Voiture électrique par grand froid: témoignage avec la Leaf

Voitures, bus, vélos, avions électrique: tous les moyens de transport électriques qui existent. Conversion, moteurs et propulsions électriques pour les transports...
Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6960
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 243




par chatelot16 » 14/01/14, 21:26

une batterie au plomb est bien capable de demarrer un moteur a -20°C et même plus froid pourvu que le moteur soit en bon etat ... il n'y a pas besoin d'aller au canada pour en avoir besoin ... je suis originaire du doubs , ou il y a mouthe qui se plaignait il y a quelques année d'etre toujours cité pour ses record de froid

le probleme n'est pas que le demarage : quand ça ne demarre pas du premier coup la tentative de demarage fait chauffer un peu la batterie , et quelque minutes plus tard ça demarre ... et une fois demarré la chaleur du moteur rechauffe tout : le pricipal inconvenient du moteur thermique devient un avantage quand il fait froid ! ça chauffe !

je suis partisan de la cogeneration : quand on a besoin de chauffer une maison en hivers il est interressant d'utiliser un groupe electrogene pour faire de l'electricité et de la chaleurs a la fois

je trouve absurde de faire des voiture electrique avec chauffage a essence ou gazole ... alors que c'est si simple de mettre un moteur thermique qui fait a la fois energie mecanique et chaleur ... surtout quand on voit que les chauffage a combustible webasto sont horriblement cher , alors que les moteur thermique sont courant

la solution c'est vraiment l'hybride pour avoir un bon moteur qui chauffe quand il y en a besoin , et une batterie pour laisser le moteur arrêté quand il n'y a pas besoin de chaleur et qu'on a eu la possibilité de charger la batterie
0 x

Avatar de l’utilisateur
citro
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5129
Inscription : 08/03/06, 13:26
Localisation : Bordeaux
x 10




par citro » 15/01/14, 09:07

Je dois encore une fois manifester mon désaccord... :?

Le froid cité dans l'article (-32°C) est quand même extrême et de 60% inférieur aux -20°C que vous évoquez dans vos réponses...
Par de telles températures, la majorité des voitures circulant en France seraient irrémédiablement hors d'usage par éclatement des blocs moteurs, nos liquides de refroidissement n'étant pas adaptés. Elles seraient impossibles à démarrer car les batteries au plomb seraient inopérantes, voire éclatées par le gel de l'électrolyte...
Dans les pays concernés par ces températures, les voitures thermiques sont équipées de systèmes de chauffage des blocs moteurs et des batteries, et celles-ci sont calorifugées...

Quand il n'y a pas de prise de courant pour maintenir le bloc moteur et la batterie 12V en température, les utilisateurs laissent tourner les véhicules 24h/24... Sinon les blocs moteurs casseraient comme du verre à la mise en route...

On peut donc dire que la Leaf se comporte globalement très bien pour un modèle de première génération...
Je suppose que les batteries diposent d'une isolation renforcée pour les pays froids, même si cela est encore insuffisant.

Il faut savoir que la Leaf en est déjà à sa deuxième version et que le modèle actuel dispose d'une pompe à chaleur en remplacement du chauffage électrique d'origine, et que l'implantation de nombreux composants a été revue (plus de 70 modifications) ...
chatelot16 a écrit :je trouve absurde de faire des voiture electrique avec chauffage a essence ou gazole ... alors que c'est si simple de mettre un moteur thermique qui fait a la fois energie mecanique et chaleur ... surtout quand on voit que les chauffage a combustible webasto sont horriblement cher , alors que les moteur thermique sont courant
Au contraire, c'est même tellement pertinent que les Webasto se généralisent sur de nombreuses thermiques. :cheesy:
L'amélioration du rendement des moteurs ne leur permet plus de chauffer rapidement et leur bloc, et l'habitacle.
Le rendement d'un chauffage Webasto est sans comparaison avec le rendement thermique d'un moteur.
Le volume (de la taille d'une dictionnaire) et un poids de 2 kg, pour 5kW de puissance thermique font de cet accessoire un objet indispensable dans de nombreux véhicules.

Quand au prix, il est certes excessif en raison du quasi monopole dont bénéficie Webasto qui s'est même permis de racheter sont principal concurrent, Eberpascher...
Mais le marché de l'occasion est florissant et les casses commencent à avoir de l'offre, même si elle ne connaissent pas trop ces produits ce qui permet d'en trouver à des prix raisonnables.

Cela fait plusieurs décennies que les Webasto sont montés en série ou en accessoirie sur les poids lours, les engins de TP et agricoles, les camping car, les berlines haut de gamme et les bateaux...

Aujourd'hui, on trouve des Webasto en série sur les monospaces et des berline diesel, ainsi que sur pas mal d'utilitaires.

Autrefois, le montage optionnel ou en accessoirie permettait de bénéficier de la programmation horaire du chauffage ou de sa mise en route à distance (télécommande avec 1km de portée).
:mrgreen:
0 x
Alain G
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3044
Inscription : 03/10/08, 04:24
x 1




par Alain G » 15/01/14, 15:25

citro a écrit :Quand il n'y a pas de prise de courant pour maintenir le bloc moteur et la batterie 12V en température, les utilisateurs laissent tourner les véhicules 24h/24... Sinon les blocs moteurs casseraient comme du verre à la mise en route...


Ma voiture a une Dodge Journey à essence à démarré à une température de -37,5° C un matin sans problème et même mon véhicule hors route a démarré et celà sans être branchés.

Une vague de froid et depuis 5 jours de la pluie et des températures au dessus de 0°C, c'est les extrêmes...
0 x
Faire un pas derrière parfois peut permettre de renforcer l'amitié.
La critique est une bonne chose si ajouté a quelque compliments.
Alain
Avatar de l’utilisateur
Macro
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4158
Inscription : 04/12/08, 14:34
x 362




par Macro » 15/01/14, 20:15

citro a écrit :
Il faut savoir que la Leaf en est déjà à sa deuxième version et que le modèle actuel dispose d'une pompe à chaleur en remplacement du chauffage électrique d'origine,

Ca marche encore une pompe a chaleur a -35 :cheesy:

Ya pas photo dans un environement pareil...Je ne ferais pas confiance a une telle auto...a -35 en panne dans le blizzard...Durée de vie d'un humain normalement equipé???

Ma saxo elle elle a un chauffage a l'essence qui au moins permetrait de rester hors gel meme en panne de batterrie de traction pendant un bon moment...Par contre meme en climat oceanique il me coute plus cher de me chauffer que de rouler...
0 x
La seule chose qui soit sure dans l'avenir. C'est qu'il y a peut de chance qu'il soit conforme a nos prévisions...
Avatar de l’utilisateur
citro
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5129
Inscription : 08/03/06, 13:26
Localisation : Bordeaux
x 10




par citro » 15/01/14, 22:15

Macro a écrit :Ma saxo a un chauffage a l'essence qui au moins permettrait de rester hors gel même en panne de batterie de traction pendant un bon moment...Par contre même en climat océanique il me coûte plus cher de me chauffer que de rouler...
Je trouvais que placer le Webasto contre la batterie 12V était une mauvaise idée et causait une importante évaporation de l'électrolyte, mais à y réfléchir, c'est une bonne idée, cela évite à la batterie 12V de flancher en cas de situation extrême...

L'intégration du Webasto dans les VE NiCd est assez catastrophique, il n'y a aucune régulation... :shock:
Pour moduler la température dans l'habitacle, l'on actionne la tirette qui injecte de l'air froid directement avec l'air chaud, refroidissant immédiatement le véhicule...

C'est en constatant que ma consommation d'essence pour le chauffage atteignait 1 litre au 100km :shock: que j'ai modifié le système...

- J'ai commencé par ajouter un interrupteur en série sur la tirette de commande qui me permet de couper le Webasto sans modifier le mélange d'air...
Ainsi la température baisse lentement dans l'habitacle en utilisant la chaleur stockée dans le circuit, cela me permet de couper le chauffage quelques kilomètres avant d'arriver à destination, augmente sensiblement le confort thermique et diminue encore plus sensiblement la consommation.
- J'ai continué la modification en ajoutant en série de cet interrupteur, un thermostat d'ambiance qui me permet d'éviter la surchauffe de l'habitacle et diminue encore la consommation.
- Dernière modification, j'ai calorifugé tout le circuit du Webasto qui se trouve sous le capot afin de limiter les déperditions.

Désormais, la consommation d'essence du Webasto, répartie sur l'année est de:
0,15 litres aux 100km sur ma voiture.
0,23 litres aux 100km sur la voiture de madame, dépourvue de thermostat et de calorifugeage.
:?
Si cela t'intéresse, il y a un sujet sur le forum VE...
0 x

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
Messages : 9945
Inscription : 15/10/07, 16:05
Localisation : Clermont Ferrand
x 905




par Remundo » 16/01/14, 11:29

et moi, je mets un manteau et n'allume pas le chauffage :mrgreen:
0 x
ImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
citro
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5129
Inscription : 08/03/06, 13:26
Localisation : Bordeaux
x 10




par citro » 16/01/14, 13:23

Moi aussi je mets un manteau, on n'a pas besoin d'être en sandales et short dans sa voiture en plein hiver, le manteau permet donc de réguler bien au-dessous des 18° C "réglementaires" dans une maison...

Cependant, je ne transige pas avec la sécurité et la visibilité...
Donc je veille à ce que mes vitres ne soient pas embuées ou givrées... Cest le rôle du Webasto.
0 x
Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6960
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 243




par chatelot16 » 16/01/14, 13:38

L'amélioration du rendement des moteurs ne leur permet plus de chauffer rapidement et leur bloc, et l'habitacle.
Le rendement d'un chauffage Webasto est sans comparaison avec le rendement thermique d'un moteur.


c'est bien compliqué d'ameliorer le rendement vers l'energie mecanique ... mais pour ameliorer le rendement vers la chaleurs il n'y a rien a inventer , il suffit de tout isoler

pour un gros moteur thermique on n'isole rien : on considere comme un benefice de perdre le plus possible de chaleur sans passer par le circuit d'eau

pour tres petit moteur thermique dont le principal but serait le chauffage il faut faire circuler de l'eau partout autour de l'echappement

mon projet de moteur pour cogeneration a haut rendement pour maison , poura se prolonger avec une version plus legere pour vehicule electrique

en servant de generateur electrique d'appoint il permetra de reduire un peu le poid de batterie , en permettant de les utiliser jusqu'a zero sans peur de panne

en gros un hybride avec une grosse priorité a l'electrique

l'avantage c'est que le groupe electrogene devient un machin completement indepandant , n'ayant pas besoin d'etre integré a la conception du vehicule comme un moteur de propulsion classique

le webasto assure une certaine securité en cas de blocage dans la neige par grand froid , mais je ne serait pas surpris qu'il tombe en panne de batterie 12V avant d'etre en panne d'essence : un vrai moteur n'a besoin que d'essence et recharge les batterie pour etre pret a rouler quand la route est degager

il m'est deja arrivé en hiver de devoir faire beaucoup de detour imprevu quand il y a de la neige , aussi bien a besançon qu'en charente ... surtout qu'en charente quand il y a de la neige tout le monde est bloqué est c'est des comme moi qui n'ont pas peur qui depannent

dans la neige on roule doucement , pas besoin de beaucoup de puissance : un petit groupe electrogene insuffisant pour faire la puissance normale suffirait a rouler quand la batterie est completement vide

je me demande si le marché du groupe electrogene pour voiture electrique ne serait pas meilleur que pour la cogeneration domestique ?
0 x
Avatar de l’utilisateur
citro
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5129
Inscription : 08/03/06, 13:26
Localisation : Bordeaux
x 10




par citro » 18/01/14, 00:11

chatelot16 a écrit :Je me demande si le marché du groupe électrogène pour voiture électrique ne serait pas meilleur que pour la cogénération domestique ?
Demande à nlc qui est en pleine réflexion sur la question afin de traverser la France en Tesla S pour ses prochaines vacances, c'est à dire avant que le réseau de supercharger (recharge en 20minutes pour rallier la borne suivante à 200 ou 300km plus loin sur autoroute) ne soit mis en service.
Le post équipement en prolongateur d'autonomie n'est pas prévu par les constructeurs ce qui laisse le champ libre aux "Géo Trouvetou" de tous poils.
:mrgreen:
2 contraintes importantes sont à prendre en compte:
- 1/ Les véhicules électriques ne sont pas homologués pour tracter, il n'y a donc pas d'attaches remorque homologuées pour ces véhicules, même si on trouve des fabrications alternatives, qui sont plutôt destinées à monter des porte vélo, ou des coffres d'attelage...
-2/ Il ne reste donc que la solution du coffre d'attelage ou du coffre de toit qui sont tous limités à 70kg de charge maxi...

Il devient dès lors difficile de loger un groupe électrogène de 20kW dans un poids aussi contenu... :?
0 x
Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6960
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 243




par chatelot16 » 18/01/14, 00:32

surtout pas 20kW ... plutot 2kW electrique et 6kW thermique

un groupe electrogene chinois inverter pese 20kg un groupe a alternateur classique pese 40kg

le modele inverter peut etre mis sur le toit ... le probleme c'est le refroidissement a air ... pour profiter de la chaleur ça fait proffiter aussi du bruit et des odeurs ... souvenir des 2cv et GS

pour un chauffage confortable et silencieux il faut un moteur a refroidissement a eau : il y a du travail

pourquoi pas de remorque ? ce n'est pas parce que les premiere voiture electrique ne peuvent pas avoir de remorque que c'est interdit pour les autres modele

pour que la voiture electrique ait un avenir il faudra bien faire des vraie voiture , et la remorque est une qualité indispensable pour une vraie voiture

c'est quand même un comble que pour les locomotive diesel on ai rapidement vu l'avantage de la transmission electrique , et que les voiture electrique aient moins le droit de tirer une remorque que les voiture a boite de vitesse !

ta remarque me fait redescendre a la triste realité , il ne faut pas faire de truc adaptable aux cochonerie actuelle : il faut tout faire ! la voiture entiere
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Transports électriques: voitures, vélos, transports collectifs, avions... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 8 invités