Tampon thermique solaire: optimisation et réparation

L'energie solaire thermique dans tous ses états: chauffage solaire, eau chaude sanitaire, choix d'un capteur solaire, concentration solaire, fours et cuiseurs solaires, stockage d'énergie solaire par tampon thermique, piscine solaire, climatisation et froid solaire..
Aides, conseils, montages et exemples de réalisations...
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 63748
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 3975

Tampon thermique solaire: optimisation et réparation




par Christophe » 24/12/07, 10:58

Voila quelques photos des travaux d'optimisation que j'ai réalisés fin octobre sur notre tampon thermique.

Pour rappel ou pour les nouveaux venus, voic une le principe : de l'eau d'une reserve d'eau tampon est envoyée dans des panneaux à vidange.

Image

Photo de l'intérieur du tampon à notre arrivé dans la maison, l'eau s'était évaporée au fil des année. C'est un tampon d'environ 70 000L chauffé par 70 m2 de panneaux solaire en autoconstruction et à vidange.

L'eau du tampon est donc celle qui passe directement dans les panneaux (ce qui permet de réduire le développement bactérien vu les températures dans les panneaux).

Les échangeurs hygrostatiques viennent récupérer les calories du tampon.

Voici les photos des capteurs solaires qui alimentent ce tampon: solaire-thermique/maison-solaire-et-panneaux-solaire-thermiques-a-grande-puissance-t5283.html
Dernière édition par Christophe le 18/08/10, 00:43, édité 6 fois.
0 x

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 63748
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 3975




par Christophe » 24/12/07, 11:12

Et voici les photos de l'intervention:

A) Photo du courageux travailleur maçon - isolateur de 2 jours (c'est à dire BIBI) :

Image
Image

B) Photo de la situation existante avant l'intervention: chaque point brillant sur le mur ou les poutres ce sont des goutes d'eau c'est à dire traduisant la présence de PONTS THERMIQUES à éliminer (ou fortement réduire) par l'invervention.

On est au dessus de la cuve bien évidement et le polystyrène placé au mur descend en fait de 3m (il est "coulé" dans le béton du cuvelage).

Image

C) Entrées, sortie et piquage de T°

Image


D) C'est partit ! Hopla! Je rampe sur la dalle "chaude"...Ambiance tropicale garantie ! Cf la buée sur l'objectif et ma tete bien rouge (cf plus bas). Cette réparation a donc un 2ieme but: réduire autant que possible les PERTES PAR EVAPORATION !

Pour les habitués du forum, au fond, on voit la réparation que j'avais faite début de l'été sur la cheminée (voir https://www.econologie.com/forums/reparer-un ... t3564.html )

Image
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 63748
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 3975




par Christophe » 24/12/07, 11:29

E) Rohhh le vilain trou !! Voici une belle source de vapeur (toujours sur l'objectif impossible à enlever) ! Vite bouchons le vilain trou !! Ca rayonne pas mal en mettant la main dessus (similaire à un poele à 20-30 cm) vraiment étonnant. L'eau du tampon était encore aux alentours des 40°C à ce moment là.

Il y en avait un 2ieme de section moitié de celui la.

Pour avoir une idée de la dimension, les tuyaux sont des tuyaux de 22 mm.

Image

F) Préparation de la réparation: remarquez que le sachet a été choisi en circonstance :cheesy:

Image

G) Premiere couche de mortier hydraulique (sikalite qui marche d'enfer) :

Image

G) Une fois la 1ere couche de mortier posée, je m'attaque à l'isolation des murs. Que je vais réaliser avec des plaque de styrodur (polystyrène extrudée) de 4cm d'épaisseur.

C'était un travail très difficile car il fallait couper chaque plaque sur mesure tout en étant couché sur le tampon c'est à dire dans une ambiance chaude ! Heureusement que les polystytènes faisait un peu "matelas" En plus on devait penser à faire des photos (pour vous, entre autres) :)

Image

H) Finition du mortier 24h apres la 1ere couche :

Image
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 63748
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 3975




par Christophe » 24/12/07, 11:47

I) Bibi en action pour la pose des panneaux. Remarquez la couleur du visage traduisant une température de fonctionnement élevée et donc un bon régime de croisière ! :cheesy:

Le principe consistait à isoler d'une part le mur (petit bout callé) et d'autre part toutes les poutres du plafond donnant sur un mur exterieur sur l'épaisseur d'un panneau.

D'un coté les panneaux sont donc callés au dessus de l'ajout d'isolant coté des mur (eux memes callés sur le polystyrène existant), de l'autre ils sont "collés" au plafond avec une vilaine colle chimique en cartouche. :?

Image

J) Photo intermediaire des isolants posés

Image

K) Ca y est la journée est finie ! Derriere moi, on voit un "bourrage" de laine de verre dans les parties où il était impossible ou difficile de placer du styrodur (notamment partout ou on touchait le conduit de cheminée...on sait jamais...)

Comme vous le voyez, j'étais à la limite du serrage !! :mrgreen:

Image
0 x
Avatar de l’utilisateur
pef
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 58
Inscription : 02/10/07, 00:48




par pef » 30/12/07, 11:26

Ben dis donc ! Beau boulot.... C'est sympa les tropiques dans tes douves :cheesy:
0 x

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 63748
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 3975




par Christophe » 30/12/07, 14:42

Merci j'en ai un peu chi** !!

Dommage que je l'ai fais la 1ere année, j'aurai pas de chiffres comparatifs pour l'hiver là où il y a le plus de pertes mais j'en aurais pour le printemps et l'été donc c'est déjà ca :)

Rdv quand quelques mois donc...

ps: pour mesurer les perf, j'aimerais installer un enregistreur permanent de T° pour avoir un suivi annuel je vais me renseigner sur ce qui existe. Si kk1 connait du matos?
0 x
Avatar de l’utilisateur
Cuicui
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3547
Inscription : 26/04/05, 10:14
x 5




par Cuicui » 30/12/07, 16:14

Bravo pour ton boulot ! Impressionnante, cette réserve de 70 m2, et toutes les calories que tu peux intégralement stocker par temps de canicule. Est-ce que le polystyrène est au contact de l'eau ?
Chez moi, la petite piscine ne peut pas dépasser 35° pour ne pas cuire le liner et les baigneurs ! Si elle a trop chauffé le jour, faut laisser refroidir la nuit en ouvrant les fenêtres. Que de calories perdue !
Il n'y a plus de chaleur en réserve depuis belle lurette. Mais au moins la pièce reste hors-gel.
Quelle est actuellement la température de ton réservoir-tampon ?
1 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 63748
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 3975




par Christophe » 30/12/07, 16:33

Non Cuicui, il y a une dalle de béton de 15 cm (environ) qui a eu un traitement hydrofuge ("cuvelage") par le dessous. Tu la vois bien sur la photo "interne" du tampon, tu peux voir aussi un bout sur les 2 premieres photos où on tu vois BIBI :mrgreen:

Cette dalle tient également les échangeurs.

C'est d'ailleur un sacré pont thermique mais heureusement que partout (sauf au niveau de l'ouverture qu'on voit sur les photo) elle est "confinée" dans 1 épaisseur de 15 cm de polytstyrène. Au niveau de l'ouverture j'ai fais une plaque de bois avec 10 cm d'isolant.

Cet été on a taté les 48°C (si je me souviens bien) mesurés à 1.5m de profondeur. Ce qui est déjà pas mal compte tenu des pertes qu'il y avait par évaporation et de l'été plutôt pouri. J'espere donc tater les 60°C l'année prochaine. On vera bien...mais je pense qu'à partir d'une certaine température mieux vaut carrément couper le systeme si c'est pour chauffer la cave...y a plus trop d'intéret.

La température est actuellement à 25°C. Elle était remontée à 30°C juste avant noel (5 jours de beau temps d'affilés mais plus rien depuis que de la grisalle et brouillard pfff ! ).

Je précise que le tampon contribue actuellement 24/24 au chauffage de la maison (dans les PCs), la baisse de T° n'est donc pas que des "pertes".

En gros on perd 1°C par jour (chauffage + ECS avant deom + pertes) et on gagne 1.5 °C par jour d'hiver de beau temps intégral....mais y a pas tout le temps du soleil malheureusement !
:mrgreen: :frown:
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 63748
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 3975




par Christophe » 30/12/07, 16:37

Au fait l'énergie stockable dans l'eau n'est pas si énorme que cela!

Sur un delta de 30°C on a environ 200L de mazout...pour 70 000L d'eau chaude refroidie de 30°C c'est donc une quantité intéressant mais c'est loin d'être énorme.

Heureusement qu'il fait pas moche tout temps! :mrgreen:
0 x
Avatar de l’utilisateur
Cuicui
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3547
Inscription : 26/04/05, 10:14
x 5




par Cuicui » 30/12/07, 16:38

Christophe a écrit :La température est actuellement à 25°C. Elle était remontée à 30°C juste avant noel (5 jours de beau temps d'affilés mais plus rien depuis que de la grisalle et brouillard pfff ! ).
Je précise que le tampon contribue actuellement 24/24 au chauffage de la maison (dans les PCs), la baisse de T° n'est donc pas que des "pertes". En gros on perd 1°C par jour (chauffage + ECS avant deom + pertes) et on gagne 1.5 °C par jour d'hiver de beau temps intégral....mais y a pas tout le temps du soleil malheureusement !
:mrgreen: :frown:

Je suis impressionné par ces performances. T'as une installation hors du commun. Si tu n'utilise pas la cave pour stocker des produits au frais, je ne vois pas d'inconvénients à la chauffer. Si la terre est chaude cela réduira d'autant les pertes.
Faudrait juste en plus que tu consacres quelques m2 de capteurs pour chauffer un ballon d'eau chaude.
25°, c'aurait été le moment idéal pour te lancer dans tes travaux, bien au chaud quand il gèle dehors !
Chez moi, en ce moment c'est poêle à bois à fond la caisse pour ne pas être transformé en statue de glace ! En plus, comme il n'y a pas de soleil en ce moment, faut en plus allumer la cheminée pour avoir de l'eau chaude au robinet. Mon installation, c'est du travail d'amateur (suis même pas plombier).
Dernière édition par Cuicui le 30/12/07, 16:47, édité 2 fois.
1 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Solaire thermique: capteurs solaires CESI, chauffage, ECS, fours et cuiseurs solaires »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 11 invités