Retour Faire défiler Stop Mode automatique

Solaire thermique: capteurs solaires CESI, chauffage, ECS, fours et cuiseurs solairesSurchauffe de mon capteur de chauffe eau !

L'energie solaire thermique dans tous ses états: chauffage solaire, eau chaude sanitaire, choix d'un capteur solaire, concentration solaire, fours et cuiseurs solaires, stockage d'énergie solaire par tampon thermique, piscine solaire, climatisation et froid solaire..
Aides, conseils, montages et exemples de réalisations...
Avatar de l’utilisateur
Cuicui
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3547
Inscription : 26/04/05, 10:14
x 1

Message non lupar Cuicui » 04/10/13, 11:21

Cuicui a écrit :
Did67 a écrit : il y a un delta mini en-dessous duquel le système s'arrête...
Merci pour la précision. Je comprends mieux : ton système marche par a-coup, en fonction du Delta T. Je ne suis pas d'accord avec ta notice, mais c'est mon problème...
Je peux aussi régler le delta-T sur ma régulation (différence de température entre la sonde des capteurs et celle du ballon). Mes capteurs ont une surface telle que même avec un delta-T faible, la quantité de calories emmagasinée dans le ballon justifie largement la consommation du circulateur.
Dernière édition par Cuicui le 04/10/13, 11:46, édité 1 fois.
0 x

Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 12612
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 4219

Message non lupar Did67 » 04/10/13, 11:45

En toute rigueur, l'apport de calories c'est le produit entre le débit et le delta T (en tenant compte de la capacité calorifique massique du liquide).

Quelle que soit la surface du capteur.

[tu peux transporter la même quantité de chaleur avec un faible débit et un delta T élevé ou un débit élevé et un delta T faible.

Plus haut je t'ai indiqué que 5 l/mn X 15° d'écart = 15 l/mn x 5° d'écart.

La surface des capteurs n'y change rien !

J'ai choisi la première solution. Circulateur sur vitesse 1 (c'est du genre 18 W en vitesse 1, 30 en vitesse 2 et 50 en vitesse 3 ; je ferai les relevés ce week-end...).

Toi, tu choisis la seconde.

Je consomme moins de courant que si je faisais circuler plus vite, avec un delta T plus faible. Tout en "transportant" la même énergie solaire.

Mais bien sûr, chaque installation, en fonction du diamètre des tubes, des coudes dans le circuit, des tubulures dans le panneau, a ses propres caractéristiques : une même pompe, réglée sur la même puissance, débitera plus ou moins en fonction de la HMT du circuit...

Mais pour une même installation, un delta T plus faible est plus avantageux. Dans des limites qui feraient augmenter significativement la température des panneaux [là, on est d'accord] et donc les pertes. 5 ou 10° de plus ou de moins sur un panneau isolé, avec des conduites isolées, ne me semble pas si significatif... [mon delta de 15, c'est à l'optimum, vers le "midi solaire" ; c'est bien sûr, automatiquement moins avant et après...]
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 12612
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 4219

Message non lupar Did67 » 04/10/13, 11:52

Je concède que je suis un peu à cheval sur les consos électriques : passage aux LED, remplacement de circulateur de chauffage programmé, remplacement des LL et LV fait (des A++, A+++), suprresion des vielles, etc...

Un circulateur devient, dans une maison "un peu économe", un consommateur moyen ! [une centaine de kWh, contre 200 pour du gros électro-ménager moderne ; pour le chauffage, c'est même kifkif ou plus !]

Je pense qu'il fait être cohérent si on prône la diminution de la part du nucléaire.

Mais ce n'est que mon opinion (et mon attitude).
0 x
Avatar de l’utilisateur
Cuicui
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3547
Inscription : 26/04/05, 10:14
x 1

Message non lupar Cuicui » 04/10/13, 11:53

Did67 a écrit :Je consomme moins de courant que si je faisais circuler plus vite, avec un delta T plus faible. Tout en "transportant" la même énergie solaire..]
Certes. Mais tu ne tiens pas compte du temps où ton circulateur est à l'arrêt en attendant un delta-T plus important : à ce moment-là il n'y a pas d'énergie transportée. Evidemment, par fort soleil quand le circulateur tourne en continue, il n'y a guère de différence, sauf que les capteurs très chauds ont plus de pertes thermiques.
0 x
Dudule
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 15
Inscription : 30/04/08, 01:12
Localisation : Bordeaux/ France

Re: Surchauffe de mon capteur de chauffe eau !

Message non lupar Dudule » 14/11/17, 23:45

Bonjour,

Je connaissais ce site pour le moteur à eau et je découvre la partie solaire ou je suis débutant.

Afin de limiter la consommation nucléaire, n'est il pas possible de mettre un panneau photovoltaïque qui fait tourner un circulateur à courant continue proportionnellement à l'ensoleillement ?
Plus il y a de soleil et plus le circulateur tourne vite et la nuit rien ne tourne.
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Solaire thermique: capteurs solaires CESI, chauffage, ECS, fours et cuiseurs solaires »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités