Solaire thermique: capteurs solaires CESI, chauffage, ECS, fours et cuiseurs solairesSolaire : Jean Luc Perrier, production d'hydrogène solaire

L'energie solaire thermique dans tous ses états: chauffage solaire, eau chaude sanitaire, choix d'un capteur solaire, concentration solaire, fours et cuiseurs solaires, stockage d'énergie solaire par tampon thermique, piscine solaire, climatisation et froid solaire..
Aides, conseils, montages et exemples de réalisations...
Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6960
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 234

Re: Solaire : Jean Luc Perrier, production d'hydrogène solaire

Message non lupar chatelot16 » 25/08/18, 14:01

ce n'est pas la puissance instantané mais la puissance moyenne sur une journée ... ce qui explique la différence en 1000W/m2 en puissance maxi instantané et 342W/m2 en puissance moyenne sur une journée

le rapport de 1000 a 342 est facile a comprendre ... on divise par 2 a cause de la nuit ... et on réduit un peu plus parce que le matin et le soir le soleil est bas et doit traverser une épaisseur plus grande d’atmosphère

les chiffre en puissance moyenne par jours permettent de calculer la production d'un système ayant un rendement constant quelque soit la puissance reçue

le chiffre de la puissance maxi est utile pour dimensionner de façon a ce que la puissance maxi soit utilisé sans limitation ... ça serait une grosse erreur de limiter la puissance a 342W/m2 par une insuffisance du matériel ... pour atteindre le 342W/m2 moyen il faut que les 1000W/m2 passent sans perte
1 x

Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4438
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 328
Contact :

Re: Solaire : Jean Luc Perrier, production d'hydrogène solaire

Message non lupar izentrop » 25/08/18, 15:01

christophe a écrit :Si je te suis c'est h24 et sur 365 jours donc?
Oui !
La définition du CNRS
L’énergie solaire qui arrive au sommet de l’atmosphère par mètre carré apparent (c’est-à-dire sur une surface perpendiculaire aux rayons solaires) est de 1367W/m2, ce qui, moyennée sur l’année et sur l’ensemble de la Terre, représente 342 W/m2. http://www.cnrs.fr/cw/dossiers/dosclim1 ... mentS.html
Celle de wikipédia
La puissance totale reçue par la terre se calcule simplement en faisant le produit de la puissance moyenne irradiée par la surface totale calculée :
P = 1 361 * 1,274 1014 watts = 1,734 * 1017 watts = 173 pétawatts (1015W).

Soit une puissance moyenne de 340 W/m² au sol (1361 W/m² / 4, cf. la surface d'une sphère) https://fr.wikipedia.org/wiki/Irradiation_solaire
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci
Avatar de l’utilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
Messages : 8523
Inscription : 15/10/07, 16:05
Localisation : Clermont Ferrand
x 152

Re: Solaire : Jean Luc Perrier, production d'hydrogène solaire

Message non lupar Remundo » 25/08/18, 20:00

Christophe a écrit :
Remundo a écrit :Voici une analyse plus fine selon la géographie de la puissance solaire moyenne reçue par m² :
Image


Si je te suis c'est h24 et sur 365 jours donc?


oui, c'est la moyenne "complète",

même en Afrique, les flux instantanés sont très variables, de 0 la nuit, à plus de 1000 W/m² au zénith.
0 x
ImageImageImage
AD 44
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 205
Inscription : 15/04/15, 15:32
Localisation : limite 44 et 49
x 16

Re: Solaire : Jean Luc Perrier, production d'hydrogène solaire

Message non lupar AD 44 » 31/08/18, 10:10

Salut,

l'alfred a écrit :je crois que tu n'a pas compris ce que c'est que la constante solaire

1000w par m² ????c'est 1368 w/ m² hors atmosphère et avant absorption par celle ci

reste dans le meilleur des cas 340w/m² que tu le veuille ou non...


génial, incroyable!!!

mes capteurs photopiles passent très régulièrement les 50% de rendement!!!

Quant à mes insolateurs thermiques eux ils patatent à plus de 200%, c'est tout simplement fabuleux!!!
0 x
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4438
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 328
Contact :

Re: Solaire : Jean Luc Perrier, production d'hydrogène solaire

Message non lupar izentrop » 31/08/18, 13:03

AD 44 a écrit :Salut,
l'alfred a écrit :je crois que tu n'a pas compris ce que c'est que la constante solaire
1000w par m² ????c'est 1368 w/ m² hors atmosphère et avant absorption par celle ci
reste dans le meilleur des cas 340w/m² que tu le veuille ou non...
génial, incroyable!!!
mes capteurs photopiles passent très régulièrement les 50% de rendement!!!
Quant à mes insolateurs thermiques eux ils patatent à plus de 200%, c'est tout simplement fabuleux!!!
Le rendement, c'est toujours par rapport à une référence. 340 W/m² c'est la puissance moyenne sur terre divisé par le nombre de m² ensolleilés.

C'est quoi la référence de tes rendements ?
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci

AD 44
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 205
Inscription : 15/04/15, 15:32
Localisation : limite 44 et 49
x 16

Re: Solaire : Jean Luc Perrier, production d'hydrogène solaire

Message non lupar AD 44 » 31/08/18, 14:42

izentrop a écrit :
AD 44 a écrit :Salut,
l'alfred a écrit :je crois que tu n'a pas compris ce que c'est que la constante solaire
1000w par m² ????c'est 1368 w/ m² hors atmosphère et avant absorption par celle ci
reste dans le meilleur des cas 340w/m² que tu le veuille ou non...
génial, incroyable!!!
mes capteurs photopiles passent très régulièrement les 50% de rendement!!!
Quant à mes insolateurs thermiques eux ils patatent à plus de 200%, c'est tout simplement fabuleux!!!
Le rendement, c'est toujours par rapport à une référence. 340 W/m² c'est la puissance moyenne sur terre divisé par le nombre de m² ensolleilés.

C'est quoi la référence de tes rendements ?


mais j'déconne :mrgreen:

navré si j'ai été pris au sérieux :cry:

bien évidemment que tous mes capteurs divers et variés n'affichent pas de tels rendements... ils correspondent biensur aux performances classiques , soit : environ 17% pour le PV et 80 pour le thermique.

je réagissais juste au soit disant 340W/m² max annoncés sur notre sol. Ce qui vu la puissance délivrée au m² par mes capteurs, m'aurait donné des rendements de dingue...

Euh...je sais pas si j'ai été très clair là pour le coup...

bref...c'était une plaisanterie.
0 x
Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6960
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 234

Re: Solaire : Jean Luc Perrier, production d'hydrogène solaire

Message non lupar chatelot16 » 31/08/18, 23:08

si on veut calculer le rendement d'un capteur solaire il faut mesurer soit le rendement instantané avec la puissance solaire instantané et la puissance produite a l'instant de la mesure ... et quand le soleil est a sont maxi il est plus proche de 1000W/m2 que de 340W/m2

on peut aussi choisir de mesurer le rendement moyen sur une journée , et la il faut comparer la puissance moyenne produite par le capteur sur une journée entiere , avec la puissance recue du soleil moyenne sur une journée ... qui est du genre de 340W/m2

la mesure du rendement avec la puissance moyenne est compliqué car il faut mesurer sur une journée entiere , avec un soleil qui n'en fait qu'a sa tête et chaque jour est different

la mesure ne puissance instantané est beaucoup plus facile , car il suffit de quelques minute de plein soleil
0 x
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4438
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 328
Contact :

Re: Solaire : Jean Luc Perrier, production d'hydrogène solaire

Message non lupar izentrop » 01/09/18, 11:39

AD 44 a écrit :bien évidemment que tous mes capteurs divers et variés n'affichent pas de tels rendements... ils correspondent biensur aux performances classiques , soit : environ 17% pour le PV et 80 pour le thermique.
C'est aussi une blague. :mrgreen:
AD 44 a écrit :Le rendement, c'est toujours par rapport à une référence. 340 W/m² c'est la puissance moyenne sur terre divisé par le nombre de m² ensolleilés.
Le mieux est de faire une mesure étalonné de l'éclairement instantané ou cumulée, comme le font les chercheurs et le comparer à la puissance électrique effectivement fournie à l'installation ou l'énergie cumulée / éclairement cumulée.
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 49093
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 743

Re: Solaire : Jean Luc Perrier, production d'hydrogène solaire

Message non lupar Christophe » 17/01/19, 21:29

BaudouinLabrique a écrit :Ce sacré JULES VERNE avait de nouveau raison !


Carrément!
1 x
Ce forum vous a aidé? Aider le site aussi et partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. Un Tip pour l'éconologie - Des articles, des analyses et des téléchargements - Publiez un article sur Google Actualités


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Solaire thermique: capteurs solaires CESI, chauffage, ECS, fours et cuiseurs solaires »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités