du match est connu : les arbres, avec leurs mycorhizes, prennent le dessus. Une prairie, naturellement, évolue vers une friche (avec des ronces) qui évolue vers une forêt... Donc les forces en jeu semblent inégales !
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 13601
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 4626

Re: Une prairie potagère ?

Message non lupar Did67 » 27/10/18, 12:03

être chafoin a écrit :[
Est-ce que cela marcherait avec les légumineuses non fourragères, type fèves ? Ces dernières ont-elles le même fonctionnement dont tu parles : plus le sol a faim d'azote, plus et mieux les fèves vont croître ? Je me pose la question car, à force d'en faire, je trouve que les fèves marchent étonnamment bien dans mon potager. C'est une culture tellement facile, peut-être parce qu'aussi ce n'est pas une variété qui est depuis très longtemps adaptée au sol/climat. Apparemment les Gaulois la cultivaient déjà, je ne sais pas pour la "Gironde" mais bon...


Elles font la fixation symbiotique, comme les légumineuses fourragères, mais sont bien moins performantes.

Je suppose qu'elles sont également régulées par un "feed-back" négatif : plus il y a d'azote dans le sol, moins elles fixent l’azote atmosphérique. Sur des haricots, j'ai clairement observé l'absence de nodosité.

Donc s'esquisse un autre "système", intermédiaire :

a) créer une faim d'azote
b) cultiver des légumineuses : haricots, fèves... Dont on peut penser qu'elles seront moins performantes que les mêmes cultivées SANS faim d'azote. Mais elles produiront quand même quelque chose !
c) peut-être - probablement - la remontée du taux d'N du sol, et son aptitude à produire beaucoup d'autres légumes non fixateurs d'azote sera plus lente... Mais comme on récolte déjà, ce sera pas si grave...

Notons au passage que nous ré-inventons la "révolution agricole du 18ème", plus précisément sa première étape : l'introduction des légumineuses en lieu et place des jachères bi- ou triennales. [Ceci permettra ensuite la mécanisation plus lourde, car on peut mieux nourrir les animaux de traits, plus nombreux. Ce qui entrainera une évolution "capitalistiques" car tout le monde n'aura accès à cette technologie, mais ceux qui y ont accès prennent le dessus... Les autres se paupérisent et deviennent servants chez les premiers.]
0 x
Avatar de l’utilisateur
nico239
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2435
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 263

Re: Une prairie potagère ?

Message non lupar nico239 » 27/10/18, 12:17

Serions nous de méchants capitalistes à l'insu de notre plein gré? Image
0 x

Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 13601
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 4626

Re: Une prairie potagère ?

Message non lupar Did67 » 27/10/18, 13:22

Si nous partons du principe que notre façon de faire est géniale, qu'elle a une productivité du travail très élevée, il nous suffit d'investir dans le foncier, de peaufiner le marketing, et potentiellement, avec une insatiable envie de devenir riche, nous devrions y parvenir ! Bientôt ceux qui auront échoué en creusant des buttes seront nos larbins !
0 x
Avatar de l’utilisateur
être chafoin
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 559
Inscription : 20/05/18, 23:11
Localisation : Gironde
x 28

Re: Une prairie potagère ?

Message non lupar être chafoin » 27/10/18, 17:40

Did67 a écrit :Notons au passage que nous ré-inventons la "révolution agricole du 18ème", plus précisément sa première étape : l'introduction des légumineuses en lieu et place des jachères bi- ou triennales.
Est-ce que l'apport d'azote des légumineuses a été vérifié par des expérimentations agronomiques (mesure en plein champ avec parcelle témoin...) ?
0 x
Avatar de l’utilisateur
nico239
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2435
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 263

Re: Une prairie potagère ?

Message non lupar nico239 » 29/10/18, 23:24

Tiens je ne regardais pas du tout cela mais

https://www.leboncoin.fr/jardinage/1506038044.htm/

Pour votre potager, vos arbres, votre jardin.....DONNE crottin de cheval toute l'année !!

Il vous suffit de nous appeler, de venir muni de poubelles, seaux, ou d'une remorque, une pelle est mise à votre disposition.

Pas de limite sur la quantité désirée ! Alors n'hésitez pas et c'est gratuit !

Le crottin est mélangé à des copeaux de bois non traités.



Et je n'ai pas fait une recherche partout en France, je suis tombé dessus par hasard.
Dans le cas présent reste à définir ce qu'est une «PELLE» et si elle est mécanique ou musculaire Image

Mais je suis certain que des annonces comme celle-là il y en a partout en France
0 x
Moindreffor
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1477
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 287

Re: Une prairie potagère ?

Message non lupar Moindreffor » 30/10/18, 08:48

nico239 a écrit :Tiens je ne regardais pas du tout cela mais

https://www.leboncoin.fr/jardinage/1506038044.htm/

Pour votre potager, vos arbres, votre jardin.....DONNE crottin de cheval toute l'année !!

Il vous suffit de nous appeler, de venir muni de poubelles, seaux, ou d'une remorque, une pelle est mise à votre disposition.

Pas de limite sur la quantité désirée ! Alors n'hésitez pas et c'est gratuit !

Le crottin est mélangé à des copeaux de bois non traités.



Et je n'ai pas fait une recherche partout en France, je suis tombé dessus par hasard.
Dans le cas présent reste à définir ce qu'est une «PELLE» et si elle est mécanique ou musculaire Image

Mais je suis certain que des annonces comme celle-là il y en a partout en France

je l'ai déjà dit ailleurs, beaucoup de gens ont des chevaux, mais pas le débouché pour se séparer du crottin donc ça doit se trouver partout ce genre de mine à MO, moi la difficulté c'est le transport, mettre ça dans mon SUV intérieur cuir ça ne va pas le faire :mrgreen:
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
Avatar de l’utilisateur
être chafoin
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 559
Inscription : 20/05/18, 23:11
Localisation : Gironde
x 28

Re: Une prairie potagère ?

Message non lupar être chafoin » 30/10/18, 10:00

J'en ai à foison juste à côté. Des haras, écuries...touti quanti. Fumier à volonté car effectivement ils en sont débordés (j'ai déjà vu un camion spécial avec grue qui vient l'enlever). J'en ai pris 2 ou 3 ans de suite pour fertiliser quelques planches du jardin, quand j'avais l'opportunité d'emprunter une remorque par exemple. J'ai arrêté principalement parce que je trouve la manip fastidieuse pour les moyens que j'ai. Mais désormais je pense que le fumier pose plusieurs problèmes :

:arrow: c'est lourd, ça pue un peu et il n'est pas toujours de bonne qualité (cela dépend des matières sèches qui sont mélangées au crottin et de leur proportion : s'il y a beaucoup de copeaux de bois il y a peut-être des chances que ce soit un travail à somme nulle)
:arrow: les champignons : l'excès de phosphore leur est nocif et le fumier contient pas mal de cet élément
:arrow: il y a le problème des traitements antibiotiques des chevaux (peut-être négligeable, pas ou peu d'effets sur le sol, les plantes ? à voir selon les types d'écuries : chevaux de course, de loisirs... ?)
:arrow: les chevaux sont nourris avec du fourrage qui lui même est certainement engraissé en conventionnel. Cela revient donc finalement à fertiliser ton jardin à partir d'engrais minéraux !
:arrow: si c'est du fumier bien mûr, on retrouve les mêmes remarques que pour l'utilisation de compost : pollution (dont surtout du CO2, ce qui ferait préférer de laisser les fumiers pour les méthaniseurs ?) et substance peu nutritive pour les organismes laboureurs du sol.

Il faut donc ici, à mon avis, se renseigner auprès des écuries pour savoir quel est leur mode de fonctionnement pour savoir notamment comment ils nourrissent leurs chevaux et gèrent leur élevage. J'ai pour ma part décidé de pratiquer la fertilisation végétale dont les avantages bien expliqués par Didier m'arrangent bien. Néanmoins, je n'ai pas vraiment d'avis tranché. Pour Laurent Welsh, la fertilisation animale est le deuxième pilier pour la création et l'entretien de l'humus. Pour lui, comme pour le compost, il associe cela au rôle essentiel du ferment, à distiller donc avec art afin de dynamiser les processus du sol et la vie organique.
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités